Un nouveau respect pour la science bizarre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un nouveau respect pour la science bizarre

Message par Cassiopée le Ven 1 Mai - 12:15

MindFeed
Géo Trouvetout



Inscrit le: 03 Juil 2007
Messages: 505

Sexe: Je ne sais pas







Posté le: Lun Juil 30, 2007 12:08 pm Sujet du message: Un nouveau respect pour la science bizarre
article sur le "réchauffement" et l'épandage de souffre dans l'atmosphère:









Citation:
Des parasols géants dans l'espace? Des épurateurs d'air géants? Des plans improbables pour contrôler la fièvre de la terre?

par Bill Blakemore

16 novembre 2006



Une certaine science bizarre est sérieusement examinée par des experts
éminents du climat qui disent que ce serait une folie de ne pas
préparer des mesures d'urgence pour essayer d'arrêter le réchauffement
global en cours. Ça se passe malgré les risques bien connus des
conséquences inattendues chaque fois que l'homme touche à la nature.



L'inquiétude des scientifiques est que les températures globales
augmentent maintenant régulièrement et que le processus puisse aller au
delà de tout espoir d'être stoppé seulement en réduisant les émissions de gaz à effet de serre.



"Ces idées de "géoingénierie" sont quelque chose que n'importe quel
scientifique sérieux approche avec une extrême précaution", a dit à ABC News James Hansen, expert des études terrestres à la NASA.



"Mais nous sommes sur le fil du rasoir", dit
il. "Nous avons seulement dix ans pour inverser les émissions de
carbone, donc on trouve plus de scientifiques pour penser à ces
choses".



Certaines idées étonnantes apparaissent - comme un parasol géant pour la planète terre.



La NASA a demandé au professeur Roger Angel de l'Université
d'Arizona d'étayer son idée d'un gigantesque écran solaire dans
l'espace.



Pour seulement 3 trillions de dollars (environ 2200 milliards d'euros), dit
Angel, un "écran solaire" pourrait être constitué par des miroirs qui
s'étendraient sur 2000 Km, à 1.5 millions de Km de la terre, pour
bloquer une partie du soleil, rendant la terre plus fraîche.



Angel argumente sur le fait que bien que 3 trillions de dollars puisse sembler beaucoup, c'est moins de 2% du PNB mondial.



Mais que se passe-t-il si les dispositifs d'inclinaison des miroirs
tombent en panne? Est ce que l'humanité pourrait vraiment construire
les véhicules spatiaux requis nécessaires pour réparer quelque chose
d'aussi énorme à temps? Et si le réchauffement incontrôlé se produit,
est ce qu'il y aurait même assez de temps pour construire une telle
structure massive?

Il n'y a pas de réponses nettes.



Certains scientifiques suggèrent de changer le bleu du ciel en un
gris jaunâtre en injectant du dioxyde de soufre dans l'atmosphère au
moyen d'un grande flotte d'avions.



Le dioxyde de soufre réfléchirait la lumière chaude du soleil dans l'espace.



Mais l'effet psychologique sur l'humanité d'un monde sans ciel bleu
- sans parler des effets sur les plantes et les animaux terrestres -
est clairement incalculable.



Et quel serait l'effet de tout ce dioxyde de soufre sur les océans dans lesquels il finirait bientôt par tomber?



Même si ce point n'a pas encore été résolu, le scientifique du
climat Tom Wigley, du Centre National pour la Recherche Atmosphérique,
promeut l'idée du ciel de soufre dans la première revue de recherche,
Science.



Recouvrir les déserts



Un certain nombre de scientifiques ont suggéré de recouvrir
d'énormes parties des déserts de la planète de feuilles de plastique
pour réfléchir directement la lumière solaire dans l'espace,
l'empêchant de réchauffer la terre.



Ça pourrait fonctionner parce que la lumière solaire incidente ou
réfléchie passe à travers les gaz à effet de serre - contrairement à la
chaleur infrarouge qu'une terre réchauffée dégage, qui est piégée dans
ces gaz.



Mais les scientifiques admettent qu'ils ne sont pas surs de la
façon de maintenir une telle immense surface réfléchissante: est ce
quelques bonnes tempêtes de sable - déjà de plus en plus fréquentes sur
notre planète en réchauffement - terniraient les feuilles
réfléchissantes géantes? De combien d'aspirateurs auraient ils besoin?



Ensemencer les vagues... Mais qu'en est il des microbes?



Une autre idée sérieusement débattue parmi les scientifiques est
d'envoyer une flotte de bateaux dans les océans pour ensemencer les
vagues avec des particules de fer.



Le fer stimulerait la croissance massive de la myriade de
minuscules planctons des mers, qui prospèrent avec un régime riche en
fer.



Le plancton, qui adore aussi le dioxyde de carbone, en aspirerait
ensuite une énorme partie - le même CO2 qui cause le réchauffement
global.



Il y a juste quelques problèmes pour certains scientifiques: quand
il meurt et coule au fond de l'océan, est ce que la plancton garde le
CO2 à cet endroit, ou, en mourant, est ce que le plancton relâche le
CO2 en même temps que ses fantômes et le renvoie dans l'air?



Et puis il y a les microbes.



Le professeur Édouard Bard du Collège de France à Paris fait
remarquer que si le CO2 coulait avec le plancton mort puis était
relâché, ça rendrait certaines parties des océans acides, le privant
d'oxygène.



Ça créerait des conditions que des microbes marins adorent,
différentes espèces de bactéries proliféreraient, relâchant des
quantités considérables d'oxyde nitreux qui, comme Bard l'a dit à l'agence AFP, "est un gaz à effet de serre plus puissant que le CO2".



Des engins qui attirent l'oeil.



Des interprétations d'énormes machines de "géoingénierie" pour
combattre le réchauffement global qui attirent l'oeil apparaissent plus
fréquemment dans les magazines scientifiques populaires.



L'une d'elles montrait un paysage parsemé de structures en forme de
fourche de la taille de gratte-ciels dont les panneaux de persiennes,
d'après l'interprétation, captureraient le carbone de l'air et le
cacherait en quelque sorte dans le sol.



Incroyablement coûteux, d'après certains experts du climat.
Certains ajoutent que ça pourrait rassurer les lecteurs qui supposent
que la technologie fera d'une certaine façon disparaître le problème,
mais c'est juste prendre ses désirs pour des réalités pour l'instant.



Les experts disent que le problème d'échelle est un des principaux
obstacles - la taille massive de ce réseau de miroirs dans l'espace, le
nombre de bateaux ou d'avions nécessaire pour saupoudrer la mer ou le
ciel.



Mais l'audace humaine est réputée pour écarter de tels obstacles - au moins dans ses fantasmes.



Atomiser les ouragans



L'ancien directeur de la recherche sur les ouragans de la NOAA
(Administration Nationale sur l'Océan et l'Atmosphère), Hugh
Willoughby, a récemment examiné pour ABC News certaines des "idées
folles et délirantes" pour arrêter les ouragans qu'il a reçu dans sa
boite à lettres.



Un homme a suggéré de placer stratégiquement une série circulaire de bombes atomiques dans l'oeil en formation d'un ouragan.



"Ça ne fonctionnerait pas", dit Willoughby. "Et tout ce que vous obtiendriez serait un ouragan radioactif".



En dépit de telles conséquences inattendues, des scientifiques
éminents du climat envisagent aujourd'hui des solutions technologiques
rapides pour un problème beaucoup plus gros qu'un ouragan.



James Hansen de la NASA et plusieurs de ses collègues ont suggéré
récemment, dans des publications de l'Académie Nationale des Sciences,
que "l'ensemencement de nuages par des bateaux sillonnant des régions
sélectionnées des océans mérite une étude" - parce qu'il a déjà été
montré que les "aérosols" porteurs de particules qu'ils recommandent
d'utiliser réfléchissent la lumière dans l'espace.



Toutes ces idées sont énormément controversées et il est difficile,
disent les scientifiques, d'imaginer comment l'humanité pourrait être
convaincue de débourser toutes ces ressources à temps - étant donné
spécialement les conséquences inattendues. (NDT: facile, il suffit de
ne pas lui demander son avis)



Pensez à ce célèbre exemple en Australie



Les archives parlent de 13 lapins domestiques apportés d'Angleterre
en 1859 pour améliorer la qualité de la chasse sur une propriété.
Quelques uns ont échappé aux coups de feu, se sont sauvés, et se sont
reproduits... comme des lapins.



Le continent entier fut bientôt couvert de milliards d'entre eux -
ce que les australiens appellent simplement "la couverture grise".



Une "barrière à lapins" fut construite aux débuts des années 1900,
mais ça n'a pas eu beaucoup d'effets, et aujourd'hui l'Australie
enregistre une perte de 720 millions de dollars par an pour les dégâts
causés aux récoltes.




Source: ABC News

http://abcnews.go.com/Technology/GlobalWarming/Story?id=2655729&page=1



(dispo également sur le site chemtrail-france)

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau respect pour la science bizarre

Message par Cassiopée le Ven 1 Mai - 12:16

Fleur de Diamant
Modérateur



Inscrit le: 01 Juil 2007
Messages: 4491
Localisation: FRANCE - 66

Sexe: Femme







Posté le: Lun Juil 30, 2007 12:21 pm Sujet du message:
MindFeed,



Malgré que l'article date de 2006, il est toujours d'actualité, bien
que depuis quelques jours il n'y ait plus de chemtrails dans mon
département. En tout cas, je n'ai pas fini d'ouvrir mon parapluie quand j'en re-verrai.









Citation:
Pensez à ce célèbre exemple en Australie



Les archives parlent de 13 lapins domestiques apportés d'Angleterre en
1859 pour améliorer la qualité de la chasse sur une propriété. Quelques
uns ont échappé aux coups de feu, se sont sauvés, et se sont
reproduits... comme des lapins.



Le continent entier fut bientôt couvert de milliards d'entre eux -
ce que les australiens appellent simplement "la couverture grise".



Une "barrière à lapins" fut construite aux débuts des années 1900,
mais ça n'a pas eu beaucoup d'effets, et aujourd'hui l'Australie
enregistre une perte de 720 millions de dollars par an pour les dégâts
causés aux récoltes.





Hé, hé ; on récolte ce que l'on sème... on voulait faire plaisir aux chasseurs...

Juste une petite info, il y a de temps en temps de beaux petits
nuages dans le ciel très bleu d'ici, et on dirait du coton. Ce sont
donc de vrais nuages, comme je les aime.

_________________
J'espère qu'un jour tous les êtres s'aimeront



Ce que tu donnes est à toi, mais ne fais pas à l'autre ce que tu ne veux pas qu'on te fasse.

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau respect pour la science bizarre

Message par Cassiopée le Ven 1 Mai - 12:18

MindFeed
Géo Trouvetout



Inscrit le: 03 Juil 2007
Messages: 505

Sexe: Je ne sais pas







Posté le: Lun Juil 30, 2007 12:32 pm Sujet du message:






Fleur de Diamant a écrit:
MindFeed,



Malgré que l'article date de 2006, il est toujours d'actualité, bien
que depuis quelques jours il n'y ait plus de chemtrails dans mon
département. En tout cas, je n'ai pas fini d'ouvrir mon parapluie quand j'en re-verrai.





J'ai fait un tour en Bretagne ce we, il faisait beau (samedi) mais avec
pas mal d'avions et de chems. Au bout de 3h, le ciel était tout blanc, et il a fini par pleuvoir.



-mf

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau respect pour la science bizarre

Message par Cassiopée le Ven 1 Mai - 12:18

Fleur de Diamant
Modérateur



Inscrit le: 01 Juil 2007
Messages: 4491
Localisation: FRANCE - 66

Sexe: Femme







Posté le: Lun Juil 30, 2007 4:26 pm Sujet du message:






MindFeed a écrit:





Fleur de Diamant a écrit:
MindFeed,



Malgré que l'article date de 2006, il est toujours d'actualité, bien
que depuis quelques jours il n'y ait plus de chemtrails dans mon
département. En tout cas, je n'ai pas fini d'ouvrir mon parapluie quand j'en re-verrai.





J'ai fait un tour en Bretagne ce we, il faisait beau (samedi) mais avec
pas mal d'avions et de chems. Au bout de 3h, le ciel était tout blanc, et il a fini par pleuvoir.



-mf




Coup classique de l'épandage. Dommage que ton W.E. ait été gâché à cause de ça...

_________________
J'espère qu'un jour tous les êtres s'aimeront



Ce que tu donnes est à toi, mais ne fais pas à l'autre ce que tu ne veux pas qu'on te fasse.

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau respect pour la science bizarre

Message par Cassiopée le Ven 1 Mai - 12:18

MindFeed
Géo Trouvetout



Inscrit le: 03 Juil 2007
Messages: 505

Sexe: Je ne sais pas







Posté le: Lun Juil 30, 2007 6:08 pm Sujet du message:






Fleur de Diamant a écrit:





MindFeed a écrit:





Fleur de Diamant a écrit:
MindFeed,



Malgré que l'article date de 2006, il est toujours d'actualité, bien
que depuis quelques jours il n'y ait plus de chemtrails dans mon
département. En tout cas, je n'ai pas fini d'ouvrir mon parapluie quand j'en re-verrai.





J'ai fait un tour en Bretagne ce we, il faisait beau (samedi) mais avec
pas mal d'avions et de chems. Au bout de 3h, le ciel était tout blanc, et il a fini par pleuvoir.



-mf




Coup classique de l'épandage. Dommage que ton W.E. ait été gâché à cause de ça...




Oui Fleur, mais je commence à me demander si à chaque fois qu'il y a une perturbation, ce n'est pas provoqué par les chems...

D'autant qu'en ayant parlé ce we, il semblerait ces derniers jours qu'à
chaque fois qu'un bout de ciel bleu revenait, un avion passait pour y
épandre un chem, et donc ça se recouvrait, pour finir par pleuvoir.

Je n'en étais pas sûr, mais maintenant je me pose vraiment la question. J'ai même l'impression qu'il y a plusieurs produits.



-mf

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau respect pour la science bizarre

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum