[Topic unique] Eric Julien

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Topic unique] Eric Julien

Message par Cassiopée le Jeu 30 Avr - 11:22

#1: [Topic Unique] Eric Julien Auteur: Magnus, Localisation: Paris
Posté le: Ven Fév 01, 2008 7:46 pm


Je restranscrit ici le fameux texte de
Marie-Thérèse de Brosses pour discuter ici d'Eric Julien. ceux qui
veulent le contester, apportez ici vos preuves et vos eclaircissements
:



"Maintenant que le célèbre message "Changez le Monde par effet de
levier!" prétendument "reçu" par un channel a été traduit en quinze
langues et, le Web aidant, a largement circulé à travers toute la
planète... il serait peut-être temps de faire la part du rêve, du
fantasme, de l'affabulation et... de la réalité.



Le soi-disant channel, Jean Ederman, s'appelle en réalité Éric
Julien. Ce même Éric Julien qui a largement défrayé la chronique
ufologique en affirmant que les extraterrestres le faisaient bénéficier
d'une formation spéciale afin qu'il devienne pilote de soucoupe
volante.

L'affaire prit une autre proportion lorsque Ève Marchal vint
déclarer à la gendarmerie la disparition de son compagnon, Éric Julien,
lequel aurait quitté la Terre à bord d'un ovni conformément à diverses
annonces de leurs amis extraterrestres.

Cette belle histoire se termine de façon beaucoup plus prosaïque:
la gendarmerie a retrouvé Éric Julien. Bien vivant. Toujours sur notre
Terre qu'il n'avait jamais quittée, n'étant jamais monté dans un ovni.
Il avait simplement organisé toute une mise en scène de disparition
avant de partir se cacher dans l'Île de La Réunion.



Bref rappel de "l'affaire Éric Julien"



En 2002, les internautes découvrent un texte assez "décoiffant"
d'Éric Julien intitulé: LA PLUS GRANDE DÉCOUVERTE DE TOUS LES "TEMPS":
LE TEMPS 3D.

Tout d'abord, nul ne sembla remarquer que cet article pillait
allégrement - sans jamais les mentionner - les travaux des cosmistes
russes, ces savants relégués dans les goulags et dont les recherches
furent totalement occultées pour leur incompatibilité avec le
matérialisme dialectique) mais qui depuis peu sont traduits en anglais,
circulent sur le Net et continuent d'inspirer certains physiciens et
biologistes russes.

Il faut ici rendre hommage aux patientes recherches de Pascuser
qui a démontré que l'intégralité des informations données par Éric
Julien est contenue dans les travaux des physiciens russes N.A.Kozyrev,
Albert Veinik et Vadim Chernobrov: il ne s'agit que d'un "plagiat de A
à Z": "Tous ses thèmes: temps 3D avec densité variable, application à
l'antigravité et au déplacement dans l'espace des Ovnis par champs de
temps modifiés, la théorie quantique de conversion d'espace en temps et
inversement par le biais des Quanta de temps etc. s'y retrouvent, ainsi
que les applications suivantes: télépathie, voyage dans le temps,
etc"...

cf: http://www.onnouscachetout.com/themes/extra/eric-julien.php



Rumeurs et papotages autour d'Éric Julien abondent sur le Net où
l'homme se manifestait abondamment. Il y a narré sa vie, ses différents
contacts avec les OVNIs, évoqué les enseignements donnés
télépathiquement par les E.T., les informations exclusives dont il
bénéficiait (comme le plan d'un ovni) avec cette précision faite pour
plaire aux ufologues: "la rencontre rapprochée du cinquième type, ou
RR5, fut, pour moi, une information technique de première importance".
Avec, faute de modestie, un sens aigu du marketing, il y a publié les
premières pages d'un livre en préparation: "OVNIS, LA FIN DU MYSTÈRE"
qu'il présentait comme un "ouvrage répond[ant] de façon lumineuse à
tous les arguments et les zones d'ombre qui nous empêchaient
jusqu'alors de comprendre le phénomène ovni."

Éric Julien déborde d'idées dont:

- le projet Hélios (destiné à réunir les moyens nécessaires à la construction d'un prototype de soucoupe... sur une génération),

- le montage d'une OPA (censée préserver entre ses mains l'ensemble des documents ayant trait à l'ufologie).

Nul besoin d'être extralucide pour pressentir, derrière de tels éléments, le montage d'une superbe arnaque.



En septembre 2003, c'est "le" texte qui allait faire le tour de la
planète: un pseudo message des E.T. présents parmi nous et qui ne
demandent qu'à se manifester si nous le désirons: "CHANGEZ LE MONDE PAR
EFFET DE LEVIER". Cet appel se termine par une étonnante proposition de
référendum: il suffit de voter - télépathiquement - en faveur d'une
apparition massive de vaisseaux extraterrestres pour que ceux-ci se
manifestent.

Grâce aux ramifications du Net, l'appel des E.T. (traduit par des
adeptes galvanisés, en quinze langues) se propage comme une épidémie,
enflammant sites et forums qui prolifèrent comme pâquerettes dans les
prés. Notons au passage la longue interview de Jean Ederman publiée par
Karmapolis:

http://www.karmapolis.be/pipeline/ederman_interv.htm

Mais l'audience d'Éric Julien dépassa vite le cadre de l'Europe. Il
est intéressant de constater l'impact de cet appel aux USA, notamment
chez le Dr Michael Salla (Ph.D), grand amateur de fédérations
galactiques et créateur d'un centre d'études exopolitiques (consacré à
l'influence de l'activité des Extraterrestres sur la conduite de la
politique américaine):

http://www.exopolitics.org

Peu après que Jean Ederman/Éric Julien ait fait savoir aux Terriens
que "ses" E.T. ne demandent qu'à se manifester "massivement" si telle
est l'issue du scrutin qu'ils proposent, un Américain, Marshall Vian
Summer ("contacté" par un autre groupe d'E.T.) avertit la communauté
des conséquences catastrophiques d'une telle invitation:

cf: http://www.greatercommunity.org/thanksgiving.htm.

A chacun de choisir les E.T. qu'ils préfèrent: bienveillants ou malfaisants, le dilemme n'est pas récent.



Mais en 2004, l'affaire Éric Julien se complique avec un témoignage
diffusé sur une radio FM française, Radio Ici & Maintenant
(icietmaintenant.com), celui de sa nouvelle compagne, Ève Marchal, .
Dirigée par Didier de Plaige, cette radio consacre à l'ufologie une
émission de plusieurs heures chaque mardi soir. C'est un véritable
scoop de quelques minutes: Ève annonce avoir lancé un avis de recherche
auprès de la Gendarmerie Nationale, à qui elle n'a pas hésité à
expliquer que son compagnon est parti à bord d'un ovni après avoir
suivi de longs stages d'entraînement avec les E.T. qui l'avaient choisi
pour devenir non seulement pilote d'OVNI mais, mieux encore,
instructeur des autres humains qui à leur tour conduiraient ces engins
extraterrestres. Elle précise qu'elle avait été mise au courant de
l'enlèvement programmé de son compagnon; du reste ce dernier n'avait-il
pas aménagé un champ pour le transformer en piste d'atterrissage pour
le vaisseau?

Un de ses arguments pour "prouver" le "départ" de son compagnon:
celui-ci aurait emporté sa carte d'identité avant de disparaître en
pleine nuit. Une telle précaution (tout-à-fait logique quand on connaît
la suite de l'histoire, i.e. l'envol d'Éric Julien pour La Réunion via
une compagnie aérienne bien terrestre) a de quoi surprendre pour un
voyage en soucoupe, mais Ève a réponse à tout En cas d'accident d'ovni,
les E.T., découvrant dans un de leurs engins le (cadavre du) possesseur
de cette carte sauraient immédiatement qu'ils sont en présence d'un
humain et non d'un des leurs. Ainsi donc, seul le port de ce document
permettrait à ces E.T., tellement avancés technologiquement parlant, de
différencier les espèces...

Ayant fait lui-même une observation, M. Cyril Fromage, le gendarme
chargé de l'enquête, s'intéresse particulièrement aux OVNIs; il reçoit
sans sourciller la déposition, précisant toutefois qu'il aurait
peut-être quelques problèmes avec sa hiérarchie pour faire accepter ce
scénario.



Deux semaines plus tard, invitée par Radio Ici & Maintenant
pour fournir de plus amples détails sur l'affaire, Ève Marchal continua
à développer son roman, en dépit d'une preuve incontestable de la
présence d'Éric Julien sur Terre: celui-ci lui avait envoyé un e-mail
lui demandant instamment de faire interrompre les recherches!
L'utilisation de ce moyen de communication bien terrestre - alors
qu'Ève, en "voyage de conscience", se disait à même de le rejoindre
plusieurs fois par jour dans son vaisseau spatial, allait sonner le
glas de l'imposture: un simple courriel recèle bien des informations
pour qui sait chercher et l'imprudent courriel d'Éric Julien révéla une
adresse IP réunionnaise...

Au cours de cette émission, toutes les perches furent tendues à
Ève pour qu'elle abandonne ces discours infantiles, que beaucoup de
naïfs, y compris des représentants bien connus du monde ufologique,
s'obstinent à croire... Il est possible de télécharger (en français)
gratuitement ces émissions sur:

http://nseo.com/message.htm.

Ignorant que ses interlocuteurs (Didier de Plaige, Thierry Wathelet
et moi-même) connaissaient l'existence de ce courriel, la jeune femme
poursuivit son récit de SF, y mêlant des éléments spiritualistes
faisant référence aux Maîtres de Sagesse, à l'Agartha, et à des
descriptions détaillées des diverses formes d'E.T avec lesquels elle se
dit en contact:

- les Gris,

- les Reptiliens ("J'ai rencontré une fois un être au visage plus
serpent qu'humain, recouvert d'écailles. Son attitude a été très
menaçante, en fait c'était une menace de mort, mais comme je ne me suis
pas laissée influencer, il a disparu"),

- les Draconniens ("Visage à tête de bouc noire. Je suppose que les messes noires où l'on voit des boucs viennent d'eux."),

- les Goriens ("Des êtres blancs, petits yeux noirs, avec un début
de crête partant du sommet du crâne tout le long de l'épine dorsale"),

- les Annunakis ("Comme ma grande copine Lizzia. Elle est belle à
couper le souffle, mais nos critères de beauté sont certainement
différents comme vous allez le voir! Elle et les siens mesurent au
moins deux mètres cinquante, elle a le corps trapu qui est comme celui
d'un kangourou, avec de grosses pattes griffues, et une tête de varan.
On les distingue, hormis par les vibrations qu'ils émettent, par leurs
écailles qui sont toutes différentes, qui forment toutes des tableaux
de couleurs chatoyantes sur le corps. Il fut un temps où sa race était
déifiée sur Terre parce qu'elle a amené de la technologie"),

- sans oublier les "êtres neutres" (qui "observent notre
comportement et attendent pour s'impliquer, si notre ouverture est
suffisante. J'ai rencontré ainsi 2 races: une race avec des yeux en
amande et un corps svelte, un peu comme les gris ou nos amis. Il m'a
expliqué que ce corps était courant dans notre galaxie"),

- ni les Mouniens ("nos amis les instigateurs du message
DÉSIREZ-VOUS NOUS VOIR APPARAÎTRE?), les Solaires, les Vulcains, les
Vénusiens, et autres consciences de notre fraternité (Shamballa)".

Parlant de différentes races d'E.T. ("toutes les races que nous
avons rencontrées lors de nos voyages, et qui ont une incidence, une
implication dans notre futur, et parfois même dans notre présent"), Ève
insiste sur son honnêteté:

"Je suis très loin de les connaître toutes, je sais qu'il y en a
des dizaines d'autres qui s'impliquent déjà, ou qui sont en périphérie
de notre Terre et observent la tournure des événements, d'autres encore
qui seront là uniquement pour des échanges. Je ne parle pour ma part
que des mes expériences personnelles, JE NE PARLE QUE DE QUE J'AI
VÉCU."

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Topic unique] Eric Julien

Message par Cassiopée le Jeu 30 Avr - 11:23

suite ...

L'apparente
sincérité de la jeune femme est troublante. Fabrique-t-elle un roman
pour s'amuser? Croit-elle à ce qu'elle raconte? Est-elle de connivence
avec Éric Julien ou simplement manipulée et victime? Elle ne se démonte
jamais. Comme un petit robot continue à débiter son programme.

Elle ne parle plus d'Éric mais de Jean: "Éric Julien a choisi le
prénom de Jean qui correspond mieux à sa résonance vibratoire, et c'est
pourquoi je continue à l'appeler Jean" et annonce d'emblée: "je suis
très heureuse d'être ici avec vous ce soir et d'avoir la possibilité de
vous faire partager nos expériences, à Jean et à moi-même, nos
rencontres avec d'autres races non terrestres qui s'impliquent dans
notre humanité...

" Dans un premier temps, je vais vous parler du départ de Jean, de
ce qui s'est passé pour nous durant cet été, de la préparation que nous
avons vécue pour pouvoir vivre consciemment l'embarquement, du rôle de
Jean, et des signes avant coureur du départ."

(Nota: beaucoup d'éléments que je donne ici sont tirés du
conducteur de l'émission, rédigé par Ève et envoyé par e-mail à Radio
Ici & Maintenant. L'interview se déroulant par téléphone, Ève
voulait s'assurer que ce qu'elle dirait intéresserait les auditeurs
(sic). Très vite je lui ai demandé de répondre spontanément à nos
questions et non de lire son texte.)

Ève explique d'abord comment "Jean" a été formé par les E.T., se
rendant chez eux "deux fois par jour, pour des séances de pilotage en
cabine de simulation", comment il avait également subi des "opérations
sur le plan subtil pour la reconnaissance du vaisseau: opérations
concernant ses empreintes de main et l'iris [de ses yeux]..." Elle
connaît les desseins des E.T.: ("dans un premier temps l'intention de
nos amis est de montrer des milliers de vaisseaux. Ce sera un choc
culturel énorme. Ce choc positif va déverrouiller des consciences..."),
car E.T. et ovnis se manifestent aussi bien à elle qu'à Éric/Jean:

"A l'arrivée de Jean à la maison, nous avons été contactés dès le
premier jour. Nous avons reçu un message télépathique nous disant
qu'aux alentours de 23 heures nous allions les voir. Nous ne savions
pas si cette rencontre était physique ou éthérique, mais nous avions un
RENDEZ-VOUS! Et puis le soir est arrivé, et nous étions si fatigués
parce que nous avions ressenti beaucoup d'émotions dans nos
retrouvailles, que nous nous sommes endormis sur le canapé.

"C'est le chien, en aboyant à 23 heures qui nous a réveillés, et
en nous précipitant à la fenêtre, nous avons vu ce qui pouvait
ressembler au départ à une étoile se transformer subitement en une
lumière très puissante, de la taille d'une orange, avec des flots
télépathiques de joie, de plaisir de nous savoir ensemble, d'amour, et
de beaucoup d'échanges à venir. (...) Ce fut très bouleversant, et en
même temps nous avons beaucoup ri en nous disant que personne au monde
ne pourrait croire que nous avions un rendez-vous avec des
extraterrestres, et que nous nous sommes endormis sur le canapé en les
attendant, c'était pour nous le comble de la décontraction! Ce fut
ainsi pendant pratiquement tout l'été.

"Très vite Jean a été mis aux études! Deux fois par jour, il
devait monter chez nos amis pour des séances de pilotage en cabine de
simulation. Il y a plusieurs cabines, pour l'entraînement des leurs, ou
d'autres races. Il devait parallèlement étudier ses bouquins de
physique pour pouvoir ensuite comparer et appréhender les différences
de conceptions sur le temps et sur la relativité absolue...

"De mon côté on me demandait de faire le tour de toutes mes
relations... afin de pouvoir, le temps venu, les décrire, les faire
connaître.

"[...] Nous nous étions habitués à fréquenter nos amis en voyage
de conscience, mais ils ont tenu à venir régulièrement à la maison pour
(surtout pour moi d'ailleurs) que je m'habitue à leur présence. Je dois
dire que ce fut une période très joyeuse. Ils venaient lorsque nous
dormions, sur le plan éthérique. Ils nous réveillaient en nous tenant
la main et restaient là jusqu'à ce que nous sombrions à nouveau dans le
sommeil."

(Nota: cette précision est importante: ce ne sont pas seulement
les "voyages de conscience" qui permettent au couple de rencontrer les
E.T., ceux-ci viennent les visiter.)

"Des grands blonds se sont présentés à nous, sur la terrasse, je précise au niveau éthérique mais nous les discernions.

"Avec notre accord, ils nous ont invités deux fois par semaine, le
mercredi et le dimanche, à aller nous allonger sur notre lit à 9
heures. En fait, dès 8h 30 je les entendais nous demander de nous
diriger vers la chambre, pour nous décontracter.

"Au début, les séances duraient une demi-heure, mais vers la fin
de l'entraînement, nous en étions à une heure trente. Nous sentions des
vibrations (qui ressemblent à des vibrations électriques) partant des
pieds et remontant vers le sommet du crâne. Dès qu'une vague quittait
le sommet du crâne, une autre arrivait à nos pieds. Au fil des semaines
(l'entraînement a duré cinq semaines) les vibrations étaient de plus en
plus fortes, et nous avions l'impression que nos corps étaient tout
courbaturés, et en ce qui me concerne, que j'avais mis mes doigts dans
une prise électrique. Sans compter que le corps semblait peser très
lourd. Au milieu de la séance, il y avait une pose et il nous était
demandé de voir si nous pouvions marcher droit.

"Il ne fallait surtout pas nous endormir. Parfois, une voix
résonnait par ces mots: "Luttez contre le sommeil, c'est essentiel".
Plusieurs fois, notre conscience est allée voir qui nous faisait
travailler si dur, même le dimanche! Notre conscience atterrissait dans
une chambre sombre et reposante, où nous voyions deux grands êtres très
sereins veiller sur nos corps subtils nichés dans ce qui s'apparente à
des sarcophages. Ils parlaient tranquillement en regardant par la
fenêtre du vaisseau, vaisseau de la taille d'une petite ville
positionné pas très loin de chez nous.

"Dès que la séance d'entraînement se finissait, tous les symptômes
de gêne, de lourdeur, de courbatures s'arrêtaient immédiatement."

Le but d'un tel entraînement?

"Lorsqu'un vaisseau se pose dans notre densité temporelle, il y a
autour de lui, un champ temporel qui s'amenuise au plus on s'éloigne du
vaisseau. Pour rentrer correctement dans ce champ temporel, il faut que
le corps soit habitué à de telles hautes densités vibratoires. Si nous
n'étions pas préparés, nous vivrions ce moment au ralenti voire dans
l'impossibilité totale de nous mouvoir.

"[...] Vous rappelez-vous, dans le film MATRIX, la balle qui sort
du canon et qui va tout doucement? (Pour ceux qui s'intéressent aux
enlèvements, se rapporter à celui de Carl Higdon dont je parle
longuement dans mon livre Enquête sur les enlèvements extraterrestres
et qui semble bien être un des cas les plus riches et convaincants de
ce dérangeant dossier - MTdB). Si quelqu'un tire une balle à l'approche
du vaisseau, dans ce champ temporel la balle va pénétrer au ralenti,
exactement comme dans Matrix. Si notre corps est préparé, nous verrons
la balle au ralenti, parce que nous serons dans un espace-temps déjà
supérieur à celui de la balle. Si notre corps n'est pas préparé, notre
perception sera comme d'habitude et nous ne verrons même pas la balle
arriver."

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Topic unique] Eric Julien

Message par Cassiopée le Jeu 30 Avr - 11:24

suite 2...

Tout aurait du se passer fort bien pour le couple s'il n'y avait eu les méchants "Gris":



"Nous devions embarquer cet été, mais nous étions survolés quotidiennement par des vaisseaux de Gris, en groupe de 3.

"Il n'a pas été possible finalement de partir parce que nos amis (les
E.T. d'Éric et d'Ève - MTdB) ont une parade irréprochable pour se
soustraire à la menace des Gris, dans leur densité temporelle. Un
vaisseau est un ascenseur qui monte en fonction de notre élévation
spirituelle. Au plus le pilote comprend ce qu'est la conscience, au
plus il s'élève à des densités temporelles très élevées. C'est ce
qu'ils appellent la protection forteresse, Jean avait déjà eu
l'occasion de vous en parler.

"Les Gris, qui ont des conceptions moins élevées, qui sont encore
dans la dualité de la domination, ne peuvent pas aborder de tels
espaces-temps. Par contre, lorsque nos amis viennent dans notre
espace-temps, je dirais même lorsqu'ils descendent dans notre
espace-temps, là ils deviennent vulnérables.

"Pour passer le moins de temps possible dans notre densité, ils
nous ont demandé (...) de défricher le terrain à côté de chez nous,
afin que nous arrivions plus vite jusqu'à eux.

"Nous l'avons fait, mais, finalement, il a été décidé, pour la
sécurité de chacun, que nous ne parlions plus, nous ne pensions plus au
départ. Nous n'avions pour nous rassurer qu'une date butoir qui n'est
pas encore arrivée à échéance cette année. Ne plus y penser, c'est
détourner l'attention des Gris et de leurs chefs.

"Cela a fonctionné puisque Jean est parti. Dans la nuit du jeudi
11 mars. Pour ma part, je suis restée là parce que je me suis souvenue
d'une visite de Gris qui se sont posés dans le champ pour me mettre un
implant au niveau subtil. Cela n'entrave pas mon libre arbitre, ni même
mes possibilités d'aller et venir, mais cela leur permet de se tenir au
courant de l'évolution du référendum mondial. Cet acte n'a pas été
interdit par nos conseils, par nos guides, parce que (il faut bien
comprendre qu'ils ont une vision bien plus globale que ce que nous
pourrions avoir), ils y voient une finalité positive.

"(...) Dans la semaine du départ de Jean, à plusieurs reprises,
j'ai perçu à la maison la présence d'un être très grand. Mercredi, je
me suis mise en relation avec lui, et je lui ai demandé ce qu'il
faisait là. Il m'a répondu qu'on l'avait envoyé pour m'aider à vivre
des moments difficiles.

"Nous étions très heureux à ce moment-là, et je ne comprenais absolument pas pourquoi cet être était venu me protéger.

"Je n'ai pas non plus cherché à comprendre. Lorsque Jean a disparu, j'ai été bien heureuse que cet être m'ait été envoyé.

"Lorsque j'avais des poussées de grande tristesse, il venait près
de moi, faisait des passes de ses mains au-dessus de moi, et en une
vingtaine de secondes, la tristesse était partie, comme sous l'effet
d'un ou deux tranquillisants. L'effet dure près d'une heure pour moi.

"Je me suis très vite habituée à ce grand confort, et parfois je
lui demandais une double dose, ce qui avait pour effet de me rendre
euphorique, toute seule chez moi!

"Il y a beaucoup de monde au niveau éthérique chez moi, et un
soir, détendue dans mon lit, j'ai vu tout un tas d'êtres lumineux (ce
n'est pas comme les décédés que je vois aussi bien que les vivants mais
en transparence, ces êtres-là qui viennent de niveaux spirituels très
hauts, je ne les perçois que comme des formes énergétiques vibrantes).

"Tout un tas d'êtres lumineux [s'agitent] autour de mon lit. J'ai
encore [des souvenirs qui?] m'ont fait rire parce que j'avais
l'impression qu'ils veillaient une morte!"



Éric Julien est donc parti, muni de sa carte d'identité
(indispensable sésame non en cas de crash d'ovni mais pour le voyage
qu'il programmait en cachette) et Ève continue à se soucier de l'issue
du référendum:

"Il ne faut pas se contenter d'un million de oui, il est
indispensable de faire connaître au plus de gens possible l'existence
de ce référendum. Cela va être un tel choc pour nous, cette arrivée
massive de vaisseaux (...) qu'il serait bon que nous soyons le plus
nombreux possible à nous préparer à cette éventualité.

"(...) Face à cette démonstration que nul ne pourra plus ignorer,
les langues vont se délier. Ceux qui ont vu, ceux qui savaient mais
n'avaient pas la possibilité de s'exprimer, qui n'avaient pas le droit
de le faire, s'exprimeront. La conspiration, c'est à dire le secret du pacte entre humains et "la 3ème partie", sera mise à jour.

"Dans un second temps, si la demande s'exprime ainsi, ils se
présenteront à nous. C'est pourquoi ils aspirent à être entourés
d'humains pour que le pont puisse se faire entre eux et nous en
douceur. Parce que le plus important n'est pas de voir le vaisseau,
mais d'apprendre à connaître son pilote! C'est lui qui nous mènera vers
une plus grande fraternité. La technologie seule n'y arrive pas, nous
en avons la preuve quotidiennement.

"Nos amis indiquent que, dans l'hypothèse d'une décision positive,
les premiers passagers qui sortiront des vaisseaux seront humains et
non ET. Un grand nombre se préparent déjà. Des humains de toutes races
parleront aux humains et expliqueront aux nations la sage nécessité
d'abandonner le concept de la menace pour aboutir à ses fins. Ces
humains seront l'exemple idéal de la symbiose mutuellement profitable
entre deux communautés.

"Dans un troisième temps, ils nous faciliteront l'accès aux
énergies libres que nous connaissons déjà mais que pour des raisons
vénales les hommes ne mettent pas à la disposition de tous.

"Nous aurons l'accès aux autres mondes habités. Un monde d'échange et de fraternité galactique s'ouvrira à nous."

Ce meilleur des mondes qui s'offre à nous n'a pas manqué de séduire la communauté des internautes:

"Jean avait demandé aux membres du groupe MEETETNOW01 de rentrer en
contact avec lui par mails privés pour se présenter et se connaître. Il
a reçu des réponses de membres résidents en Afrique du Sud, Nouvelle
Zélande, Brésil, USA, Pologne, Canada, Grèce, Thaïlande, en Angleterre,
et j'en oublie sûrement...

"Tous ces internautes ont raconté leurs expériences d'échanges et
de rapprochements avec d'autres consciences de notre galaxie. Nous
sommes loin d'être uniques. En somme, partout sur la planète des êtres
humains sont contactés par d'autres fraternités.

"Nous avons quelques échos pour ceux qui ont Internet, mais pour
tous ceux qui ne l'ont pas, nous pouvons imaginer que parmi notre
humanité, beaucoup de réceptifs sont contactés.

"J'en prend pour preuve LE MESSAGE "CHANGEZ LE MONDE, VOULEZ-VOUS NOUS VOIR APPARAÎTRE?".

"Lorsqu'il a été donné à Jean, j'avais dit à nos amis, que ce mode
de communication était réservé "à une élite qui a les moyens d'avoir un
ordinateur". Ils m'avaient répondu que d'autres moyens de diffusions
existaient.

"Effectivement, il y a quelques semaines, nous avons été contactés
par un GREC qui a reçu le contenu du message, l'essence du référendum
mondial, pendant la nuit, par des non terrestres. C'est par hasard
qu'il est tombé sur la version de Jean, et qu'il nous l'a signalé, nous
aurions pu ne jamais le savoir."



Tandis qu'Ève, résignée à savoir son compagnon devenu pilote d'ovni
et bientôt instructeur d'autres pilotes, se consolait en rendant de
fréquentes visites à ses amis les Mouniens sur leur planète Mounia,
l'enquête de gendarmerie suivait son cours.

M. Fromage s'est fait confier l'enquête par sa hiérarchie et... il
a retrouvé Éric Julien. Notre héros se prélasse dans l'Île de La
Réunion. Sa déclaration laconique, sans justification ni excuse, a
consisté en une seule phrase:

"J'avais espéré qu'on ne me retrouverait jamais".

A notre époque, il est difficile de disparaître tout en continuant
à percevoir ses allocations de chômage! Et il faut savoir qu'Éric
Julien, ayant laissé une première épouse sans nouvelles pendant
plusieurs mois, n'en est pas à sa première "disparition".

Malgré les preuves les plus accablantes, certains persistent dans
leurs croyances. Sur le Net, ils affirment que la gendarmerie n'a
retrouvé qu'un clone d'Éric Julien. A les en croire, leur idole
continuerait, à l'insu des debunkers, sa mission de pilote
intergalactique.

Face à l'évidence, Ève a du se résigner. Elle a fermé son forum d'échanges et se cantonne dans le silence.

Alors, à quelle "réalité" correspondent ces merveilleux "voyages de conscience" qui lui donnaient accès au monde des E.T.?

Elle le reconnaît aujourd'hui: toutes ses "expériences" n'étaient
que le fruit de ses... méditations. Une "mauvaise technique" de
méditation précise-t-elle, et qu'elle dit avoir définitivement
abandonnée.



Inutile d'épiloguer sur cette farce qui ne fait que renforcer la
position des détracteurs de l'ufologie, ni sur les méfaits du Net où
chacun peut publier n'importe quoi et être cru, sans la moindre
vérification.



Marie-Thérèse de BROSSES

"Dernière édition par Magnus le Sam Fév 02, 2008 6:53 pm; édité 1 fois"

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Topic unique] Eric Julien

Message par Cassiopée le Jeu 30 Avr - 11:25

#2: Auteur: hugh,
Posté le: Ven Fév 01, 2008 8:07 pm


Magnus,



Merci Magnus d'illustrer parfaitement le manque de justice de ce monde
que j'ai expose dans un autre topic car tu aurais pu aussi poster la
reponse d'EJ a cet article. Tu montres ainsi ton manque evident
d'impartialite, meme si tu mets un point d'interrogation a l'imposture
alleguee d'EJ. Si la tete pense ainsi, que dire du reste.



VOICI CI-DESSOUS LA REPONSE D'ERIC JULIEN (octobre 2005) AU TEXTE FORT ECULE (juillet 2004) DE MARIE-THERESE DE BROSSES.



Hugh.



L'imposture de Marie-Thérèse de Brosses

par Eric Julien.




Réponse à l'article de la journaliste Marie-Thérèse de Brosses «Eric

Julien : la fin d'une imposture ». Octobre 2005




Quelle est cette affaire ? Résumons-la en quelques mots avec le

recul de l'enquêteur impartial.



Un internaute qui fut élève pilote de chasse, contrôleur aérien

militaire, pilote professionnel sur biréacteur, chef d'escale de

permanence en compagnie aérienne, cadre d'exploitation dans un grand

aéroport, ayant encadré plus de deux cent personnes, diplômé d'un

DESS de sciences économiques et d'un certificat de directeur

d'aéroport international, prétend avoir été contacté plusieurs fois

par les extraterrestres. Ce qui est le cas de milliers de personnes.



Il prétend publiquement qu'ils lui ont communiqué un schéma de

vaisseau spatial, la nature du temps, ses conséquences pour la

science, et un message des ETs adressé à l'humanité. Cet internaute

s'exprime d'abord à travers son véritable nom (Eric Julien) pour les

aspects techniques, puis fait usage d'un pseudonyme, Jean Ederman,

pour diffuser le message qui ne lui appartient pas. Il affirme qu'il

n'a rien d'une exception et dénonce les sectes de toute nature. Les

extraterrestres ne l'ont pas choisi, c'est lui qui a choisi d'en

parler publiquement. C'est cette audace même, cette prise de risque

qui rend le fait exceptionnel.



Il écrit plusieurs articles consultés par plusieurs centaines de

milliers de personnes dans le monde. Quant au message

extraterrestre « Désirez-vous nous voir apparaître ? », il est lu

par plusieurs millions de personnes sur les cinq continents. Ce

message fut en effet traduit en seize langues spontanément par des

internautes sans relation avec l'auteur. D'autres traductions sont

probablement disponibles mais inaccessibles du fait des caractères

des langues étrangères, donc invérifiables. Pour la communauté

ufologique francophone, que l'intéressé a très tôt malmenée en

dénonçant ses courtes vues, l'affaire ne passe pas inaperçue : un

homme, parfaitement inconnu de cette communauté deux ans auparavant,

dépasse les frontières de l'hexagone en quelques mois et celles de

la simple problématique ovni « tôles et boulons ». Ce que très peu

d'ufologues francophones avaient réussi à faire en cinquante ans.



Bien qu'il n'ait jamais rien gagné de cette popularité si ce n'est

des sarcasmes, des jalousies naissent et les règlements de compte

pleuvent. Ils se multiplient d'autant plus qu'il n'est plus là pour

répondre, soit parce que les listes de discussion le censurent par

collusion, soit parce qu'il ne peut plus répondre lui-même pour

raisons de menaces (exposées plus loin). Les amalgames sectaires et

autres procès d'intention deviennent monnaie courante. Visiblement,

Eric Julien dérange. Mais qui ?



* * *



De nombreux lecteurs m'ont fait part de leur indignation face aux

attaques dont j'ai été l'objet alors même que personne n'avait

d'informations pertinentes. Ils m'ont confié avoir été écoeurés par

le comportement de mes accusateurs et le jeu de massacre auquel ces

derniers se sont livrés, hypothéquant lourdement la crédibilité de

l'ufologie francophone à long terme.



Maintenant que mon premier ouvrage La Science des Extraterrestres

est sorti en librairie en France, avec le succès qu'on lui connaît

(premier dans sa catégorie à ce jour), il apparaît utile de

s'adresser à tous ceux que les faits intéressent et qui ont lu, ici

ou là sur Internet, les logorrhées accusatrices de Marie-Thérèse de

Brosses à mon encontre. Il importe de rétablir la vérité lorsque

celle-ci fait cruellement défaut. Face aux réactions de lecteurs

trop pressés de juger et de condamner, il devient indispensable de

mettre au jour l'imposture journalistique de la « diva » de

l'ufologie française.





Marie-Thérèse de Brosses (MTB), ancienne pigiste au magazine people

Paris-Match, a rédigé en juillet 2004 un article électronique cité

en titre dont un journaliste compétent trouvera immédiatement les

failles :



- L'article n'est pas daté, lui conférant une illégitime

valeur intemporelle,

- L'article ne décrit pas mon parcours professionnel ni mes

compétences,

- L'article est écrit cinq mois après les faits rapportés,

alors que je demeurais silencieux,

- MTB ne s'exprime jamais sur Internet, ce qui ressemble à une

manipulation,

- Elle n'étaye aucun fait concret et se contente de reprendre

les propos d'autrui,

- Elle n'indique aucune de mes expériences et observations

d'OVNI, ou de ma famille,

- Elle ne m'a jamais contacté en vue d'asseoir son

argumentaire sur mes propres mots,

- Sa prose est purement diffamatoire et s'appuie sur une

cabale savamment orchestrée.

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Topic unique] Eric Julien

Message par Cassiopée le Jeu 30 Avr - 11:26

suite ...

Certains veulent vous éloigner de la vérité qui les ferait tomber

illico de leur piédestal. Non seulement Marie-Thérèse de Brosses a

déshonoré sa profession, mais elle a persisté dans sa malhonnêteté

intellectuelle puisqu'elle m'a avoué dans un email l'absence de

plagiat qu'elle évoque sans vouloir pour autant retirer son article.

Elle sait en effet qu'elle n'a réalisé aucune enquête !



Marie-Thérèse de Brosses est auteur de six ouvrages qui n'ont aucun

rapport thématique entre eux. Elle n'est spécialiste de rien mais se

permet pourtant de juger autrui sans retenue. La haute bourgeoisie

dont elle est originaire a-t-elle quelque rapport avec cette

propension ? Cela vient-il de sa capacité verbeuse à tourner autour

d'une idée sans rien en dire de pertinent ? Son dernier livre en

date (1995) est consacré aux abductions, c'est-à-dire les

enlèvements d'êtres humains par des extraterrestres. Elle a eu le

mérite incontestable d'introduire publiquement en France ce sujet

éminemment sérieux. Du coup, beaucoup ont vu en elle une ufologue !



Pourtant tout un chacun peut se prétendre en être un. Puisqu'il

n'existe aucune faculté d'ufologie, encore moins de professeurs

dignes d'y tenir une chaire, ceux qui ont vécu un contact sont a

priori les plus à même de parler d'ufologie. Marie-Thérèse de

Brosses n'est donc pas plus grand reporter qu'ufologue. Un grand

reporter s'engage au combat de l'information, il se bat pour la

vérité, pour les faits. Il les met en perspective et les place dans

un contexte approprié. Bref, les bases du journalisme ! Un ufologue

fouille les dossiers, les remue, va dans le détail et vérifie par

lui-même les allégations ou les indices. Comme il ne comprend pas

les phénomènes, il ponctue par des points d'interrogations et des

pointillés. Il sait qu'il ne peut juger d'une situation dont il n'a

pas toutes les clés.



L'ouvrage de la journaliste commence par un avertissement où

précautions oratoires et emphases stylistiques se jouent du lecteur.

Tout ce que vous allez lire n'est pas vraiment sérieux, tout au plus

subjectif, annonce-t-elle. Elle a une réputation à tenir. Elle est

si précautionneuse qu'elle en écrit des âneries : « …pour ne prendre

qu'un exemple, la douleur est un phénomène subjectif. Elle n'existe

pas en soi ». Ceux qui souffrent le martyr sur un lit d'hôpital sont

des malades imaginaires, c'est bien connu. Peut-être n'a-t-elle pas

lu Molière. Elle y aurait aussi découvert les « Précieuses

Ridicules ». La caractéristique d'une « précieuse » est de jacasser

sur des expériences qu'elle ignore. MTB commet les erreurs

épistémologiques de base en opposant subjectivité et réalité. Un peu

de littérature scientifique lui serait d'un grand secours, en

particulier sur les syllogismes et autres raisonnements circulaires.



Son catalogue de témoignages disparates auxquels elle ne croit pas

(au nom de quoi ?) n'est accompagné d'aucune analyse sérieuse,

d'aucun début de solution. Se drapant d'une supposée probité

intellectuelle et évitant de manger de ce pain-là, elle s'acharne à

ne voir dans les abductions qu'un prolongement de notre capacité

créative, évitant soigneusement de mettre l'accent sur

l'extraordinaire cohérence factuelle des expériences rapportées. Une

véritable escroquerie morale. C'est du reste l'avis d'un ufologue,

bien connu pour ses enquêtes méticuleuses, qui me confia son

aversion pour la malhonnêteté intellectuelle de la « diva ».



Ne cherche-t-elle pas dans son ouvrage à démasquer inlassablement la

supercherie chez des gens qui l'ont accueilli avec gentillesse et

bonne foi ? Des gens qui ne lui ont rien demandé ? Marie-Thérèse de

Brosses semble voir chez les autres les traits de caractère qu'elle

possède : manque d'honnêteté, d'humanité et de spontanéité.

Attribuer aux autres ses propres travers est la base de la

psychologie, celle dont elle prétend faire usage pour décrypter

l'énigme, comme si les mystères du cerveau humain et de l'espace-

temps étaient définitivement résolus. A sa décharge, Marie-Thérèse

de Brosses n'a rien d'une scientifique.



Même si son livre n'est qu'une longue compilation de faits

mystérieux sans début de solution, ce n'est pas à Marie-thérèse de

Brosses que j'apprendrai la multitude de situations qu'un homme peut

connaître en matière d'embarquement à bord d'un vaisseau spatial, ni

même sur la réalité du remote viewing (voyage de conscience) que

j'ai expliqué de long en large dans un article. J'ai également

expliqué que je ne pratiquais pas le channeling ! Comment Marie-

Thérèse de Brosses peut-elle confondre ces deux types

d'expériences ? En tant que journaliste, elle ne peut avoir ignoré

ce que j'ai écrit.



Comment et pourquoi l'auteur de l'article « la fin d'une imposture :

pour en finir avec l'affaire Eric Julien » n'a-t-il entendu qu'une

seule version des faits dans cette simple et unique affaire alors

qu'elle a dû rencontrer plusieurs centaines de personnes, annonce la

quatrième de couverture de son dernier livre, pour se faire une

idée « juste, rigoureuse et intransigeante » de la réalité du

phénomène ovni dans plusieurs affaires différentes ? Pourquoi ne pas

mettre un point d'interrogation au titre de son article alors

qu'elle ne m'a jamais croisé du regard ? Pourquoi se contenter de

propos qui ne sont pas les miens ? S'il fut si facile d'intercepter

mes messages électroniques comme l'auteur l'indique, mon adresse

email restant toujours active (curieux pour un « imposteur » qui

veut se cacher), pourquoi ne pas s'adresser à la bonne personne ?

Pourquoi tant de subjectivité et de propos tendancieux dans un

article visant quelqu'un qu'il était facile de contacter ? En

général, lorsqu'on fait une enquête n'interroge-t-on pas toutes les

parties ?



Ce manque de probité et de professionnalisme ne cachent-ils pas

quelque chose ? A-t-elle été instrumentalisée à son insu par une

diaspora qui noyaute l'ufologie francophone ? A moins que ses

enquêtes déclarées rigoureuses ne le sont pas autant qu'on veut

l'affirmer. Pourquoi ne mentionne-t-elle pas mon expérience de

contrôleur aérien, de pilote professionnel, de chef d'escale, de

cadre d'exploitation d'aéroport ? Ou mes observations d'ovnis ? Ou

mes longs courriers de réflexion scientifique et philosophique ? Ou

mes controverses ? Ou l'injuste censure que j'ai subie ? Cela

jetterait-il un doute à ses dires ?

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Topic unique] Eric Julien

Message par Cassiopée le Jeu 30 Avr - 11:27

suite 2...

A-t-elle été l'objet de menaces ou de pressions pour qu'à ce point

elle ait travesti la réalité et omis de mentionner des faits ? Car

il n'y a aucun fait dans son article, juste des interprétations de

situations, des procès d'intention, mais surtout une incompétence

manifeste. Il serait fastidieux de faire un inventaire exhaustif des

propos dévoyés, voire mensongers de Marie-Thérèse de Brosses. Une

chose est sûre, personne n'a jamais fait d'investigation sérieuse.

Dans le cas contraire, un enquêteur aurait appris que :



- Le Référendum mondial se poursuit sur et en-dehors

d'Internet. La date de réception du message (6 septembre 2003) était

annoncée par un cercle de culture réalisé en 1995. Des organismes de

renseignement de divers pays suivent de près la progression du

référendum (données fournies par Estat).



- Il n'y a eu aucun plagiat de scientifiques russes. Mon

accusateur lui-même est revenu publiquement en mars 2005 sur cette

hypothèse après avoir lu mon ouvrage la Science des Extraterrestres.

J'ai démontré l'absence de plagiat dès novembre 2004 dans un texte

de cinquante pages que certains sites ufologiques francophones ont

préféré ignorer.



- Déjà en 2002, un combat aérien entre ovnis et le survol

stationnaire de ma maison par un vaisseau triangulaire eurent lieu

dans la région d'Arras le même soir.



- La maison et le véhicule ont été plusieurs fois visités dans

la Creuse sans que rien n'ait été dérobé. Ce qui constitue une

menace en soi.



- Plusieurs mois avant ma disparition, des lasers rouges

d'armes de combat ont été aperçus de nuit sur la colline boisée,

proche et déserte faisant face à la maison alors qu'un vaisseau

devait atterrir. L'opération de contact avait donc été annulée.



- J'ai vécu une expérience d'abduction inamicale en septembre

2003 avec Eve alors qu'un vaisseau avait atterri dans le champ

voisin à notre maison dans la Creuse, terrain que nous avions

nettoyé partiellement à cette fin.



- Je suis allé sur l'île de la Réunion en avion en mars 2004

après avoir vécu, dans la nuit de ma disparition, une expérience de

contact volontaire à bord d'un vaisseau extraterrestre venu dans ce

même champ. Il s'agissait cette fois d'un contact amical. En

revenant, j'ai dû prendre mes papiers pour voyager vers la Réunion.



- Cette disparition en mars 2004, et mon silence qui suivit,

étaient liés à des menaces précises à l'encontre de mes proches

venant de certaines factions extraterrestres et de groupuscules

humains.



- Ma disparition de mars 2004 n'a duré que trois heures de

temps physique équivalentes à une dizaine de jours de temps dilaté

au sens de la Relativité Absolue.



- J'ai expérimenté une initiation au pilotage de vaisseau sur

invitation des extraterrestres sans pour autant en être devenu

pilote confirmé. J'ai d'ailleurs souvent échoué à cet exercice.

Beaucoup d'enfants vivent la même expérience mais ne peuvent être

crus.



- Le gendarme qui a fait l'enquête de ma disparition a

sollicité le SEPRA (Service d'Expertise des Phénomènes Rares

Aérospatiaux, sous tutelle du CNES). Ce dernier ne s'est jamais

déplacé. Il aurait pu trouvé des traces sur les lieux de

l'atterrissage de l'ovni.



- Aucun ufologue n'est venu sur le terrain pour y déceler des

indices alors que l'information était même passée à la radio !



- Une colonne de véhicules militaires, alors qu'il n'y a

habituellement jamais de militaires dans cette impasse, est venu sur

le sentier surplombant la maison une dizaine de jours après

l'événement, et après que le gendarme ait alerté le SEPRA. Les

militaires sont restés dix minutes à scruter le terrain aux

jumelles. Ils ne pouvaient y avoir accès à cause de la hauteur des

ronces entourant la zone d'atterrissage du vaisseau, zone que nous

avions dégagée.



- Alors que j'étais désormais à la Réunion, un hélicoptère

militaire a survolé ma maison à très basse altitude avant d'aller

faire un tour complet au-dessus d'une future aire d'atterrissage de

vaisseau indiquée sur mon ordinateur.



- Le lendemain, un extraterrestre a été aperçu par mon ex-

épouse en sortie astrale à trois mètres au-dessus du jardin,

inspectant l'intérieur de la maison avec un appareil sophistiqué.



- Pendant ce temps, Eve avait eu des visites d'extraterrestres

agresseurs dans la maison de la Creuse. Ses observations ont été

très nettes. Visiblement ils me cherchaient. Par ailleurs, les

perceptions d'Eve sur ma situation dans un vaisseau ont correspondu

aux densités de temps où je me trouvais. Toute notion de chronologie

devient alors sans objet, même pour la simple relativité restreinte.

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Topic unique] Eric Julien

Message par Cassiopée le Jeu 30 Avr - 11:27

suite 3...

J'ai appris, et finalement admis, qu'il était logique que des

articles ou propos arbitraires, voire calomnieux, soient émis par

une frange de la population des experts, pour être repris par la

masse. Un expert à qui l'on dénie l'expertise mettra tout en œuvre

pour sauver sa crédibilité, même en usant de méthodes éloignées de

l'éthique. Il suffit de lire ce que certains mettent en exergue -

conspiration, chasse aux sorcières, désinformation - tout en

pratiquant eux-mêmes ce qu'ils condamnent. La crédibilité n'est

qu'affaire de propagande. Beaucoup d'ufologues oublient d'étudier et

se contentent de soigner leur image.



L'article de Marie-Thérèse de Brosses est non seulement truffé de

contrevérités, de vilenies et d'effets de manche, mais il pose de

fait un vrai problème de société.
Il est bien plus facile d'accuser

que de connaître et annoncer la vérité. La vérité demande plus

d'efforts, de remises en cause et d'intelligence.
Dans sa conclusion

toutefois, un éclair de lucidité sur les méfaits d'Internet vient

frapper l'esprit de la « diva ». Elle indique que « chacun (nda : y

compris elle-même) peut publier n'importe quoi et être cru, sans la

moindre vérification ». Marie-Thérèse de Brosses a fait la

démonstration qu'elle pouvait être crue sans la moindre preuve. Doit-

on l'en féliciter ?



Lorsqu'on veut se débarrasser de son chien, on dit qu'il a la rage.

L'imposture de la mafia ufologique qu'incarne Marie-Thérèse de

Brosses est de préférer la culture à l'expérience. A part ceux qui y

trouvent un plaisir mondain, tiendra-t-elle encore, après cette

réponse, quelqu'un en laisse ? Au-delà de l'humour, le paradigme

extraterrestre annonce un bouleversement de société. Ce qui n'est

visiblement pas du goût de tous. Qui a intérêt à discréditer les

contactés ? Qui cette mutation philosophique et scientifique dérange

le plus ?





ADDENDUM





Eric Julien, novembre 2005.




En répondant à mon article « l'imposture de Marie-Thérèse de

Brosses »
, cette dernière a confirmé avec éclat son imposture à mon

égard. Plusieurs aspects frappants dévoilent ses procédés :



A propos de son enquête sur mes expériences, elle avoue avoir fait «

un SEUL petit papier qui n'était qu'un billet d'humeur écrit À

CHAUD, sur un coin de table de la radio Ici & Maintenant? » !
Elle

ose pourtant présenter son papier comme une investigation ! Ce

faisant, elle n'hésite pas un seul instant à ruiner la réputation

d'autrui sur la base de ses humeurs passagères. Voilà une belle

contradiction qui flirte amoureusement avec le « mensonge ». Où se

trouve la minutieuse investigation d'un billet d'humeur craché à la

va-vite sur un papier ? Manque de rigueur et d'objectivité s'y

dévoilent comme un scoop !




Notons qu'Eve est passé en mars 2004 sur Radio Ici et Maintenant,

alors que le « billet d'humeur écrit à chaud sur un coin d'une

table»
fut diffusé en masse sur des sites et forums en juillet

2004 ! Pas facile d'écrire un papier lorsqu'on parle. Il est heureux

que l'équipe de RIM ait eu la gentillesse de laisser la lumière

allumée après l'émission à laquelle elle participait. Ainsi, la

journaliste a pu nous livrer son article à chaud?des mois plus

tard ! Suis-je bête ! Le résultat de l'enquête de ma disparition fut

connu deux mois après l'émission. « A chaud » dites-vous ?



Elle écrit plus loin : « Tout ce que je peux ajouter, c'est que j'ai

maintenant "enquêté" (sic) sur E. Julien »
. Avec tout le sérieux dont elle

fait encore preuve, j'ai une magnifique idée de ses méthodes

d'investigations ! Heureusement qu'elle met des guillemets au mot «

enquête »
. Du coup, quid de son « enquête sur les enlèvements

extraterrestres »
paru en 1995 ? Sa référence professionnelle ?

Paris Match ! A la lire, ce magazine « d'actualités » passerait

presque pour un magazine scientifique à l'inébranlable rigueur.



Elle écrit : « je suis bien obligée de me demander (?) si Eric

Julien ne ferait pas, à l'encontre de ma discrète personne, une

fixation névrotique obsessionnelle? ».
Une discrétion bien tapageuse

puisqu'en peu de mois on a pu l'entendre sur radio ici et maintenant

à plusieurs reprises, que son article fut posté sur des dizaines de

sites et forums et que cette « discrète personne » a donné deux

conférences aux récentes rencontres européennes d'ufologie de

Chalons lorsque d'éminents spécialistes n'en ont fait qu'une

seule !



A ces mêmes rencontres, alors que mon article (ci-dessus) n'était pas encore

paru (il constitue ma SEULE réponse directe à ses accusations), j'ai

eu le témoignage de diverses personnes fort connues dans l'ufologie

francophone surprises par son attitude peu courtoise. Sans même un «

bonjour », elle attaquait la conversation en parlant de moi.

Regrettant cette situation de conflit entre nous, elle aurait même

affirmé être capable de faire vendre mon ouvrage par millions si

elle m'avait pris sous sa coupe, ouvrage qu'elle n'a d'ailleurs pas

lu ! Curieux de la part de quelqu'un qui me qualifie « d'imposteur ».



A mon propos, voici ce qu'elle annonce : « Ce que j'ai appris sur le

personnage, son obsession de faire "du fric" et de faire parler de

lui,? ».
Pour ceux qui l'ignorent, un livre d'ufologie rapporte

peu à celui qui l'écrit. Aujourd'hui, la moyenne des ventes pour un

tel ouvrage est de mille exemplaires ! Soit l'équivalent financier

de quelques jours de travail dans mon ancien emploi de cadre, dont

j'ai démissionné pour me consacrer à un plus grand enjeu ! Quant à

faire parler de moi, n'y a-t-il pas une guerre de l'information

entre les vrais manipulateurs et ceux qui font avancer

l'ufologie ? « La Science des Extraterrestres » est l'ouvrage le

plus populaire, non pas à cause de sa promotion, mais en vertu de

son contenu novateur largement souligné par des scientifiques. Des

ufologues emblématiques autrement médiatisés, pour des livres

autrement promus, ne sont ni riches, ni devanciers.



Je m'incline cependant devant la lucidité de la « diva » quant à

l'efficacité de mon amicale équipe qui promeut courageusement mon

ouvrage. Elle compense plus qu'avantageusement le résonnant silence

des petits potentats de l'ufologie. Je suis heureux de pouvoir

compter sur mes amis, dont AUCUN n'a fait défection, alors que je

suis en pleine écriture de mon second ouvrage qui traitera de mes

expériences d'échanges avec les extraterrestres.

Cette guerre de l'information continuera tant que le mensonge et

l'injustice seront distillés par la mafia ufologique.
Non sans

quelque malice, la journaliste appelle cette dernière mes « amis »,

ceux-là même qui diffusent la réponse de la « discrète personne »

qui leur suggère : « ces quelques lignes que (vous) pouvez faire

suivre à qui vous le désirez ».
Qui parle de spam ? Des signes

clairs montrent que cette forteresse se fissure de toutes parts. Le

progrès de l'humanité vers une compréhension claire de la Réalité ne

va pas sans une lutte de tous les instants.



Enfin, Marie-Thérèse de Brosses n'a pas osé entrer dans le fond de

mon article
dans lequel j'indique clairement la chronologie des

faits et les motivations de mon départ et de mon silence (menaces).

La bonne question est : « A qui profite le crime ? ». Tout le reste

n'est que littérature ! Tous mes voeux d'accomplissement aux

chercheurs de vérité.

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Topic unique] Eric Julien

Message par Cassiopée le Jeu 30 Avr - 11:29

#3: Auteur: hugh,
Posté le: Ven Fév 01, 2008 8:37 pm


Magnus,



Un petit complement d'Eve Marchal que tu ignores peut-etre :





Pierre Antoni, un autre pilote professionnel et ancien contrôleur
aérien, vivant à quatre heures de route de chez moi, m’approcha pour me
demander de l’entraîner au voyage de conscience.
Il eut aussi une vie de chevalier du temple. C’est d’ailleurs pourquoi
Armon, mon guide solaire, souhaitait que je l’accueille et l’aide.
Pierre m’appelait plusieurs fois par semaine et sa femme s’inquiéta de
cette vie sociale parallèle et mystique. Il se laissa finalement séduire par une confortable vie matérielle et montra vite ses limites morales. Son épée immatérielle, offerte par Armon, lui fut retirée par celui-ci quelques mois plus tard.



C’est en effet ce personnage qui, après m’avoir sollicitée et être venu chez moi pour réaliser des voyages de conscience, absolument vitaux autant que l’air qu’il respirait disait-il, fut à l’origine d’une cabale publique contre Eric dont il était jaloux.
Cette jalousie était d’ordre intellectuelle. Eric et lui avaient eu un
parcours professionnel semblable. Les deux s’intéressaient aux OVNI
après qu’ils eurent fait des observations dans le cadre professionnel
(contrôleurs aériens et pilotes). Mais Pierre, contrairement à Eric,
n’avait pas eu de contact direct avec les extraterrestres. C’est
d’ailleurs pour cette raison qu’il souhaitait faire des voyages de conscience !



Lui ayant fait remarquer qu’il était loin d’atteindre son niveau, je
constatai avec stupeur qu’il avait rencontré le gendarme pour discuter
de l’enquête que ce dernier faisait alors sur la disparition d’Eric, gendarme qui lui-même me fit des avances en dehors du cadre professionnel. Ce gendarme délivra donc des informations confidentielles, se mettant ainsi hors-la-loi. Quelle peut être la conclusion d’une investigation réalisée par deux enquêteurs envieux ? Pierre, cet ancien templier si avide de connaissances, alla, sans même m’en avertir, jusqu'à laisser
son numéro de téléphone personnel sur un site New Age à succès (Ere
Nouvelle) pour raconter à qui voulait l’entendre sa version déformée de
nos échanges et du départ d’Eric, alors qu’il ne prit pas la peine de constater les traces laissées dans le champ voisin par le vaisseau qui l’emmena au cours de la nuit de sa disparition.




Pour un pilote responsable, travaillant pour une grande compagnie
aérienne, ce fut pour le moins étrange et curieusement sélectif.


Ainsi,
sur la base de ces affirmations émotionnellement chargées et hautement
subjectives, et depuis son fauteuil parisien, une journaliste ufologue
commit un article scandaleux qui se répandit sur l’Internet français
avec les effets dévastateurs que chacun peut imaginer.




En effet, toutes les critiques trouvées sur Internet ont fait référence
à cet article dévoyé. Elle n’avait pourtant jamais rencontré, ni même
parlé ou échangé en personne avec Eric. Elle aurait alors compris les
menaces dont nous étions l’objet, Eric et moi, qui motiva son départ et
son silence temporaire. Beaucoup
prirent ce papier calomnieux pour une référence en matière d’enquête
ufologique tandis qu’il ne fut que le produit d’un dépit que tous
ignoraient. Elle alla même jusqu’à dénoncer un plagiat
scientifique que l’accusateur d’Eric lui-même démentit fermement et
publiquement. Elle le reconnut en privé mais jamais en public. La seule
conclusion possible fut donc une manœuvre délibérée de désinformation
des services secrets français.



------------------------------------------------



Au fait, voici le lien qui permet de voir clairement l'absence
de plagiat de scientifiques russes dont parle MTB, texte écrit par
Pascuser, ancien fondateur d'ONCT (!!!) et ancien accusateur d'EJ
, que toi, Magnus, ancien modo d'ONCT (!), a scrupuleusement oublié de mentionner ci-dessus...



http://www.conspirovniscience.com/temps3D.php

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Topic unique] Eric Julien

Message par Cassiopée le Jeu 30 Avr - 11:30

Il y dit clairement :



-------------------------------------------------





Suite à l'intérêt que j'ai porté à la recherche de possibilités
d'études et de "mises en équation" de la théorie du temps 3D vue par
Eric Julien (dénommé "l'auteur" dans la suite de mon texte), il m'a
proposé de m'envoyer une avant-version de son livre (la Science Des
Extraterrestres); proposition que j'ai acceptée avec plaisir afin de
voir ce qu'il avait pu faire de consistant.



Tous ceux qui connaissent ses travaux sur le temps 3D et les
diverses polémiques qui s'en suivirent sauront de quoi je parle lorsque
je dirai qu'un différent était présent entre Eric Julien et moi
concernant ses propos sur le temps 3D. En effet, après recherches je
m'étais aperçu que d'autres scientifiques russes (Kozyrev, Bartini,
Veinik, Chernobrov dont les noms avaient été cités diversement ici sur
les forums et par d'autres personnes) avaient déjà travaillé sur des
théories du temps à densité variable, et avaient eu des idées
d'application à des phénomènes paranormaux (télépathie). Tout ceci
m'avait conduit à conclure que le travail de Eric Julien sur le sujet
était du simple brodage autour de travaux qui n'étaient pas de lui ; et
je m'étais largement exprimé sur ce sujet ici. Il s'en est ensuite
défendu après plusieurs mois d'absence et évidemment il régnait une
certaine tension entre nous. Malgré tout il m'a proposé très
cordialement de lui donner mon impression sur son ouvrage. D'autres
personnes encore ont produit diverses théories ayant trait à l'aspect
fractal du temps et à sa densité variable dont je ne connaissais pas
les travaux avant d'avoir lu ce qu'ils avaient fait par le biais de
l'ouvrage "la Science Des Extraterrestres" (dont les références
renvoient par exemple sur le site du Dr Garnier-Malet dont les travaux
sur le dédoublement sont proches de certaines choses qu'énonce Eric
Julien et dont il se sert pour formuler une partie de sa théorie en
langage scientifique).



En fait, au final, c'est une pluie de
diverses accusations qui sont tombées sur son travail car pour certains
aspects il ressemble par morceaux à des choses qui ont déjà été faites
de ci de là, et comme Eric Julien ne mettait aucune référence à ces
divers autres travaux on était en droit de plus que se poser des
questions et d'être soupçonneux.




Alors.... me
direz-vous, pourquoi le livre a de l'intérêt ? Tout simplement parce
qu'en le lisant de manière détaillée (et je l'ai décortiqué ligne par
ligne, cela m'a pris du temps : j'y suis allé comme une fourmi
besogneuse) on se rend bien compte que finalement les éléments qu'il a
utilisé et qui ne sont pas de lui seraient comme des accompagnements
d'un morceau de musique: ils existent en dehors du morceau lui-même,
peuvent être utiles et indispensables parfois à l'écoute du morceau,
parfois simplement servent d'agréments, mais ils sont loin d'être en
fait le coeur du morceau lui-même. Il n'y a donc pas de plagiat des auteurs dont j'ai parlé. (il faut bien reconnaître ses torts quand on le doit pour une vérite qui se reconnaît).



L'auteur de la théorie de la "relativité
absolue" (expression d'Eric Julien) reconnait dans cet ouvrage
ouvertement les travaux des divers participants qui ont travaillé sur
le temps et qui ont été utilisé par lui à titre d'illustration ou
simplement qui ont un trait commun et qui confirment plusieurs points
de sa théorie.
En même temps on voit comment ces travaux sont
chacun une vision de l'ensemble par un petit bout de la lorgnette face
à la cohérence qui se dégage de son ouvrage. C'est une théorie, dont la
preuve expérimentale reste à produire ; mais pour laquelle justement
les travaux expérimentaux des divers précurseurs sont autant de preuves
déjà faites ; et de confirmations par des concepteurs d'idées au
fonctionnement d'esprit différent.



Mon opinion sur ce livre est qu'il est hautement cohérent. J'ai
dû poser de nombreuses questions à Eric Julien afin de clarifier
certaines choses qui allaient un peu vite pour moi parfois, mais en fin
de compte il a répondu avec brio aux petites interrogations qui
sont en fait de temps en temps dûs à quelque sous-entendus ou non dits
dont le détail demanderait plusieurs dizaines de pages de plus parfois.
Sachant que l'ouvrage fait plus de 450 pages déjà, il a préféré ne pas
le rendre indigeste en coupant court par moment (mais rarement).



Cohérent d'accord, mais il ne suffit pas que les morceaux soient
tous en accord entre eux : le sont-ils avec la réalité des choses ?
C'est là que cela devient intéressant. En effet son champ
d'investigation va du microscopique (étude de la matière au niveau
fondamental, structure interne de l'onde de matière, structure de
l'électron, de la lumière, structure de l'espace et du temps, des
forces fondamentales, de l'énergie, de la chaleur, etc) au
macroscopique (étude de la formation des galaxies, de la gravitation à
l'échelle universelle, de la masse manquante, etc ) ; donnant
des explications plausibles, cohérentes et conformes aux observations
que la physique quantique et l'astrophysique ont pu faire mais pas
expliquer. Evidemment cela reste théorique, mais c'est une espèce de
théorie du tout, allant de l'infiniment petit à l'infiniment grand. En
ce sens, il jette les bases d'une nouvelle physique à la vision
unificatrice et finalement fondamentalement simple (bien qu'abstraite)
tout en rendant hommage aux travaux des personnes dont les idées lui
ont servi pour essayer d'expliciter dans un langage scientifique ce
qu'il avait en tête (Ari Letho, Jean-Pierre Garnier-Malet, etc).
Oui, d'autres ont travaillé sur le temps, oui leurs idées sont plus qu'utiles parfois, mais oui il devient clair que sa théorie va beaucoup plus loin que ce qui existe déjà et qu'elle est novatrice.



Cohérent dans son ensemble, cohérent avec la physique du microscopique au macroscopique, mais encore y a-t-il plus ?

La cohérence englobe les effets paranormaux (capacités parapsychiques, télépathie, déplacement dans les corps spirituels, mémoire des rêves, etc) et les explications relatives aux effets des OVNIS
(déplacement des vaisseaux, effets visuels divers, temps manquant,
création de crop circle, impacts rayonnants sur la nature, etc).



Là cela devient une théorie du super-tout; mais qui n'a pas besoin
de grumeaux en tous genres pour réussir à unifier les divers élements:
tout est basé sur un concept unique.



Les élements étaient déjà tous présents dans les divers posts qu'il
avait pu faire sur Onnouscachetout.com afin d'expliciter sa théorie,
mais ça partait parfois en tous sens, sans éléments pour l'étayer le
plus souvent. Depuis le tout a été repensé avec un travail dont on sent
l'énergie et l'intensité pour réussir à lier les éléments et les
expliquer. Les explications sont légendées largement par les 142
schémas qui permettent de comprendre les aspects abstraits, mais aussi
accompagnées d'un langage utilisant des élements scientifiques
permettant de jeter les prémices d'une nouvelle physique (mais
évidemment ce n'est pas un article scientifique, et heureusement sinon
ça ne serait pas lisible). J.P. Garnier-Malet a déjà développé une
étude scientifique certaine qui montre qu'il est possible de vraiment
faire des études sérieuses de la théorie. Eric Julien jette, de son côté, quelques bases mathématiques instructives vers un nouveau formalisme.



.../...



Les OVNIS ne sont plus de simples rapports d'observations: la vision
ufologique est indéniablement attachée à la vision de la nouvelel
physique proposée. C'est un travail de physique avant tout; mais aussi un livre d'ufologie par application. C'est probablement l'un des meilleurs livres d'ufologie d'un point de vue scientifique.



Pascuser

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Topic unique] Eric Julien

Message par Cassiopée le Jeu 30 Avr - 11:30

#4: Auteur: LCDV,
Posté le: Ven Fév 01, 2008 8:53 pm


"A la découverte d'Eric Julien" ?



"Qui est Eric Julien" ?



"Les travaux d'Eric Julien" ?



... ou bien juste "Eric Julien" ?



Pourquoi ne pas donner à ce topic un carburant/titre positif (ou au
moins neutre) en vue de le faire décoller vers le coeur de son sujet...
?



D'autant que l'intéressé n'est peut être pas très loin ...

#5: Auteur: Fildard,
Posté le: Ven Fév 01, 2008 8:53 pm



hugh a écrit:
Magnus,



Merci Magnus d'illustrer parfaitement le manque de justice de ce
monde que j'ai expose dans un autre topic car tu aurais pu aussi poster
la reponse d'EJ a cet article. Tu montres ainsi ton manque evident
d'impartialite, meme si tu mets un point d'interrogation a l'imposture
alleguee d'EJ. Si la tete pense ainsi, que dire du reste.



VOICI CI-DESSOUS LA REPONSE D'ERIC JULIEN (octobre 2005) AU TEXTE FORT ECULE (juillet 2004) DE MARIE-THERESE DE BROSSES.



Hugh.







Franchement je ne vois pas ou est le souci, et dire que Magnus
montre ainsi son manque évident d'impartialité et ridicule, il exprime
juste le souhait qu’un débat se lance sur le sujet et que ceux qui le
désire apporte les preuves du contraire, ce que d’ailleurs tu fais avec
joie en collant la réponse de JE .






Citation:
Je
restranscrit ici le fameux texte de Marie-Thérèse de Brosses pour
discuter ici d'Eric Julien. ceux qui veulent le contester, apportez ici
vos preuves et vos eclaircissements :






Pour ma part j’ai suivis l’affaire depuis le début, faisant même partis
d’un forum privé sur ONCT, pour justement finir d’en débattre, car
c’était bien la première foi que je voyais un post défrayer la
chronique comme il venait de le faire.



Même si Marie-Thérèse de Brosses n’a pas menée de réelle
investigation, il n’en manque pas moins, qu’elle n’est pas loin de la
vérité.

Jusqu'à aujourd’hui, malgré les millions de personnes qui ont pris
connaissance de ce texte, nous n’avons toujours rien vu venir, nous
l’avons crus pour certains, et moi le premier.



Je pense qu’après 5 ans, et aucune preuves de la part de JE un trait peut être tiré.



A chaque foi que je repense a cette histoire, je m’imagine dans l’a
peau d’Ane a zieuter du haut de mon balcon si je ne vois rien venir.
C’était une belle fable, pleine d’espoir pour certains mais personne
n’a la clef de la porte, et pas plus JE qu’un autre.

#6: Auteur: Fleur de Diamant, Localisation: FRANCE - 66
Posté le: Ven Fév 01, 2008 9:23 pm


Peut être n'en avez vous pas conscience, mais
pourtant bien des médiums le disent. Lorsqu'il y a un phénomène négatif
supposé arriver sur terre, c'est la pensée collective qui permet
d'annuler la prophétie. E. Cayce et bien d'autres le disent, et E.
Cayce était dans un état d'auto-hypnose lorsque on a retranscrit sa
lecture. Donc, aucune influence de son Moi. Regardez le cyclone Gamède
qui devait arriver sur l'Île de la Réunion, il a dévié sa trajectoire.
Pourquoi, si ce n'est que beaucoup de personnes ont "prié" mentalement
ou ont usé de leur télépathie.
Concernant ce qu'il est arrivé à E. Julien et son "enlèvement", il
n'est pas le seul. Pas plus tard qu'il y a une semaine, un monsieur
retraité nous racontait son expérience. Et, comme E. Julien, il y a eu
abduction. Pour cet homme, cela a duré 10 minutes sur un plan
terrestre, mais beaucoup plus dans l'autre dimension.

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Topic unique] Eric Julien

Message par Cassiopée le Jeu 30 Avr - 11:31

#7: Auteur: hugh,
Posté le: Ven Fév 01, 2008 9:30 pm


Fildard,




Citation:

Je pense qu’après 5 ans, et aucune preuves de la part de JE un trait peut être tiré.







Où as-tu vu que 5 ans était une "limite légale de conservation
ufologique"? Des savants mettent des dizaines d'années avant de prouver
quoique ce soit de ce qu'ils avancent, Einstein le premier. La
relativité a mis 14 ans avant d'avoir des débuts de preuves en 1919 !



Pour ma part, je n'ai pas vu un seul contacté qui ait apporté
autant d'éléments novateurs et utiles qu'EJ à l'échelle mondiale. Et
qui sait, peut-être y a-t-il quelque chose en préparation qui ressemble
à des preuves formelles. Quelle sera ta réaction quand cela se
produira?



Bien à toi,



Hugh.



PS : Je serais également d'avis que Magnus retire du titre du topic
le mot "imposture" compte tenu de la fragilité de l’"enquête" de
Marie-Thérèse de Brosses.

#8: Auteur: adzo,
Posté le: Ven Fév 01, 2008 10:58 pm


D'accord avec le fait que le titre prend trop partie.

Dans ce cas pourquoi faire un sujet pour en débatre si la question se
pose pratiquement comme une affirmation, il serait préférable de le
changer pour ne pas renforcer davantage les tensions.

Sinon ici ça a l'air un débat certes très mouvementé mais
constructif. Du coup les tensions deviennent le moteur et les posts eux
contiennent bien plus et de meilleure qualité vu la motivation de
chacun de convaincre.

Que la vérité perce! ^^

#9: Auteur: papou, Localisation: Lyon
Posté le: Ven Fév 01, 2008 11:47 pm


Oui, Adzo, je te comprends, c'est une vieille
querelle de clocher datant de l'époque d'ONCT comme ça été rappelé, et
mine de rien on est là au beau milieu d'une énorme question qui
apparait dans plusieurs topics en ce moment, et qui fait suite à
d'autres discussions sur d'autres forums (ufologiques).


A cette époque ( il y a deux ans environ) j'avais proposé à Eric Julien
de lire mes traductions du livre de Richard Miller, il m'avait répondu
qu'il travaillait sur son dernier bouquin, qu'il n'avait pas le temps
de lire, et que la "diva" lui avait promis de rectifier ses accusations
infondées, ce qu'elle s'est bien gardée de faire.



Mais sans prendre parti, on est là devant l'évolution qu'on ressent
déjà sur plusieurs topics, et dans le monde en général, l'homme est
devant un carrefour face à lui-même:



Soit il continue avec la conception matérialiste, le NOM et tout le
contexte de travail et d'"éducation" et de conditionnement qui est de
plus en plus mal supporté, soit il prend le virage du développement
personnel et de l'accès au multidimentionnel.



Et qui en a ouvert les portes? Comme par hasard ce que les journaux
ont appelé les "sectes"... Donc ce n'est pas un hasard si on en parle
ailleurs!!!



CQFD!!!

"Dernière édition par papou le Ven Fév 01, 2008 11:49 pm; édité 1 fois"

#10: Auteur: Eileen,
Posté le: Sam Fév 02, 2008 12:03 am


Je ne prends partie pour aucun des deux personnages cités....



Cependant à ceci :




Citation:
Jusqu'à
aujourd’hui, malgré les millions de personnes qui ont pris connaissance
de ce texte, nous n’avons toujours rien vu venir, nous l’avons crus
pour certains, et moi le premier
.




Je ne peux m'empêcher de vous dire que, même si c'est sans rapport avec
ce manifeste d'appel à .... Il ne faut pas dire que rien ne se passe.



En ce moment il y a des témoignages tous les jours sur "news of
tomorrow" de personnes qui voient un ou des ovnis, voire parfois le
ciel en est plein. Lueurs rouges, blanches, orangées et ceci aux
états-unis, en angleterre, en France dernièrement encore... (témoignage
d'un homme qui a vu une lumière éblouissante et qui s'est arrêté pour
mieux voir, d'autres automobilistes aussi se sont arrêtés, la lumière
brillante comme le soleil, mais sans blesser les yeux, s'est finalement
rétractée comme un point et a disparu )



Je ne sais si ces témoignages sont réels ou faux mais ils sont là, et très nombreux.. Ils suffit d'éplucher ce site....



http://www.newsoftomorrow.org/



Le Japon est peut-être sur le point d'annoncer quelque chose au
monde, où tout au moins le laisse fortement entendre par la bouche d'un
de ses ministres. Officieusement presque officiellement, pas encore
néanmoins mais...



Voilà, c'est tout ce que je voulais vous dire.... Effet de l'appel
lancé ou pas ? Je ne saurai répondre à ça, mais si c'est une
coïncidence elle est de taille, car les phénomènes se manifestent de
plus en plus souvent en plein jour, sur des villes et en flottes
entières....



A moins que ce ne soient des hologrammes .... qui peut savoir ?

"Dernière édition par Eileen le Sam Fév 02, 2008 12:08 am; édité 2 fois"

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Topic unique] Eric Julien

Message par Cassiopée le Jeu 30 Avr - 11:32

#11: Auteur: Olympe,
Posté le: Sam Fév 02, 2008 1:13 am



Eileen a écrit:


Le Japon est peut-être sur le point d'annoncer quelque chose au monde,
où tout au moins le laisse fortement entendre par la bouche d'un de ses
ministres. Officieusement presque officiellement, pas encore néanmoins
mais...?


C'est sur le lien que tu as donné ou bien sur une autre source? je ne l'ai pas trouvé!

#12: Auteur: Satyneh, Localisation: Sud-Ouest
Posté le: Sam Fév 02, 2008 1:23 am


Peut-être qu'Eilen faisait référence à ce lien ?

http://www.newsoftomorrow.org/spip.php?rubrique6



Une question quand-même, les lumières de couleur qu'on peut voir
parfois, boules de couleurs intenses, pourquoi ce serait forcément des
ET ?

#13: Auteur: Titienna, Localisation: Canada
Posté le: Sam Fév 02, 2008 3:39 am


LCDV,



Pour le titre du topic, pourquoi pas " Éric, la passion du sang français"



Wahou! Y en a qui vont sursauté sur le clavier, probablement des commentaires à venir, humm

#14: Auteur: Fildard,
Posté le: Sam Fév 02, 2008 10:50 am


Eileen



je comprend et rejoins ce que tu dit, mais par ma phrase :




Citation:
Jusqu'à
aujourd’hui, malgré les millions de personnes qui ont pris connaissance
de ce texte, nous n’avons toujours rien vu venir, nous l’avons crus
pour certains, et moi le premier.




il est évident que depuis un certains temps il y a de plus en plus
d'observation, et je le disais moi même a Cosmos dans un post, que je
sentais les choses bouger et évoluer dans le bon sens.

je ne suis pas quelqu'un d'incrédule, je crois facilement, ou tout
du moins, je laisse toujours une part de mystère et de possibilité dans
tout ce qui peut se dire, et encore plus sur ce sujet.



je voulais simplement dire par cette phrase, que d'après ce message
,cette révélation d'espoir, et je suis sur que tout ceux qui en ont
pris connaissance et je défis quiconque de me prouver le contraire, que
même si ce n'est qu'une fraction de seconde, Ils Y ONT CRU.



et qu'a ce jour, malgré ce message d'espoir, il n'y a aucun contact avéré, vérifié et connu sur toute la surface de la planète.

si ils viennent presque chaque jours nous rendre visite, il n'y a toujours pas de Prise de Contact.

et tant que cela n'arrivera pas, rien n'évoluera.





hugh




Citation:

as-tu vu que 5 ans était une "limite légale de conservation
ufologique"? Des savants mettent des dizaines d'années avant de prouver
quoique ce soit de ce qu'ils avancent, Einstein le premier. La
relativité a mis 14 ans avant d'avoir des débuts de preuves en 1919 !



Pour ma part, je n'ai pas vu un seul contacté qui ait apporté
autant d'éléments novateurs et utiles qu'EJ à l'échelle mondiale. Et
qui sait, peut-être y a-t-il quelque chose en préparation qui ressemble
à des preuves formelles. Quelle sera ta réaction quand cela se
produira?





je n'ai jamais dit que 5 ans était une limite, et encore fort heureusement d'ailleurs que 5 années ne le sois pas.

je voulais dire ( et désolé si mes propos ont mal été interprété,) que depuis 5 ans et suivant ce que JE a dit il y aurait déjà dut avoir un contact.



et je ne parle pas de son message, mais d'un de ses post, et il y
en a eu tu dois le savoir. je me suis même entretenu avec EVE a
l'époque, car je voulais y croire.

comme je l'ai dit plus haut je crois facilement, mais j'ai passé
l'age ou l'ont crois n'importe quoi, y compris au père Noël, même si
dans mon fort intérieur je suis persuadé qu'il existe. quand ont veux
me faire passer des vessies pour des lanternes , forcément je
m'interroge, et heureusement d'ailleurs.



et toi aussi tu te dois d'être objectif, croire c'est bien, même être un inconditionnel n'a pas que du mauvais.

Mais même sur ce sujet, je suis sur que tu te pose beaucoup de question au quelles tu n'aura sans doute jamais de réponses.?






Citation:
Quelle sera ta réaction quand cela se produira?




si jamais cela arrive.? tu veux le savoir? franchement? et bien je n'en sais rien.



mais ne va pas croire que je suis un scientifique septique ou un
adepte des cercle Zététique. Comme tu l'a compris, je crois facilement,
simplement maintenant, j'analyse
et je ne sais pas pourquoi je sens que le débat que Magnus a lancé va faire des émules lol



cordialement



Fil

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Topic unique] Eric Julien

Message par Cassiopée le Jeu 30 Avr - 11:32

#15: Auteur: Eileen,
Posté le: Sam Fév 02, 2008 11:03 am


Voici le lien qui emmène sur l'article du ministre japonais et ses déclarations...

Depuis lors, évidemment, le gouvernement japonais à minimisé les déclarations de son porte parole.



http://www.newsoftomorrow.org/spip.php?article2881

Tokyo - Oui, les OVNIs existent, a dit le premier porte-parole du gouvernement japonais mardi.



Sur ce site, dans la rubrique de la grande étrangeté, arrivé au bas de
page, vous avez des onglets numérotés. Si vous vous amusez à lire
plusieurs pages, le résultat est là, page après page, il n'y est
question que de témoignages sur des vols, apparitions d'ovnis et aussi
sur le problème actuel des nombreuses météorites qui s'écrasent sur
notre terre, apparemment de plus en plus souvent....



Fildar, il n'y a rien contre toi dans mon post, mais à la lecture
de ce topic, j'ai fait la relation soudain, entre cet appel de ce
Monsieur Eric Julien, qui ne me convaint pas particulièrement
d'ailleurs et ces visions d'ovnis de + en + fréquentes, en plein jour,
au vu et au sus de tout le monde.

D'autant plus qu'aujourd'hui on peut les photographier, ou les
camescoper tout de suite, puisque le téléphone portable est dans la
poche de presque tous....

"Dernière édition par Eileen le Sam Fév 02, 2008 11:04 am; édité 1 fois"

#16: Auteur: Fildard,
Posté le: Sam Fév 02, 2008 11:25 am



Citation:
Fildar, il n'y a rien contre toi dans mon post,




je le sais bien t'inquiète



ce qu'il y a, c'est qu'a l'heure d'aujourd'hui, il y a beaucoup
d'observations certes, mais il y a tant de désinformation, de FAKE,
D'HOAX en tout genre, la technologie informatique a tellement avancée,
qu'il y a de plus en plus de films et de photo qui se trouve être
truquées, et les média ne donne pas leurs part aux chiens, surtout en
tournant le sujet en ridicule.



alors comment sans contact, pourrions nous croire à de tels
messages d'espoir , qui ne se concrétises jamais?moi franchement j'ai
du mal, surtout que de nos jours, il y a autant de messages shannelisés
que d'observations.

#17: Auteur: Eileen,
Posté le: Sam Fév 02, 2008 11:34 am


Tu vois, c'est pour ça que j'ai rajouté à la fin de mon premier post sur ce sujet



"ou peut-être est-ce des hologrammes, qui peut savoir ????"



Et oui, j'en suis bien consciente, nous vivons dans le virtuel si
souvent que nous ne pouvons plus nous fier à ce que nos yeux voient,
nos oreilles entendent.....

Par contre on peut aussi se servir de nos yeux et de nos oreilles pour nous faire avaler des couleuvres .... Grace au subliminal

#18: Auteur: papou, Localisation: Lyon
Posté le: Sam Fév 02, 2008 12:33 pm


Lorsque je me promène à la campagne et que je
vois un point lumineux dans le ciel, je sais que ça peut être le début
d'une conversation télépathique entre les gens de Procyon et moi, mais
je ne peux pas le prouver c'est basé sur une confiance qu'on ressent
possible ou pas. Leur technologie et sa logique n'ont que de très loin
à voir avec nos conceptions des relations, des communications ou des
moyens de transport.



Un hologramme ne signifie pas une tromperie, c'est un phénomène que
chacun pourrait utiliser de manière trompeuse ou non, selon l'intention
sous-jacente.



Le problème avec les conacts ET c'est que c'est indissociable de
notre perception de l'aspect multidimensionnel de la réalité, alors
finalement ET ou pas ET, contact ou pas contact, c'est pas vraiment ça
la chose importante, ce qui conditionne tout c'est le raffinement de
nos perceptions, et la fiabilité de nos émotions, et ça, il n'y a que
nous qui puissions l'estimer.

"Dernière édition par papou le Sam Fév 02, 2008 12:35 pm; édité 1 fois"

#19: Auteur: Fildard,
Posté le: Sam Fév 02, 2008 2:51 pm


je suis bien d'accord avec toi papou, mais quand même !!



Un dessin et souvent plus explicite qu'un long discours non?



Il en va de même pour le reste, et si tout ne devrait être qu'affaire
de perceptions et d'émotions, je reste convaincu, qu'un contact est
nécessaire et presque obligatoire pour réveiller les masses, et les
consciences.



Je citerais Ecarlate qui dans un post sur le fil :Résistance Mondiale au Totalitarisme Etats-Unien, qui disais ceci ;




Citation:
Sans
vouloir t'offenser, mais depuis 2003 je trouve le monde de plus en plus
noir, sans espoir et pourrie... Je me trompe peut être, mais je ne vois
aucun signe disant que les forces du bien gagne.




La coïncidence veut que je partage se sentiment, et plus les jours
passes, plus je suis empreint de tristesse lorsque je vois ce que nous
faisons de notre planète ainsi que de ceux qui y vivent.

Que se sentiment de tristesse s’alourdi de jours en jours, tout va de plus en plus mal, et me rend morose.



Même si c’est partagé avec un autre sentiment qu’est celui du renouveau et que quelque chose va arriver, c’est certain.



Même si nous ne sommes pas pleinement responsable de tout se foutoir, dans le fond c'est pareil.



Même si le silence est parfois d'OR, là nous devrions tous parler
d'une seule et même voix, sans forcément attendre un pseudo contact.
Contact qui arrivera bien un jour, publiquement j'entend, car sans cela
nous resterons tous silencieux a attendre et rêver sur des message tel
que celui ci ou celui que tu nous a posté dernièrement, en ne pouvant
s'empêcher de se demander si l'ont ne se fiche pas de nous.



Car dans tout se foutoir, nous sommes tous pareil, l’homme dans sa
grande généralité a les même traits de caractères a la base. Qu’il
veuille bien l’admettre ou pas, nous sommes identiques, et si nous
réagissons différemment suivant notre degré d’évolution personnelle,
nous avons tous besoins de rêver, mais nous avons aussi, tous besoins
de preuves.

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Topic unique] Eric Julien

Message par Cassiopée le Jeu 30 Avr - 11:33

#20: Auteur: hugh,
Posté le: Sam Fév 02, 2008 5:00 pm


Avant de demander des preuves, il faut savoir ce qu'elles sont, leurs limites et les modalites pour y parvenir.



Voici un texte sur la description de La Science des Extraterrestres d'EJ. Je précise tout de suite que la version française de l'ouvrage est rarement disponible sur amazon.fr par exemple. Donc il ne s'agit pas de pub. De plus, la version anglaise est partiellement disponible ici:







Hugh





La Science des Extraterrestres



Après mon
expérience avec les quatre mouniens, je commençai la rédaction d’un
ouvrage. En effet, la dualité entre la matière et l’esprit faisait des
ravages d’ignorance dans la compréhension globale de l’univers. Je
devais donc en formuler la quintessence.


La Relativité Absolue est un concept révolutionnaire, et pourtant d’une extraordinaire simplicité. Il démontre que matière et esprit sont une seule et même chose, et que l’énergie n’est que l’effet d’une différence entre deux écoulements de temps de vitesses distinctes.



La grande majorité des gens se contentent souvent d’idées reçues en
matière de science, d’ésotérisme et de spiritualité. Pourtant,
celles-ci n’ont jusqu’alors jamais abouti à la solution finale et
technique permettant d’embrasser dans un même ensemble des conceptions
apparemment aussi opposées que le monde matériel et le monde spirituel.
La meilleure façon de combattre l’ignorance est d’offrir les matériaux
de la connaissance à ceux qui se posent des questions. Cette
connaissance fut transmise par nos amis extraterrestres. Bien que
soient dévoilés ici plus particulièrement les mécanismes des
apparitions de vaisseaux extraterrestres, c’est l’ensemble des mystères
paranormaux et spirituels que la Relativité Absolue explique.



Admettre l’existence d’intelligences extraterrestres ne pose pas de
problème à la communauté scientifique ! En effet, tout astronome sait
parfaitement que les gaz interstellaires recèlent des molécules formant
les matériaux de la vie. Dans le foisonnement des galaxies, aux
myriades d’étoiles, la vie s’est donc inévitablement développée. Plus
près de nous, Mars fut un immense réservoir d’eau, siège d’une vie
probable. Les tenants de la thèse darwinienne de l’évolution, théorie
conservatrice pour le moins controversée pour ses chaînons manquants
comme, à l’inverse, ses absences totales de mutations, sont même les
premiers à admettre que l’évolution conduit tôt ou tard à
l’intelligence par adaptation à l’environnement. Ce qui ne manque pas
de faire sourire les ufologues. En effet, qu’y a-t-il après le stade de
l’intelligence humaine ? A quoi l’homme devra-t-il s’adapter dans les
prochains siècles ? Les extraterrestres sont-ils, comme nous, limités
par la vitesse de la lumière ?



La Science des Extraterrestres confirme
cette limite. Mais que sont donc les objets volants non identifiés ?
Les vrais OVNI sont des vaisseaux extraterrestres. Mais ils ne sont pas
spatiaux ! D’abord parce que l’univers lui-même est extraterrestre !
Mais aussi parce qu’il est extratemporel ! L’image du sablier explique
ce qu’est la densité de temps, fondement de l’extratemporalité des extraterrestres.



La seconde de votre montre est une convention arbitraire sur laquelle s’appuient toutes les équations.
Dans la réalité, le sable s’écoule à des vitesses différentes. La
densité de temps augmente quand l’espace diminue. La densité du temps
est un concept majeur : à une densité de temps donnée correspond une
quantité d’informations physiques simultanées donnée. Dans une densité
supérieure le nombre d’informations simultanées est plus grand. Plus ce
nombre augmente, moins la matière est « solide » car les échanges
s’accroissent, jusqu’à ce qu’ils nous deviennent physiquement
invisibles car apparemment trop rapides de notre point de vue de
veille.



Nous sommes seuls et perdus dans l’espace car ce n’est pas dans l’espace qu’il faut chercher les pilotes d’OVNI !



La vitesse de la lumière demeure donc une limite. Einstein utilisa
les travaux de nombreux savants dont Lorentz et Poincaré, pour décrire
et comparer le comportement de ce qu’il est coutume d’appeler des
référentiels galiléens, c’est-à-dire des repères d’espace et de temps.
Il aboutit notamment à la conclusion que l’espace et le temps sont
indissociables, que la vitesse de la lumière c est infranchissable et
constante dans le vide. Le temps se résume alors à un écoulement
d’instants allant du passé vers le futur. Dans cette vision, un effet
ne peut précéder une cause. La limite de la vitesse de la lumière
devient donc celle de la causalité qui ne peut être inversée.



La Science des Extraterrestres est fondée sur la connaissance intime de la nature du temps que nos amis extraterrestres m’ont transmis. Qu’est-ce
que le temps ? Ce dernier est fondamentalement cyclique (grains de
sable) et fractal (reproduction à l’identique d’une durée à une échelle
temporelle différente).
Or, un cycle est un processus par
lequel un point d’origine est aussi le point d’arrivée. La causalité y
fait défaut. Toutes les équations humaines ont besoin de la causalité
pour expliquer le monde. Expliquer revient à décrire une relation entre
deux situations. Mais il existe des relations qui nous échappent
structurellement. Prenez le Big bang auquel je ne crois absolument pas
comme beaucoup d’astrophysiciens. L’univers est en expansion accélérée
nous dit-on. Soit. Mais s’il dilate vraiment, pourquoi étudie-t-on
encore l’univers microscopique ? Douloureuse question en vérité !



Dans cet univers de l’infiniment petit, la mécanique quantique
n’applique pas le concept de causalité de façon stricte ! Elle utilise
les probabilités. La structure de la matière est immatérielle, car
ondulatoire. En réalité, on ne constate la matérialité et la solidité
qu’à notre échelle spatiale ! Or, qui dit matière, dit masse. La masse
des particules est uniquement déduite d’une équation : E=Mc2.


Mais Einstein n’avait qu’une conception linéaire du temps. Le
temps fractal est non linéaire, c’est-à-dire quantique comme la
mécanique du même nom. Cette équation est donc fausse ! En effet, jamais un scientifique n’a mesuré la masse d’une particule !
Jamais ! Difficile à avaler, n’est-ce pas ? Cela bouleverse-t-il vos
croyances ? Pourtant, on ne mesure que des énergies, c’est-à-dire des
grandeurs liées directement au temps, qu’on ne transforme en masse
qu’en vertu de cette célèbre équation. Ainsi, les particules n’ont pas
de masse de façon intrinsèque.


Pire ! La mécanique quantique est probabiliste. On n’y mesure que des
possibilités statistiques de position et d’énergie. Pourquoi ? PERSONNE
ne le sait ! Dans une vision fractale du temps, la mécanique quantique
n’est probabiliste que pour une seule bonne raison. Depuis notre
échelle macroscopique, on ne voit qu’une partie de ce qui s’y passe.
Vous vous souvenez de la métaphore de l’éventail. La vision de la
majeure partie de ce qui survient à l’échelle atomique (éventail
déplié) est imperceptible à l’instrument de mesure calé sur notre
échelle temporelle humaine (éventail replié). Seule une partie du temps
quantique nous apparaît. Le reste des informations demeure
inaccessible. D’où les notions de cohérence et de réduction de paquets
d’ondes en physique quantique. D’où l’apparent paradoxe EPR dans
l’expérience d’intrication où nous voyons deux photons à notre échelle
physique lorsqu’il n’y en a, en réalité, qu’un et un seul à l’échelle
nucléaire. Avec un temps fractal, tout est bouleversé, mais surtout
explicable. Alors, pourquoi les physiciens actuels appliquent-ils un
temps linéaire dans un monde quantique ?



Tandis que toute la physique s’appuie sur un temps linéaire, donc
causal, les savants « expliquent » l’origine de l’univers avec une
absence de loi : le hasard ! En quoi le hasard est-il causal ? Un
véritable non sens. Une hérésie mondaine. Il est remarquable de
constater que les mêmes probabilités servent d’un côté la cause du
déterminisme des équations issu de la mécanique statistique de
l’infiniment petit dont on tire les preuves solides, de l’autre et à
l’inverse, elles servent la cause du hasard réfutant les résultats des
tests parapsychologiques (télépathie, précognition, etc.), qui par
essence mettent en œuvre des phénomènes de hautes densités temporelles,
en arguant de l’absence de preuve.

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Topic unique] Eric Julien

Message par Cassiopée le Jeu 30 Avr - 11:34

suite ....

C’est
un peu comme si vous disiez à un physicien que telle position d’une
particule était impossible. Il vous répondrait que c’est possible selon
telle ou telle probabilité. Cette dernière diminuerait avec la taille
de la particule (moins il y a d’espace, plus il y a de temps),
c’est-à-dire avec sa densité temporelle ou, en terme différent, sa
durée de vie. Le même instrument conceptuel pour deux logiques opposées
?


A propos des particules, ce qui frappe est que plus la prétendue masse
de la particule est élevée, plus cette dernière est instable !
Autrement dit, moins grande est sa durée de vie. Or, sa durée de vie se
définit par sa densité temporelle, par le fameux éventail comprimé.



De même, les savants parlent d’une masse manquante dans l’infiniment grand – il s’agit en réalité d’un effet gravitationnel additionnel gigantesque qu’on n’explique pas (on ajoute donc bêtement une masse hypothétique appelée masse manquante)
- tandis que cette même gravitation est infiniment plus faible que les
autres forces atomiques dans l’infiniment petit, différence qu’on tente
péniblement d’expliquer par l’indémontrable théorie des cordes.


Puisque la gravitation est directement liée à la nature du temps, il
est beaucoup plus simple d’appliquer le temps fractal aux équations
actuelles pour résoudre ces deux mystères observationnels aux échelles
et variations inverses (d’un côté trop de masse (échelle des galaxies),
de l’autre pas assez (échelle des atomes)). La Relativité Absolue les résout avec élégance et cohérence puisque le temps fractal tient compte d’une relativité d’échelle. En termes quantiques : plus il y a d’espace, moins il y a de temps.



Pourquoi ne le fait-on pas ? Cela remettrait en question les dogmes
d’Einstein ! De plus, la fractalité du temps rend les équations
beaucoup plus complexes qu’elles ne le sont déjà. Mais il existe des
pistes de recherche très avancées telles que la loi d’échelle entre la
taille des objets de l’univers et leur fréquence, montrant des
invariances d’échelle. Cette loi montre, comme le nez au milieu de la
figure, le caractère fractal du temps. Il existe aussi la théorie de
l’expansion de l’espace-temps, celle du dédoublement de l’espace-temps,
celle de l’échelle globale, celle de l’espace-temps fractal (ou
Relativité d’Echelle) et j’en passe.


Autant de nouvelles approches scientifiques mises en marge de la pensée
unique. Chacune de ces théories est une variante d’une idée centrale : le temps et l’espace ont un caractère non linéaire.



La rationalité n’est-elle pas finalement qu’une croyance tenace ?
L’histoire des sciences prouve que la preuve évolue avec le temps !
Alors, preuve du hasard ou hasard de la preuve ? N’est-ce pas notre
point de vue d’observateur qui doit changer ! N’est-ce pas de ce
dernier dont dépend la preuve ?


Rien ne peut remplacer l’expérience personnelle. Comme rien ne la rend
absolue. La seule voie universelle est donc le partage de l’expérience.
Ce qui rend l’interaction des extraterrestres avec les humains
inévitable. La question du pourquoi étant résolue, reste à savoir
comment.



Le principe général de la mécanique quantique est de faire varier
les grandeurs physiques par petits paquets d’ondes, comme si vous
comptiez les grains de sable sur la plage. D’où vient ce phénomène de
quantification que PERSONNE ne comprend vraiment ?


Une onde est avant tout une déformation traversant un milieu. La Relativité Absolue suggère que le temps est transporté PAR les ondes (temps
cyclique ou quantique), et non pas que les ondes, phénomène universel
s’il en est, se propagent AVEC le temps (temps linéaire).


Tout le problème vient de l’échelle depuis laquelle on observe les
choses et du principe des poupées russes. Nous sommes chacun une poupée
de taille intermédiaire. Nous croyons voir le ciel complètement ouvert
alors qu’il s’agit en fait de l’intérieur d’une poupée de plus grande
taille. En termes clairs, chaque système est en rotation sur lui-même et tourne dans un système plus large. Or, une rotation définit un cycle (ou quanta de temps). Chaque système est appelé horizon pour les systèmes inférieurs.



Inversement, nous voyons les poupées plus petites en un seul morceau
alors qu’elles sont en réalité le ciel d’autres poupées plus petites
encore, qui elles-mêmes prennent les premières pour un espace homogène
et isotrope. C’est ainsi que nous considérons de façon erronée notre
propre espace qui subit en réalité la rotation d’un système stellaire.
Lorsqu’une onde passe d’une échelle à une autre, nous voyons une
propagation, c’est-à-dire l’élongation une vibration répétitive. La
rotation de la Terre autour du soleil est une vibration répétitive.
Mais elle nous semble si lente qu’on la prend pour du temps linéaire.
En définitive, nous percevons une dilatation de l’espace que nous nommons propagation.



Bien entendu, l’illusion d’une propagation ondulatoire et d’un
écoulement temporel à notre échelle matérielle vient de ce que nous
voyons s’écouler le temps, c’est-à-dire un cycle, appartenant à une
échelle spatiale supérieure à la nôtre, par exemple la révolution de la
Terre autour du soleil.


De même, lorsque l’échelle spatiale d’un objet observé est très
inférieure à la nôtre, nous voyons alors, non pas son écoulement
temporel, trop bref pour être perçu, mais un temps condensé,
c’est-à-dire un temps quantique et uniforme qui apparaît comme un objet
cohérent, ou plutôt comme un grain d’énergie. Ainsi sont les
particules.


Cette incompréhension collective de la relativité d’échelle se
traduit par une curieuse vérité : bien qu’étant admise par le sens
commun, rien n’explique aujourd’hui la propagation des ondes ! De même,
nul n’explique pourquoi il existe une multitude de forme d’énergie. Or,
la Relativité Absolue décrit
pourquoi et comment les phénomènes n’existent que selon l’espace-temps
fractal auquel ils appartiennent ou traversent. Elle explique aussi que
toute forme d’énergie est le résultat
d’un écoulement temporel qui interagit avec un écoulement plus lent
duquel on perçoit l’énergie en question.
C’est d’ailleurs pourquoi les êtres vivants ont plus d’énergie que les cadavres.



D’où vient le péché originel de la science et la source de ses erreurs actuelles ?

Nous utilisons une ligne pour représenter la longueur d’onde d’UNE
sinusoïde - fonction inverse de la fréquence - pour représenter
l’espace. Dans ce cas, la représentation est cohérente car la ligne appartient à l’espace. Les physiciens vérifient sans cesse cette cohérence des grandeurs dans les équations.



Mais nous représentons aussi le temps par cette MEME ligne (flèche du
temps), c’est-à-dire une dimension d’espace, sur laquelle nous
dessinons PLUSIEURS sinusoïdes pour figurer la fréquence d’une onde par
unité de temps. Cette représentation spatiale du temps est incohérente
car le temps n’est pas dans l’espace. Les physiciens n’appliquent alors
plus la règle d’équivalence des unités, ni la loi des ensembles. Ils se
contentent d’un axiome conventionnel et arbitraire.



Dans les deux cas (temps et espace), nous nous servons en pratique
d’une représentation spatiale ! Ainsi, en relativité restreinte, les
physiciens font appel aux nombres imaginaires - ils n’existent pas dans
la nature – et transforment le temps en quatrième dimension spatiale.
C’est pratique pour les calculs, mais c’est faux ! Le principe
d’invariance d’Einstein n’existe donc pas dans le monde réel.



S’ils sont liés de fait, temps et espace ne sont pas équivalents
par nature ! Nous réduisons pourtant la fréquence à une vitesse et lui
donnons une limite dans le vide (vitesse de la lumière). Nous
simplifions donc la réalité du temps par un étalon temporel unitaire !
Pour mémoire, la durée appelée « seconde » fabrique la grandeur physique appelée fréquence, en créant l’unité conventionnelle appelée hertz. Nous
oublions ensuite que cet outil conceptuel et conventionnel N’EST PAS la
réalité du temps mais une simple définition arbitraire. D’où l’intérêt
du temps fractal, plus conforme aux observations et à la réalité
cyclique des phénomènes !



Qu’est-ce qu’une fractale ? Imaginez un littoral rocheux. La forme
générale se reproduit mais à des échelles de plus en plus petites. Pour
nous, êtres humains, la côte représentera une certaine distance. Pour
la fourmi qui devra suivre les méandres des moindres cailloux, la
distance à parcourir sera beaucoup plus longue. Cette longueur est
intangible pour nous puisque nous n’observons que les contours
grossiers des escarpements. Faisons des parallèles entre l’espace et le
temps.



Comme l’espace fractal, le temps se reproduit, mais les cycles sont
de plus en plus courts jusqu’à une limite imperceptible. Le temps
deviendra stroboscopique par des alternances de temps perçu, comme les
roches du rivage que nos yeux distinguent. Il existera donc des
phénomènes qui nous seront impossibles à percevoir. Or, la réalité
semble justement le caractère de ce qui nous apparaît avoir une
certaine durée, comme le rocher apparaît cohérent et solide à notre
échelle.


Mais qu’en est-il de ses atomes invisibles à l’œil nu ? De ses
électrons impalpables ? En fait, dans l’infiniment petit, toute la
matière n’est qu’ondes. Ces
ondes deviennent un processus quantique par changement d’échelle et
paraissent matérielles parce qu’on les mesure depuis une échelle plus
vaste.
On les nomme particules lorsqu’il s’agit en fait d’entités quantiques.
Le vide atomique quant à lui sera composé entités quantiques trop
brèves ou rapides pour être perçues ou mesurées par les instruments
macroscopiques de notre échelle physique. Or, un atome est
PRINCIPALEMENT formé de vide. Ce vide est donc plein d’une autre
réalité PHYSIQUEMENT imperceptible. La réalité est donc bien relative !



Les trous noirs, réputés être une concentration de matière, ont la
particularité de posséder une entropie très supérieure au monde
physique qui les entoure. Certains astrophysiciens admettent que les trous noirs sont des bulles de vide dont
la quantité d’information est beaucoup plus élevée que notre univers
physique. L’entropie informatique d’une puce électronique est de 10^10
bits d’informations. L’entropie thermodynamique du chimiste, dont
l’échelle est plus petite, est de 10^23 bits. Quant à l’entropie d’un
trou noir, elle est de 10^66 bits selon la seconde loi généralisée de
la thermodynamique.


Ce constat corrobore l’absence apparente de photons tant pour les trous
noirs que pour le moment magnétique des électrons. De nombreux photons
se cachent dans le vide d’un trou noir (c’est d’ailleurs la raison de
leur noirceur) et celui d’un atome (il faut ajouter quatre photons
invisibles pour s’accorder avec les valeurs expérimentales du moment
magnétique de l’électron qui baigne dans le vide). Dans les deux cas,
c’est le même processus d’absence apparente de lumière (photons) dans
le monde physique. Curieusement, les personnes revenant d’une
expérience de mort imminente parlent tous d’une puissance lumière aux
frontières de la mort. Les témoins d’OVNI parlent tous d’une puissance
lumière entourant la nef.



Ainsi, le vide de la matière,
autrement dit l’immatériel, posséderait infiniment plus d’informations
que le monde matériel, des milliards de milliards de fois plus ! Donc,
le vide n’est pas vide mais très habité.




Cette entropie du vide est précisément l’habitat des extraterrestres
évolués. Attention, il ne faut pas confonde le vide interstellaire,
celui de notre ciel nocturne ne possédant qu’une très faible énergie,
et le vide au cœur de la matière, siège une quantité gigantesque
d’énergie et d’informations. Ces deux vides sont opposés en tous points.
Ce qui est valable pour les trous noirs l’est aussi pour la
dématérialisation des vaisseaux extraterrestres. La densité de temps
(et donc de ce qu’on appelle matière) est proportionnelle à l’entropie.
Donc, les informations recueillies dans un état de vide (abus de
langage) seront très supérieures (des milliards de fois plus élevées)
au monde physique.

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Topic unique] Eric Julien

Message par Cassiopée le Jeu 30 Avr - 11:35

suite 2...

C’est
pourquoi les enlevés ne peuvent se souvenir d’un enlèvement
extraterrestre (temps manquant), ni les mystiques décrire leur
expérience d’extase divine.

Ainsi, le plus incroyable est que rien n’explique le caractère quantique de la matière à part le temps cyclique ! Vous savez, ce temps qui défie la causalité.
En effet, c’est la seule variable qui puisse être logiquement finie,
donc quantifiée. D’ailleurs, demandez à un scientifique ce qu’il y a
entre deux états quantiques. Le plus souvent, un grand silence de sa
part. Ce silence est d’autant plus étonnant que le temps cyclique (spin) est justement ce qui caractérise les électrons et les protons, principaux constituants de la matière !



En Relativité Absolue, les ondes sont des spires de temps, des hélicoïdes constitués de grains de sable temporels. On les appelle chronons.
En zoomant sur l’un de ces quanta de temps on aperçoit une autre série
de chronons formant une autre spire de temps, et ainsi de suite. C’est
le principe même des fractales. On remarquera que ce qui paraissait quantique, c’est-à-dire uni et solide, devient, en zoomant, linéaire et continu.
Et de moins en moins solide. D’où l’existence de l’Esprit, essence même
de l’univers. Mais cette linéarité temporelle (du passé au futur, et
inversement) n’existe qu’à une échelle déterminée de l’espace-temps.
Cette succession de temps quantique et de temps linéaire ne se produit
qu’en changeant d’échelle. C’est la véritable relativité d’échelle !
Pour faire un parallèle avec la théorie des cordes, les cordes fermées
deviennent ouvertes en zoomant. Le point devient ligne. L’espace se
crée de lui-même. Cette vision résout l’auto-interaction de l’électron
et les problèmes d’infinis qui surgissent dans les calculs (groupes de
renormalisation).



La conséquence directe est qu’un même phénomène apparaîtra différent selon l’échelle depuis laquelle on l’observe.
On pourra même découvrir des univers parallèles. Lorsqu’une série de
chronons successifs devient du temps linéaire à une autre échelle
fractale, le temps dilate et la vie s’allonge ! Dans ce cas, que
découvre-t-on dans cette durée nouvelle que le monde physique ne
perçoit pas ? La vie dite spirituelle ! Le monde des défunts et des
êtres invisibles devient réalité intangible mais riche, très riche
d’informations, ainsi que la vision du voyage astral sur trois cent
soixante degrés le démontre.


Mais attention. Les effets du mouvement dans ces hautes densités
temporelles seront décuplés par rapport à ceux du monde physique. Tout
mouvement comprimera alors considérablement le temps linéaire et le
transformera en temps quantique superposé puisque les cordes se
referment avec le mouvement. Ainsi, tout voyage paraîtra instantané.
Ce qui explique la vitesse de la pensée et celle des vaisseaux extraterrestres dans l’espace lorsqu’ils sont dématérialisés !



L’espace quantique se transforme alors en temps quantique superposé
puisque le temps linéaire disparaît (il est « écrasé ») dans le
mouvement à l’échelle où cette linéarité est supposée exister. Et c’est
l’aspect le plus déroutant car le voyage sur de grandes distances, de
notre point de vue, devient instantané. Qui dit temps superposé, dit
intrication, dit plus d’informations instantanées. La conscience du
pilote choisit donc les informations (= quanta de temps) de sa
destination et s’y rend dans l’instant.


Dans l’univers, toute distance se transforme en informations disponibles, en particulier dans les hautes densités temporelles. Le voyage devient perception, donc conscience.
A l’échelle de Dieu, l’univers n’est que Connaissance hors du temps et
de l’espace, donc sans séparation ni mouvement. Autrement dit, Dieu est
Conscience Cosmique unique et unifiée. Il est UN !



Revenons à l’humain. La matière n’est composée que d’ondes. Les ondes sont le support de l’information. La
maturité perceptive de l’esprit humain agit donc comme le pouvoir
séparateur d’un instrument de mesure, à l’échelle de perception près
.
Mais comment sait-on que l’on a changé d’échelle spatiale dans un monde
fractal ? Si une structure fractale est la reproduction d’un même objet
à des échelles différentes, est-il possible de voir le passage entre
deux échelles spatiales ? Entre deux échelles temporelles ? Non, c’est
impossible par définition !

La magie de la perception extrasensorielle subite vient de ce
mécanisme de passage sans transition. On pensera se trouver dans un
décor aux proportions identiques sans être à la même échelle
spatio-temporelle. C’est pourquoi les mystiques regardent à
l’intérieur, vers l’infiniment petit qui les habitent, là où le temps
dilate, là où se trouve l’âme.



La conscience n’est donc qu’un prisme
de la Réalité puisqu’elle ne perçoit les phénomènes qu’en fonction de
son point de vue, de son échelle d’espace et de temps !
Peut-on
avoir la mémoire du temps linéaire d’une échelle donnée depuis une plus
grande échelle où ce temps linéaire semble quantique ? La réponse nous
est offerte par l’incohérence de nos rêves, mais aussi par le temps
manquant des abductions extraterrestres. Le souvenir d’un rêve,
inconsistant, saccadé et imprécis, n’est donc que le produit d’un
univers parallèle déformé par notre perception temporelle du monde
physique. C’est la réduction du paquet d’ondes appliquée à la conscience.
Le souvenir se replie sur lui-même comme les cordes. Pour le déplier,
il faut retrouver le temps linéaire courbé où il est enchâssé par la
méditation ou l’hypnose par exemple.



Mais quel rapport y a-t-il entre le voyage des extraterrestres dans
« l’espace » et l’infiniment petit ? Les extraterrestres ne cherchent
pas à dépasser la vitesse de la lumière pour franchir de grands
espaces, mais à la réduire au maximum. En effet, l’univers lui-même se
réduit en changeant d’échelle de temps. Ce qui aura pour effet relatif
de nous montrer des accélérations foudroyantes puisque la vitesse est
alors relative à l’échelle fractale de perception. Paradoxal, n’est-ce
pas ?


En fait, les vaisseaux
extraterrestres ont la capacité de passer des lois macroscopiques aux
lois microscopiques en faisant varier l’écoulement du temps
, c’est-à-dire le nombre de grains de temps cyclique. Pour se dématérialiser, ils miment les lois quantiques de l’atome en accélérant le temps. A l’inverse, ils ralentissent l’écoulement de temps interne pour nous apparaître physiquement.



A chaque échelle d’espace est associée littéralement une quantité de
temps cyclique. Les vaisseaux, dits aveuglément spatiaux, ne voyagent
pas dans l’espace mais entre des espaces-temps superposés d’échelles
différentes. L’univers est un mille-feuille dont l’entendement global
est impossible : à chaque couche ses moyens de perception ! Au monde
physique, ses cinq sens. Au monde psychique, les siens. Et donc au
monde spirituel ses aveugles !



La loi quantique fondamentale de la Relativité Absolue remplace la séculaire relativité restreinte. Elle se résume en une phrase que n’importe quel enfant de cinq ans peut retenir : plus il y a de temps, moins il y a d’espace, et inversement.



Ce nouveau paradigme ne se contente pas d’apporter une solution au
paranormal. Il explique aussi la masse manquante de l’univers, les
anomalies cosmologiques, la structure de l’atome et autres paradoxes
quantiques, équations à l’appui. Une fois assimilée la nature du temps,
il est aisé de comprendre les effets de l’une de ses trois dimensions,
la densité.



Ainsi, la vitesse de la lumière
est la limite entre deux espaces-temps séparés par leur échelle selon
un nombre défini de grossissements (magnitude fractale), en
l’occurrence sept.
Doit-on insister sur la démonstration
expérimentale de la densité temporelle dans un mécanisme rotatif dès
les années cinquante ? Doit-on rappeler aux neuropsychiatres, adeptes
des explications matérialistes, que notre corps physique n’évolue pas à
la même vitesse que ce qui le constitue ?


Quelqu’un peut-il dire où et quand se trouve la conscience, en
particulier lorsqu’on ferme les yeux ? Doit-on redire que la relativité
restreinte elle-même affirme ces écarts de perception de l’espace et du
temps en fonction de la vitesse ? Qu’est-ce alors que l’imagination, si
ce n’est un état particulier de notre conscience à émettre et recevoir
des informations à une vitesse relativiste ? Peut-il y avoir réception,
fusse-t-elle par ignorance qualifiée d’imaginative, ailleurs que dans
l’espace et le temps, supports de toute perception ? Nous n’en sommes
qu’aux balbutiements car la puissance d’abstraction nécessaire est si
grande que n’importe quel physicien chevronné peut en perdre son latin.



Imaginez des êtres qui vivent dans des intervalles d’inexistence
temporelle de notre point de vue de veille. Ils seront naturellement
dématérialisés comme le sont les ondes radio pour nous ! Mais l’univers
tiendra alors dans un mouchoir de poche.


Oubliez le Big Bang. Oubliez la matière et l’énergie sombres. Oubliez
la courbure de l’espace-temps qu’on représente naïvement par un vortex
déformant une surface plate (l’espace est-il 2D ou 3D ?). Oubliez les
trous de vers dans l’espace pour se propulser vers la prochaine étoile.
Oubliez les espaces repliés tels les bords d’une feuille de papier
qu’on joint pour visualiser le voyage spatial. Oubliez le voyage
spatial ! Oubliez les vaisseaux cargo en tôles et boulons propulsés par
je ne sais quelle énergie d’antimatière ou autre plasma ionique. Tout
cela est dépassé car figé dans le carcan inertiel. Pourtant, seul un
très faible pourcentage de scientifiques comprend et s’adapte au temps
fractal. Pour des raisons dogmatiques ou en vertu du facteur NIH (Not Invented Here) beaucoup de savants refusent d’avancer.



Toute la casuistique ufologique, c’est-à-dire les faits relatifs aux
OVNI, balaie les théories de vos magazines d’un revers de main. Tout est voyage temporel et informatique dans un univers holographique !



Il suffit aux extraterrestres de diminuer l’écoulement du temps pour
nous apparaître parfaitement matériels dans notre monde dilaté. Ils y
réussissent grâce à la conjugaison de deux formes de pompage temporel. Ils utilisent des rotors et des champs électromagnétiques tournants.
La grande difficulté consiste à appréhender ce qui se produit à
l’intérieur d’un système faisant varier l’écoulement temporel. En
effet, l’état de la matière en dépend directement ! Nous ne percevons
que les différences de densité de temps dans les manifestations de la
nature car nous les voyons de l’extérieur, depuis une échelle
spatio-temporelle déterminée et stable, celle du monde physique.


Les agences spatiales, à moins qu’elles ne soient débaptisées, sont les
moins bien placées pour aborder les phénomènes extratemporels. En
effet, ces anomalies ufologiques ne sont pas aérospatiales mais
transmatérielles. L’état matière est un cas particulier d’un ensemble
plus vaste. Il n’y a de substance rigide qu’à notre échelle spatiale et temporelle. Comment
prétendre étudier les Phénomènes Aérospatiaux Non Identifiés en faisant
l’impasse sur l’essentiel ? Sur cette part psychique des manifestations
dont la casuistique est extraordinairement plus riche et pourtant
délaissée ?



Chaque grain de temps constitue une information, un état. Ainsi, le
temps possède une densité. Plus elle est importante, plus il existe
d’informations, et plus l’intensité des phénomènes sera troublante.



Les hautes densités temporelles sont le siège du psychisme,
dont les extraterrestres se sont rendus maîtres. Ils s’incarnent à
volonté suite à une mutation génétique synonyme de maîtrise des paquets
d’informations au sens de l’entropie universelle, qui devient alors
néguentropique (informations structurées à l’image de la structure de
la molécule d’ADN). C’est d’ailleurs ce qui nous distingue des animaux.
C’est aussi ce qui différencie le vivant de l’inerte. Le même écart
qualitatif existe entre le vivant immatériel (après-vie) et matériel
(incarnation).

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Topic unique] Eric Julien

Message par Cassiopée le Jeu 30 Avr - 11:36

suite 3...

Les
perceptions extrasensorielles, les émotions ou les pensées sont issues
des densités de temps les plus élevées dont l’accès dépend de la très
complexe structure du réseau neuronal, véritable ascenseur
spatio-temporel. C’est également le cas des rêves, apparemment brefs,
dans lesquels se produisent quantités d’événements que notre mémoire ne
peut retrouver dans le temps physique, d’où leur caractère fugace et
incohérent de notre point de vue de veille qui se trouve dans une
densité temporelle plus faible.


Comment le savons-nous ? Trois scientifiques ont mis en évidence fin
2004 des séries de temps fractal dans les électroencéphalogrammes
humains. Ils ont proposé une
nouvelle technique d’analyse spectrale non linéaire du cerveau dont le
comportement révèle la structure fractale du temps dans la perception
des informations que la conscience mettait en oeuvre.




Ainsi, l’écart entre matériel et spirituel ne provient que d’une différence d’écoulement de temps.
La question n’est donc pas d’y croire, ou même de le comprendre, mais
d’être apte ou non à s’élever ! Autrefois, l’homme était frappé de
géocentrisme en se croyant le centre du monde. Se pourrait-il qu’en ce
début de millénaire l’homme demeure figé dans le chronocentrisme en
s’imposant dans les équations une unité de temps arbitraire ?



Diversité et étrangeté caractérisent les phénomènes OVNI et
paranormaux. Ce qui les rend apparemment insolubles. Or, sur la base
d’un concept unique transmis
par des extraterrestres, ce qui constitue un pas décisif en matière
d’exopolitique (relations diplomatiques extraterrestres / humains), La Science des Extraterrestres présente des explications claires et nombreuses telles que celles qui suivent.



Une nef extraterrestre est entourée de strates concentriques de bulles temporelles aplaties
dans lesquelles le temps s’écoule différemment. Ces bulles sont bien
sûr invisibles dans la réalité. Il en est de même des ondes dont nous
ne percevons que les effets, comme la lumière intense par exemple. Un vaisseau est comme une radio dont le tuner serait à l’intérieur et non à l’extérieur.
Mais la gamme de fréquences disponibles serait infiniment plus grande
qu’une chaîne stéréo. C’est pourquoi il peut se dématérialiser. Ce qui
était solide devient purement ondulatoire.



Attardons-nous sur les moyens d’observation et de perception, qu’ils soient naturels ou techniques. Les OVNI sont silencieux
car l’onde sonore émise par l’engin, baigné dans des conditions de
haute densité de temps, est progressivement ralentie, donc dilatée en
s’éloignant de l’émetteur. La fréquence des ondes sonores diminue en
s’écartant du vaisseau par effet de variation temporelle. De façon
générale, le son éventuel en provenance d’un OVNI est toujours aux
limites de l’audible : basses ou hautes fréquences. Le passage dans le
spectre de l’audible est très bref pour les extraterrestres.



L’onde sonore devient un infrason une
fois sortie des bulles temporelles. D’où sa perception auditive par les
seuls animaux dotés d’organes spécifiques. Ils manifestent alors de la
nervosité ou de la peur, ne comprenant pas d’où vient ce bruit
lancinant.


Le bang supersonique est absent
chez les extraterrestres car l’air est progressivement ralenti jusqu’au
fuselage. Le temps passe plus lentement dans les bulles temporelles
successives. Le mur du son n’existe tout simplement pas, pas plus que
le mur de chaleur. Du reste, un vaisseau extraterrestre n’est pas à
proprement parler volant. Il n’entre pas dans le cadre des lois
aérodynamiques du vol utilisant une force de sustentation. Il n’existe
pas de couche limite sur laquelle l’onde choc pourrait naître.



Dans la perception visuelle, les écarts sont également compréhensibles. Les champs temporels autour d’un vaisseau respectent la Relativité Absolue : plus il y a de temps, moins il y a d’espace, et inversement.
Ainsi, selon l’intensité et l’influence de ces champs, la perception
des témoins variera pour le même objet. Un vaisseau sera plus ou moins
lumineux, plus ou moins grand, plus ou moins matériel. D’où les
rapports divergents des témoins. Si les abductés s’étonnent de l’énorme
dimension intérieure, elle n’en est pas moins explicable : la taille des nefs est relative au référentiel temporel en vertu de la nature fractale de l’espace-temps.
Ils sont petits hors du champ, grand à l’intérieur. La perception des
distances, tailles et formes dépend de la situation de chacun des
témoins et de la densité temporelle instantanée du véhicule.



Les moyens techniques d’observation sont à la même enseigne. Les photographies d’OVNI sont plus ou moins floues.
Les bulles temporelles sont équivalentes à la capture d’un objet en
mouvement rapide même si l’objet est stationnaire. Comme pour la
vitesse, les espaces-temps sont des rapports d’espace sur le temps. Une
photographie capture donc l’état vibratoire immédiat de l’avant-plan.



Haute densité de temps rime avec vision psychique du témoin,
vision qu’un extraterrestre peut influencer. Beaucoup d’apparitions
passées ressemblaient au niveau technique de l’époque : chars,
dirigeables, etc. Ces visions étaient produites par les extraterrestres
avec le consentement de notre subconscient, siège des formes-pensées
longtemps émises, multipliées et consolidées par nos croyances,
c’est-à-dire notre imagination du moment. En fait, imagination =
création d’informations = réalité. Faisons en effet remarquer qu’il
n’existe que création dans l’univers. Il n’y a aucune réalité sans
création car la réalité est création, quelle qu’en soit l’origine.



C’est précisément tout le problème de la perception qui se superpose à notre propre créativité psychique
qui est à la fois légitime, naturelle et universelle, donc logique, en
particulier là où l’énergie nécessaire à la création d’images est
immédiatement et structurellement disponible puisque l’écoulement temporel est la source même de l’énergie.
Donc toute perception est vraie mais plus ou moins partagée ! C’est
pourquoi la Réalité est Illusion et inversement. Bien des débats
pourraient ainsi s’apaiser. Dans les témoignages contemporains, les
formes réelles des vaisseaux extraterrestres coïncident avec la
diffusion massive des appareils photographiques qu’une émission
psychique ne peut influencer car, contrairement à notre esprit, ces
appareils n’ont pas accès aux plus hautes densités de temps du fait de
leur vitesse d’obturation limitée.


Les extraterrestres n’ont a priori plus besoin d’adapter notre
perception et se présentent de plus en plus tels qu’ils sont de leur
point de vue. Libérée des croyances créatives (description déformée des
témoins au cours de l’histoire), tout n’est donc qu’un problème de
maturité perceptive (pouvoir séparateur de la conscience individuelle),
y compris psychique et spirituelle !



Les radars émettent des ondes que
les corps matériels réfléchissent. Un module de détection reçoit en
retour une faible portion de ces ondes qu’il amplifie et traduit sous
forme de plot lumineux sur un scope. Mais le train d’ondes émis vers un
OVNI rencontre d’abord un champ temporel autour de l’engin qui fait varier la fréquence elle-même,
et non la direction des ondes (cas de la technologie furtive de nos
avions). Si cette modification est trop grande, la nouvelle fréquence
sortira du spectre de détection du radar.


Les vaisseaux, bien que confirmés par des témoins visuels, ne sont pas toujours détectés par une station : les fréquences radar sont inférieures aux fréquences lumineuses.
Les radars puissants sont aussi source d’interférences dans le champ
temporel du vaisseau. Ils provoquent une forte altération de la
matérialité et donc de la manœuvrabilité instantanée du vaisseau. Les
puissantes ondes radar réduisent alors, par effet induit, la fréquence
du champ électromagnétique du vaisseau.


Rappelons que le domaine de vol d’un OVNI est constitué d’un très large
spectre électromagnétique. Toute interférence extérieure modifiera ce
spectre.



Plusieurs effets secondaires découlent des lois maîtrisées par les extraterrestres. Les faisceaux de lumière tronqués
sont un de ceux-là. Leur longueur est incluse dans le champ temporel
fini du vaisseau. Au-delà de la bulle, comme pour les ondes sonores, la
lumière disparaît pour descendre dans l’infrarouge.



Un effet remarquable est très souvent décrit par les témoins du phénomène OVNI : les pannes de courant temporaires en voiture, dans un immeuble ou à l’échelle d’une ville. C’est le black out.
Le courant électrique est dû à un grand écart de vitesse entre les
électrons (microscopique) et le circuit électrique (macroscopique). En Relativité Absolue,
la tension est liée à un différentiel fractal entre charge circulante
(électrons) et milieu où elle circule (câble électrique).


Lorsque que le conducteur électrique subit le champ temporel élevé d’un
vaisseau, la différence de potentiel s’effondre puisque le câble subit
alors un écoulement temporel plus rapide, se rapprochant ainsi de celui
des électrons. L’écart entre l’écoulement de temps des électrons et
celui du câble diminue considérablement, impliquant une forte baisse de
tension dans notre monde matériel. La circulation électrique est donc
ralentie et n’alimente plus les moteurs ni les ampoules. Lorsque le
vaisseau s’éloigne, l’influence temporelle disparaît. Le circuit est
donc naturellement rouvert. C’est pour cette raison que les véhicules redémarrent tous seuls, ou que les lampes se rallument par magie.



Les vaisseaux extraterrestres peuvent se cacher dans les nuages qu’ils forment eux-mêmes.
Le champ temporel crée une zone de froid par application d’un condensat
Bose-Einstein ou une décompression adiabatique de l’atmosphère proche.
Une condensation de la vapeur d’eau se produit alors autour de la nef
comme lorsque vous sortez une bouteille d’eau fraîche d’un
réfrigérateur. Une brume, un brouillard et un même un nuage dense
peuvent apparaître en fonction des conditions extérieures. Le froid
régnant autour d’un vaisseau engendre une condensation de la vapeur
d’eau jusqu’alors invisible et l’occulte dans un nuage en fonction des
conditions atmosphériques.



Après les phénomènes de perception, attachons-nous à la technique proprement dite. La
sustentation des nefs semble prodigieuse. Or, les extraterrestres ne
font rien d’autre que de respecter les lois de la nature.
La
force de gravitation F, comme toute force ayant besoin d’un point
d’application, contrairement à celles de la mécanique quantique
probabiliste, s’écrit F=m.a. Soit une masse par une accélération. Cette
dernière est une distance sur un temps au carré. Donc
plus le temps augmente, plus la force diminue ! L’antigravitation des
extraterrestres est en réalité une dégravitation, une nullification de
la gravité.
Toute la difficulté est de savoir produire plus de temps localement.



La solution se trouve dans la technologie. Une
nef extraterrestre est constituée d’un double rotor à rotation
inversée, d’un réseau supraconducteur, d’un oscillateur central et d’un
tore (ou cyclotron) périphérique.
Rappelons qu’une vitesse
angulaire définit un cycle. Une variation de vitesse angulaire entraîne
une variation du pas du temps, autrement dit de l’échelle du temps
fractal qui définit lui-même la matérialité du vaisseau.



Les vaisseaux extraterrestres sont ainsi capables de matérialisation et de dématérialisation,
en mouvement ou sur place. Elles sont dues aux variations de
l’intensité du champ temporel. Il est capital de comprendre qu’une
telle nef n’a aucune propulsion au sens classique du terme.
C’est le jeu conjugué de la direction adoptée et de cette variation qui
provoque et permet le mouvement et la navigation. Une fois
l’orientation stabilisée et l’impulsion initiale du mouvement donnée,
l’augmentation de l’intensité du champ temporel réduit la taille de
l’univers dans lequel les extraterrestres voyagent, ainsi que le
vaisseau lui-même. C’est, d’une certaine manière, la destination qui se
rapproche du vaisseau !



L’espace n’est alors ni isotrope ni homogène puisqu’il dépend de l’échelle. Il s’agit d’une maîtrise pure et simple de l’espace et du temps. Il importe de saisir le mécanisme de changement de direction. Il est assuré par les deux rotors à rotation inversée.

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Topic unique] Eric Julien

Message par Cassiopée le Jeu 30 Avr - 11:37

suite 4...

L’assiette d’un OVNI est dictée par un différentiel temporaire de vitesse de rotation des rotors pris séparément.
Ce déphasage explique le comportement en feuille morte ou en zig-zag
décrit par les témoins. Des effets gyroscopiques bien connus produisent
alors des changements de cap et d’assiette dans les trois dimensions de
l’espace. Aucune considération aérodynamique n’est utile pour piloter
un vaisseau extraterrestre, pas même la MagnétoHydroDynamique.


Retenons simplement que les accélérations foudroyantes sont des illusions dues au changement de densité de temps du vaisseau. L’accélération semble d’autant plus grande que la nef se réduit.



Parlons des vrais crop circles,
ces cercles dans les blés qui apparaissent avant la moisson. Ils sont
bel et bien le produit de la créativité des extraterrestres.

Ces agroglyphes sont réalisés dans des conditions parfaitement identifiables avec ce même et unique principe. Rappelons
qu’un même vaisseau peut apparaître parfaitement physique avec un
diamètre de quinze mètres, ressembler à un ballon lumineux ou
disparaître dans l’infiniment petit.
Tout n’est qu’affaire de densité temporelle.



Ainsi, un vaisseau de la taille d’une grosse luciole, parfois
lumineuse, parfois invisible, ayant une taille adaptée à une exécution
rapide de l’œuvre, crée une zone de froid au-dessus du champ de blé. Ce
faisant, une légère condensation apparaît permettant aux céréales
d’absorber cette humidité en conjugaison avec une émission naturelle de
micro-ondes. Du reste, le spectre électromagnétique universel est le
domaine de vol des extraterrestres. Cette situation ramollit et ionise
le blé. Celui-ci est contracté dans le champ temporel du vaisseau
lorsque ce dernier passe au-dessus (plus il y a de temps, moins il y a
d’espace). Le premier nœud est alors mécaniquement étiré et cuit.


Le vaisseau, minuscule de notre point de vue, décrit une trajectoire conforme à la forme à produire.
Il aspire les épis mous et ionisés dans son champ magnétique. Une fois
l’influence dégravitationnelle passée, ils n’ont plus qu’à se coucher.
Certains épis seront enchevêtrés dans les zones d’intersection de
l’influence du vaisseau. En effet, les épis déjà couchés vont à nouveau
se soulever, s’orienter de côté lors du passage décalé du
vaisseau-luciole et se mêler aux épis voisins. Les ions de la tige
centrale remontent vers le sommet induisant un effet mécanique de
chute. L’ionisation des blés est faible, mais le champ magnétique de
l’artiste est considérable.



Enfin, le phénomène des enlèvements d’individus (abductions) par les extraterrestres est probablement le plus troublant. Pourtant, il est explicable grâce au temps fractal.



Trois savants russes ont montré que le cerveau fonctionne selon une structure de temps fractal.
Ainsi, cela signifie que les informations qu'il traite proviennent
d'une structure spatio-temporelle fractale. Cette structure
d'informations balaie TOUTES les théories du corps médical de la santé
mentale. Ce qui était auparavant imaginaire existe bel et bien comme
nous l’avons vu aussi pour l’entropie selon la seconde loi généralisée
de la thermodynamique (plus d’informations dans le vide que dans la
matière). Autrement dit, sans cette connaissance nouvelle, nous
risquons de piétiner longtemps sur le phénomène des abductions puisque
le corpus de connaissances en psychiatrie est fondé sur d'anciens
paradigmes.



L'un des éléments essentiels en matière d’enlèvement est d'éduquer
les praticiens de la santé mentale à distinguer ce qui constitue une
expérience extraordinaire : variation
dans la perception de l'écoulement temporel, paralysie physique,
maintien des sensations kinesthésiques, augmentation du champ de
conscience, perte apparente de "mémoire" du coeur de l'expérience,
modification de l'identité personnelle, rôle de la peur dans
l'interprétation de l'expérience par ignorance des lois
physico-psychiques, maturité perceptive, nature holographique du
cerveau, fréquences spécifiques de l'activité cérébrale, etc.
Autant d'éléments de description clinique concourrant à définir l'expérience extraordinaire et à en décrire la réalité.



Il est vrai que cela nécessite une formation, même rudimentaire, en
physique fondamentale, en particulier sur la nature du temps, cœur des
mystères dits paranormaux. En comprenant les lois mises en oeuvre dans
la phénoménologie du temps fractal, le praticien aurait ainsi une
approche à la fois novatrice, non pathologique et, enfin, scientifique
de ce type d'expérience.



L’enlèvement par des extraterrestres est donc une expérience à la
fois physique et psychique. Les enlevés sentent une paralysie du corps
physique tout en ayant des sensations oculaires, tactiles et
épidermiques. Ils respirent et peuvent flotter. Ils traversent les murs
et connaissent un temps manquant de plusieurs heures. Comment est-ce
possible ?


Tout d’abord, notre corps physique est constitué de muscles, d’organes et de réseaux fractals comme les réseaux sanguin, nerveux, oculaires, pulmonaires et neuronaux.
Lorsque le corps entre dans un champ temporel de plus haute densité
temporelle par la présence même des extraterrestres existant sur un
plan parallèle (écoulement différent du temps), toutes les parties
primitives et massives du corps, comme les muscles, ne peuvent réagir. En revanche, toutes les fonctions fractales continuent de fonctionner à leurs extrémités capillaires. D’où l’étendue des impressions vécues recueillies auprès des abductés.



Puisque le corps est intégré dans une plus haute densité temporelle au
moment de l’enlèvement, la gravité n’a plus cours. Le corps peut donc
flotter. Il subit une dégravitation. En atteignant un écoulement de
temps plus rapide, celui de l’échelle atomique, le corps physique se
dématérialise et peut traverser la densité physique et macroscopique
des murs.


Quant au temps manquant, nous assistons au même phénomène que les rêves. De retour dans le temps physique, l’esprit
ne peut ramener avec lui des événements se déroulant dans un écoulement
temporel beaucoup plus rapide de notre point de vue de veille.
Ainsi,
de même qu’on oublie les rêves, de même le souvenir de l’abduction
s’évanouit. Seuls des états modifiés de conscience (hautes densités de
temps) comme la méditation ou une régression hypnotique permettent de
recouvrer des bribes de souvenirs.


Les extraterrestres n’effacent pas la mémoire. Ceci est une idée
erronée. C’est la mémoire de l’événement qui est inaccessible à l’état
de veille, comme le vide atomique est inaccessible aux instruments de
mesure du monde macroscopique. Le plus souvent, seuls le début et la
fin de l’enlèvement demeurent conscients. Cela correspond précisément au départ et au retour du corps dans le monde physique, c’est-à-dire les phases de transition temporelle.



La pratique d’un plus haut degré de conscience de son environnement,
par des exercices d’observation intensive dans sa vie quotidienne, et
le suivi écrit de ses rêves permettront, pour l’abducté, une part plus
active dans le vaisseau. C’est la raison pour laquelle les
extraterrestres sont surpris lorsque l’enlevé se réveille au milieu
d’une opération médicale. La conscience fractale de soi est pour eux,
comme pour nous, au cœur de l’évolution.

"Dernière édition par Fleur de Diamant le Dim Fév 03, 2008 11:48 am; édité 1 fois"

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Topic unique] Eric Julien

Message par Cassiopée le Jeu 30 Avr - 11:38

#21: Auteur: Alexander,
Posté le: Sam Fév 02, 2008 5:20 pm


Le titre de ce topic est tout a fait malheureux.
Si j'etais la personne concernee, je crois que je finirais par songer a
des poursuites judiciaires devant tant de conneries humaines qui
s'etalent sur internet. Surtout lorsque l'on comprend le dessous des
cartes. Il me semblait qu'un site qui veut faire la lumiere sur ce qui
est cache ne devrait pas s'amuser a discrediter betement et reprendre
ainsi les bellements des troupeaux d'imbeciles.

Encore une fois, ou est l'ouverture d'Esprit dont vous vous
targuez ? C'est une ouverture d'esprit a la francaise sans nulle doute
!!!



Comme je l'ai ecrit sur le topic" ONVDT derive-t-il vers le
sectaire", j'ai moi meme ete victime de toutes les stupidites qui
peuvent etre ecrites sans aucune deontologie. Aucun ufologue, personne
n'est venu constater les traces du vaisseau chez moi, mais cela n'a
gene personne pour me denigrer.
Ce que les membres ecrivent ne semblent pas vous effleurer puisque vous
ne modifiez pas votre comportement, digne d'un journal crasseux dedie
au sensationnel.

Vous prouver par ce titre que ce forum ne vaut pas mieux que les autres.





Bref,



Lors de mon premier contact physique avec une race qui est reputee
hostile, j’ai pu realiser a quel point la notion humaine de temps est
incomplete. Je fus reveille dans la nuit par une intense lumiere au
travers des volets, la maison tremblait et l’air emettait des
craquements electriques. Etant en relations avec une race amicale, j’ai
pense qu’il s’agissait d’une de leur visite. En arrivant sur la
terrasse, j’ai pu me rendre compte qu’il ne sagissait pas d’eux mais de
gris. Un gris etait deja a quelques dizaines de centimetres de moi et
continuait a avancer alors que le vaisseau, lenticulaire etait pose a
une cinquantaine de metres dans un grand halo de lumiere blanche. La
presence du vaisseau emettait un champs de brouillard dans lequel se
refletait la vive lumiere. Le gris me pris doucement la main et me
conduisit jusqu’au vaisseau. Je ne voulais pas y aller, mais je n’avais
pas le contrôle de moi-même. Le vaisseau semblait petit de l’exterieur,
mais pas l’acces ouvert je le voyais immense a l’interieur.





Le contact s’est tres bien passe. Le respect de l’autre etait
autant de mon cote que du sien. Il y avait des humains dans la piece,
au loin mais ils semblaient inconscients des evenements. Il y eu
prelevement de mon adn en vu de la creation d’un petit etre hybride,
melange de notre race et de la sienne. Nous allons vers une guerre
nucleaire qu’ils ne peuvent pas accepter. Notre race peut etre appelee
a etre remplacee par cette nouvelle race. Les etres ainsi crees sont
deja des millions. Ils apprennent notre culture, notre histoire. Ils
apprennent comment entretenir la Terre, vivre en harmonie avec
l’univers. Ils ont bien entendu la conscience de la grande diversite
des races qui nous entourent, et communiquent par la conscience.
Je fus mis par la suite en contact avec le petit etre fragile et doux issu de moi, mais c’est une autre histoire.



Je fus ramene chez moi par le meme petit etre gris, qui alla jusqu'à me
remettre au lit et me border de ma couette. Un dernier regard vers moi
puis a nouveau la grande lumiere qui s’eleve au travers des volets.



J’ai vecu beaucoup plus de choses,
qu’une nuit humaine ne pourrait le permettre, et pourtant, lorsque j’ai
reintegre ma chambre, il etait encore le milieu de la nuit.





J’ai compris par la suite, grace au livre d’Eric Julien « La
Science des Extraterrestres » que ce phenomene est naturel. L’exterieur
du vaisseau est dans un temps, l’interieur dans un autre. Comme
l’espace et le temps sont relies, quand l’un augmente, l’autre diminue.
Voila pourquoi l'interieur du vaisseau etait beaucoup plus grand que
l'exterieur ne pouvait le laisser presager.



#22: Auteur: Satyneh, Localisation: Sud-Ouest
Posté le: Sam Fév 02, 2008 6:06 pm


Merci Alexander pour ton témoignage. Je ne vois
pas pourquoi j'aurais envie de ridiculiser ce que tu as vécu, et ça
permet de découvrir que d'autres ont vécu des expériences que l'on n'a
pas du tout vécu, ou que l'on a à peu près vécu, ça ne peut être
qu'enrichissant.u.

De plus c'est amené sans aucune agressivité.

Ensuite, libre à nous de nous faire notre propre idée, nos tri, en
fonction de ce qu'on a vécu et de ce qu'on vivra, ou acceptera de
vivre...



Je suis d'accord avec les autres intervenants, le titre de ce topic
peut laisser supposer, même s'il y a un point d'interrogation, que la
personne serait d'entrée une imposture.
Je propose : " Eric Julien, un sujet sensible."



Cependant je remercie aussi Magnus de nous présenter un rapport
critique qui permet de se poser des questions et de voir plusieurs
points de vues possibles.

Découvrir LA vérité là dessous ? Peut-être plusieurs vérités, oui, mais une seule, j'en doute fort.

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Topic unique] Eric Julien

Message par Cassiopée le Jeu 30 Avr - 11:38

#23: Auteur: Magnus, Localisation: Paris
Posté le: Sam Fév 02, 2008 6:50 pm


Le titre du sujet est une question, et pas une affirmation.

Pourquoi un a priori négatif, et ne pas avoir fais un titre plus positif ?



Car...



Ou sont les preuves ?



Quand je dis preuves, je dis preuves solides, inconstestables !



Ce qui est ecrit :



"- Déjà en 2002, un combat aérien entre ovnis et le survol

stationnaire de ma maison par un vaisseau triangulaire eurent lieu

dans la région d'Arras le même soir.



- La maison et le véhicule ont été plusieurs fois visités dans

la Creuse sans que rien n'ait été dérobé. Ce qui constitue une

menace en soi.



- Plusieurs mois avant ma disparition, des lasers rouges

d'armes de combat ont été aperçus de nuit sur la colline boisée,

proche et déserte faisant face à la maison alors qu'un vaisseau

devait atterrir. L'opération de contact avait donc été annulée.



- J'ai vécu une expérience d'abduction inamicale en septembre

2003 avec Eve alors qu'un vaisseau avait atterri dans le champ

voisin à notre maison dans la Creuse, terrain que nous avions

nettoyé partiellement à cette fin.



- Je suis allé sur l'île de la Réunion en avion en mars 2004

après avoir vécu, dans la nuit de ma disparition, une expérience de

contact volontaire à bord d'un vaisseau extraterrestre venu dans ce

même champ. Il s'agissait cette fois d'un contact amical. En

revenant, j'ai dû prendre mes papiers pour voyager vers la Réunion.



- Cette disparition en mars 2004, et mon silence qui suivit,

étaient liés à des menaces précises à l'encontre de mes proches

venant de certaines factions extraterrestres et de groupuscules

humains.



- Ma disparition de mars 2004 n'a duré que trois heures de

temps physique équivalentes à une dizaine de jours de temps dilaté

au sens de la Relativité Absolue.



- J'ai expérimenté une initiation au pilotage de vaisseau sur

invitation des extraterrestres sans pour autant en être devenu

pilote confirmé. J'ai d'ailleurs souvent échoué à cet exercice.

Beaucoup d'enfants vivent la même expérience mais ne peuvent être

crus.



Ou sont les preuves de tout cela ?



Une colonne de véhicules militaires, alors qu'il n'y a

habituellement jamais de militaires dans cette impasse, est venu sur

le sentier surplombant la maison une dizaine de jours après

l'événement, et après que le gendarme ait alerté le SEPRA. Les

militaires sont restés dix minutes à scruter le terrain aux

jumelles. Ils ne pouvaient y avoir accès à cause de la hauteur des

ronces entourant la zone d'atterrissage du vaisseau, zone que nous

avions dégagée.



- Alors que j'étais désormais à la Réunion, un hélicoptère

militaire a survolé ma maison à très basse altitude avant d'aller

faire un tour complet au-dessus d'une future aire d'atterrissage de

vaisseau indiquée sur mon ordinateur.



- Le lendemain, un extraterrestre a été aperçu par mon ex-

épouse en sortie astrale à trois mètres au-dessus du jardin,

inspectant l'intérieur de la maison avec un appareil sophistiqué.



- Pendant ce temps, Eve avait eu des visites d'extraterrestres

agresseurs dans la maison de la Creuse. Ses observations ont été

très nettes. Visiblement ils me cherchaient. Par ailleurs, les

perceptions d'Eve sur ma situation dans un vaisseau ont correspondu

aux densités de temps où je me trouvais. Toute notion de chronologie

devient alors sans objet, même pour la simple relativité restreinte."



Ce qu'il dit, il doit falloir le croire sur une simple "observation".

La simple observation n'est pas une preuve !



Alors bien sur, Eric Julien dans son livre, livre des elements sujets à
reflexions sur la physique. Ces reflexions seraient censés prouver
selon lui la realité des OVNIS.

Ca se discute, il livre des choses interessantes sur la physique
quantique et autres, qui demandent à etre etudiées, mais quand à ces
faits précédents, là il n'y a que sa parole. Discussion scientifique et
discussion sur la base de la foi sont deux choses differentes. C'est
comme dire que la theorie de la relativité d'einstein est vraie et
ensuite qu'einstein aurait vu des ET. La 1ere phrase se base sur une
experimentation, l'autre sur une rumeur ou un témoignage.

"Dernière édition par Magnus le Sam Fév 02, 2008 6:56 pm; édité 2 fois"

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Topic unique] Eric Julien

Message par Cassiopée le Jeu 30 Avr - 11:39

#24: Auteur: Olympe,
Posté le: Sam Fév 02, 2008 6:57 pm


alexander,



Si tu avais commencé par ca, tu pourrais peut être te faire plus facilement comprendre des autres internautes.

Plutot que de juger les autres, il faut essayer de comprendre pourquoi
les messages sont mal compris et de balayer devant sa porte avant de
vouloir balayer celle de son voisin.

Ce que je regrette, c'est que tu fais ce témoignage sur un sujet
qui ne permet pas de poser des questions sans faire un HS encore une
fois. Ce qui est dommage.




Citation:
Il me semblait qu'un site qui veut faire la lumiere sur ce qui est
cache ne devrait pas s'amuser a discrediter betement et reprendre ainsi
les bellements des troupeaux d'imbeciles.



Citation:
Ce que les membres ecrivent ne semblent pas vous effleurer puisque vous ne modifiez pas votre comportement, digne d'un journal crasseux dedie au sensationnel


Essaies de comprendre ton interlocuteur en face avant d'utiliser des
qualificatifs plus que douteux! Magnus a voulu un débat la-dessus avec
les avis de chacun. Nul n'est imbécile si chaque point de vue est
argumenté! Je ne pense pas que tu sois qualifié pour connaitre les
valeurs de chacun avec ses qualités et ses défauts

Si certain ont eu l'impression d'être berné comme le témoignage de fildart, c'est qu'il y a peut être des raisons!

Par contre, je suis egalement d'avis de changer l'intitulé du titre
et un nom comme " Eric Julien, un sujet sensible" si bien proposé de
setyneh nous permettra d'être plus dans cette optique de justice que
certain réclame.

#25: Auteur: Magnus, Localisation: Paris
Posté le: Sam Fév 02, 2008 7:02 pm


Je le répète, je vais l'ecrire en gros peut etre ca va mieux se lire :





Un travail sur la
physique par rapport à de prétendues observations sur des ovni et des
témoignage d'enlevements, etc, ce sont 2 choses diffentes. Le premier a
une base sur laquelle discuter, c'est un travail, le second par contre
ne tient sur rien, pas de preuves, de photos ou videos, pas de traces
au sol ni radar. L'un se base sur la science, l'autre sur le "j'ai vu".
La théorie, on la discute, le témoignage, sans preuve c'est comme
raconter un reve.



Je ne suis pas un pro pour discuter de l'aspect scientifique du travail
d'EJ. par contre je peux discuter des prétendus enlevements et autres
ovnis apercus qui ne sont rien pour moi, c'est sa parole contre celle
des autres, comme une mère qui parle du pere noel à son enfant.

"Dernière édition par Magnus le Sam Fév 02, 2008 7:05 pm; édité 1 fois"

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Topic unique] Eric Julien

Message par Cassiopée le Jeu 30 Avr - 11:40

#26: Auteur: hugh,
Posté le: Sam Fév 02, 2008 8:17 pm


Je suis d'accord avec Magnus pour dire que la liste d'évènements décrits par Eric Julien ne constitue pas une preuve. Mais
quelle preuve pourrait-il bien donner lorsque le seul ufologue qui se
soit présenté sur site de la disparition dont il parle n'a pas pris le
peine de faire des relevés ou des photos de la zone d'atterrissage
d'OVNI !!!!!!!!!!




Pourquoi le SEPRA, alerté par la gendarmerie, ne s'est pas déplacé
alors que le gendarme lui-même a affirmé avoir laissé un message clair
? Donc, avant de demander des preuves encore faudrait-il que ceux qui
pourraient les produire et les attester pour contredire éventuellement
Eric Julien le fassent ! On se demande donc de quel côté se trouve l’imposture…J’ai tendance à penser à l’ufologie francophone.



Nous sommes donc bien obligés de considérer la question "Eric Julien"
avec les moyens disponibles car, ainsi que les ufologues américains le
disent souvent, seuls les ETs ont la maîtrise de la preuve. Compte
tenu qu'aucun ufologue ni aucun abducté, ou contacté, n'a jamais fourni
la moindre de preuve formelle de la présence d'extraterrestres sur
Terre, Eric Julien ne doit pas être mis sur le banc des accusés, pas
plus que les autres.




Je dirais qu'il devrait y être bien moins que les autres pour
l'ensemble des éléments d'informations qu'il a fournis depuis 2002 sans
jamais que la moindre imposture ait été dûment prouvée ! Il eut été
facile, en 5 ans « d’activité tapageuse » (comme certains auraient pu
le dire), d’établir de façon nette et indubitable l’inconsistance
d’Eric Julien. Or, c’est précisément le contraire qui se déroule devant nos yeux ! Je
rappelle, pour ceux qui l'auraient oublié, que Marie-Thérèse de Brosses
n'a fait aucune enquête...comme elle l'a dit elle-même puisqu’elle a
ecrit un billet d’humeur !!!!!!!!
(son message avait
largement circulé à l'époque). Je trouve donc fort de café qu’on dise
dans la même phrase que MTB n’a pas fait d’enquête mais qu’elle ne doit
pas être loin de la vérité. Sur quels fondements ? Une nouvelle méthode
de divination ?



Pascuser, qui est professeur de mathématiques et auteur d’ouvrages
scolaires dans ce domaine, s'est rétracté publiquement à propos du
soi-disant plagiat de scientifiques russes. Et ça, c'est pas rien tout
de même. Non seulement Pascuser a reconnu son erreur de jugement, mais d'autres scientifiques ont exprimé leur surprise, voire leur admiration. C'est pas rien non plus lorsqu'on sait qu'EJ N'A PAS FAIT D'ETUDES SCIENTIFIQUES ! Lisez certains commentaires ci-dessous à propos de la Science des Extraterrestres :



Commentaires de lecteurs scientifiques :



"Si les hypothèses, séduisantes je l'avoue, d'Eric Julien sont
vérifiées directement ou indirectement, alors oui, cela expliquerait
tout le paranormal je dis bien tout le SURNATUREL, plus exactement tout
le NATUREL NON ENCORE EXPLIQUE, et il faudrait lui donner le prix Nobel
de physique." Michel Carmassi, docteur en physique. In Parascience N°59 septembre 2005.



« La démonstration est convaincante ! (...) je trouve l'ensemble très
bien structuré et intéressant, quand à l'aspect novateur, pas
d'inquiétude ". Michel Actis, Docteur en Physique, France.



« Je suis heureux de vous être utile. Vos visions sur le phénomène du
temps sont très intéressantes pour mes collègues et moi-même.
Respectueusement. ». Alexander Levich, Physicien, Président de l’Institute of Time Nature Exploration, Russie.



« De formation scientifique (Ingénieur de Centrale Paris), j’ai
trouvé dans le livre d’Eric Julien un développement bien argumenté en
faveur de sa Relativité absolue. Cette approche nouvelle, qui
bouleverse nos concepts habituels, me semble proposer des réponses
solides à des problèmes scientifiques actuellement non résolus. Et,
plus important encore à mes yeux, la Relativité absolue apporte un
éclairage essentiel à la compréhension du monde spirituel. Je ne peux
donc que recommander vivement la lecture de ce livre à toute personne
désireuse de comprendre qui nous sommes ». Philippe Pellaumail 44800 Saint-Herblain.



"Eric Julien a beaucoup travaillé pour assimiler les lois de la
physique dans leurs derniers développement : relativité restreinte et
généralisée, mécanique quantique, cosmologie. Il utilise ses
connaissances dans ces domaines pour élaborer une théorie qui
expliquerait l’existence des extraterrestres et comment ils
parviendraient jusqu’à nous, même en vivant si loin de nous à l’échelle
de l’univers... Ce livre est très habile et moi qui suis de formation
scientifique, il me faudrait l’étudier de près pour détecter
d’éventuelles supercheries. En tout état de cause ce livre est une mine
scientifique. Il faudrait que des physiciens compétents donnent leur
avis sur la méthode et les résultats. Je me contente de signaler
l’énorme travail scientifique et l’intérêt certain de ce livre au-delà
des polémiques qu’il engendrerait ici ou là... Ce livre mérite d’être
lu pour la culture scientifique qu’il apporte..." Alain Pelosato, Rédacteur en chef de Science-Fiction Magazine.



Commentaires de lecteurs professionnels :



"J'ai refermé le livre d'Eric Julien avec beaucoup de perplexité...Et
si c'était vrai ? Si c'est vrai, c'est énorme, c'est une révolution
copernicienne comme il s'en passe une par millénaire en science. Mais
je ne suis pas en mesure de critiquer car, pour critiquer, il faut
avoir un très gros bagage scientifique, ce que je n'ai pas, loin s'en
faut. (...). C'est peut-être le livre le plus important jamais publié
sur les OVNI. Ma méfiance envers les théories-qui-expliquent-tout est
viscérale, mais là, je suis bluffé !" Michel Picard, ufologue, auteur de "les OVNI, laboratoire du futur", "Aimé Michel, ou, la quête du surhumain".



« Encore trop impressionné par votre monumental Ouvrage, les mots me
manquent pour vous exprimer l'état de plénitude dans lequel il me berce
depuis sa découverte, dès sa sortie. Appliquant de façon naturelle le
juste conseil de Monsieur Gurdjieff; je termine sa troisième lecture à
raison d'une bonne heure, quotidiennement. (ancien prof; comprendre est
une chose mais encore faut-il être à même de pouvoir l'exprimer. Quel
travail!) (…) Soyez-en profondément remercié. 45 ans de recherches et
autres tâtonnements tous azimuts proposent maintes portes. Vous nous en
livrez La Clé. J'en reste bouleversé. N'étant pas de nature idolâtre,
j'avoue, cette fois, me trouver exceptionnellement comblé. Puisse votre
Extra-Savoir enfin illuminer ce millénaire naissant. Bien humblement » Michel Thomas, France.



« Je n'ai pas de doute sur le grand succès qu'aura votre ouvrage
(...) Je dois vous avouer que je me considère sceptique, tant au sujet
des religions qu'au sujet des extraterrestres, mais votre livre a
attiré mon intérêt et ma curiosité scientifique. Quoique le sujet OVNI
ne m'attirait pas spécialement, c'est à dire qu'il n'était pas un sujet
d'inquiétude dans ma vie, votre livre est si bien écrit et si bien
fondé qu'il me ferait vraiment plaisir de le traduire ». Carlos Teixera, Traducteur, Brésil.



« Je ne peux que définir votre ouvrage par ce qu'il n'est pas, il n'est
point superficiel ! (…) Le ton du récit est constructif, optimiste, le
recours à la première personne du pluriel engageant les lecteurs dans
un dialogue direct avec l’auteur. L’intérêt est perpétuellement
maintenu à son extrême par le biais des questions anticipatrices qui
parsèment le texte » Sorina Sabau, Traductrice, Roumanie.



« Eric Julien donne des explications plausibles, cohérentes, et à mon
humble avis de profane dans le domaine des sciences, tout aussi
inédites dans le champ de l´ufologie. L´une des plus grandes vertus de
l´ouvrage est sa totale cohérence et cohésion, puisque tous les sujets
traités sont parfaitement argumentés, développés et justifiés par
rapport au but qu´il s’était fixé. En plus, il est écrit dans un
langage simple et direct, dépourvu de jargon académique, ce qui rend sa
compréhension facile et fait de sa lecture un passe-temps vraiment
agréable ». « Je voudrais vous présenter mes félicitations puisque vous
avez créé, à mon avis, un document vraiment intelligent, solide, bien
documenté et d´une lecture très agréable ». Cristina Rodriguez, Traductrice, Espagne.



“ Parmi les livres si nombreux qui nous éclairent sur les civilisations
des Extraterrestres, et des phénomènes paranormaux tels que les OVNIS,
celui d’Éric Julien, « La science des Extraterrestres », me paraît
unique. D’abord, dans un contexte référentiel, pleinement maître d’un
style d’écriture fluide, par sa logique de raisonnement et son
organisation des chapitres, il provoque une conversation du
destinataire avec lui-même. Ensuite, pour convaincre, il argumente le
plus objectivement possible, il adopte un ton didactique avec une
syntaxe claire, sans ambiguité, sans implicites. C’est une lecture à la
portée de tous, cela est très important pour la diffusion de son
paradigme. Quant au contenu de son ouvrage, il nous entraîne dans un
Espace-Temps en comparaison duquel tout ce qui a été dit et écrit n’est
rien ! (...) Au sortir de nos civilisations presqu’exclusivement vouées
au matérialisme, l’œuvre d’Éric Julien me permet d’être moins
pessimiste et de croire que l’assemblée scientifique se penchera sur sa
théorie, perspective vertigineuse certes : une grande révolution de la
pensée peut changer le cours de notre évolution humaine”. Suzie Fontaine, Professeur d’Université, Italie.



« J'ai parcouru l’ouvrage et il me semble intéressant et apportant des
réponses précises. Ce qui n'est pas le cas des autres livres
ufologiques relevant plus de la masturbation intellectuelle que d'une
réflexion posée comme c'est le cas dans ce livre. J'aime bien la
troisième partie qui apporte certaines explications sur les apparitions
Ovnis avec schémas à l'appui et répond aux interrogations (propulsion,
etc.) Qu'elle qu'en soit son origine, je trouve que le manuscrit est
bien ficelé, bien écrit, fort compréhensible et qu'il mérite autant
d'attention si ce n'est plus que les ouvrages constamment cités en
référence et qui n'ont rien apporté de nouveau depuis 30 ou 40 ans ». Bernard Thouanel, Rédacteur en Chef de VSD Hors Série spécialisé dans les OVNI, France.



« Aujourd’hui, même si la science nous a aidé à expliquer l’apparition
de l’éclair, on garde le sentiment d’impuissance devant les OVNI.
L’ouvrage est donc d’autant plus audacieux qu'il se propose d’aborder
et d’expliquer, avec les moyens scientifiques dont on dispose, ce
phénomène mystérieux et controversé. Je dois vous avertir que le point
de vue sur l’ouvrage est celui d’un traducteur, d’une personne
quelconque donc, qui ne détient pas les informations scientifiques
nécessaires pour saisir en profondeur les explications offertes et se
rendre ainsi compte de la dimension de la découverte. (...) Si dans la
première partie le lecteur est peu à peu familiarisé avec les problèmes
que suppose la discussion de ce sujet, dans la deuxième partie la
théorie de la Relativité Absolue va satisfaire sa curiosité en offrant
les réponses aux questions qui naissaient à fur et à mesure que la
lecture avance. Les étapes, empreintes de réflexions philosophiques,
donnent de la fluidité à l’écriture qui devient légère, loin de se
transformer en un texte strictement technique. (...) Les explications
offertes par l‘auteur nous font entrer dans une autre zone et visent le
bon sens et la capacité humaine de compréhension. La solution est plus
simple qu’on a prévu : la structuration du temps sur 3 dimensions, en
combinaison avec la relation espace-temps. Le raisonnement est bien
construit, pertinent, et laisse entendre que l’explication se trouvait
à notre portée, qu’on ne devait que faire un tout petit effort pour
faire nous-même la grande découverte. En même temps, il nous montre les
limites de notre pensée, et les risques qu’elle court en suivant des
logiques préfabriquées. Il n'y a pas besoin de se forcer pour utiliser
les paroles d’Amstrong (« un petit pas pour l’homme, un grand pas pour
l’humanité ») à propos de cet ouvrage. L’idée que l’on ait trouvé une
explication aux OVNI, cet éclair dans le ciel des primitifs, nous fait
penser que ce qu’il reste à découvrir est grandiose. On se rend compte
que l’homme est entré dans une nouvelle époque, une nouvelle étape de
développement. En conclusion, il faut remarquer le message profondément
humaniste à la fin de l’ouvrage où l’auteur cherche à nous éloigner de
la fausse conviction que les ET représentent une menace pour notre
existence en nous indiquant le vrai danger, l’humanité même, par les
erreurs qu’elle commet ». Violeta Birtan, Traductrice, Roumanie.

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Topic unique] Eric Julien

Message par Cassiopée le Jeu 30 Avr - 11:40

suite ...

«
La chose fondamentale que Eric Julien nous demande est celle de ne pas
croire mais de comprendre, de douter de nos connaissances parce que
seulement à travers le doute nous pouvons montrer notre intelligence et
la nourrir. (…) « Le strabisme intellectuel ne conduit jamais á la
vérité ». Une phrase qui nous laisse penser, qui nous rend perplexes
parce que pour la première fois nous sommes devant une bifurcation :
douter de notre connaissance et mettre en question tout ce que nous
avons appris jusqu’ à présent, ou bien ouvrir nos horizons et
finalement comprendre qui nous sommes en réalité. Mais serons-nous
jamais en mesure d’affronter un semblable voyage ? ». Valentina Sommella, Traductrice, Italie.



« Et bien "chapeau", et bonne surprise, je viens de parcourir le livre
d'Eric Julien, c'est une brique, mais très aérée par de nombreux
schémas et dessins. Schémas parfois d'une grande complexité, parfois
d'une "belle simplicité" sans vulgarisation "vulgaire"(...) Il a prit
son temps de bien expliquer point par point. La deuxième partie restera
quand même réservée aux spécialistes, matheux et amoureux des théories
modernes (…) et autres passionnés de physique quantique. Les neurones
travaillent, un peu, beaucoup à la folie (...) La dernière partie
plaira à tous, y compris les " ufologues de terrains"qui pourront
confronter leurs données avec les théories d'Eric Julien. J'applaudis
Eric Julien, qui a là un livre serein (...). Le ton est gai, optimiste
et le style littéraire agréable pour des sujets aussi complexes ». Didier Herbots, Ufologue, Belgique.



« Vu le contenu très riche et très percutant, nous pouvons remercier
votre éditeur, car il est courageux. (...) si les hommes daignent
contempler vos présentations de la nature du temps, ils pourront aussi
se poser les bonnes questions. (...) bon dieu qu'il y a de belles
choses !! (...) c'est très bien exposé, pure merveille ! (...) Et très
impressionnant de précision. (...) Le travail que vous avez fait, est
tellement puissant (...) C'est BEAU, ce que vous expliquez. (...) Mille
merci encore ! » Bernard Goepp, France.



« J’ai lu beaucoup de manuscrits de cette espèce, donc… (…) Eh bien ma
surprise n’a pas été considérable, mais accablante ! (…) Il faut lire,
lire à tout prix le manuscrit ! (…) Vraiment, un homme adamique ! Son
échafaudage d’idées, même insolentes pour la science actuelle de
certains points de vue, mais non pas pour autant fautives, n’est pas
enclin à s’écrouler, au contraire, chaque page nous dévoile des
arguments qu’on ne peut pas aisément contredire. La compréhension est
mise à l’épreuve pour le lecteur superficiel, celui-ci ne peut pas se
rendre compte qu’il réfute un livre de chevet ! Tant pis pour lui !
Cultiver le paradoxe, comme principe et critère, pour inculquer, voire
imposer au lecteur une réalité qui lui appartient et dont il n’est pas
conscient, est tout à fait redoutable ! Mais… quel accomplissement pour
le lecteur ! (..) Son style, son écriture sont très aisés, sautillants,
les accents d’ironie n’y manquent pas, il y a des affirmations qui
éveillent l’intérêt et transporte le lecteur dans des mondes jamais
connus. Le texte et les images trouvent leur place appropriée dans
l’économie de l’ouvrage. L’importance de l’idéation de l’auteur, la
profondeur de ses analyses, tellement insolites, cet univers magique,
accablent et nous permettent, au moins d’entrevoir, sinon de
comprendre, ce que nous sommes réellement, quel est notre Univers
proprement dit, et de quelle manière il faut l’envisager ! Cet auteur,
du début du XXI-e siècle ( Einstein du début du XX-e – coïncidence ?),
nous fait part de ses idées très hardies, non seulement pour le domaine
des mathématiques (ou physique contemporaine), mais aussi pour d’autres
domaines qui fascinent et dont les abîmes paraissent, semble-t-il,
incontrôlables par nos faibles capacités intellectuelles !
Mais…SURPRISE ! L’auteur ouvre pour nous une fenêtre cachée, presque
jamais connue ! Je vous invite à regarder le paysage ! C’est incroyable
et…c’est vrai ! » Vasilică Răşcanu, Senior Editor, Roumanie.



« Quant à mon avis sur le livre, je pense qu’il est révolutionnaire,
une invitation à chacun(e,) avec assez de sensibilité et sagesse, de
comprendre que le monde matériel n’est pas la seule vérité, et que nous
faisons partie de l’évolution qui continue en d’autres sphères, non
encore visibles pour nous. (...) Je suis sûre que vous êtes maintenant
tellement intrigué(e), que vous voulez en savoir plus. J’aimerais vous
inviter à ouvrir (encore plus) votre esprit, et de venir avec moi en
voyage d’exploration. Soyez parmi les explorateurs du nouveau monde de
votre génération, et ne manquez pas cette chance ! » Karin Lemmen, Traductrice, Hollande.



« Le livre est plus qu'excellent dans ses idées et son style, (…) j'ai eu une merveilleuse aventure. Merci ». Nahed Ragai, Traducteur, Egypte. ---------------------------------------------------





L'alerte du 25 mai 2006, et l'annulation du test de simulation atomique Divine Strake dont
le premier article d'EJ parlait comme condition à la levée de l'alerte,
ont été dûment documentés. Des centaines d'articles et de topics de
discussion dans le monde ont évoqué les sources documentaires. Il
y a donc des preuves nombreuses qu'Eric Julien avait reçu des
informations de sources "inconnues" un mois et demi avant la date
fatidique. De leur côté, la NASA, la FEMA, le NOAA, la CIA et la NAVY
avaient réagi en fonction de leur propre niveau d'information sur une
catastrophe imminente de type tsunami dans l’océan Atlantique.




De
plus, des événements (vagues géantes, tsunami, tremblements de Terre,
impacts de comète, etc.) ONT EU LIEU autour du 25 mai !
Tous ces éléments, au sens scientifique, constituent une PREUVE de précognition de la part d’Eric Julien par
le faisceau d’indices criants qu’ils constituent. Comment cette
connaissance est-elle parvenue dans l'esprit d'EJ ? C'est la bonne
question. Il affirme que l'information est venue d'extraterrestres
bienveillants, soucieux du sort de l’humanité. Bien que surprenant, je
ne vois pas ce qui interdirait que cela soit vrai.



----------------------------------------------------------



Enfin, comme si tout cela n’était pas suffisant, Eric Julien a été
approché par un groupe de scientifiques, experts de la question OVNI,
groupe attaché à l’organisation des services secrets les plus puissants
au monde : la CIA !
Nous avons, dans le texte d’Eric Julien ci-dessous, la preuve de ce
qu’il avance. Il faut bien sur écouter l’interview de Gordon Novel pour
s’en rendre compte. Vous comprendrez donc pourquoi EJ est connu, et même reconnu dans les milieux experts, outre-Atlantique.



------------------------------------



J'ai été contacté en octobre 2006 par Gordon Novel, ingénieur
aéronautique américain, promoteur d'un projet de longue date désigné
sous l'acronyme RAM (Replication of Alien Machine,
ou plus précisément Replication ARV (Alien Reproduction Vehicle)
Machine). Ce projet rassemble des personnalités de divers horizons : agents
secrets, scientifiques de haut vol, avocats, financiers, chercheurs
divers et contactés (la plupart inconnus). Le budget serait autour de
plusieurs dizaines de millions de dollars financé par un projet
cinématographique d’envergure.

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Topic unique] Eric Julien

Message par Cassiopée le Jeu 30 Avr - 11:42

suite 2...



Citation:



Prepared For



United States Central Intelligence Agency



SPECIAL BRIEFING REPORT ON RAMSTAR PRODUCTION FILM

AND RAM INTERNATIONAL DEVELOPMENT CONSORTIUM



PREPARED FOR DIRECTORATE OF SCIENCE AND TECHNOLOGY



Control Officer: Dr. Ronald S. Pandolfi



February, 2007



Security Classification: UMBRA - RED







Gordon m’a adressé
un document confidentiel (Supreme Cosmic Secret – The Case for the RAM
Experiment) de + 300 pages sur l’étude de la technologie des OVNI après
que j’ai signé un NDA (Non Disclosure Agreement). Les appendices
scientifiques font 4000 pages environ. L’un des points forts de
ce dossier est l’ensemble des informations recueillies auprès d’un
témoin, Leonardo Sanderson (pseudonyme d’un designer industriel dont je
connais le vrai nom), qui décrivit ce qu’il vit et entendit lors de sa
visite sur une base de l’USAF : trois ARV dénommés Papa Bear, Mama Bear et Baby Bear, tous trois prototypes de vaisseaux spatiaux de l’aire 51. Le RAM Project est donc un projet concurrent des prototypes de l’aire 51. Il semble que ceux-ci aient quelques problèmes techniques, notamment liés à la nature du temps. Voici le contenu du document principal.




Citation:



Table of Contents



Why Extraterrestrials

Don’t Make Formal Contact

The RAM Project

History’s Greatest Secret

FOREWORD

I The UFO is a Legal Reality

II The Case for ARV

III Thinking Like an Extraterrestrial Electrodynamics Systems Engineer

IV UFO / ARV Rocks or Rosetta Stones

V The Stones Up Close

VI Form Follows Function: UFO=ARV=IFO

VII A Strange Coil, Disc, and Mysterious Column

VIII Turning On the Lights – The Big Step to Success

IX Space-Time: Much More Than Meets the Eye on the Clock

X Where Does the Power Come From?

XI ARV / UFO: What Makes It Go?

XII The Probable Winner

XIII Earth’s First Starship – The Goodwill U.E.S.

XIV The Experimental Program

XV The Payoff: Probabilities, Possibilities, and the Problems of Success







Voici une interview de Gordon Novel par Kerry et Bill :



http://www.projectcamelot.net/gordon_novel.html



La preuve de
ce que j'avance est dans cette interview. Kerry Cassidy et Gordon
évoquent mon nom vers la 66eme minute de l'interview à propos de ma
participation au projet.




Gordon est un personnage ambivalent sur bien des aspects. Voir :



http://www.spartacus.schoolnet.co.uk/JFKnovel.htm

http://www.jfk-online.com/novelpost.html

http://www.jerrypippin.com/UFO_Files_gordon_novel.htm



La RAM team (qui est à géométrie variable selon les besoins du moment) est composée d'un nombre impressionnant de compétences :



Ronald Pandolfi, physicien, Directeur du département "Science et Technologie" de la CIA, appelé "weird desk".
Il est chef des dossiers OVNI dans cette agence. Il a pour patron le
Numéro UN de l'ONI (Office of National Intelligence = entité qui couvre
toutes les agences secrètes). Ce chef de l'ONI est aussi MJ1 (Groupe
Majestic ou MJ12). Washington.



Christopher "Kit" Green, médecin, ex-directeur du département "Science et Technologie" de la CIA avant Pandolfi.
Ex-directeur scientifique Asie chez GM. Spécialiste des réponses
neurologiques du cerveau humain en conditions spécifiques. Neurologue
de formation. Chicago.



Dan Smith, physicien et agent CIA auprès de Pandolfi. Spécialiste OVNI, eschatologie (théories de la fin des temps). Washington



http://www.bestpossibleworld.com/



Hal Puthoff, physicien, chef de l'Advanced Studies Institute à Austin, Texas.
Père du Scientifique Remote Viewing aux USA en collaboration avec la
CIA, la NSA, la DIA et des personnalités telles Ingo Swann, Russel Targ
et autres célèbres remote viewers. Il est aussi pionnier dans l'étude
de l'énergie du vide (ZPE), plus particulièrement de la SED (Stochastic
Electrodynamics). Austin. Voir :



http://en.wikipedia.org/wiki/Harold_E._Puthoff

http://www.parapsych.org/members/h_puthoff.html



Elisabeth Rauscher, physicienne nucléaire (top ten en physique mondiale), spécialiste des métriques d'espace-temps.
Je l’ai conseillée à Gordon car elle a travaillé avec Nassim Haramein
sur la loi d’échelle (frequency vs radius) et la nature du spin.
Arizona.



http://www.scientificexploration.org/jse/articles/pdf/15.3_rauscher_targ.pdf



Source AMAZON

Deuxième source AMAZON



Marc Pesse, physicien, directeur scientifique au SAIC (Science Applications International Corporation).
Cette société de « recherche scientifique à la tâche » travaille
presque exclusivement pour des sociétés liées à l’industrie militaire
américaine. Washington. Voici un lien sur le SAIC :



http://www.saic.com/



John Hutchison, chercheur indépendant, père de l’effet Hutchison d’antigravitation. Canada. Voir :



http://www.geocities.com/ResearchTriangle/Thinktank/8863/main.html

http://en.wikipedia.org/wiki/John_Hutchison



George Ulhig, physicien, spécialiste des fusées et missiles (NASA et industrie militaire américaine). Nouvelle Zélande.



David Froning, physicien, spécialiste de l’énergie du vide en matière de puissance et de propulsion. USA.



William Hamilton, chercheur, auteur sur les contactés, les whistleblowers et les théories du temps. Voir :



[url=http://www.amazon.com/Time-Travel-Now-Book-two/dp/1892062917/ref=pd_bbs_1/002-1477722-3160824?ie=UTF8&s=books&qid=1191943069&sr=1-1

]Source AMAZON[/url]



Jim Marrs, chercheur, auteur sur les secrets OVNI (et autres) et des espions psy :



Source AMAZON : PSI-Spies-Americas



Source AMAZON : Terror-Conspiracy



Source AMAZON : Alien-Agenda



et bien d’autres encore…

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Topic unique] Eric Julien

Message par Cassiopée le Jeu 30 Avr - 11:42

suite 3...

Voici l’histoire elle-même :



Projet secret de vaisseau alien.



Quelques semaines après la parution de la version anglaise de mon
ouvrage en octobre 2006, je fus approché par un lecteur ayant pour
projet la production d’un vaisseau d’inspiration extraterrestre. Ce
projet de réplication de machine alien était piloté par cet homme
controversé, lié aux affaires de l’assassinat du Président John Kennedy
et de l’assaut par le FBI de la place forte des Davidians à Waco. Ce
projet de reproduction d’OVNI était supervisé et supporté par le
Directeur du Département « Science et Technologies » de la CIA, aux
ordres de son supérieur direct, numéro un de l’Office of National
Intelligence, réputé être MJ-1 du groupe occulte MJ-12 en charge des
recherches sur les technologies extraterrestres de la secrète Aire 51.


Ce
directeur « Science et Technologies » de la CIA aurait émis plusieurs
superlatifs à propos de la solution scientifique au mystère des OVNI
que l’ouvrage présentait.
Au sein du groupe, on comptait
parmi les scientifiques Nord-américains les plus informés sur le sujet.
Ils venaient de la NASA, de puissantes sociétés aérospatiales ou de
laboratoires de recherche top niveau. Certains étaient membres de
services secrets très ésotériques tels que la NSA ou la DIA.


Ce projet concurrent était né de fuites d’informations techniques et
scientifiques pourtant soigneusement protégées par les militaires de la
zone 51 au Nevada. Cette aire immense est une base secrète d’où sont
sortis les avions furtifs les plus sophistiqués et secrets au monde
comme le SR-71, le F-117 ou le B-2. Tous les ufologues s’accordent à
dire que c’est dans la zone 51, au beau milieu du désert, que sont
menées les principales recherches sur la technologie extraterrestre.
Pour ce faire, les militaires auraient récupéré plusieurs vaisseaux
accidentés, en particulier celui du fameux crash de Roswell ! Cet
incident fut annoncé par les militaires de la base de Roswell, au
Nouveau Mexique, qui, en 1947, était le premier site d’armement
atomique au monde !


Ce projet
technologique de réplication de machine extraterrestre, fort d’un
témoignage de première main sur l’existence avérée de trois vaisseaux
construits par des humains par rétro ingénierie de la technologie
extraterrestre, et fort de schémas techniques précis, rassemblait à la
fois les compétences techniques requises et la protection bienveillante
de la CIA.



Mais il manquait une vision cohérente des principes scientifiques
fondamentaux mis en œuvre par les extraterrestres. La carence de cette
vision semblait d’ailleurs poser problème aux ingénieurs de la zone 51
qui rencontraient de grosses difficultés techniques. Les théories
scientifiques actuelles que sont la Relativité Générale d’Einstein et
le modèle standard de la Mécanique Quantique étaient incapables
d’expliquer le mode de fonctionnement des OVNI.


Mon ouvrage y répondait avec simplicité par un nouvel éclairage sur la
nature du temps. Ma contribution semblait précieuse pour le chef de
projet. L’autre raison était d’ordre légal. Une petite armée d’avocats
siégeait au sein du projet américain. Ma nationalité française fut une
aubaine. Il fallait à tout prix déposer les brevets d’invention hors
des Etats-Unis. Le veto de la Sécurité Nationale aux USA interdisait
toute possibilité d’un dépôt de brevet aussi stratégique que la
technologie extraterrestre à l’intérieur du territoire. Du fait de la
notion de propriété industrielle, un brevet d’invention permettrait
l’exploitation commerciale d’une technologie. Le but ultime du projet
était financier. Il fallait donc une parade juridique. J’étais cette
parade.


Néanmoins, la motivation de la plupart des membres du groupe était
d’ordre scientifique. Quel sacré défi ! Bien des enjeux surgissaient :
énergie libre, fin de la dépendance pétrolière, transports hyper
véloces, nature respectée, fin des dangers climatiques, conquête
spatiale interstellaire, etc. Bref, l’épanouissement de la civilisation
humaine à l’échelle planétaire. Le chef de projet, ancien ingénieur
aéronautique, pratiquait donc un management fondé sur une motivation
chevaleresque des participants. C’est
d’ailleurs ce qui me séduisit aux premières heures de ma collaboration.
Après tout, la CIA pouvait bien supporter des projets ambitieux et
humanistes à la fois.




Après que j’eus signé un accord de non divulgation (Non Disclosure
Agreement), je reçus un document confidentiel de plusieurs centaines de
pages produit par le chef de projet. Je le lus attentivement, pris des
notes personnelles et produisis à mon tour une première série de
diapositives pour donner les principes essentiels de la nature du temps
aux membres du groupe. De ces principes découlait la compréhension de
la technologie extraterrestre : hautes fréquences, hautes intensités électriques.



On
me proposa même de m’aider à obtenir la prolongation de mon visa
américain tandis qu’il parvenait à son terme. Le Directeur « Science et
Technologie » de la CIA lui-même devait faire le nécessaire !
Finalement,
les services de mon avocat furent suffisants. Mon dossier de demande,
destiné au Homeland Security, était parfaitement et légalement
recevable.



Au fil des semaines, au moyen d’échanges d’emails, je me rendis
compte que ce groupe manquait de ce qu’il prétendait avoir : le désir
d’aider vraiment notre société à faire un bond technologique et
spirituel. Circuler
dans un vaisseau nous permettait de dépasser la mort. Le vaisseau se
dématérialisait, ainsi que notre corps. Nous accédions ainsi à d’autres
niveaux de conscience. Atteindre ce niveau technologique n’aboutissait
donc pas uniquement à l’énergie libre mais au nouveau paradigme de
l’éternité et du voyage dans le temps. C’était en essence des notions
hautement spirituelles.
La majorité de ce groupe ne
comprenait pas cette dimension, pas plus d’ailleurs que les enjeux
exopolitiques, c’est-à-dire les relations durables avec les
extraterrestres. Seuls, apparemment, les aspects financiers motivaient
le porteur de projet.


L’installation physique de ce projet était d’ailleurs prévue dans le Nevada, à quelques encablures de l’Aire 51 !



Quant à son financement, une trilogie cinématographique devait être la
source budgétaire des expérimentations en laboratoire. Financer ce
projet scientifique via des fonds d’Hollywood était une bonne idée.
James Cameron avait fouillé le véritable Titanic dans les profondeurs
océaniques grâce au financement du film du même nom. Je reçus le script
auquel je devais participer. Le drapeau rouge flotta lorsque les héros
planétaires de la trilogie, façon Indépendance Day, n’étaient autres que les responsables du projet pour le seul bénéfice de leur gloire et de leur bannière étoilée.



Réclamant plus d’informations scientifiques, exigeant des amendements
sérieux au scénario, des garanties légales et un engagement plus
participatif dans le management, je signalai une première fois que le
projet s’éloignait de ses aspirations. J’indiquai qu’en l’état actuel,
nos amis extraterrestres n’accepteraient pas d’aider à la mise au point
d’un vaisseau. Je suspendais donc ma collaboration. La difficulté essentielle fut pour moi de décrypter les chaînons manquants et les motivations sous-jacentes du projet.



Qui servait qui ? Qui se servait de qui ? Le lien entre la CIA et la
politique de désinformation sur le sujet des OVNI ne faisait aucun
doute. Le Directeur « Science et Technologies » de la CIA était le
Monsieur OVNI de cette agence. De plus, la CIA était née en 1947, au
lendemain du crash de Roswell. L’une de ses missions essentielles fut
de comprendre la technologie extraterrestre. Or, cette dernière avait
abouti sur l’aire 51. Comment être sûr que je ne travaillais pas en
définitive pour le MJ-12, groupe d’experts top secret connu dans le
milieu ufologique, et responsable de cette zone ultra secrète ? En deux
mots, travaillais-je sans le savoir pour l’élite militaro-industrielle.



Eric Julien

"Dernière édition par Fleur de Diamant le Dim Fév 03, 2008 12:07 pm; édité 1 fois"

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Topic unique] Eric Julien

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum