Emeutes au Tibet: A quand le Tibet libre?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Emeutes au Tibet: A quand le Tibet libre?

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 12:22

#46: Auteur: Kamikaze,
Posté le: Ven Avr 11, 2008 9:37 pm


Ouaips, il n'est pas dans la ligné des bons
hommes mais des crapules, en effet. Comment je ferai pour l'empecher?
Déjà le dire. Le redire et le reredire. Ensuite lister ceux qui
m'auront empéché de l'empecher.








C'est le hasard qui t'a collé cette abduction 4 juillet 666.





Moi je l'aime bien le hasard. Pas toi?

#47: Auteur: 1869, Localisation: Moselle
Posté le: Sam Avr 12, 2008 6:36 pm


Il ne faut pas oublier que qui ne dit mot consent... de grès ou de force.



Le dalaï-lama, que j'adulais autrefois n'est en fait qu'un objet
de manipulation à la solde de la CIA et donc ne mérite pas plus de
respect que Bin-Laden à mon sens, la plus grosse différence entre eux
deux étant que l'un est diabolisé et l'autre sanctifié... c'est tout.



Merci, 1869

#48: Auteur: Nel, Localisation: sud-ouest
Posté le: Lun Avr 21, 2008 9:22 pm


voici une analyse trouvée sur ce site :



http://youlountas.free.fr/spip.php?article64

"Printemps 2008 : pourquoi je ne soutiens pas le Dalaï Lama. Les dessous d’une manipulation médiatique et géopolitique"



l'intro :


Citation:
Ce
que je vais dire risque de choquer la plupart d’entre vous. C’est à
propos de l’une des nombreuses formes de pensée unique entretenues par
les grands médias, en particulier en géopolitique. Une pensée unique
qui me semble bénéficier, comme à chaque fois, d’un panurgisme
déconcertant, d’un effet de mode superficiel et d’un oubli irraisonné
des nuances de l’histoire. Mais je me trompe peut-être et je suis, bien
sûr, ouvert à toute antithèse solidement argumentée qui pourrait
contredire mon point de vue (le débat est ouvert, ci-dessous, dans
l’espace « commentaires »). C’est une joie quand on aime la philosophie
que d’être loyalement contredit et cette joie est double quand on
découvre ses erreurs. C’est un véritable cadeau qui aide à avancer.


#49: Auteur: K-59,
Posté le: Mar Avr 22, 2008 11:56 am


Aïe! Vous critiquez le Dalai Lama.

Je vous préviens qu'EasyF va vous tomber dessus!

Vous allez être la cible de ses terribles diatribes.

#50: Auteur: Kamikaze,
Posté le: Mar Avr 22, 2008 12:16 pm


Ecoute Krishnamartien, (tu ne te blesses pas
heing?) tu vois MOA, j'ai piloté un swan baptisé GARUDA sous la voie
lactée. Et par hasard. Sans la complicité et l'accréditation de la
société théosophique. Et je n'ai pas l'intention de finir ma vie sous
le soleil californien de sunnyville.









Ce qui n'est pas le cas de krisnamurti, ni du dalai lama. Qui vient
d'etre fait citoyen d'honneur de la ville de Paris par Delanoé, qui
accueillait sous un déluge d'hommages les assassins Bloomberg et
Giuliani en "ami", il y a peu. Je n'ai rien contre les homosexuels,
mais les tapettes mentales je les grrr.





Il ne faut pas qu'il fasse sa messe noire le 15 aout à nantes.

#51: Auteur: graindesel, Localisation: gagatorium
Posté le: Mar Avr 22, 2008 12:29 pm


Kamikaze

#52: Auteur: symphonie,
Posté le: Mar Avr 22, 2008 1:02 pm



Citation:

Il ne faut pas qu'il fasse sa messe noire le 15 aout à nantes.






Tu as une idée?



Je participe

#53: Auteur: Kamikaze,
Posté le: Mar Avr 22, 2008 1:37 pm


Des idées j'en ai quelques unes. On se fera une réunionite les complices.







Mais d'ici là il y a le mois de mai à franchir et il pourrait etre
assez coton, d'autant que c'est le 60ème anniversaire de la création
d'Israel.





D'ici là j'espère que je serais sortie de ma

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emeutes au Tibet: A quand le Tibet libre?

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 12:23

#54: Auteur: K-59,
Posté le: Mar Avr 22, 2008 3:38 pm




Citation:


Ecoute
Krishnamartien, (tu ne te blesses pas heing?) tu vois MOA, j'ai piloté
un swan baptisé GARUDA sous la voie lactée. Et par hasard. Sans la
complicité et l'accréditation de la société théosophique.




Pour que je sois blessé, il faudrait que j'aie quelque chose qui puisse
être blessé, tel un égo surdimensionné. Néanmoins, j'ai parfois
l'impression que l'on ne comprend rien à ce qu'écris ou que l'on
comprend de travers.

Il est vrai que Krishnamurti a été pris à sa famille quand il
était gamin par la Société Théosophique et présenté quelques années
plus tard comme Maitreya, le sauveur du monde, etc. Une organisation
appelée "Ordre de l'Etoile" a été fondée à cet effet. Des gens y
croyant dur comme fer ont fait des dons à l'époque. Cependant, lors
d'un meeting le 3 août 1929 à Ommen (Pays-Bas), il a délivré un
discours, resté célèbre, dans lequel il rejetait le rôle qu'on voulait
lui faire assumer. Il quitta la Société Théosophique, remboursa tout
l'argent. Beaucoup de gens furent très déçus. La majorité des
sympathisants de la Société Théosophique de l'époque lui tournèrent le
dos. Bref, il se retrouva presque seul et sans le sou. Beaucoup de
choses ont été dites sur la Société Théosophique et sur Mme Besant en
particulier. Je ne sais pas où se situe la vérité. Une chose est
certaine cependant, à partir de ce moment-là Krishnamurti n'avait plus
rien avoir avec la Société Théosophique. Il a continué son propre
chemin.



Citation:


Et je n'ai pas l'intention de finir ma vie sous le soleil californien de sunnyville.


Un an avant sa mort, Krishnamurti confia à une
amie qu'il connaissait le lieu et le moment de sa mort mais il ne les
lui révéla pas. Il revint malade à Ojai (Californie) en provenance de
l''Inde en janvier 1986. On diagnostiqua un cancer du pancréas. Il
mourut la nuit 16/17 février 1986.

Citation:


Ce
qui n'est pas le cas de krisnamurti, ni du dalai lama. Qui vient d'etre
fait citoyen d'honneur de la ville de Paris par Delanoé, qui
accueillait sous un déluge d'hommages les assassins Bloomberg et
Giuliani en "ami", il y a peu. Je n'ai rien contre les homosexuels,
mais les tapettes mentales je les grrr.


Je ne vois pas le rapport entre Krishnamurti et
le Dalai Lama, même s'ils se sont rencontrés une seule fois en Inde en
1956. J'ai raconté cet épisode quelque part sur ce forum. Je ne défends
pas le Dalai Lama. J'ignore s'il est un brave type ou une crapule. J'ai
écrit qu'EasyF allait vous tomber dessus vu que, lui, il est un ardent
défenseur du Dalai Lama. Me suis-je bien fait comprendre?



J'ai également l'impression que ça dérange que je cite de temps à
autre Krishnamurti. Si je le fais c'est par honnêteté intellectuelle.
Je me refuse à faire croire que j'ai la science infuse et à faire
croire que cela vient de moi. Ensuite, Krishnamurti expose sa
philosophie beaucoup mieux que moi. Toutes les citations que j'ai mises
jusqu'ici ont été traduites par votre serviteur.

"Dernière édition par K-59 le Mar Avr 22, 2008 3:43 pm; édité 1 fois"

#55: Auteur: Kamikaze,
Posté le: Mar Avr 22, 2008 3:53 pm




Citation:


Je ne vois pas le rapport entre Krishnamurti et le Dalai Lama








Ce qui m'ennuie avec tous ces gens, auxquels il faut rajouter la liste
de tous les religieux et chefs de secte, c'est leur oecuménisme
politique.




Ok il est mort, mais avant de rembourser à la société théosophique il a
quand meme bien accepté de se prendre pour matreya. Cela te pose quand
meme un homme. D'autre part, je suis allée lire ce qu'il raconte et mes
facultés cognitives ne me permettent évidemment pas d'etre d'accord
puisque je ne comprends pas le quart du tiers d'où il veut en venir.



La vérité est un pays sans chemin par exemple est du pur foutage de gueule selon moi.



Alors si c'est aussi ton opinion, pourquoi t'acharne tu
systématiquement sur tout ce qui est "islam", alors qu'OK c'est aussi
pire que le reste: aussi pire que le reste.





Déjà une vérité pour toi est que l'islam est le pire du pire? En tout cas c'est ce que je ressent à la lecture de tes posts.



Tu sais elles ont bon dos les bonnes femmes. Quand la société n'en
fait pas des putes potentielles à mettre sous burqah elle s'amuse à en
faire des putes tout court. Il n'y a rien d'harmonieux.

#56: Auteur: MindFeed,
Posté le: Mar Avr 22, 2008 6:27 pm




Kamikaze a écrit:




Citation:


Je ne vois pas le rapport entre Krishnamurti et le Dalai Lama








Ce qui m'ennuie avec tous ces gens, auxquels il faut rajouter la liste
de tous les religieux et chefs de secte, c'est leur oecuménisme
politique.




Ok il est mort, mais avant de rembourser à la société théosophique il a
quand meme bien accepté de se prendre pour matreya. Cela te pose quand
meme un homme. D'autre part, je suis allée lire ce qu'il raconte et mes
facultés cognitives ne me permettent évidemment pas d'etre d'accord
puisque je ne comprends pas le quart du tiers d'où il veut en venir.



La vérité est un pays sans chemin par exemple est du pur foutage de gueule selon moi.



Alors si c'est aussi ton opinion, pourquoi t'acharne tu
systématiquement sur tout ce qui est "islam", alors qu'OK c'est aussi
pire que le reste: aussi pire que le reste.





Déjà une vérité pour toi est que l'islam est le pire du pire? En tout cas c'est ce que je ressent à la lecture de tes posts.



Tu sais elles ont bon dos les bonnes femmes. Quand la société n'en
fait pas des putes potentielles à mettre sous burqah elle s'amuse à en
faire des putes tout court. Il n'y a rien d'harmonieux.






Fais attention Kamikazemurti, tu vas finir par avoir des adeptes... en tous cas joli



-mf

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emeutes au Tibet: A quand le Tibet libre?

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 12:23

#57: Auteur: 1869, Localisation: Moselle
Posté le: Jeu Avr 24, 2008 4:24 pm


Pour en revenir un peu au Tibet Géostratégie



Un extrait:




Citation:

La CIA et Hollywood se convertissent au bouddhisme !



La révolte de la réaction tibétaine de 1959 ne remporte pas le succès
escompté. Contacté et financé par les services secrets américains
depuis bien longtemps, le dalaï-lama fuit en Inde. Une fois échouée la
campagne à l’Est (en territoire tibétain et chinois), Washington
commence alors sa campagne à l’Ouest. Nous avons vu le dirigeant de
premier plan de la CIA considérer le dalaï-lama comme un pion
interchangeable de la politique américaine à l’instar des
colonels-bouchers indonésiens. Désormais, ce même personnage est élevé
au pinacle : il devient un leader de la non-violence, un modèle vivant
de noblesse morale et de sainteté. La transfiguration gagne aussi le
bouddhisme tibétain en tant que tel, présenté comme un ensemble
d’exercices spirituels, de doctrines et de techniques d’élévation
sublime au-dessus des misères du monde. L’industrie cinématographique
américaine travaille à plein rendement pour diffuser ce mythe. Au début
du XXe siècle, lorsque la compétition entre la Grande Bretagne et la
Russie pour s’emparer du Tibet faisait rage, une rumeur se répandait
selon laquelle le tsar en personne était devenu bouddhiste .
Aujourd’hui au contraire aucun doute n’est possible : ce sont Hollywood
et la CIA qui se sont convertis au bouddhisme !




A lire!



Et un autre ici.



1869

"Dernière édition par 1869 le Jeu Avr 24, 2008 4:25 pm; édité 1 fois"

#58: Auteur: Satyneh, Localisation: Sud-Ouest
Posté le: Sam Mai 03, 2008 4:17 pm


"ce sont Hollywood est la CIA qui se sont convertis au bouddhisme"...



Voici un autre article qui en expose les faits


Citation:IV.Extraits de Luc-Michel Mazenq : « Les Nouveaux Mouvements Religieux(NMR) et les Nouveaux Mouvements sociaux (NMS) dans le procès demondialisation . », Thèse de doctorat, 2001. A) « Il faut indiquer que, parallèlement à cette montée enpuissance du néo-positivisme, les Etats-Unis ont mis au point, à partirdes années 70, toute une mythologie de la «sagesse indienne» en vue depromouvoir l’utopisme néolibéral et une communautarisation de lasociété pour endiguer l’anomie engendrée par le démantèlement duWelfare State. Al. Gore s’est fait le chantre de cette pseudo-sagesse,notamment dans son ouvrage «Sauver la planète Terre .» . Un (faux)discours du Chef indien Seattle, fort prisé dans le New Age comme dansles mouvances « mystiques » de l’Ecologisme politique (ecothéologie,écosophie, deep-ecology ), a ainsi fait le tour du monde et connu unénorme succès. En réalité, on a découvert qu’il avait été rédigé par unscénariste nord-américain (Le Monde, N° 17336, spécial Etats-Unis). Onsait par ailleurs, depuis les années 90, que les amérindiens n’étaientnullement de « gentils écologistes » et qu’ils furent des destructeursde l’environnement, au même titre que tout autre peuple (Ibid.). A cepropos, voir aussi Daniel Bougnoux : « Sciences de l’information et dela communication.)», Larousse (ISBN : 2-03-741010-7), 1993, p. 65 note1. De même, Cf. Infra., p. 475 n. 1. Le Chef Seattle est le « premierprophète manufacturé de l’âge médiatique » note Bougnoux (Op. Cit. p.65 n. 1). Mais ceci ne retire rien à ce très beau texte. Nous n’avonspas la place de développer cet aspect, mais il y aurait fort à dire ,en terme de résurgence de la Naturphilosophie à travers l’écothéologie,l’écosophie New Age et la deep ecology . A ce propos, Cf., EliseMarienstras: «Les mythes fondateurs de la nation américaine .» ; cf.supra., p. 145 n. ». B) « Au Sommet de la Terre de Rio (1992) — où le Dalaï-lama futconvié et mis à l’honneur ( Annexes, pp. 175 (5), 180 (2)) — les ONGétaient résolues à « ...repousser le projet d’une haute autoritéconstituée de «sages» et celui d’un Conseil de Sécurité del’environnement .» (Le Monde Diplomatique: «Rio, Sommet de la vérité.»). Elles se sont opposées au projet onusien et néo-libéral visant àsubstituer les organisations issues des accords de Bretton-Woods (OMC,Banque Mondiale, FMI) aux instances dépendant directement des NationsUnies. Ceprojet s’est malgré tout concrétisé dans le Programme des Nations Uniespour l’Environnement, et dans le P.N.U.D, cogérés à présent par l’ONUet les Institutions financières internationales. Le Nouvel Ordre,associant «sagesse» et écologie politique (écothéocratie), se mettaiten place à l’heure du postnational et de la mondialisation. Les ONG —et, à travers elles, la société civile — n’ont pas été entendues. Onpeut donc voir émerger un nouvel ordre mondial écologique destiné àpréserver les privilèges des néolibéraux. Sur le PNUD et le New Age, cf. supra., pp. 297 à 299, 317. Les liens politiques entre la communauté bouddhiste californienneet le vice-président Albert Gore sont avérés et de notoriété publique,par exemple. «Nous sommes les leaders naturels du monde. (...) ... etnous devons accepter cette responsabilité .» déclare Gore (Le Monde, 29octobre 1999); de fait, ce dernier a joué un rôle déterminant lors duSommet de la Terre de Rio (1992) où le Dalaï-lama a pu imposer «ses»vues (Cf. Supra., p. 394 n. 4). Ce « ... visionnaire (et) non un manœuvrier de parti oud’assemblée .» (Brice Lalonde, in. Introduction à A. Gore: «Sauver laplanète Terre.» ), déclare « ... je suis très attentif à toutes lesdistractions et tous les gauchissements qui interférent avec ma mission... .».Gore est en effet adepte du bouddhisme, de l’«action juste», etdisciple de Gandhi. D’ailleurs, «Le souffle d’air de Bouddha ... .» vainstaurer un nouveau « ... climat de pureté .» dans l’èrepost-communiste. Jésus Christ et Bouddha contre Marx. Le bouddhisme,cette «science de l’esprit», s’avère également idéal et associé au «... principe (d’interdépendance) d’Heisenberg .» — pour « ... mettrefin au divorce entre religion et science », pour constituer «...ununique but commun comme principe d’organisation des institutions. ».L’éthique de responsabilité planétaire est exaltée — placée en « ...principe central .» aux côtés de l’éthique d’interdépendance — au nomdu «bien commun planétaire » (Al. Gore: «Sauver la planète Terre .», 1993, pp. 6, 21, 77, 222, 238, 243). Sur Gore, cf. supra., pp. 250 Sq., 298 (note 4), 378 (note 1). Ce prosélytismeprésidentiel pro-bouddhiste a coûté d’ailleurs de coquettes sommes à lacommunauté bouddhiste californienne, contrainte de financer une partiede la campagne présidentielle de Gore. Mammon, nouvelle déité de lareligion sans dieux, main dans la main avec l’Etat le plus puissant dela planète, «gendarme du monde»; cela est inquiétant.De fait, les bouddhistesoccupent des positions clés dans plusieurs Etats de l’Union, surtout enCalifornie, dans le nord comme dans le sud, où leur percée électoraleest remarquable; l’ambition des leaders bouddhistes visant à obtenirdes représentants au Congrès.Aux USA, le Dalaï-lama ad’ailleurs bénéficié d’une couverture médiatique importante endéveloppant ses idées pour l’indépendance du Tibet et, semble-t-il,d’un soutient substantiel de la CIA. Il va de soi que la croisade anticommuniste et l’entrée de laChine dans l’OMC sont des facteurs conjoncturels également déterminantspour la promotion et l’institutionnalisation du bouddhisme occidental.Bien entendu, de notrepoint de vue, il est néanmoins infiniment préférable de voir Al. Goreet ses amis bouddhistes emporter les prochaines électionsprésidentielles aux Etats-Unis plutôt que Georges W. Bush; bienqu’encore les différences entre les deux hommes se réduisentconsidérablement à l’approche des élections. Le thème de la«Compassion», cher au bouddhisme, a été repris par Georges W. Bush.«Compassionate conservatism.» (ou «conservatisme du cœur.») prônant «... l’échange, le partage, le don de soi ...» et visant à transférerles missions de l’Etat-social sur les organisation caritatives,chargeant les organismes religieux de gérer la politique sociale (Le Monde, 4 août 2000 et 5 août 2000). C’est ce que l’on a pu nommer par ailleurs «Libéral caritatisme New Age». Nous pouvons d’ailleurs détecter l’origine du «Conservatisme de lacompassion» de Bush junior: «Lorsqu’il y a quelques années j’avaisrencontré le président Bush, je lui avais dit que ce nouvel ordrepouvait être une excellente chose à condition qu'il fût allié à lacompassion et que, sans elle, je doutais que cela fût une réussite .»(Dalaï-lama: «Au-delà des dogmes.», 1994 - Annexes, p. 184 (3)). Enfin, soulignons que lesvisées politiques et géostratégiques du Dalaï-lama s’inspirent desmythes fondateurs de la nation américaine: « ... je condamnerai lapolitique internationale en général ... (...) ... il n'y a pas de placepour une composante morale dans la politique. (...) C'est un grand tortauquel il faut remédier. Je dis souvent à mes amis américains: c'estvous la superpuissance actuelle, c'est à vous de changer cela; vousdevriez revenir aux principes de vos grands Hommes comme Jefferson etLincoln ... .» (Dalaï-lama, ibid., pp. 124-125). Rappelons que la nation américaine s’est édifiée sur le contratnaturel. L’unification nationale a été réglée, dès le départ, par unereprésentation organiciste de la société et de l’état. Parmi les pèresfondateurs, Thomas Jefferson — inspiré par John Locke — a été l’un desplus fervents défenseurs des vertus de la Loi de Nature: «L’Etataméricain, observant strictement les lois de nature, se contente d’enélargir l’objet lors du contrat, passant de l’individu dans l’Etat denature à la société en situation contractuelle. (...) Jeffersonsouhaitait (également) que le peuple s’en remette entièrement auxreprésentants désignés par la sagesse populaire parmi les membres de l’«aristocratie naturelle.» (Grands électeurs - n.d.a). (...) ... garantsde la modération nationale contre les dangers de la passion populaire.»(Elise Marienstras: «Les mythes fondateurs de la nation américaine .»,1976, pp. 137, 138, 141, 331). Les impératifs éthiques et les arguments normatifs de la politiqueétrangère des Etats-Unis ont toujours reposé sur cette visionorganistique de l’ordre international. De l’«American Village»(Jefferson) au «Village planétaire» (Mc. Luhan), la géostratégienord-américaine repose sur la fantasmagorie impérialiste d’une «sagesseaméricaine» civilisationnelle qui « ... rejoint celles de la républiqueromaine et de la Grèce antique: elle produit des hommes aussi vertueuxque les Anciens .» (Elise Marienstras: «Les mythes fondateurs de lanation américaine .», 1976, pp. 137, 138, 141, 331). Ces caractéristiques convergent parfaitement avec l’imaginairesocial du bouddhisme occidental que nous venons de décrire. La VisionGlobale des leaders bouddhistes relève de l’américanisme (pour ladéfinition de l’«américanisme», voir supra., p. 29, note 1; Cf. infra.,pp. 469, 474, 475 Sq.). L’anti-nationalismebouddhiste et le mondialisme New Age, le christianisme social desnéolibéraux et la «religion du marché» New Age apparaissent comme unseul et même dispositif utopiste. Voir Annexes, 184 (2, 4, , 189 (2), 190 (4). (1) Le bouddhisme a mis unpied dans les sphères financières, à Wall street et à la Citynotamment, où la «compassion» a fait son entrée. La nouvelle «Théologie(ou religion) du marché» vise à transformer la City en un « ...sanctuaire de civilisation et de compassion .» (Le Monde, 31 octobre1997).* Luc Mazenc a soutenu une thèse de sociologie à l’université PierreMendès-France de Grenoble II en 2001, dont le titre complet est : « Lesnouveaux mouvements religieux (NMR) et les nouveaux mouvements sociaux(NMS) dans le procès de mondialisation. Pour une phénoménologiesociologique des mutations de la modernité. (XIX-XXèmes siècles)."courriel : luc.mazenc@wanadoo.fr






Conclusion : Dalai lama et Nouvel ordre Mondial américain : blanc bonnet et bonnet blanc.

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emeutes au Tibet: A quand le Tibet libre?

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 12:23

#59: Auteur: Fleur de Diamant, Localisation: FRANCE - 66
Posté le: Sam Mai 03, 2008 9:13 pm


"ce sont Hollywood est la CIA qui se sont convertis au bouddhisme"...



Petit rectificatif orthographique :



ce sont Hollywood et la CIA qui se sont..., et non est (qui est le verbe être).



Et je répond, et bien tant mieux. Ouf, enfin ils vont commencer à avoir
la vue mentale juste, et peut être qu'ils arrêteront de créer les
guerres et d'enlever la Vie à l'autre (humain, animal etc...)

#60: Auteur: pop-corn, Localisation: Herault
Posté le: Sam Mai 03, 2008 9:24 pm


en faite, déjà la doctrine spirituelle du
nazisme avait comme structure un amalgame d'avec les anciennes
religions, Inde et Tibet
je n'ai jamais creusé pourquoi



comme le nazisme est assez bien infiltré dans les sphères du pouvoir au usa

ceci explique peut être cela

#61: Auteur: 1869, Localisation: Moselle
Posté le: Sam Mai 03, 2008 9:56 pm


Pour les nazis au Thibet, on peut se dire que c'était pour la recherche de la fraternité occulte, entre autres...

Mais dire que la doctrine spirituelle du nazisme était un amalgame
d'anciennes religions.... j'ai un peu de mal à voir comment, je suis
d'accord sur le fait qu'il y eut des points communs, mais ça ne va pas
beaucoup plus loin je pense, il y a eu les histoires de secte du dragon
vert, des moines qui ont été retrouvés dans le bunker du chancelier...
Et qui plus est parler de spiritualité ou de quoi que ce soit lorsque
tous sont désunis, ne serait-ce que pour la "tête" implique le fait de
parler à chaque fois à titre personnel.



Et Fleur, je ne pense pas que ça changera quoi que ce soit aux us,
ils sont peut-être bouddhiste mais utilisent encore la monnaie verte,
le dollar, qui cause les plus gros ravages que je connaisse.



1869

#62: Auteur: pop-corn, Localisation: Herault
Posté le: Sam Mai 03, 2008 10:12 pm




Citation:


j'ai
un peu de mal à voir comment, je suis d'accord sur le fait qu'il y eut
des points communs, mais ça ne va pas beaucoup plus loin je pense,






peut être le mieux est que tu fasse des recherches et que tu en retire tes conclusions d'avec



la doc est sur le net ....

tiens voici un lien en 2 ckik loin du penser , juste du chercher



http://www.trimondi.de/francais/H-B-K-Pre.fr..htm



http://www.iivs.de/~iivs01311/francais/articles.fr..htm



perso ce n'est pas ma tasse de thé , s'est juste une piste a creuser pour qui cela intéresse , dont je poste de mémoire



intox ou info ??? cela ne changera pas grand chose

"Dernière édition par pop-corn le Sam Mai 03, 2008 10:31 pm; édité 1 fois"

#63: Auteur: pop-corn, Localisation: Herault
Posté le: Sam Mai 03, 2008 10:20 pm


un autre lien



L'Ahnenerbe ou Ahnenerbe Forschungs und Lehrgemeinschaft était une
organisation nazie. Il s'agissait d'un institut de recherche crée par
Heinrich Himmler, Herman Wirth et Walther Darré le 1er juillet 1935. Il
a été intégré à l'organisation des SS en janvier 1939.



Le nom de cette organisation signifie « héritage ancestral ». Son
siège était situé dans le château de Wewelsburg en Westphalie.
L'Ahnenerbe est assignée à la recherche anthropologique, archéologique
et sur l'histoire culturelle de la « race allemande ». Son but était de
prouver la validité des théories nazies sur la supériorité raciale, à
travers ces recherches.



L'Ahnenerbe a organisé plusieurs expéditions archéologiques, en
Allemagne, mais aussi dans divers pays : France, Italie, Roumanie,
Bulgarie, Pologne, Ukraine, Islande, Afghanistan et Tibet. Cette
dernière expédition, dirigée par Ernst Schäfer en 1938 était
initialement destinée à prouver que le plateau tibétain était le
berceau de la race aryenne.



À la demande de Himmler en 1942, l'Ahnenerbe a procédé à des
expérimentations médicales dans des camps de concentration sur des
prisonniers, notamment à Dachau et à Natzweiler-Struthof. Condamné pour
crimes contre l'humanité, Wolfram Sievers, le dernier directeur de
l'Ahnenerbe, fut pendu en 1948, après le procès des médecins à
Nuremberg.



http://fr.wikipedia.org/wiki/Ahnenerbe

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emeutes au Tibet: A quand le Tibet libre?

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 12:24

#64: Auteur: Fleur de Diamant, Localisation: FRANCE - 66
Posté le: Dim Mai 04, 2008 9:52 am


Les médecins Tibétains (donc Bouddhistes) n'ont
jamais eu à expérimenter leur médecine sur des sujets. Ils savent
qu'elle soigne. Il n'existe pas de laboratoires d'expérimentation
médicale au Tibet, et même à l'époque il n'en a pas existé à ma
connaissance (ce peuple étant un peuple pauvre) (mais je peux me
tromper).



Ce qui n'a pas été le cas pour :





Citation:




À la demande de Himmler en 1942, l'Ahnenerbe a procédé à des
expérimentations médicales dans des camps de concentration sur des
prisonniers, notamment à Dachau et à Natzweiler-Struthof.



qui n'ont pas dû apprendre vraiment les enseignements de la Voie du Milieu.



1869,





Citation:



Et Fleur, je ne pense pas que ça changera quoi que ce soit aux us, ils
sont peut-être bouddhiste mais utilisent encore la monnaie verte, le
dollar, qui cause les plus gros ravages que je connaisse.






Je suis entièrement d'accord avec toi. D'ailleurs, je met cette photo
tirée de google map (cliquer sur la photo pour l'agrandissement) :







C'est un symbole qui ne se rapporte pas aux symboles bouddhistes ou tibétains. C'est le symbole de la Franc-maçonnerie.



Qu'il y ait des bouddhiste en amérique, c'est certain, puisqu'il y
a beaucoup de réfugiés Tibétains, et des sympathisants à cette
philosophie (comme dans le monde entier d'ailleurs). Mais de là à
affirmer :




Citation:

"ce sont Hollywood est la CIA qui se sont convertis au bouddhisme"...




Je ne généraliserai pas (on est bien affilié à une assurance maladie par obligation et on a la religion que l'on a).



On peut être juif et bouddhiste, musulman et bouddhiste, catholique et bouddhiste, athée et bouddhiste.



Je reprend d'ailleurs un extrait de la citation de Satyneh :




Citation:


Le thème de la «Compassion»




Je pense que toutes les religions ainsi que l'athéisme connaissent
(et peut être pratiquent) la compassion... ce qui n'est pas le cas des
penseurs qui veulent à tout prix imposer leur religion (dixit les
guerres soi disant "saintes" ou les guerres de pouvoir).

#65: Auteur: pop-corn, Localisation: Herault
Posté le: Dim Mai 04, 2008 10:54 am


un avatar au niveau symbolique peut être la voie
du milieux unité dans sa partie achevée et dans sa partie inachevée
positif ou négatif


lorsque l'on parle de quelque chose , on parle energie et lorsque l'on
se calque sur un référentiel tel un avatar , un mouvement, ect... une
forme , un symbole , on peut déjà se situer en faisant une reflexions
sur les énergies qui nous interpellent d'avec cette forme


sans cela tout débat n'est qu'un amalgame de réflexion "pas clair du tout "

"Dernière édition par pop-corn le Dim Mai 04, 2008 10:54 am; édité 1 fois"

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emeutes au Tibet: A quand le Tibet libre?

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 12:24

#66: Auteur: Satyneh, Localisation: Sud-Ouest
Posté le: Dim Mai 04, 2008 12:37 pm




Fleur de Diamant a écrit:


"ce sont Hollywood est la CIA qui se sont convertis au bouddhisme"...



Petit rectificatif orthographique :



ce sont Hollywood et la CIA qui se sont..., et non est (qui est le verbe être).



Et je répond, et bien tant mieux. Ouf, enfin ils vont commencer à avoir
la vue mentale juste, et peut être qu'ils arrêteront de créer les
guerres et d'enlever la Vie à l'autre (humain, animal etc...)




C'est la citation reprise de l'article présenté par 1869, en faisant un
faute de frappe par rajout d'un "s", "s" que tu n'as pas mis pour "'je
répond" : c'est "je" le sujet et non pas "il" ou "elle" donc "répond"
prend en "s".
(toujours très étonnant de voir comment les argumentations se
focalisant sur les fautes de frappes sont faites par des personnes qui
en font autant, sinon plus ).



*********************************************



Le but de l'article que j'ai posté est non pas de signaler que toutes
les gens qui adhèrent aux préceptes de certaines personnes qui ont
apporté des enseignements importants au niveau spirituel (Bouddha,
Jésus, et bien d'autres, mon chien par exemple mais il n'est pas connu,
c'est pas grave) pour trouver leur propre voie, sont les marionnettes
de personnalités manipulant dans un but de domination, bien sûr !
Ce serait prendre les gens pour des couillons.

Mais de signaler qu'il y a utilisation de mouvements spirituels (à la
base, honnêtes) pour mieux assoir une domination sous couvert de
"Nouvel Ordre Mondial", et que des personnalités faisant figure de
"sainteté" ou de "médaillé pour la Paix" sont de connivence avec Bush
(coups de pouce de la CIA) : Al Gore, se disant bouddhiste, en fait
partie (et eSt soutenu financièrement par des mouvements bouddhistes),
le Dalai-Lama aussi, Hollywood est un excellent outil pour mieux
illusionner les masses et faire passer ces vessies pour des lanternes.

Quant à la "vision juste" de Bush et la CIA, prônant le bouddhisme, il y a de quoi se poser des questions.

- faut voir ce que la CIA a traficotté au Tibet en 1950 et ce qu'elle continue de trafficoter

- faut voir ce que les américains ont récupéré des recherches nazis
sur différents plans (sites au Tibet, pouvoirs occultes,
expérimentations scientifiques)

- faut voir ce qui s'est passé le 11/9/2001, question "vision juste" il y a surement du chemin à faire......................

- et la suite (la propagande anti-irak, anti-Iran, anti-Chine) : Le
Dalai Lama pourrait remettre les points sur les "i", il ne le fait pas,
quels sont ses vraies motivations ?


Ah et puis, on peut être chrétien et franc maçon, juif et franc-maçon, bouddhiste et...

...et je ne pense pas que ce soit ça qui innocente des pratiques
illuminati, certains vont s'acharner sur les bouddhistes pour mieux
faire zapper les manipes "francs-maçonnes" (entre guillemet car il y a
franc-maçonnerie et Fausse-maçonnerie), et idem pour les déviations
bouddhistes : il sera de bon ton de pointer du doigt QUE les francs
maçons pour mieux faire passer des "bouddhistes" pour des oies
blanches.

Si les Chinois ne représentaient pas une menace commerciale pour
les USA, tu crois que les USA seraient aussi lamaïstes qu'ils le
prétendent (et de ce fait anti-chinois) ?

Toi Fleur de Diamant, qui semble porter crédit aux écrits d'Alexandra David Neel, que fais tu des passages où elle dénonçait déjà les géostratégies des lamaïstes
tibétains (et elle, ne faisait pas l'amalgame entre les manipulations
politiques des lamas et les véritables bouddhistes, elle semblait très
claire là-dessus), tu les mets à la poubelle ?



Dans une émission à ce sujet au moment où ce topic fut créé, une
intervenante (auteur de je ne sais plus quel livre, si intéressés me
demander, je rechercherai) précisait qu'au Tibet, ça fait plus de 30
ans que les Tibétains attendent qu'il libère le Tibet, certains ayant
là-bas une vision certainement plus "juste" que celle que nous montre
tout ce cinoche commencent à en avoir sérieusement marre de ces
simagrées DL qui ne servent à rien et ne pensent pas que leur
libération puisse venir de lui : sans doute ne sont-ils pas assez
"bouddhistes", sans doute n'ont-ils pas développé une vision assez
"juste" ?

Ou alors ne font-ils pas l'amalgame entre "la voie du milieu" et "la voie des tièdes et des opportunistes".

#67: Auteur: Fleur de Diamant, Localisation: FRANCE - 66
Posté le: Dim Mai 04, 2008 4:36 pm




Citation:


Toi
Fleur de Diamant, qui semble porter crédit aux écrits d'Alexandra David
Neel, que fais tu des passages où elle dénonçait déjà les géostratégies
des lamaïstes tibétains (et elle, ne faisait pas l'amalgame entre les
manipulations politiques des lamas et les véritables bouddhistes, elle
semblait très claire là-dessus), tu les mets à la poubelle ?






Dans quel livre a t'elle écrit cela, s'il te plaît ? Je n'ai pas besoin
de lien internet pour avoir confirmation. Juste le titre du livre.

#68: Auteur: Satyneh, Localisation: Sud-Ouest
Posté le: Lun Mai 05, 2008 9:39 pm


Ben je cherche, je cherche, pourtant je n'ai pas rêvé, je l'ai vu plusieurs fois ce texte.

Et en cherchant je tombe sur d'autres articles hyper intéressants (je
les mets dans mes favoris, je ferai le tri plus tard, j'espère qu'ils
ne vont pas disparaitre comme souvent).

En attendant, j'en mets un autre sur le sujet proprement dit :

C'est tiré d'un texte de 1959, les commentaires sont assez polémiques d'ailleurs.

Intro :



Citation:


"
Le Tibet sans mystère " de Marius Magnien, Editions sociales 1959 (
introuvable à présent, éventuellement, sur demande écrite adressée à
EDE - BP 324 - 75868 Paris cedex 18, une copie de ce livre peut-être
adressée contre un défrayement ).



Ce livre est l'un des très rares qui expose la réalité du Lamaïsme,
et du Tibet, hors de la mystification religio-politique imposée par la
propagande capitaliste.




suite

#69: Auteur: 1869, Localisation: Moselle
Posté le: Mar Mai 06, 2008 12:11 pm


Pop-corn, ça fait des années que je m'y
intéresse, le nazisme a été une de mes premières sources de révoltes,
d'abord tout jeune enfant à pleurer sur le sort des personnes mortes
attrocement... jusqu'à il y a peu où je cherchai pourquoi rien ne
filtrai au travers du magma infect de propagande actuel, on peut parler
longtemps de l'ahnenherbe, mais aussi du ginseng, du roi du monde et on
peut aller bien loin...

Maintenant, ce n'est pas parce que Satiri-Devi était proche de
leur mouvement, que Ghandi appelai Hitler "mon ami" dans ses lettres et
que patati-patata qu'ILS se basaient sur une gosmonigologie orientale
ou autre, qui plus est, cherches ce que pensaient Rhöm, Haushofer,
Himmler, Hitler ou Hess et trouves leur un point commun religieux,
autre qu'une """religion allemande""", je n'en ai pas vu, ils étaient
profondément désunis selon moi...



Lis "la vie des maîtres" de Spalding, tu verras peut-être ce que
ces gens (Himmler surtout) cherchaient au travers de l'ahnenherbe, tout
du moins en partie.



1869

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emeutes au Tibet: A quand le Tibet libre?

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 12:25

#70: Auteur: pop-corn, Localisation: Herault
Posté le: Mar Mai 06, 2008 1:09 pm


j'ai lu la vie des maitres je ne vois pas le rapport , mais faut voir ce que cela nous renvoie à chacun



on ne peut nier que le pouvoir a l'époque était en quête de plus de
pouvoir et l'aubaine du pouvoir qu'ils avaient pour une recherche
d'outils plus radical et fiable dans la pérennités du pouvoir


ils ne savaient peut être même pas ce qu'ils recherchaient

outre le pouvoir absolu , mais celui ci vu sous un certain angle de vision par la force matèriel



pouvoir absolu, lié a l'immortalité, la richesse a tout les niveaux par la matière

donc pour eux toutes les pistes étaient bonnes a centraliser

derrière évidemment on peut penser qu'ils servaient a des dessins plus subtils a d'autres



et au vu de ce qui se passe aujourd'hui , il semble que ce n'est pas une partie remise , mais une continuité

mais a l'époque ceux là même qui avaient le pouvoir ne savaient pas qu'ils faisaient partie d'un plan dans une continuité



mon constat s'est que depuis cette époque et a aujourd'hui ce qui
préoccupe certain s'est la récupération des données pour les intergrer
dans une banque

je songe a la genetique



la génétique est le dénominateur commun de cette continuité d'entre 2 epoques

-----------

pourquoi ?



s'est la question

la genetique nous apporte trois chose déjà

le patrimoine

sa modification

sa selection



de là cela me renvoie au mobile



et là tout est possible

si je fait abstraction du religieux



on peut creuser ou cela nous ramène qui dépasse notre vision terrestre

par une prise de pouvoir par d'autres être non humain de notre
patrimoine génétique , pour le sélectionner et le modifier pour leur
propre profit


cela me renvoie a une nouvelle question

quel est le profit ?



car ce n'est pas les cadavres et vivants qui manque pour faire de la recolte genetique



et qui n'a pas de sens d'avec une sélection



donc dans cette selection il y a du bon pour une modification qui servirait de tremplin pour marier plusieurs patrimoine



Et s'est pas tout de faire des mélanges , encore faut il contrôler lorsqu'il y aura un résultat



controler quoi qui ?



ce qui me renvoie a dire que le nouveau gêne pourra s'abreuver a une source en énergie intarissable

qui me renvoie a l'immortalité pour ces êtres

immortalité que nous avons déjà , que nous ne voyons pas



en recherchant par le pouvoir l'immortalité en fait on sert le dessin a d'autres qui sont en quête de ce que nous avons déjà



ce qui les intéresse s'est notre véhicule



encore une fois ce n'est pas ma tasse de thé

"Dernière édition par pop-corn le Mar Mai 06, 2008 1:26 pm; édité 3 fois"

#71: Auteur: 1869, Localisation: Moselle
Posté le: Mar Mai 06, 2008 4:10 pm


Pour éviter de pourrir ce topic, je pense qu'il vaut mieux en ouvrir un autre, ici , j'ai eu du mal à choisir l'emplacement, ou si un admin veut le changer de place, pas de problèmes!

#72: Auteur: psyduck, Localisation: de l'autre côté du miroir.
Posté le: Ven Aoû 08, 2008 10:42 am




Kamikaze a écrit:






Tu vois ce ouistiti, je ne veux pas voir sa face de traitre le 15 aout
à Nantes, surtout pas le 15 aout et encore moins à Nantes.






pourquoi le choix de cette date ? ce n'est pas un hasard ?



dans quel but oculte ?

"Dernière édition par psyduck le Ven Aoû 08, 2008 10:53 am; édité 1 fois"

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emeutes au Tibet: A quand le Tibet libre?

Message par Satyneh le Mer 29 Avr - 23:42

Page complète : fermeture

Satyneh
Admin

Messages : 996
Date d'inscription : 26/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://archivageovdt.onediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emeutes au Tibet: A quand le Tibet libre?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum