Flippant

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Flippant

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 16:18

#66: Auteur: Pradarac,
Posté le: Mar Mar 25, 2008 1:49 pm


effectivement ça pu grave....



pour ton lien sur les "enfants sorcier" j'avais vu un repportage (France 2 arte?) la dessus c'est affligeant!





pour ceux qui "travail" sur le sous sol parisien, j'avais lu (le
monde?) il y a quelques années (2003? bonjour les sources) que la
police avait retrouver des "trucs" dan sles catacombes (genre salle de
ciné improvisé) jusque la rien d'anormale, mais il avait surtout
retrouvé un message disans de prendre garde si on tentait de retrouver
ceux qui venaient la... quelqu'un aurait des infos la dessus?



dans tout ce qu'on lit on se demande ou et comment oeuvre les "forces positives"...

#67: Auteur: ishtar,
Posté le: Mar Mar 25, 2008 2:07 pm


non j'ai pas d'info que des "ouïe dire"

sûr que les catacombes ça fait pas mal fantasmer ,monde chtonien par excellence



et puis c'est un vrai dédale qui doit être squatté par pas mal de monde



qui se souvient des "boum" étranges fut un temps? impossible de retrouver l'info....

je viens de retrouver l'info du "boum" de Toulouse dont une amie
habitant la ville m'avait parlé (elle m'a téléphoné complétement
affolée)

http://www.leblogfinance.com/2007/01/dtonation_enten.html

je me rappelle que dans la même période il y avait eu des "boum" à Londres aussi et à Paris



tous ces boum semblaient provenir du sous-sol



mais là on s'éloigne du sujet





le probléme avec le témoignage des enfants c'est que pendant le
trajet on a certainement du les "ballader" de façon à ce qu'ils ne
puissent donner un témoignage fiable

d'autre part il est fort possible qu'ils soient entré dans un
bâtiment et que les rituels se passent dans un sous-terrain adjacent ou
légérement éloigné du dit bâtiment

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flippant

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 16:19

#68: Auteur: Satyneh, Localisation: Sud-Ouest
Posté le: Mar Mar 25, 2008 2:07 pm


Ca ne pue pas autant que les sacrifices d'enfants et la pédophilie, ou les rapts d'enfants pour trafic d'organes ou autres..

Il s'agit d'enfants mort nés et d'embryons, qui n'ont pas été exumés
mais entreposés dans des bocaux durant un délai inexplicable, sinon pas
négligence. Cet hopital en recevait d'autres hopitaux pour faire des
recherches sur les malformations. Suite à ces découvertes et au manque
d'éthique vis à vis des familles (leur progénitures n'ont pas à être
bocalisées durant des années) une nouvelle loi fut étudiée pour
empêcher cet état de fait.

Un article ici montre qu'un autre hosto entreposait aussi des centaines de foetus.


Citation:RETOUR SUR LA CRITICABLE CONSERVATION DE FOETUS SANS VIE A L'HOPITALAprès la découverte des fœtus délaissés dans l’hôpitalSaint-Vincent-de-Paul et conservés « en dehors de tout cadre légal »,au cours de l’été 2005 (I. Corpart, Sort des 351 fœtus découverts àl’hôpital Saint-Vincent-de-Paul. Recherche du statut juridiqueapplicable, JAC 57, octobre 2005), des journalistes viennent de révélerque trois cent trente et un fœtus ou corps d’enfants mort-nés étaientégalement maintenus en l’état à Paris dans un service de l’hôpitalSaint-Antoine (L’Express du 2 novembre 2006 ; Le Monde du 31 octobre2006). Cette information a été confirmée par l’Assistancepublique-Hôpitaux de Paris (AP-HP).La révélation des pratiques hospitalières visant à la conservation de foetusA la suite de la très médiatique affaire de 2005 qui s’est soldéepar un blâme pour les deux responsables, sachant que le 10 mai dernier,le parquet de Paris a aussi classé sans suite l'enquête judiciaire(aucune infraction pénale n'ayant été constatée), l’Inspection généraledes affaires sociales (IGAS) a mené des enquêtes dans plusieursétablissements. Dans son rapport, elle a fait savoir il y a quelquesmois ne pas avoir observé « de pratiques abusives et contraires aurespect dû à ces corps et à la volonté exprimée par les parents »(Rapport IGAS n° 2005.149, Inspection de la chambre mortuaire del’hôpital Saint-Vincent-de-Paul, octobre 2005 ; adde Pratiqueshospitalières concernant les fœtus mort-nés et nouveaux-nés décédés,rapport 2006-024 remis en avril 2006). Des contradictions ont toutefoisété apportées dans un document récent relatant la découverte de troiscent trente et un fœtus dans l’hôpital parisien Saint-Antoine.Malgré le rapprochement des faits, il semblerait que ces dossierssoient différents dans la mesure où les corps dénombrés ici visent desfamilles qui avaient donné leur accord pour que des autopsies soientpratiquées. Depuis cette découverte, il semblerait d’ailleurs qu’ilssoient « partis à la crémation selon un échéancier établi avec l'IGAS».Les différences tiennent encore au fait que « Saint-Antoine est uncentre interrégional de référence concernant la tératogenèse (formationin utero d'anomalies aboutissant à des malformations), il reçoit desfœtus de toute la région parisienne, répertoriés de façon précise » (LeMonde du 31 octobre 2006).Pour autant, l’hôpital n’aurait pas dû être amené à conserver lescorps durant une période aussi longue (un des fœtus serait conservédans le formol depuis 1984) ; de plus, il n’aurait pas eu besoin depréserver des corps entiers mais aurait dû prélever des tissus, lescongeler, puis procéder à la crémation des fœtus. En outre, le rapportépingle des retards fréquents dans les comptes-rendus d’autopsie.En revanche, contrairement au décompte macabre réalisé àSaint-Vincent-de-Paul, « l'IGAS n'a pas découvert sur place de corps d'«enfants», au sens légal du terme, c'est-à-dire de bébés disposant decertificats de naissance et de décès. Ni de fœtus autopsié alors queles parents s'y étaient opposés par écrit » (L’Express. préc.).L’encadrement des pratiques hospitalières visant à la conservation de foetusDepuis l'affaire des fœtus de Saint-Vincent-de-Paul, plusieursactions ont été engagées afin d’empêcher qu'une telle situation ne sereproduise. Le gouvernement entend garantir le respect des familles,tout en veillant à la qualité du travail de diagnostic et de recherchedes professionnels de santé, dans la droite ligne des préconisations duComité national consultatif d’éthique. Saisi par le Premier ministre,le comité a réaffirmé la nécessité respect du corps humain et de ladignité de la personne humaine dans la manière de traiter lesdépouilles des fœtus et des enfants morts-nés (Avis n° 89 du 22septembre 2005 à propos de la conservation du corps des fœtus etenfants morts-nés, www.comite-ethique.fr).Pour éviter de nouveaux drames, il fallait clarifier les règles dedroit applicables en cas de décès prénatal ou périnatal, faute depouvoir utiliser les protections offertes à la dépouille mortelle d’unepersonne (I. Corpart, Décès périnatal et qualification juridique ducadavre, JCP 2005, I, 171).Un récent décret est intervenu en ce sens : il a prévu que « lamère ou le père dispose, à compter de l’accouchement, du même délai (10jours) pour réclamer le corps de l’enfant pouvant être déclaré sans vieà l’état civil ». Ensuite, il a « fixé à un mois le délai maximum deconservation des corps de fœtus », avec obligation de tenir un registrede suivi des corps (D. n° 2006-965 du 1er août 2006, JO du 3 août 2006; JAC n° 67, octobre 2006). La circulaire n° 2001-571 du 30 novembre2001 n’ayant pas suffi à encadrer les opérations funéraires de façonsuffisamment digne, le cadre juridique des corps d’enfants déclaréssans vie a été complété par de nouvelles dispositions plus explicites(I. Corpart, Décès et devenir des corps : clarification des consignes,commentaire du décret n° 2006-965 du 1er août 2006, Gaz. Pal. n°228-229 des 16-17 août 2006 ; F. Dreifuss-Netter, Nouvelles obligationsdes hôpitaux à l’égard du corps des enfants pouvant être déclarés sansvie à l’état civil, Médecine et Droit, à paraître). Le décret vise deuxcas : celui de la dépouille mortelle des personnes décédées et celuides enfants déclarés sans vie. Entrent dans cette catégorie les enfantsmort-nés que la loi n° 93-22 du 8 janvier 1993 avait permis de déclarersur le registre de décès en faisant un acte d’enfant sans vie (C. civ.,art. 79-1). A l’inverse, les fœtus extraits sans vie de moins de 500grammes ou de moins de 22 semaines de gestation ne sont pas, quant àeux, mentionnés par cette nouvelle réglementation.Pour tous les fœtus, en particulier ceux n’ayant pas atteint leseuil de viabilité, et pour remédier aux dysfonctionnements deschambres mortuaires, c’est un autre texte qui est en préparation. Leministère de la Santé et des solidarités a effectivement annoncé qu'undécret, préparé avec le ministère de l'éducation nationale,actuellement examiné au Conseil d'Etat, doit « prochainement encadrerle statut des collections à but scientifique » de fœtus (communiqué du31 octobre 2006, site http://www.sante.gouv.fr/accueil/accueil.htm).Ce communiqué indique également qu’une circulaire interministérielleénoncera des recommandations de bonne pratique quant à l’accompagnementdes familles endeuillées.






Donc je pense qu'on s'éloigne du sujet (mais je peux me tromper).

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flippant

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 16:19

#69: Auteur: Satyneh, Localisation: Sud-Ouest
Posté le: Mar Mar 25, 2008 2:11 pm


Autre chose... la petite racontait comment ils
étaient amenés dans cet hotel, et ensuite conduit dans des sous sols
(labyrinthes).

Ensuite elle décrit les rituels, où il y aurait d'autres enfants sacrifiés sous leurs yeux, et plein de gens.

Comment tout ce monde (autres enfants, de couleur d'aprés ce
qu'elle disait et plein d'adultes) pouvait passer inaperçu, aux heures
de rendez-vous des rituels, par une entrée d'hotel ? Il devait y avoir
d'autres passages ailleurs, non ? La "grotte" pouvait être à la croisée
de plusieurs passages.



Ce qui me fait penser aussi à l'existence de galeries souterraines
sous les hopitaux pour permettre de rejoindre plus vite des bâtiments
dans un complexe hospitalier.

"Dernière édition par Satyneh le Mar Mar 25, 2008 2:12 pm; édité 1 fois"

#70: Auteur: ishtar,
Posté le: Mar Mar 25, 2008 2:15 pm




Citation:


Ca ne pue pas autant que les sacrifices d'enfants et la pédophilie, ou les rapts d'enfants pour trafic d'organes ou autres..






j'ai tout simplement fait le lien avec le groupe COCHIN impliqué dans l'histoire de l'arche de zoé

groupe COCHIN qui est en relation directe avec les 2 Hopitaux suivant (entre autres) :

Hopital américain de paris (où les enfants ont été "acceuillis")

Hopital de saint vincent de paul (où cette macabre découverte a eu lieu et où notre cher ex-président fut soigné)



si tu ne vois pas le rapport....





il y a trafic et d'enfants et d'organes

est-il utile de rappeller que COCHIN est à rapprocher de BIOTECH





les enfants parlaient "d'enfants arabes ou noirs"

#71: Auteur: Satyneh, Localisation: Sud-Ouest
Posté le: Mar Mar 25, 2008 2:17 pm


Oui ça a l'air d'être une piste (sauf que ce qui
a été découvert ce sont des foetus ou morts nés... pas des enfants tels
qu'ils sont décrits par Pierre et Marie).

"Dernière édition par Satyneh le Mar Mar 25, 2008 2:18 pm; édité 1 fois"

#72: Auteur: ishtar,
Posté le: Mar Mar 25, 2008 2:27 pm




Citation:



(sauf que ce qui a été découvert ce sont des foetus ou morts nés... pas
des enfants tels qu'ils sont décrits par Pierre et Marie).






ce n'est qu'une partie de l'iceberg



ils ne se servent pas des enfants uniquement pour leurs rites ,ils s'en
servent aussi pour faire des expériences de façon à découvrir de
nouvelles façon d'assujetir la populace



ne pas oublier que leur but est la domination mondiale



tout est bon dans le cochin euh cochon



et soudain j'ai un doute...est ce que "tout ceci" se passait vraiment à Paris ?

#73: Auteur: Pradarac,
Posté le: Mar Mar 25, 2008 4:03 pm


le probleme est la comment localisé tout cela....



et une fois fait (si on y arrive), que faire?



Pour cochin attention il y a des differences en groupes
hospitaliers (qui comprend l'hop. cochin) et l'institut cochin (qui est
bien dans les locaux del hopt mais est independants).

#74: Auteur: Kamikaze,
Posté le: Mar Mar 25, 2008 4:12 pm


Déjà si on y arrive, on fait avaler sa langue à
Nicole Tricard. "Si on a rien trouvé, c'est peut-etre qu'il n'y avait
rien à trouver".



On remonte la chaine. Il n'y a rien au dessus de la justice en
France, et si elle est vérolée, il faut la dévéroler. Nul crime ne
reste impuni, et encore moins celui des enfants. On commence à la tete,
il y a un gouvernement et c'est lui et ce qui a au dessus de lui qui
vérole.






Ensuite on fait passer et on adapte.



Et dites vous toujours que vous etes les plus nombreux et que s'ils mentent autant, c'est parce qu'ils ont peur de çà.



Et il suffit que la justice, la police, l'armée, enfin ceux qui ont un
pouvoir, commencent à comprendre où se situe la véritable légitimité
pour qu'ils tombent comme des mouches. Et des gens pour les remplacer,
des gens honnetes, il y en a.





On a cette planète et une vie ici qui pourrait etre merveilleuse.

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flippant

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 16:20

#75: Auteur: symphonie,
Posté le: Mar Mar 25, 2008 4:12 pm


Il y a plus de dessins sur la video complete ici





http://news.stcom.net/index.php

#76: Auteur: ishtar,
Posté le: Mar Mar 25, 2008 4:20 pm


que signifie le rond bleu en bas à droite de l'écran? (présent tout le long du reportage il me semble)



signalisation de programme choquant?



je reviens sur le descriptif de Marie :



situons nous avec les 4 points cardinaux :

au sous-sol

labyrinthe : est

vestiaire : nord est

piéce immonde : nord nord ouest

salle de sacrifice : sud est

à noter : Marie dessine une autre spirale avant de rentrer dans la
salle de sacrifice(escalier en colimaçon j'ai cru lire ,à rapprocher
donc de sa premiére spirale ?)



il manque des infos: Marie a dessiné une fléche rouge (dans son
iconographie c'est un passage ou couloir) qui dirige vers l'ouest en
sortant de la "salle immonde" juste avant le deuxiéme "labyrinthe"



la statue se trouve plein sud



il manque des infos et l'image est trés mauvaise ,on ne peut pas lire les annotations de Marie



où trouver une grotte assez grande pour contenir beaucoup de "gens"
(qui mettaient de l'argent dans des paniers quand le gourou "grognait")



ps: un lien google map de paris trés précis :



http://maps.google.com/maps?ll=48.862717,2.344090&spn=0.003212,0.004607&t=k&hl=fr

"Dernière édition par ishtar le Mar Mar 25, 2008 6:05 pm; édité 4 fois"

#77: Auteur: Kamikaze,
Posté le: Mar Mar 25, 2008 7:40 pm




Citation:


Plessis-Bellière
est un des titres et noms de la Maison de Rougé, originaire de
Bretagne, et qui est une des plus anciennes maisons aristocratiques
d'Europe, particulièrement célèbre par le grand nombre de militaires
qu'elle donna à la France.





Plessis-Bellière est aussi le titre sous lequel devint illustre une
branche cadette de la Maison de Rougé, dont l'auteur est Jacques de
Rougé, Marquis du Plessis-Bellière et de Faÿ-lès-Nemours, etc.
(1602-1654), général français, fils de René Ier de Rougé et de
Marguerite de La Court. Le premier marquis du Plessis-Bellière épousa
Suzanne de Bruc de Montplaisir, Marquise du Plessis-Bellière, qui
restera connue dans l'histoire sous son titre de marquise du
Plessis-Bellière. Il est indubitable que la vie de cette marquise
inspira Anne Golon pour son personnage fictif d'« Angélique, Marquise
des Anges ».



Plessis-Bellière est un nom et titre toujours porté par les membres
de la Maison de Rougé, et c'est aussi le nom d'un hôtel particulier de
la place de la Concorde à Paris. Il s'agit de l'hôtel situé entre
l'hôtel de Crillon et l'hôtel de Coislin








L'hotel de la Marquise des Anges coincé entre les deux. Je dépose
parce que quand meme, Angélique, elle avait assisté à quelques messes
noires avec sacrifices d'enfants auxquelles participait la cour de
Louis XIV et qu'elle était fachée fachée.

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flippant

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 16:21

#78: Auteur: Olympe,
Posté le: Jeu Mar 27, 2008 6:10 am


Complément sur cette affaire (enfin, en tout cas, cela y ressemble)



Citation:




François*, 41 ans, vivant dans l'Ouest de la France, ne reverra pas de
sitôt ses enfants, Pierre* et Marie*. En effet, le 23 avril dernier, un
président du Tribunal civil de l'arrondissement de Lausanne, a - pour
l'intérêt prépondérant des deux enfants - suspendu le droit de visite
du père. A l'audience, Georges Glatz était présent. Il s'est contenté
de parler de façon générale des activités du CIDE.«Il n'a pas parlé de
nous. J'avais l'impression qu'il dressait un catalogue de ces
activités, qu'il vendait sa soupe.» Le père de Pierre et Marie sait que
le temps joue contre lui. La justice vaudoise a suspendu son droit de
visite, jamais respecté depuis des années. «Plus le temps passe, moins
mes enfants voudront me voir, plus la justice respectera leur choix»,
analyse tristement le père divorcé. Cela fait huit ans qu'il ne les a
pas vu. Ce fut la première fois que les deux hommes se croisaient mais
pas la première fois que le CIDE faisait irruption dans la vie de
François.


C'est Janine*, la mère des deux enfants vivant aujourd'hui dans le
canton de Vaud, qui a fait appel à l'organisation lausannoise. En 1994,
le couple se sépare. Deux ans plus tard, Marie (aujourd'hui 16 ans),
parle d 'attouchements aux retours des week-ends chez son père. Nicole
porte trois fois plainte. Les deux premières sont classées. A la
troisième, la justice française entre en matière. François est arrêté,
emprisonné, interrogé par la police. Cinq de ses amis sont aussi
entendus. Les enfants ont parlé de plusieurs grandes personnes, de
secte. Innocenté par un premier non-lieu, François fait l'objet d'un
deuxième procès, car son ex-épouse a fait recours. Il sera innocenté
une deuxième fois. L'expert interrogé déclare que le témoignage des
enfants doit être «reçu avec prudence... qu'il faut être prudent dans
l'interprétation des déclarations; que la description des lieux et du
cérémonial sectaire par la fillette conserve une grande précision avec
des aspects luxuriants et fantastiques dans le témoignage et dans le
dessin comme on les trouve dans certains films ou bande dessinées.»
Marie a aussi dit à l'expert qu'elle était à ce moment-là droguée et
hypnotisée.


Paris 1999: témoin du CIDE



Le CIDE entre alors dans la partie. Au cours du même procès, le
témoignage d'une fillette de l'Est de la France est apporté par la
mère. L' association lausannoise lui vient en aide. Le CIDE a présenté
la photo du père à la petite française. Elle l'a reconnu comme étant
l'homme qui lui a fait subir des sévices sexuels. Le témoignage «sans
garantie judiciaire à l' initiative d'un organisme privé siégeant à
Lausanne» ne convainc pas les juges. François est innocenté une fois
encore. «Nous ne procédons plus ainsi aujourd'hui, affirme Georges
Glatz dont l'organisation travaille davantage ses dossiers et continue
de suivre le père. S'il en a fini avec la justice française en 1999, ce
dernier n'en a pour autant fini avec les accusations qui lui collent à
la peau, lui, le «père abuseur, grand prêtre d'une secte pédophile».


Au Consulat général de France à Genève, François Laumonier, se dit
étonné par les témoignages qu'il lit dans la presse romande mais reste
confiant en la justice de son pays. Au Ministère de la justice à Paris
- renseignements pris - on est aussi soucieux du sort des mères
françaises du canton de Vaud. Quant aux témoignages relayés par
l'association lausannoise, la justice française estime «qu'ils ne
correspondent pas à des faits avérés.»







Citation:


intervenez
pour ces femmes qui fuient la France où leurs ex-époux abuseurs ont le
droit de visite auprès de leurs victimes. Elles affluent en Suisse
romande.


Réfugiés à Lausanne, une mère et son fils regardent la France, terre de liberté... pour les abuseurs.



Fuyant le pays des droits de l'homme comme d'autres fuient des
dictatures, une quinzaine de mères et un père (!) français sont venus
chercher refuge récemment en Suisse romande, plus précisément sur Vaud
et Genève, afin de protéger leurs enfants victimes d'abus sexuels.
Des parents en cavale pour ainsi dire, puisqu'ils sont là dans le but
d'échapper à des décisions de justice mettant, selon eux, leurs enfants
en péril, voire en danger de mort. «Mon fils parle de réunions
d'adultes, de mises à mort de bébés, de messes, de sang versé, de
déguisements invraisemblables, de chasses à courre d'enfants organisées
dans une forêt de France, raconte Marie*. Il reconnaît des notables, il
décrit des lieux avec précision. Je l'ai identifié sur des cédéroms
d'images pédophiles. Ses récits comme ses dessins concordent avec ceux
d'autres victimes qu'il ne connaît pas. Comment voulez-vous que je
respecte une justice qui voudrait
que je le rende à ses bourreaux? Jamais je ne lâcherai mon enfant!»



Marie est arrivée à Lausanne il y a quelques jours avec son petit
garçon. Tandis qu'il trompe l'ennui dans la chambre d'hôtel en
regardant les Pokémon, elle nous rejoint dans le hall pour raconter l'
inracontable - ce que son fils de même pas 10 ans a subi des années
durant de la part de son père et de ses amis, «les docteurs de papa»,
et aussi le pire des traumatismes, dit-elle, celui de ne pas être cru,
entendu par la justice: «Tous les jours mon fils me demande: «Pourquoi
ils protègent les méchants?»





source

#79: Auteur: ishtar,
Posté le: Jeu Mar 27, 2008 7:54 am


perso je tourne en rond avec cette histoire



il nous faudrait d'autres supports

rendez-vous compte quand même que ce n'est pas "récent"



l'article est interessant mais y a un truc qui me chiffone :

Lausanne...

ce n'est pas là où était une des familles impliquée dans l'affaire du temple solaire?

et pourquoi se réfugier à Lausanne?

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flippant

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 16:21

#80: Auteur: Kamikaze,
Posté le: Jeu Mar 27, 2008 9:23 am




Citation:


Epuisées
par l'indifférence de la justice de leur pays face au fléau de la
pédophilie, des dizaines de mères françaises vivent aujourd'hui en
Suisse avec leur enfant. Si beaucoup d'entre elles ont choisi la
clandestinité, Patricia avait déposé une demande d'asile pour elle et
son fils il y a quatorze mois. Elle est la première à se faire
expulser. Sacrifiée sur l'autel de la diplomatie, elle n'a plus que dix
jours pour faire ses bagages.


Demande d'asile rejetée. Le verdict est froid, implacable. L'Office
fédéral des réfugiés refuse de protéger plus longtemps Patricia et son
fils, arrivés sur sol helvétique le 11 mai 2001. Motif: ils n'ont pas
le profil des réfugiés. En effet, seules les personnes étant exposées à
de sérieux préjudices en raison de leur race, de leur nationalité, de
leur appartenance à un groupe social déterminé ou de leurs opinions
politiques peuvent obtenir l'asile. Le canton de Neuchâtel, où Patricia
réside, devra les renvoyer avant le 12 juillet prochain. «En fait, si
nous venions d'un pays en proie à une guerre civile, nous pourrions
rester!» s'insurge Patricia avant de fondre en larmes, épuisée.


Française, Patricia a quitté son pays pour protéger son enfant. Son
fils Benoît* était âgé de 4 ans lorsqu'il s'est confié pour la première
fois à un médecin, évoquant les abus sexuels dont il était victime de
la part de son père, un commerçant adepte de la franc-maçonnerie et
bénéficiant d'un précieux réseau d'amis bien placés. La suite de
l'histoire ressemble à celle de dizaines de mères françaises arrivées
en Suisse ces dernières années: un divorce houleux suivi d'un combat
acharné contre un système qui se refuse à les entendre. Elles racontent
les pièces à conviction qui disparaissent, les milliers de francs
versés à des avocats qui finissent par se désister, les psychiatres qui
les disent folles, et la fuite. Aujourd'hui, Patricia accuse la justice
bordelaise en particulier et le gouvernement français en général de
complicité passive. Elle n'est d'ailleurs pas la seule. Dans
l'Hexagone, journalistes, politiques et magistrats sont de plus en plus
nombreux à dénoncer l'inertie des autorités dans la lutte contre la
pédocriminalité. En Suisse aussi. Doris Cohen-Dumani, chef de la
Sécurité publique et de la Police de Lausanne, s'interroge sur
l'attitude de notre voisin. Le 14 juillet 2000, la Suisse avait invité
des mères françaises à visionner le CD-ROM Ulrich, qui contient 8500
photos de scènes pornographiques avec viols et torture d'enfants, dont
475 portraits d'enfants identifiables. A cette occasion, certaines
d'entre elles avaient reconnu leur enfant. «Nous avons dressé des
procès-verbaux de cette journée et les avons remis aux autorités
françaises. Comment se fait-il que nous n'ayons jamais obtenu de
réponse?»


Benoît à l'assistance publique

C'est aussi la question que se pose Patricia, qui avait reconnu Benoît
sur plusieurs photos. «Pourquoi personne n'a procédé à une analyse
morphologique? Tout cela n'a servi à rien. Absolument rien!» Et dire
que cette même Suisse qui, à l'époque, lui offrait la possibilité de
prouver les abus dont était victime son fils lui signifie aujourd'hui
qu'elle doit déguerpir. «Je ne retournerai pas là-bas, clame Patricia.
Je sais très bien ce qui m'y attend.» Certes, le conseiller d'Etat
neuchâtelois Bernard Soguel assure que les tribunaux compétents en
France sont prêts à rouvrir son dossier, mais Nicolette Rusca,
responsable à Berne des questions d'enlèvement international d'enfants,
confesse ne pas pouvoir lui promettre qu'elle n'ira pas en prison ni
Benoît à la DDASS. En effet, Patricia a perdu non seulement son
divorce, mais également la garde de son fils pour avoir refusé de le
présenter à son père. Ce qui devrait lui valoir une condamnation
pénale. «Nous lui avons proposé de laisser son enfant ici et de rentrer
seule afin de régler ses affaires, mais elle a refusé», s'étonne M.
Soguel. Comment, sans argent, sans logement, sans famille, sans
soutien, Patricia pourrait-elle récupérer la garde de son fils? Peu
d'avocats travaillent bénévolement. «Effectivement. Mais nous essayons
toujours de privilégier l'intérêt de l'enfant.» Peut-être, mais force
est de constater que, de l'autre côté de la frontière, personne
n'attend Benoît. Ni son père ni d'ailleurs le reste de sa famille n'ont
fait de démarches pour essayer de le rencontrer. Plantée au milieu de
la cuisine, Patricia rallume une cigarette. Ses mains tremblent, elle
ne comprend plus. «Ce sont des réseaux, il faut le dire! Pourquoi ne
m'a-t-on jamais véritablement auditionnée? Pourquoi la Suisse ne
fait-elle pas d'enquête?» «Par?ce que ce n'est pas notre rôle, répond
Dominique Boillat, à l'Office fédéral des réfugiés. Mais elle peut
aller ailleurs dans TUE, en Belgique par exemple...» Au fond, même si
personne n'ose le formuler de cette manière, la Suisse ne peut
diplomatiquement se permettre de remettre en cause le fonctionnement de
la justice française.


Le CIDE impuissant

Au fond, Patricia n'aurait jamais dû demander l'asile à la Suisse. Rien
n'est prévu pour protéger les êtres humains de ce type de persécution.
Elle aurait dû faire comme beaucoup d'autres mères françaises: entrer
dans la clandestinité ou s'inscrire comme demandeuse d'emploi. Orientée
vers la procédure d'asile par le CIDE (Comité international pour la
dignité de l'enfant), à Lausanne, elle a servi de sonnette d'alarme. Le
CIDE, qui se donne notamment pour rôle d'enquêter avec rigueur sur les
atteintes à la dignité des enfants à travers le monde et d'en informer
le grand public, ne reçoit aucune subvention de Berne, et les dons se
font rares. A l'annonce de l'expulsion de Patricia, Georges Glatz, son
président, a lâché comme un aveu d'impuissance: «Il faut croire qu'ils
ont examiné son dossier.» Effectivement. Le même dossier qui, le 11
mai, lui avait ouvert les portes de notre pays sans que personne ne lui
précise qu'elle faisait fausse route. Car la France n'est pas un pays
en guerre. Il y a bien un combat qu'elle devrait mener, mais elle n'y
semble pas vraiment décidée.









On peut lire la chronologie des évènement détaillés par la mère ici:

http://www.pedopitchoun.com/suite-1.html







Tu sais Ishtar, on verra peut-etre un élément tomber du ciel au moment
où ne s'y attend pas! Meme si les faits sont anciens, encore que ce
soit relatif, ils sont contemporains et les acteurs toujours là. Cela
me rappelle le grand show d'Interpol récemment avec le visage flouté du
pédophile miraculeusement déflouté. Elle a fait le tour du monde pour
faire croire aux gens qu'Interpol veille et travaille à protéger les
enfants...
Regarde la technique de Sarko et comment il se matraque en protecteur
des victimes ou en résistant. Genre que je peux pas protéger les
pédophiles puisque je n'arrete pas de dire qu'on va les attraper et les
mettre en prison et meme en double prison. Je ne peux pas etre un
pourri puisque je n'arrete pas de déposer des gerbes aux monuments des
résistants et meme que Max Gallo le gaulliste (mdr) m'aime bien et dit
du bien de moi. Je ne peux pas etre un menteur puisque je met une
majuscule à vérité etc...



Et ces quelques pages, c'est toujours mieux que rien.

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flippant

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 16:21

#81: Auteur: adzo,
Posté le: Jeu Mar 27, 2008 9:29 am


il ne faut pas mélanger toutes les histoires et toutes les sectes....



ce que vous avez dit sur l'hopital cochin et saint vincent de paul est
troublant, tout ça dans la zone des catacombes et autour de
l'observatoire de paris...



Mais si il y a des choses pas normales par là bas, ce n'est pas sûr que ce soit notre affaire (celle du sujet ici)



mais peut-être que ce n'est pas dans Paris que nous devons chercher.

il s'agit de paris ou sa région.

"Dernière édition par adzo le Jeu Mar 27, 2008 9:33 am; édité 2 fois"

#82: Auteur: symphonie,
Posté le: Jeu Mar 27, 2008 11:22 am


Adzo



Dans la vidéo la petite fille dit bien que c'est dans Paris.



Je suis d'avis qu'il faut justement voir toutes les sectes parceque c'est un réseau et par là même c'est lié.



Kami je crois oui que si il y a du bruit un élément va nous tomber du ciel



Par exemple le nom de FM qui organise des "réunions" avec l'aide de
syndicaliste et d'hommes d'affaire dans une grande banque (réservé aux
Cadres) avec quelques voyages au Maroc hum .Pas joli joli du tout.



Quand vous êtes confrontés à ce genre de situation (combien je
comprend ces mamans)il y a une complicité jusque dans la police et
surtout gendarmerie.Les brimades sont multiples et variés,souvent
psychologiques.



Je n'ai qu'un mot :INFAME

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flippant

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 16:22

#83: Auteur: Olympe,
Posté le: Jeu Mar 27, 2008 11:57 am


J'ai voulu rechercher d'autres témoignages pour
avoir plus de précision sur le lieu en question. Rond point à
l'intérieur d'une propriété? Alentour dégagé d'habitation? Dans Paris
ou région? Trajet assez long ou court? Pas de lac, voie ferrée à
proximité etc.. ?



Bref, je n'ai rien trouvé dans mes recherches de d'autres
témoignages pour le moment, à part dans le monstreux et l'épouvantable.
J'ai toujours voulu éviter de lire des choses sur les rituels de magie
noir car je me doutais que j'allais tomber sur des atrocités. Continuer
à ne pas m'y interresser après ce reportage, c'etait me rendre complice
de cette barbarie. Ce que j'ai lu, j'ai eu du mal à le lire à la suite
tellement c'est monstrueux. C'est impensable mais ce n'est pas parce
que c'est impensable que ce n'est pas réel. Je suis sur qu'a l'heure
actuelle où j'écris, il y a des petits êtres innocents dans un coin de
cette terre qui subissent les pires atrocités. J'ai une profonde pensée
pour eux et j'espere qu'ils arriveront à s'en sortir plus tard malgrés
les nombreuses séquelles que cela a du engendré. Mon dieu, la prochaine
fois qu'on me demande si les enfers existent, je répondrais que les
enfers existe belle et bien déjà dans ce monde, pas la peine d'aller
chercher ailleurs. Je retranscrit quelques témoignages ici car leurs
paroles ne doivent plus être baffoué plus longtemps et pour garder en
mémoire les sévisses qu'ils ont vécu chacun dans une parfaite ignorance
de la population:



Citation:


Ce
n’est pas la première fois que des adultes ou des mineurs affirment
avoir participé ou assisté à des viols collectifs d’enfants qui
s’achevaient par leur mise à mort. Aucune enquête digne de se nom n’a
été menée pour vérifier le bien-fondé de ces déclarations, en fonction
d’un dogme effarant : c’est incroyable, donc c’est de l’affabulation.
Sans se demander, par exemple, comment des mineurs très jeunes
pouvaient inventer des scènes (et pourquoi l’auraient-ils fait ?) qui
ressemblent fort à ce que nous savons des messes noires. Voici quelques
extraits de témoignages qui sont restés méprisés par la justice. Nous
avons simplement changé les prénoms de ceux qui ont voulu briser le
silence : Fabrice, cinq ans, évoque les cérémonies auxquelles son père
l’emmenait :



Question : " Y avait-il d’autres enfants dans ces réunions ? " "
Oui. " " Et quel âge avaient-ils ? " " Oh, je sais pas, moi. De deux
jusqu’à quinze ans, parce qu’à quinze ans, ils les tuaient. Ah, j’ai
oublié de dire cette partie. Un jour, ils m’avaient montré un enfant
qui était mort, qui avait quinze ans, et il était dans un genre de truc
que tu mets dans les cimetières, tu sais, ce genre de boîte que tu mets
les gens dedans, tu fermes la boîte et tu les mets dans le cimetière. "
" Et est-ce que tu connaissais cet enfant ? " " Non, mais après, ils
m’ont dit quand tu auras quinze ans ce sera pareil pour toi. " " Est-ce
qu’ils t’ont dit pourquoi ? " " Non, mais j’ai compris pourquoi. Parce
qu’ils tuent chaque enfant juste qu’ils ont quinze ans, parce qu’après
il y a un drôle de truc qui est ? ? ? ? ? ?. " " Combien d’adultes
étaient dans ces réunions, à peu près ? " " · peu près, j’sais pas,
moi. Y en a dans les quinzaine, vingtaine, douzaine ou onzaine. "… "
J’avais pas parlé (à ma mère) parce qu’ils avaient dit qu’ils allaient
me tuer si je parle. " " Ça t’a fait peur, quand ils t’ont dit ça ? " "
Oui. Et C. m’avait attaché pour que M. puisse me taper. " " Est-ce que
M. t’a tapé ? " " Oui, et l’électricité aussi " " Où est-ce qu’il t’a
tapé ? " " Sur la tête ."



Malgré les nombreux certificats médicaux qui attestent des
violences subies par Fabrice, un jugement imposera un droit de visite
au père. Condamnée à de la prison ferme pour non-présentation d’enfant,
la mère a fui avec son fils à l’étranger.



Autre affaire. Paul, douze ans, dénonce plusieurs membres de sa
famille agissant au sein d’un groupe sectaire, de tendance sataniste :
" Ma marraine est entrée avec un bébé de quelques mois et elle l’a
donné au grand-père. Le grand père a fait passer le bébé et il m’a
donné un grand couteau avec des signes comme des lettres en bâton. Il
m’a pris la main et il dirigea le couteau vers le bébé et on a tué le
bébé. Il a récupéré le sang et nous l’avons bu un à un. Le grand-père
m’a emmené dans l’ancienne maison de sa mère. Il a posé le bébé sur le
lavabo en pierre et a repris le même couteau qu’il avait pris pour la
cérémonie du sacrifice, il a récupéré une fois encore le sang et a
commencé à découper l’enfant.".



La sour de Paul, Mélanie, treize ans, dit avoir été témoin de
scènes semblables : " Ils ont attaché un enfant sur une chaise. Ils ont
mis un bandeau sur la bouche de l’enfant pour l’empêcher de crier. Ils
m’ont dit de faire bouillir de l’eau (elle cite le nom des adultes
présents) pour le brûler. B. regardait, prit une ceinture et frappa
l’enfant avec. Ils l’ont violé. Tout ceci était filmé par J. J’ai
assisté à des tortures, il y avait comme enfant N., une petite fille
brune, un petit garçon et un petit garçon brun. "



Les enquêteurs ont estimé qu’" il se pourrait que (les enfants)
aient alors inventé cette histoire guidés par les réflexions de leur
mère ". La parole des enfants niée, l’affaire a été ramenée à un banal
conflit parental pour la garde des enfants. Seule une enquête digne de
ce nom aurait pu permettre d’écarter l’hypothèse d’une secte
criminelle.



Même incrédulité lorsque Farid, un jeune adulte d’origine
algérienne, évoque le calvaire qu’il a subi à l’âge de onze ans. Dragué
sur la Foire du Trône, il est invité à des jeux de rôles par un
individu déjà condamné pour attentat aux mours sur mineur. Piégé, il
devient l’esclave sexuel des membres au sein d’un groupe baptisé "
Alliance Kripten ", qui se réunit en sous-sol dans le quartier
Saint-Lazare. Fouetté, brûlé à l’acide, Farid se retrouve aux urgences,
à l’hôpital. 2 500 cm2 de sa peau sont brûlés au 3e degré. Menacé de
mort, il n’a pas parlé avant d’être majeur. Aujourd’hui, il évoque ses
jeunes compagnons de souffrance. Deux auraient été tués au cours de
cérémonies en Belgique. Le réseau Kripten rayonnerait sur la France et
le Benelux. Farid dit : " Je sais que la secte existe toujours sous un
autre nom. Je sais qu’aujourd’hui d’autres enfants sont toujours
prostitués à Paris. " En 1986 et 1988, plusieurs victimes du réseau
Kripten ont porté plainte. Certaines ont parlé de Farid. L’affaire a
été classée sans suite.



En marge de l’affaire Dutroux, en Belgique, le témoin X1 (voir
ci-contre), Régina Louf, a révélé le calvaire de Christina Van Hees,
une jeune fille, violée et torturée à mort en 1984 par un groupe
d’adultes, dans une champignonnière. Prostituée dès son plus jeune âge,
Régina, elle-même mineure, dit avoir été contrainte de participer au
meurtre. Elle a donné aux enquêteurs des détails inédits sur le crime.
Les restes calcinés de la victime ont été retrouvés dans la
champignonnière. Mais Régina Louf a été déclarée folle et le meurtre de
Christina Van Hess reste impuni.



En France, l’une des enfants identifiées sur le cédérom
pédocriminel de Zandvoort (révélé par l’Humanité le 24 février 2000),
aujourd’hui adulte, affirme avoir été contrainte de participer au
meurtre d’un bébé, au cours d’une cérémonie sataniste. Une enquête
serait en cours






source


Citation:http://www.contrepoints.com/dif_rc/martinisme/index.htm], une secte qui serait présente dans de nombreux pays ( France,Canada, Angleterre, Pays-Bas et autres…) ; elle parle des symboles :fleur de lys, croix renversée, bougies vertes et blanches, récitationsde Soros, l’autel est un meuble de bois ancien, les hommes sonthabillés de costume blanc et noir agrémenté d’une pochette rouge, ilsmettent une cape sur laquelle figure une croix blanche renversée. Lesfemmes portent des tailleurs blanc et noir, elles portent des colliers,avec des signes funèbres tels que cercueils et tête de mort, lesenfants eux n’ont pas de tenues particulières ; au cours des cérémonieson sacrifie des chats ou des lapins, le sang est recueilli dans uncalice, puis versé sur la tête des enfants, les adultes se tiennent encercle, les enfants sont nus au milieu du cercle et sont violés par lesadultes, on fait boire aux enfants un liquide trouble et amer ce quiles plonge dans un état de somnolence. Dans d’autres dossiers, d’autresenfants nous font des descriptions semblables où l’on retrouve lesmêmes symboles. Ce que je puis affirmer, c’est qu’au CIDE nous avonsrecueilli plusieurs témoignages d’enfants qui visiblement ne seconnaissent pas, or dans bien des cas les enfants font état decérémonies presque identiques.

Le
Monde du 18/10/02 p10 mentionne "UN GIGANTESQUE RESEAU PEDOPHILE" à
propos d'Angers (où des victimes se retrouvent comme à Auxerre et
Annemasse sur le CD ROM de Zandvoort). "Ainsi en novembre 2001, en
Maine et Loire en France, la Cour d’assises a condamné une mère et un
père respectivement à 16 et 12 ans de réclusion pour actes de barbarie.
Les parents prostituaient leurs enfants (trois filles) dès leur plus
jeune âge. Après le procès, une des jeunes filles a fait d’autres
révélations en déclarant que son environnement faisait partie de la
branche satanique de la secte des « martinistes » [


source

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flippant

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 16:22

suite...

Adzo,

le topic, c'est "flippant". Tous ces témoignages ne font que confimer
par leur nombre la réalité et l'ampleur de ces réseaux et toujours
étouffés par la justice. Je ne trouve pas que c'est HS. Des indices,
des liens, des témoignages peu importe lesquel, peuvent nous diriger
dans la bonne direction. Un membre peut avoir un déclic qu'un autre
n'aura pas. J'aimerais bien tous les aider. On peut pas laisser ces
enfants, déjà surement traumatisé, sans cette justice à laquelle ils
ont droit. Ca me peine au plus profond de moi même et rester sans rien
faire, m'est insupportable. Il faut que cela cesse. Si on pouvait avoir
connaissance des dossiers du CIDE, ca nous aiderait déjà enormement.



Il y a même des petits annonces d'une mère dans vivastreet pour dénoncer le système



Citation:


Merci
à toutes les personnes qui côtoient ma fille chérie, Constance Poulon,
10 ans, scolarisée à l'école Jean Jaurès au Plessis Robinson (92),
hébergée par son père pédophile Michel Poulon et par sa grand-mère
Jacqueline Poulon Novarro, de lui transmettre le message d'amour infini
de la part de sa maman Bozena Borowiec.

"Mon amour, il m'est très difficile de supporter à plus long terme
cette séparation de déjà 5 ans entre nous au nom de la protection de
l'image de la société française. Marre...Tellement de mères qui perdent
la garde de leurs enfants après avoir dénoncé les abus sexuels
intra-familiaux. On pourrait dire que cette "façon d'aimer" est ancrée
depuis des siècles dans les moeurs de la société française. Ceux qui
protègent les pédophiles devraient être condamnés à la guillotine!!!
Ces juges malades mentaux, vicieux, corrompus qui ont permis la
destruction de notre famille et je pense en particulier à Mme Modane
Colcombet, Mme Françoise Lucat (JAF), Mme Bernadette Dachkevitch (juge
pour enfants) et le procureur Jean Louis Jouve, devraient payer pour
leurs actes. Ceux qui ont repris l'affaire te concernant (juges pour
enfants: Mme Martine Novella, Mme Isabelle Verdeaux, M. Thierry
Reveneau au TGI de Nanterre) n'obeissent qu'aux lois de la
franc-maçonnerie: ils suivent sans refléchir les décisions rendues an
2002/2003. A la Cour d'Appel de Versailles une seule chambre des
mineurs avec la même composition depuis des années dans ce dossier: M.
Valantin, Mme de la Motte Colas, M. Cathelin et comme substitut général
Mme Blot. Cette dernière a repris l'ouvre de l'étouffement de l'affaire
commencé en 2003 par substitut du procureur, Mme Maier, qui a classé la
plainte contre le pédophile envoyée par les autorités suisses après
uniquement l'audition du bourreau. Cette criminelle a intercepté mon
courrier et le dossier que j'ai adressés au juge et au procureur de
permanence et est ensuite venue à l'audience devant la juge pour
enfants, Mme Isabelle Verdeaux, en réquérant le transfert de Constance
chez son père. Le substitut du procureur, Mme KAN, a bloqué à la même
période et cela pendant un an et demi ma requête à fin de retrait total
de l'autorité parentale et du droit d'hébergement du pédophile. Voilà
comment fonctionne la mafia judiciaire protégée par le parquet
tout-puissant qui depuis la promulgation de la nouvelle loi restrictive
quant à la saisine d'un juge d'instruction, ne risque pas de devoir se
déjuger. L'affaire Outreaux, une pure machination orchestrée par
l'Etat, a servi à réduire les pouvoirs de celui qui était le seul à
pouvoir faire jaillir la vérité. Il faut savoir que 95% des plaintes
des citoyens sont classées en France juste après l'audition des
parties!!! Le point du non-retour a donc été atteint, avec très
probablement la bénédiction du Ministère de la Justice, vu la passivité
de la hiérarchie judiciaire des 3 tribunaux impliquées dans l'affaire.
Les plaintes n'ont donné lieu à AUCUNE INSTRUCTION depuis 8 ANS. M.
Jean-Michel Berges, le premier juge d'instruction, que j'ai rencontré 1
AN APRES l'enregistrement de la n-ième plainte avec CPC, a rendu une
ordonnance d'irrecevabilité. Cela, après m'avoir promis une enquête
sérieuse. Il a préféré respecter les consignes du PARQUET (voir du
Ministère de la Justice). M. Pierre Riquin, président de la chambre
d'instruction à la Cour d'Appel de Versailles a rendu une décision
d'irrecevabilité de mon appel SANS AUCUNE AUDIENCE. Ils ont tous les
pouvoirs, ces magistrats français défendant "la liberté, l'égalité et
la fraternité" à LEUR FACON franc-maçonnique.






suite et source

C'est vraiment affigeant!



Kami,

J'ai lu ton lien et je ne sais pas trop quoi en penser. Ca parait
tellement énorme et j'avais du mal à suivre a certain moment. Ca a
l'air d'être son témoignagne et son blog non? Valérie Poupart!



Il y a déjà eu des affaires dans la région parisienne mais c'est
assez vieux! J'ai regarder sur google mais rien trouvé. La région peut
être interressante par contre:


Citation:le Pavillon de Butard.Or, ce pavillon de chasse situé tout près de Paris, dans la forêt deFausses-Reposes, était alors mis à la disposition du président del'Assemblée nationale.La lettre qu'adressa publiquement au directeur de l'hebdomadairel'homme politique André Le Troquer pour opposer aux « allégationspubliées un démenti sans réserve, catégorique, absolu » [1]donna unenouvelle dimension à ce fait divers. En effet, André Le Troquer, 74ans, mutilé de la guerre de 14 où il avait perdu un bras, député SFIOde la Seine de 1936 à 1942 et de 1946 à 1958, avocat courageux de LéonBlum lors du procès de Riom, résistant proche du général de Gaulle dontil fut ministre à la Libération, et enfin dernier président del'Assemblée nationale de la IVe république (de janvier 1956 à juin1958), était une figure de la vie politique. Il fut bientôt inculpé,ainsi qu'une dizaine d'hommes âgés et fortunés ; des directeurs demagasins des beaux quartiers ou de restaurants chics, un coiffeur del'avenue Matignon, deux policiers[2], etc., membres du « Tout pourri »pour reprendre l'expression du Canard enchaîné[3].De nombreuses rumeurs entourèrent cette affaire, qui allèrentd'une participation plus active des notables aux chorégraphies jusqu'àdes orgies sado-masochistes organisées dans le Palais Bourbon.Aujourd'hui encore, l'expression "ballets roses" renvoie communément àdes pratiques autrement criminelles, mettant en scène des réseauxpédophiles, des viols, voire des meurtres. D'autre part, le fait quePierre Sorlut ait été, durant l'année où il travailla officiellementpour la DST, le chauffeur de son directeur, le gaulliste Roger Wybot, aalimenté la thèse d'une machination destinée à perdre le socialiste LeTroquer. Son retentissement fut atténué par une actualité chargée,qu'il s'agisse, sur le plan politique, de la guerre d'Algérie, ou, surle plan judiciaire, de l'affaire Lacaze

L'affaire
débuta avec la parution dans le quotidien Le Monde daté du 10 janvier
1959, d'une brève informant de la mise sous mandat de dépôt, quelques
semaines auparavant, d'un policier accusé de détournement de mineures.
Le 23 janvier, l'hebdomadaire politique Aux écoutes du monde étoffa
l'information avec un écho intitulé « la « petite folie du Butard » :
le policier aurait avoué avoir organisé des parties fines entre des
personnalités et des mineures en divers endroits de la région
parisienne, dont


source "les ballets roses"

Dans mon lien plus haut, la mère parle de chasse à courre pour enfants
si c'est la même histoire. Il faut bien des lieux assez isolé et avec
un terrain pour faire ce genre de monstruosité? C'est peut être pas le
même lieu non plus.C'est agacant de pas avoir les détails précis et le
contexte.

"Dernière édition par Olympe le Jeu Mar 27, 2008 1:43 pm; édité 2 fois"

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flippant

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 16:23

#84: Auteur: galimba,
Posté le: Jeu Mar 27, 2008 1:22 pm


Et ben...

#85: Auteur: adzo,
Posté le: Jeu Mar 27, 2008 1:48 pm


je suis d'accord avec toi olympe, et je n'ai pas dis que c'était hors sujet.

C'est juste que j'avais un peu peur qu'on s'en aille un peu n'importe
où et qu'on finisse par se noyer dans toutes les autres affaires
existantes...



effectivement il y a certainement des liens donc ce n'est pas idiot
de chercher des indices ou de s'informer sur d'autres affaires...

ça pourrait éventuellement aider.



c'est encore plus incroyable tout ça... je comprends que même les
membres innocents de la justice n'y croient pas et préfèrent penser que
tout est inventé.

#86: Auteur: Olympe,
Posté le: Jeu Mar 27, 2008 2:21 pm




adzo a écrit:


c'est
encore plus incroyable tout ça... je comprends que même les membres
innocents de la justice n'y croient pas et préfèrent penser que tout
est inventé.




Oui, mais maintenant, c'est stop! Les coupables-complices ont beaucoup
trop utilisé ce principe pour se protéger. Bien sur, je dis pas qu'ils
sont tous coupable dans la justice mais il doit y en avoir une sacré
poignet quand même, et pas du bas gamme. Ras le bol de croire que des
histoires ne peuvent pas être possible car ca dépasse l'entendement. Il
y a qu'une seule vérité et on doit être neutre pour la confirmer ou
pas. C'est comme le 11 septembre, c'est pas possible puisque c'est
ignoble donc, c'est pas vrai. Pendant ce temps là, ces coupables
continuent leur monstruosité sous la bonne grace des peuples, et le
nombre de victimes s'allongent. De toute facon, comment peut on croire
des inventions pareilles d'enfants aussi jeunes? 8-10 ans, a la rigueur
mais 4-6 ans, je trouve ca impossible (l'imagination a le dos largue).
En plus d'être torturé, on leur rend pas justice. Pire on les renvoie
ensuite à leurs bourreaux. La total! C'est scandaleux

"Dernière édition par Olympe le Jeu Mar 27, 2008 11:20 pm; édité 1 fois"

#87: Auteur: Kamikaze,
Posté le: Jeu Mar 27, 2008 3:05 pm


Bien d'accord avec toi Olympe, c'est scandaleux
et stop. Parce qu'avec les moyens techniques actuels, et encore plus
avec ceux développés par la "guerre au terrorisme", c'est à se demander
pourquoi on laisse ce terrorisme "protégé de l'état".





Il faudrait identifier aussi le totem. On peut aussi se dévouer
pour infitrer les forums pedophiles et sataniques pour essayer tirer
des vers du nez (berk).


Ce doit etre une leçon de zen appliqué d'aller trainer là-bas. Si j'ai
plongé par l'image dans ce qu'il y avait de plus abominable dans les
perversions humaines, je n'ai jamais cherché à communiquer ou débattre
avec les auteurs. J'ai déjà du mal à négocier les idées "oui oui" ici,
alors avec les "non non" je n'ose imaginer.





j'ai trouvé sur wikipedia:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pedophilie

Site gouvernemental français de protection des mineurs et de lutte
contre la pédophilie : informations législatives, dénonciations de
sites, conseils, etc.
Répertoires de liens vers des sites luttant contre l'exploitation des
mineurs, la pédophilie et la pédo-criminalité virtuelle :
antipedophil.fr et droitsenfants.com.


Débats et recherches autour de la pédophilie [modifier]

Pedagora : forum de discussion entre pédophiles et non pédophiles.

La signification de la pédophilie, texte de Serge André, conférence de Lausanne en 1999, souvent cité en référence.

Base de donnée IPCE : textes relatifs à la pédophilie et ses effets,
aux pédophiles, aux mouvements pédophiles etc. Site tenu par des
pédophiles afin d'améliorer l'image des leurs ; les textes choisis sont
donc sélectionnés en ce sens

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flippant

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 16:23

#88: Auteur: Olympe,
Posté le: Ven Mar 28, 2008 2:52 am


Le Pavillon Dauphine, vous en pensez quoi? (porte dauphine)









localisation

Le site



Je crois que je suis tombé par hasard sur le pavillon butard! il me fait froid dans le dos rien qu'en le voyant



"Dernière édition par Olympe le Ven Mar 28, 2008 2:57 am; édité 1 fois"

#89: Auteur: galimba,
Posté le: Ven Mar 28, 2008 12:14 pm




Olympe a écrit:




Je crois que je suis tombé par hasard sur le pavillon butard! il me fait froid dans le dos rien qu'en le voyant






C'est clair, j'y vivrai pas.

"Dernière édition par galimba le Ven Mar 28, 2008 12:15 pm; édité 2 fois"

#90: Auteur: Pradarac,
Posté le: Ven Mar 28, 2008 12:17 pm


je penses effectivement qu'il ne peut pas s'agir
de groupe isolé ! car sinon ils auraient été stoppé mais bien de
quelque chose d' organisé !



ils doivent avoir de bon contact et/ou de bons moyens de pressions
pour faire capoter les enquêtes, mais je penses que leurs meilleurs
alliés et l' indifférences !



et qui sait depuis quand cela dure, quand on voit comment à fini Gilles de Rais...

#91: Auteur: galimba,
Posté le: Ven Mar 28, 2008 12:26 pm


Voici quelques déesses africaines, a fouiller
éventuellement. Je sais pas y'a un truc là certainement- à voir. Enfin
chacun peut bosser à son niveau. Ca me parle vers toulouse aussi. Ce
qui vaut rien mais bon. Je sais pas c'est comme un ensemble qui
commence à apparaite. L'occulte commence à devenir apparent...



http://africaspeaks.com/french/reasoning/?board=Religion2;action=display;num=1111020688



M'étonnerait pas que cette statue soit en relation avec le tissu
bourge des arts premiers etc. Peut-être a-t-elle même des pouvoirs qui
lui sont attribué, et peut êtyre a-t-elle été acquéri dans ce sens, par
la magie noire... sui allé voir coté vaudou mais ça donne pas grand
chose encore. Y'a une croix entourée d'herbe aussi? Faut s'attendre à
un gros merdier amalgamé aussi, c'est pas impossible.


Peut-être certain ici savent aussi travailler au pendule? C'est pas mon cas.

"Dernière édition par galimba le Ven Mar 28, 2008 12:30 pm; édité 2 fois"

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flippant

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 16:23

#92: Auteur: ishtar,
Posté le: Ven Mar 28, 2008 12:41 pm


bonjour Galimba,



ça fait des jours que j'essaie de trouver une correspondance d'avec le dessin de la petite fille à propos de cette statue

à premiére vue elle parait "negroïde" mais le chapeau et les yeux font penser à la Thaïlande ou au Tibet...

de plus il apparait comme des "bouts de tissus" rapiécés sur la statue

la position est importante ainsi que ce qu'elle tient à la main



mais je me demande si ,comme tu dis ,ce n'est pas de "l'esbrouffe" ou
tout simplement une statue sortie de l'imaginaire malsain des personnes
organisant ces rituels



un grand mélange de "n'importekwaning"

#93: Auteur: galimba,
Posté le: Ven Mar 28, 2008 12:49 pm




ishtar a écrit:






mais je me demande si ,comme tu dis ,ce n'est pas de "l'esbrouffe"
ou tout simplement une statue sortie de l'imaginaire malsain des
personnes organisant ces rituels








Possible... mais ça m'étonnerait que ce soit juste "pour faire".
C'est un support c'est quasiment sûr. Mais il me semble distinguer un
pénis en érection ou je me trompe?
Si ce sont des puissants, comme hitler ou autre (a expérimenté les
champalu) ils étaient très porter sur le mysticisme (mais un mysticisme
pour les servir eux même).
je pense que dans ce cadre d'horreur, il y a forcément d'autres enjeu,
notament celui de la "puissance" recherchée, et des offrandes en
remerciement, ou en preuve. Ces soirées ne semblent pas être comment
dire, le "but", mais "au service" de quelque chose qui les unit autour
d'un choix. Les malheureux sont considérés comme accessoires...

j'ai bouquiné un peu ces derniers temps un bouquin sur les SS et
la façon dont tout ça s'est produit... psychologiquement parlant y'a
des indices. Là on est à mon sens de ce coté de Nous mêmes... C'est une
manifestation des énergies qui ont traversé le 20ème et qui à la fin de
la guerre se sont métamorphosées en ce pouvoir mondial. Le circuit
financier de puissance est occulte au même titre que l'inquisition le
fut. Il s ont le choix de faire ça. Mais chacun d'entre nous a
également le choix de choisir, et d'agir effectivement. Alors inch
allah. A l'Instinct...

"Dernière édition par galimba le Ven Mar 28, 2008 12:54 pm; édité 1 fois"

#94: Auteur: pop-corn, Localisation: Herault
Posté le: Ven Mar 28, 2008 12:59 pm




Citation:


Voici quelques déesses africaines, a fouiller éventuellement. Je sais pas y'a un truc là certainement- à voir.






certaine déesse on le bâton de pouvoir en main

ce baton est relier au pouvoir de l'arche d'alliance



ce ne peut être l'ombre qui la manipule car elle serait grillé



un peut comme dans le film l'arche d'alliance

"Dernière édition par pop-corn le Ven Mar 28, 2008 1:00 pm; édité 1 fois"

#95: Auteur: ishtar,
Posté le: Ven Mar 28, 2008 1:15 pm


voici un lien sur un article à propos de la statue de xochipilli dieu aztéque et dont la position se rapproche le plus du dessin

encore une fois je me retrouve nez à nez avec Vénus car c'est sa soeur
jumelle (tiens des jumeaux...l'histoire est une roue sans fin)



http://www.samaelgnosis.net/revista/ser17/capitulo_02.htm



je cherche encore...

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flippant

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 16:24

#96: Auteur: Kamikaze,
Posté le: Ven Mar 28, 2008 1:33 pm


[img][/img]





Le dessin de Marie





Celui extrait de ton lien Ishtar. Je trouve ecoeurant d'associer
sacrifices d'enfants à Vénus. A part la mettre en rage et déchainer ses
foudres contre les sacrifiteurs, je ne vois pas le bénéfice qu'ils
pourraient en tirer.





[img][/img]

#97: Auteur: ishtar,
Posté le: Ven Mar 28, 2008 1:45 pm


la déesse Chalmecatecuhtli :



déesse des sacrifices

le probléme étant qu'il n'y a pas d'images la concernant à part celle ci :





http://www.azteccalendar.com/god/Chalmecatecuhtli.html



son numéro de jour est le 11



épouse de Tzontemoc ,dieu de la mort ,ils vivent dans un des 9 enfers

#98: Auteur: Kamikaze,
Posté le: Ven Mar 28, 2008 1:53 pm


On ne peut pas dire non plus que des "deesses de
sacrifices" n'existent pas. Tiens en voilà deux, considérées comme des
reines et pourtant quelles salopes! Madeleine Albright, 500 000 enfants
sacrifiés par l'embargo sur l'Irak, Condoleeza Rice, je n'ose imaginer
le chiffre. Regarde les photos, on leur donnerait le bon dieu sans
confession.







[img][/img]







Et pour le plaisir "la fiancée du vampire". Rappelle toi le nom de la bague.



[img][/img]

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flippant

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 16:26

#99: Auteur: ishtar,
Posté le: Ven Mar 28, 2008 2:40 pm


lol Kami ,tu dérives un peu ...



sinon de mon côté je trouve pas grand chose

me suis lancée dans les statues vaudou car il y a un bâton qui tient un
grand rôle mais rien de concluant je trouve..(pour info tribu des
Yoruba ,Niger)

en sachant que le panthéon vaudou est issue donc du synchrétisme
(Shango = Saint-Jean-Baptiste par exemple ,mais là c'est bizarre sa
statue montre le sol au lieu du ciel dans les peintures de Leonard)

#100: Auteur: Kamikaze,
Posté le: Ven Mar 28, 2008 2:52 pm


En fait je dérive un peu juste un peu! Cela me
rend déjà malade que des femmes participent à des sacrifices d'enfants.
Imagine par exemple les trois troll ci-dessus transformées en déèsses
dans quelques siècles. Vu leur parcours leurs idolatres pourraient
imaginer leur faire plaisir! Il suffit que ce soit par exemple Douste
Blazy qui écrive le culte. Quand Condoleeza Rice l'a embrassé la
première fois il a faillit tomber dans les vaps de béatitude! Pour lui
c'est Vénus qui lui a fait un bécot, pouah!





Maintenant on sacrifie toujours l'enfant de quelqu'un. Si je fais couic à Sarkozy, je sacrifie l'enfant de sa moman.

#101: Auteur: symphonie,
Posté le: Ven Mar 28, 2008 10:22 pm


coatlicue elle a ce nom aussi



ici





J'ai vu aussi un des dieux Legba rite vaudou avec une drôle de croix et la maison de l'Afrique







Legba

#102: Auteur: Olympe,
Posté le: Ven Mar 28, 2008 10:43 pm


Même si c'est un peu hors sujet, j'envoie un lien vers une vidéo
qui donne une piste sur la facon dont un procès peut être orienté via
un système de code sur des documents juridiques. Je trouve cette idée
très interressante sur la manière dont tout le système peut être
organisé. Ca expliquerait les non-lieu à répétition à ce sujet et tous
les intervenants qui suivent cette même direction.



Un exemple ici d'un document administratif avec des étoiles ou la mère demande la garde du a une histoire de violence.

"Dernière édition par Olympe le Ven Mar 28, 2008 11:02 pm; édité 1 fois"

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flippant

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 16:27

#103: Auteur: Olympe,
Posté le: Sam Mar 29, 2008 4:01 am


Même si je m ecarte encore un peu mais l'affaire est grave! Je retransmets une interview d'un journaliste :




Citation:

Serge Garde nous raconte l'histoire du "dossier de la honte"







Serge Garde, vous venez de publier, avec Laurence Beneux, un livre qui a pour titre Le Livre de la honte. Pourquoi ce titre?



Parce que ce que nous racontons est honteux. Parce que la façon dont la
Justice française a traité cette affaire de pédocriminalité ne mérite
pas d'autres qualifications. C'est honteux car, au départ, nous avons
publié dans L'Humanité et dans Le Figaro des révélations concernant un
CD-Rom contenant 8.500 documents de pédocriminalité et de viols
d'enfants, de nourrissons, et nous avions rapporté qu'à partir de ce
CD-Rom la police hollandaise avait établi un fichier contenant 472
portraits d'enfants. D'enfants en danger car on les voit sur le CD-Rom
dans des situations absolument sans équivoques. Pour beaucoup d'entre
eux, on est témoin des scènes de leur viol. Ce qui nous a donc
particulièrement choqués, c'est qu'à la suite de nos révélations
concernant ce document, rien n'a été fait pour rechercher ces enfants
en danger. Or ce document existe bien, il est en possession de la
police hollandaise, il a été transmis à Interpol et donc aussi aux
autorités françaises. Rien, absolument rien n'avait été entrepris de la
part de la Justice, ni de la police et, il y avait même un certain
embarras sur l'existence de ce fichier. Quand nous avons questionné les
autorités, afin de savoir si elles avaient connaissance de ce
fichier... il y a eu un refus de nous répondre.



D'où provient ce document informatique que vous vous étes procuré?



Le CD-Rom a été retrouvé chez un pédotrafiquant néerlandais
domicilié a Zandvoort qui s'appelait Gerrit Ulrich. C'était une sorte
d'activiste informatique, dans le sens qu'il intervenait beaucoup sur
Internet. Il était évident qu'on se trouvait en face d'un élément
important d'un réseau. Sur le fichier tiré de ce CD-Rom, les visages
des enfants sont identifiables, tout comme les visages de certains
violeurs. Donc, pour nous il était évident que la police française,
tout comme la Justice des autres pays européens se trouvait devant une
urgence. Rechercher les enfants afin de les sauver et mettre hors
d'état de nuire les adultes violeurs. Nous nous étions dits qu'à partir
du moment où nous publiions les révélations sur l'existence de ce
document, notre travail de journalistes etait terminé et que le travail
de la Justice devait commencer. Sauf... que c'est tout le contraire qui
s'est produit. Nous avons été contraints de constater que la seule
activité de la Justice française dans cette affaire a été celle
d'essayer de minimiser, voire d'enterrer l'affaire... et le pire, c'est
qu'ils sont sur le point de réussir.



Comment avez-vous trouvé ces documents?



Je me trouvais en Belgique avec Laurence Beneux, et nous étions en
train d'enquêter sur ceux qu'on appelait en Belgique les "témoins X",
c'est-à-dire des témoins qui apportaient des éléments sur l'existence
de réseaux de prostitution d'enfants impliquant des personnalités
belges dans le cadre de l'affaire Dutroux. On les appelle "témoins X"
pour protéger leur sécurité. L'unité d'élite de la gendarmerie belge
qui travaillait sur les "témoins X" a été stoppée net. Ces gendarmes
ont commencé à avoir de très sérieux ennuis à partir du moment où
plusieurs "témoins X" ont mis en cause des personnalités politiques
importantes, voire des membres de la famille royale belge. C'est en
travaillant sur ce phénomène qu'une personne m'a dit que je devrais
contacter l'association Morkhoven, en Belgique. Ça m'a intrigué, et
c'est comme ça que j'ai contacté l'association Morkhoven. C'est cette
association qui avait découvert le CD-Rom, et qui avait "négocié" la
remise à la police néerlandaise.



Des enfants ont été identifiés?



En conduisant l'enquête, nous avons été littéralement assaillis par
les demandes des parents qui éprouvaient des inquiétudes très vives
concernant des enfants qui ont disparu ou qui déclarent avoir été
abusés devant des caméras ou les objectifs d'appareils photos. Alors
que la Justice restait inactive, c'est nous, les journalistes qui avons
accepté de recevoir des parents pour qu'ils puissent consulter ce
fichier à la recherche d'un enfant.



Un jour, une maman, habitant la région parisienne a dit "c'est mon
fils". Puis il y en a eu une deuxième. Ce deuxième enfant a été reconnu
par sa mère, par deux pédopsychiatres qui l'ont eu comme patient ainsi
que par une travailleuse sociale. Nous avons reçu la visite de dizaines
et de dizaines de parents, grands-parents, je pense que nous avons reçu
environ deux cents personnes qui sont venues visionner ce fichier,
qu'ils ne pouvaient pas voir ailleurs. Il y a même eu des personnes qui
sont venues de Floride, et au total nous sommes arrivés à
l'identification d'une vingtaine d'enfants français et belges. Donc,
plusieurs mois après nos révélations nous pouvons dresser le bilan
suivant: travail de la justice, aucune identification; travail des
journalistes et des associations, une vingtaine d'enfants identifiés.



Mais quelle a été la position des autorités judiciaires?



Du côté de la Justice la seule activité évidente ça a été de dire:
les mamans qui ont reconnu leurs enfants se trompent. Nous avons même
pu constater que des mensonges ont été distillés à la presse. Il y a eu
une véritable pratique de désinformation. Je sais que ce que je dis est
grave, mais j'affirme que le parquet de Paris a pratiqué la
désinformation en lançant, via les agences de presse, des informations
fausses en accréditant l'idée que les parents qui avaient identifié un
enfant sur le fichier s'étaient trompés. Et puis, nous avons même vu
une intervention du substitut du procureur des mineurs à Paris, Yvon
Tallec, qui devant les caméras de France 2, au cours d'un journal
télévisé, a eu une déclaration incroyable. Il affirmait qu'il fallait
minimiser cette affaire du CD-Rom pédocriminel. Et, pour motiver ses
propos, il a avancé trois raisons: la première raison c'est que, selon
ce magistrat, les documents contenus sur le CD-Rom seraient des
documents anciens. Or, comment peut-on juger à partir d'une photo d'un
visage d'enfant s'il s'agit d'une image ancienne ou récente? Et, même
s'il s'agissait d'images anciennes... on est dans le domaine du crime
sexuel et la prescription du crime n'intervient que 10 ans après la
majorité légale de la victime! C'est-à-dire que les nourrissons qui
sont violés, comme c'est le cas de ceux que nous voyons sur le CD-Rom,
pourront porter plainte jusqu'à leur vingt-huitième anniversaire.



La seconde raison évoquée par ce magistrat est, elle aussi, aussi
incroyable que la première. Il affirme qu'il n'y aurait quasiment pas
d'enfants français sur ce fichier. Or, moi je souhaite qu'un magistrat
puisse me dire, sur la base de ces photos, quel enfant est ou n'est pas
français... c'est complètement aberrant!



La troisième raison invoquée par ce magistrat, sidère tout le
monde. Il affirme que les images d'enfants photographiés sur le CD-Rom
proviennent en réalité de certaines revues, et que les enfants étaient
consentants, ou que leurs parents l'étaient. Nous sommes donc
confrontés à un magistrat, qui sur Paris a le pouvoir de procéder a un
classement sans suite, et qui nous dit en substance que, dans ce cas de
proxénétisme, il n'y aurait aucun problème dès lors que les parents
seraient consentants! Si nous le comprenons bien, ce magistrat nous
explique que si un enfant dit "oui" il n'y a pas de viol.
Effectivement, si l'on adopte ce point de vue, on comprend pourquoi
Paris est une des régions de France où les classements sans suite et
les non-lieux dans ce type de crime sont les plus fréquents. Quand nous
avons compris comment la Justice parisienne commençait ses
investigations sur l'affaire du CD-Rom, nous nous sommes rendus compte
qu'on allait vers l'étouffement de l'affaire. C'est pour ça que nous
avons poursuivi notre travail d'investigation et que nous avons écrit
ce livre.



Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flippant

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 16:29

#103: Auteur: Olympe,
Posté le: Sam Mar 29, 2008 4:01 am


suite....



Citation:





Combien d'enfants disparaissent chaque année en France?



Je n'ai pas de réponse précise. En France, on peut avoir des
statistiques sur tout, même sur le nombre de saumons contrôlés dans le
bassin de la Loire en l'an 2000, mais sur les enfants disparus, il n'y
a pas de chiffre, ou s'il existe, il est caché. Le seul chiffre que
j'ai pu retrouver, remonte à 1982: il fait état de la disparition de
plus de soixante-dix enfants de moins de 12 ans. Il ne s'agit pas de
fugues, mais bien de disparitions corps et biens. Mais je n'ai pas
souvenance d'enquêtes concernant ces disparitions. Récemment le député
du Val d'Oise Robert Hue a posé la question à la Garde des Sceaux: il
serait bien qu'on ait des chiffres sur le nombre d'enfants qui
disparaissent en France, et cela depuis dix ans. J'attends avec
impatience la réponse de la ministre.



Dans le CD-ROM que vous avez retrouvé, y a-t-il des photos d'enfants français?



Il y a des enfants de la région parisienne, beaucoup de la région
Chambéry-Annemasse, ensuite c'est diversifié. Pour l'Yonne, c'est
terrible. Dans le cadre de l'affaire des "disparues de l'Yonne", des
parents ont demandé à visionner le fichier. Après énormément de
résistances, la juge d'instruction parisienne qui bloque tout à Paris
sur cette affaire a été amenée à transmettre un exemplaire du fichier
dans les différents commissariats et gendarmeries. Malgré qu'elle l'ait
fait pendant les mois d'été, des parents ont consulté le fichier,
notamment à Auxerre. Deux jeunes filles ont été reconnues et
identifiées par des familles de disparues de l'Yonne. Je ne sais pas
encore jusqu'à quel point cette identification est valable, mais si
c'est le cas, alors toute la version officielle de l'affaire des
"disparues de l'Yonne" tombe. Actuellement on est dans l'hypothèse d'un
serial killer de campagne, solitaire, Emile Louis. Dans le cas d'une
vérification positive, comment pourrait-ton expliquer qu'on retrouve
les photos de ces disparues dans le cadre d'un réseau informatisé en
Hollande?



Comment pouvez-vous être sûr de l'existence de véritables réseaux?



Lorsque j'ai eu entre les mains le CD-Rom et le fichier, j'ai
également pu disposer de 200-250 feuilles, des photocopies des agendas,
des carnets d'adresses de Gerrit Ulrich et de certaines personnes qui
gravitaient dans la même sphère. Sur le carnet d'adresses d'Ulrich, on
relève des contacts en Hollande, en Grande-Bretagne, en Espagne, en
Suède, aux USA, en Bulgarie, en Pologne en Lettonie et... en France! Il
y a aussi des références bancaires: l'Europabank for reconstruction and
Development, la Banque nationale d'Ukraine, mais aussi, le Crédit
agricole et le Crédit Lyonnais...



Pour quelle raison la justice éprouve des difficultés à admettre l'existence des réseaux pédocriminels?



Je reste convaincu que la pédocriminalité est niée parce qu'elle
est invisible. La justice française est habituée à traiter d'abord la
criminalité visible, celle qui crée un trouble à l'ordre public. Dans
le cas de viols d'enfants, c'est invisible, et le scandale ne va
apparaître que lorsqu'il y a le dépôt de la plainte, et que le juge va
faire son travail. C'est-à-dire que c'est le juge qui va devenir le
vecteur du scandale. Et ceci, les juges ne le supportent pas; ils sont
là pour rétablir l'ordre lorsque l'ordre public est troublé par un
scandale. La tendance générale de la Justice en France c'est de
minimiser ce qui n'est pas visible. C'est valable pour les viols
d'enfants, comme pour la délinquance économique. Il y a en plus
d'autres phénomènes qui vont jouer, et qui vont conduire à
l'étouffement de ces plaintes.



Prenons un autre exemple, dans l'Yonne, l'affaire du pavillon
d'Appoigny. Dans ce village, un individu, Claude D., avait ouvert, avec
sa femme, un véritable bordel spécialisé dans le sadomaso très hard.
Moyennant un tarif affiché dans la cave, on pouvait torturer des jeunes
filles -qui avaient été kidnappées, et qui appartenaient à la DDASS.
Elles étaient sous le même contrôle social - théorique - que les
disparues de l'Yonne. Les "clients" pouvaient écraser une cigarette
allumée sur un sein pour 600 francs, ou apposer une croix gammée au fer
rouge - il y avait une idéologie nazie dans ces activités - sur la peau
d'une jeune fille pour beaucoup plus cher. Il est clair, quand on voit
l'addition que cela pouvait représenter, qu'il y avait beaucoup de
notables parmi les clients. Les voisins n'arrêtaient pas de voir
arriver de grosses cylindrées qui venaient s'arrêter devant le
pavillon. Et le tenancier tortionnaire avait un carnet, dans lequel il
notait les noms de ses clients. On retrouve là le réflexe de certains
nazis qui étaient très fonctionnaires, et qui avaient le souci du
détail et qui tenaient des registres sur leurs crimes comme si c'était
une activité industrielle ou commerciale.



Claude D. a été arrêté parce qu'une jeune fille a réussi à
s'échapper et qu'elle a pu prévenir les gendarmes. Deux prisonnières
ont été sauvées à ce moment-là, mais on ne sait pas depuis combien
d'années ça durait et combien de jeunes filles sont passées entre les
mains de ces tortionnaires et ce qu'elles sont devenues. Pendant
l'enquête, le carnet d'adresses a disparu. Le plus beau, c'est qu'il
s'est volatilisé dans le bureau du juge d'instruction. Et donc, lorsque
Claude D. a été jugé, il n'y avait pas de clients dans le box des
accusés. Une affaire de proxénétisme sans clients. Il a été condamné à
perpétuité en 1991, et il a été remis en liberté dès l'an 2000.
Certains pourront dire que le carnet avec tous les clients n'a pas été
perdu pour tout le monde.



Retrouve-t-on souvent des personnalités influentes, des notables à l'intérieur de ces réseaux?



Je pense à ce qu'a dit le juge Connerotte qui était en charge du
dossier Dutroux, au moment où il a été dessaisi: "On a touché au jouet
des riches"... Il s'agit là d'un tabou, et donc ça coûte cher. Ce
magistrat travaillait à la recherche d'un réseau, il a été dessaisi, et
l'on a réécrit l'affaire Dutroux. Officiellement, c'est l'affaire d'un
pervers isolé.



Moi, j'essaie d'en rester aux faits. Je pense que la
pédocriminalité, la pédosexualité est sans doute l'une des dernières
pratiques sexuelles qui permettent de "tenir" ceux qui se font piéger
ou qui s'y adonnent. En France, au moins, le fait qu'un responsable
vive sa vie dans des circonstances que certaines morales reprouvent,
tout le monde s'en fiche, pourvu que ce soit entre adultes consentants.
La pédosexualité est sans doute l'un des derniers domaines où l'on peut
être l'objet de chantage. Je crois qu'il y a en France une longue
tradition dans ce domaine. Je repense aux activités du SAC, un
organisme para-policier, où l'on retrouvait des flics, des truands,
tous avec la même carte tricolore. Le SAC avait certaines activités
financières, et notamment il avait dans son giron une société dirigée
par un certain Charlie Lascorz dont le travail consistait à organiser
des parties fines, à inviter des personnalités et à les piéger en les
filmant, en les photographiant. Ensuite les gens se trouvaient
confrontés à des chantages, qui n'étaient pas seulement financiers,
mais qui pouvaient s'apparenter à un trafic d'influence.



Je peux penser qu'actuellement, organiser une partie fine et
introduire au cours de la soirée des mineurs avec prise de photos, ça
piège tous les participants. Et je vois mal comment certains groupes se
priveraient de cette arme qui peut leur procurer des parcelles de
pouvoir et de l'argent.



Comment est appliqué le droit en France pôur les affaires de pédocriminalité?



Globalement, la Justice fonctionne normalement, même si les juges
ne sont pas formés, ou n'ont pas de moyens, mais il y a en France un
certain nombre de secteurs où le droit n'est pas appliqué. La région de
Nice jusqu'à une période récente, les régions alpines, des poches dans
la vallée du Rhône, Paris... Le droit prescrit que tout acte sexuel
commis par un adulte sur un mineur de moins de 15 ans est un crime.
C'est ça les textes. Et ces textes ne sont pas appliqués dans ces zones
de non-droit. Lorsque 60 à 80% des plaintes exprimées par les enfants
sont classées sans suite, ça veut dire que l'on considère ces enfants
comme des présumés menteurs alors qu'ils sont à priori victimes. On
leur dit "non, vous êtes coupables de mensonge". Il y a une inversion
des valeurs. Lorsqu'on a été victime de ce genre de crimes sexuels, il
y a une étape qui est indispensable pour pouvoir se reconstruire, c'est
le fait qu'on vous reconnaisse le statut de victime. Pour tous ces
enfants, c'est un déni de justice. On leur dit, "vous êtes des menteurs
et pas des victimes". Ça ne peut s'appeler autrement que du non-droit.



Combien de documents pédocriminels avez-vous découverts?



Au début de l'enquête, nous avions un CD-ROM, qui contient 8.500
documents. Et puis, au cours de cette enquête, Laurence Beneux a trouvé
un deuxième CD-Rom.



Lorsque l'enquête a été publiée au printemps 2000 dans L'Humanité
puis dans Le Figaro, la Garde des Sceaux s'est déclarée troublée. Elle
intervient alors dans le journal de France 3, où elle va tenir un
langage étonnant... "Nous avons le fichier [qui était en possession
d'Interpol], mais nous ne pourrons rien faire tant que nous n'avons pas
le CD-Rom". Et ça, c'est étonnant, car déjà dans le fichier il y a des
documents assez précis pour pouvoir commencer à travailler. Le
lendemain de cette intervention, je remets donc le CD-Rom au procureur
général auprès de la Cour d'appel de Paris, Alexandre Benmaklouf. Ce
que je ne savais pas, quand je remettais le CD-Rom au procureur
général, c'est qu'il l'avait déjà. Depuis un an. Et l'affaire avait été
classée au bout de quelques semaines, au motif qu'il n'y avait pas
matière pour une incrimination pénale. Je rappelle que dans ce CD-Rom
il y a des viols de nourrissons...



Ensuite, Laurence Beneux, qui travaillait à l'époque pour Canal+, a
eu accès au deuxième CD-Rom, qui contient des scènes de torture de
petites fillettes insoutenables, et elle le remet à la Justice. Depuis,
rien. C'est-à-dire que la Justice possède deux CD-Rom, et...
strictement rien.



Au moment où nous parlons, nous avons vingt CD-Rom. C'est-à-dire
entre 80.000 et 100.000 documents pédosexuels et pédocriminels. Ce sont
des documents qui doivent servir pour identifier les enfants, pour les
sauver. Derrière chaque photo, il y a un enfant réel, qui a été violé,
qui souffre. Qu'est-ce qu'on va faire de ces CD-Rom? Pour moi, il n'est
pas question de les remettre à la Justice française, quand on voit ce
qu'elle a fait des deux premiers que nous lui avons confiés, je ne peux
pas être complice de ça.



Vous avez déjà été menacé?



Oui. Des menaces de mort. Au moment de la sortie du livre.
J'interprète ça comme des pressions, des tentatives de vouloir
m'empêcher de faire mon travail, on veut me faire peur, me
déstabiliser. Je pars du principe que si un jour on voulait m'abattre,
on ne me préviendrait pas à l'avance. Je travaille en réseau avec
d'autres journalistes. C'est ça la meilleure protection.


source



Ces ordures, il faut les arrêter le plus vite possible! Ca ne peut pas
continuer comme ca! Même violer des nourrissons en toute impunité avec
photo à l'appui! C'est inadmissible. Qu'on juge ces juges et toute la
clic pour haute trahison et coffrer tout ca! Je suis vraiment
scandalisé et outré par toute cette merde!

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flippant

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 16:32

#104: Auteur: adzo,
Posté le: Sam Mar 29, 2008 9:14 am


quelqu'un pourrait effectivement essayer d'infiltrer un réseau mais...

c'est vraiment pas évident de se donner la personnalité crédible qu'il
faut, il faut s'écrire son histoire, ses relations avec ses désirs, ses
tensions intérieures entre ses désirs et la jouissance de ne pas
respecter les règles et les peurs de passer à l'acte, d'être pris au
piège par les institutions de la société. et tout le reste...

réinventer aussi sa famille... etc

et puis il y a l'approche aussi... on ne dit pas tout comme ça dès le début.



un immense travail quoi...

et en plus, je ne crois pas que ces gens donnent des renseignements
privés avec seulement 2 ou 3 chats sur internet... peut-être bien que
cela peut donner des informations précises au bout d'un moment mais il
faut vraiment devenir l'ami de la personne dont on veut tirer les
informations. C'est un travail de très long terme... quoi que en même
temps, ça doit leur faire plaisir de partager avec de nouveaux et de
les intégrer, les corrompre à leur tour... en les mettant en confiance
après quelques discussions et en tombant sur la bonne personne ça doit
pouvoir quand même aller relativement vite.



ça mis à part, il y a plusieurs grands risques comme celui de se
faire pincer ou ficher par les institutions... et celui que le
correspondant vous invite à prendre l'apéritif chez lui pour parler
plus sérieusement...



Si quelqu'un se sent prêt...

#105: Auteur: adzo,
Posté le: Sam Mar 29, 2008 11:50 am


dans le même genre de ce que vous chercher comme réseaux maçonniques à suspecter kamikaze a trouvé ceci : http://www.lemonde.fr/societe/article/2008/03/27/le-petit-negoce-de-la-securite-d-alain-bauer_1028023_3224_1.html



j'avoue que dans la description qui est faite, on pourrait penser qu'il est lié à quelque chose de pas net.

"Dernière édition par adzo le Sam Mar 29, 2008 11:51 am; édité 1 fois"

#106: Auteur: symphonie,
Posté le: Sam Mar 29, 2008 12:27 pm




Citation:






Sur ce site les rituels du Dieu Soma



http://www.anthropologieenligne.com/pages/sacrificeI_2.html

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flippant

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 16:32

#107: Auteur: Kamikaze,
Posté le: Mar Avr 01, 2008 9:32 pm




Citation:
Le soma est une liqueur spiritueuse obtenue par le pressurage d'une
plante qui croît sur les montagnes. Son nom signifie uniment : "le
pressuré", "l'exprimé" (somah). Le sacrifice de soma est effectué
annuellement, au printemps, un jour de syzygie







Citation:
En astronomie, une syzygie (du grec suzugia, réunion, puis du bas latin
syzygia) est une situation où trois corps sont alignés.



Ce mot est généralement utilisé pour le Soleil, la Terre et la Lune
ou une planète. Par exemple, les éclipses de lune ou de soleil sont des
syzygies ; de même on parle de syzygie pour désigner les nouvelles et
pleines lunes, lorsque le Soleil et la Lune sont respectivement en
conjonction et en opposition, bien qu'ils ne sont pas parfaitement
alignés avec la Terre.














Citation:
La syzygie est un terme décrivant l'union en symbiose de figures
mythologiques, apparaissant notamment dans la tradition alchimique. Il
s'agit de la réunion de couples de contraires, homme et femme, soleil
et lune. L'androgyne hermétique en est un des exemples les plus connus.



Carl Gustav Jung a intégré la notion de syzygie dans son
interprétation des archétypes inconscients, notamment a travers le
couple fondamental d'anima et d'animus lorsque ceux-ci apparaissent
symbiotiquement. Le processus de différenciation de ces couples
syzigiques fait partie du cheminement de la conscience vers
l'illumination








http://fr.wikipedia.org/wiki/Syzygie_%28%C3%A9sot%C3%A9risme%29




Citation:

LA SYZYGIE













Nous faisons tous partie, nous habitants de la terre, d'un ménage
à trois...entre la terre, la lune et le soleil : les forces
d'attraction du soleil et de la lune sur les étendues liquides de nos
mers et océans engendrent lors de leur passage, une onde qui se propage
à leur surface : la marée .



Ces trois là s'y entendent pour prendre des positions compliquées aux noms surprenants comme : la syzygie



Cela aurait pu vous faire penser à un nom d'oiseau, ou bien à celui
d'une jeune fille en fleur….alors qu'en fait c'est tout simplement
lorsque terre, lune et soleil qui n'arrêtent pas de se tourner autour,
se trouvent bien alignés et donnent pleine lune (PL) ou nouvelle lune
(NL) !



La lune mettant 29,5 jours pour faire le tour de la terre (une
lunaison), syzygie de pleine lune et syzygie de nouvelle lune se
succédent tous les 15 jours .







Or des positions de ces trois là et de leurs attractions mutuelles
dépendent nos marées : à chaque syzygie (à la PL et à la NL soit


2 fois par mois) correspond une période de fortes marées : elles montent plus haut, descendent plus bas .



Et pour ceux qui aiment les précisions, comme la lune ne tourne pas
rond autour de la terre mais décrit une ellipse, sa distance de la
terre n'est pas forcément la même lors de la PL ou de la NL : plus elle
est proche, plus la marée est forte


Ainsi en août les marées de PL et de NL sont de même force, puis celles
de NL s'affaiblissent jusqu'en Novembre pour recroitre et redevenir
égales à celles de PL en février ; celles ci vont, à leur tour,
s'affaiblir jusqu'en mai pour recroitre jusqu'en août…et la boucle est
bouclée .


On a vu que lorsque terre, soleil et lune se trouvent alignés sur leurs
orbites respectives, cela donne pleine lune et nouvelle lune (syzygies
de PL et NL), et fortes marées, et que la force de ces marées de
syzygies dépend de l'éloignement de la lune à ces moments là, variable
suivant les saisons .



Mais le Terre trouvant cela sans doute trop simple, a décidé de
compliquer encore la situation en tournant inclinée, comme si elle
penchait la tête toujours du même coté.



Notons que c'est quand même grâce à cette "complication " qu'on a nos saisons !



Mais il y a une autre conséquence : le 23 septembre et le 21 mars
sont les deux seules dates de l'année ( appelées équinoxes ) où le
soleil se trouve "dans le plan de l'équateur" et où sa force
d'attraction se fait le plus sentir sur nos mers et océans .



Cela donne les fameuses marées d'équinoxe de printemps et d'automne.



Quand aux marées du siècle promises, elles se produisent tous les 4
ans et demi !…lorsque les date de syzygie de PL ou NL et d'équinoxe
correspondent : l'attraction de la lune et celle du soleil sont alors
conjuguées et à leur maximum .



Sachez que la dernière "marée du siècle" était le 21 mars 2002 !





http://pagesperso-orange.fr/planetvoile/syzygie.htm




Citation:

Terme
d'astronomie. Positions du soleil et de la lune, quand ces astres sont
en conjonction ou en opposition, c'est-à-dire à la nouvelle et à la
pleine lune.
Les marées vont en croissant des quadratures aux syzygies, et en
décroissant des syzygies aux quadratures. [Brisson. Traité de phys. t.
III, p. 190]

Lorsque les deux marées lunaire et solaire coïncident, la marée
composée est plus grande ; ce qui produit les grandes marées vers les
syzygies. [Laplace, Expos. IV, 11]

Il se dit aussi des planètes.



2 Terme de métrique ancienne. Réunion de plusieurs pieds en un
seul. Le latin libertate est un épitrite formé par syzygie d'un spondée
et d'un trochée.
3Syzygies valentiniennes, dans le gnosticisme, déterminations
successives et personnelles de l'essence divine, se déroulant deux par
deux, chaque éon masculin ayant à côté de lui un éon féminin (voir
OGDOADE).
rechercher



http://littre.reverso.net/dictionnaire-francais/definition/syzygie/71881




Citation:

Étymologiquement, aussi bien l'hellénique syzygie que les romans conjonction et conjugaison signifient « sous un joug commun ».



Outre l'astrologie et la grammaire, on a aussi l'image des bœufs
accouplés dans le vocabulaire du mariage : grec moderne σύζυγος
[sízigos] (m. et f.) « époux, épouse » et français conjoint (fr. pop.
conjugo).


http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?t=1489





J'ai extrait la syzygie de ton lien Symphonie parce qu'il est
interessant peut-etre au niveau du calcul des dates de ces rendez-vous
monstrueux. Parce qu'aussi les périodes semblent propices aux
affectations des humeurs, et pour le sens un peu hanté en ésotérisme.
En plus j'ai connu un chien qui s'appelait zygie, à moitié ouf. On
aurait dit par moment qu'il abritait un diable.





J'édite car je viens de me rendre compte que c'est le 106ème message du
topic. C'est le genre de petites fantaisies à vivre sur OVDT Ordre des
Veilleurs du Temple



C'est à dire que 106 se décompose comme la zyzygie: Dieu (1) et Diable (6), en kabbale chrétienne.

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flippant

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 16:32

#108: Auteur: symphonie,
Posté le: Mer Avr 02, 2008 9:29 am




Citation:


**France 3 - Mars 1999 - "viols d'enfants : la fin du silence ?"**



Viols, Sacrifices & Charniers d'Enfants à Paris étouffés par le GouverneMENT !



Témoignages d'enfants violés et discrédités, lâchement ignoré par le
gouvernement qui protège et couvre les bourreaux de ce puissant réseau.



Nous avons maintenant les preuves irréfutable.

Elles le sont !! Indépendamment de tout discrédit et dévalorisation pouvant leurs être faites.



Enfants torturés pendant des cérémonies ou ils sont massacrés et sacrifiés!

Violés en collectivité de groupe, brulés et décapités par le réseau
Occulte avec la complicité "Flagrante" du Gouvernement qui les couvre
et les protèges!!

(la puissance de ce réseau d'influence est sans équivoque, elle
est témoigné par la protection que le gouvernement leurs accorde..)



Un contact m'a fourni ce reportage qui a était étouffé et que l'on
tente de discrédité pendant le débat télévisé qui lui est associé.

Mais cette tentation "évidente" et sournoise que le chef de la brigade des mineurs fait en se Ridiculisant est un échec!!

Face : et au reportage, et aux invités au débat et à vous probablement.

Il a osé dire que ce n'est pas des réseaux pédophiles
institutionnel dont il faut s'occuper mais de la petite pédophilie
quotidienne et ordinaire!!!!!

N'a t-il pas par panique dit tout haut ce que lui et ceux qu'il représente pensent tout bas?

C'est comme ces médecins plus intéressés par leurs honoraires que
par la santé de leurs patients qui préférèrent soignés les symptômes
d'une maladie plutôt que de guérir sa cause!!!

Et donc s'assurer qu'elle reviendra avec aussi évidemment, l'argent du client.

Ceci c'est vouloir jonglé avec la forme d'un problème sans jamais éliminer le fond, la racine, la source!!!!

Soigner les effets et non les causes!!

Ce reportage est pratiquement inconnu du grand Public qui pourtant a eu lieu en 1999 tard le soir sur une chaine PUBLIC !!

C'est un débordement causé probablement grâce à une présentatrice
qui avait à l'époque soif de vérité et qui jouissait d'une certaine
liberté mais qui ensuite, après ce débordement, a était orienté vers
une autre directive afin que la trappe qu'elle avait ouverte et qui
doit impérativement être inconnu du grand Public se referme sans que
l'œil du peuple ne s'en aperçoit.

Martine Bouillon a été muté en province par le Conseil Supérieur
de la Magistrature (dans lequel siège le Président de la République) le
lendemain matin de la projection tardive du documentaire.

Sous le prétexte : " d'atteinte à la délicatesse ".

Le Haut Magistrat qui lui a assigné l'ordre de mutation a été mis
en examen par la suite pour pédopornographie mais a été blanchie.

M.B. se refuse désormais à tout commentaire sur cette affaire déclarant seulement qu'elle " a des personnes a protéger ".








Comme promis Kami j'ai bougé les pots,un article avec pas mal d'infos de l'ami Ringardus



http://conspiration.ca/ringard/Viol_d_enfants_%20sacrifices_humains.htm

#109: Auteur: galimba,
Posté le: Mer Avr 02, 2008 11:26 am


Je connais bien le panthéon de l'inde, j'irai
faire un tour, mais le soma a peu à voir avec ce que vous en dites...
cependant certains adorateurs de kali, certaines sectes osaient les
sacrifices et les meurtres en adoration. Mais de façon très isolée, ce
n'est pas du tout une pratique répandue, plutot légendaire et
historiques. Je repasse...

#110: Auteur: galimba,
Posté le: Mer Avr 02, 2008 11:48 am


M'autorisez vous à divulguer l'adresse de ce fil suite à l'envoi du lien du film au listing de l'herbe folle?

#111: Auteur: Kamikaze,
Posté le: Mer Avr 02, 2008 11:57 am


Evidemment!!!!!





Par ailleurs comment pourrait-on l'empecher.







Plus il y aura de monde sur le coup, plus on aura de chances d'avancer. Enfin si tout le monde tire dans le meme sens.

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flippant

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 16:33

#112: Auteur: Joseck, Localisation: Alpes-Maritimes
Posté le: Mer Avr 02, 2008 3:26 pm


LES MYSTERES DE L'OPERATION MONARCH

Enfants disparus, abus rituels et contrôle mental

http://karmapolis.be/pipeline/monarch_mystere.htm




Citation:

... Mais revenons à nos chiffres : à titre d'exemple, en France, on
considère que 800 enfants disparaissent chaque année sans laisser de
traces. En Belgique, petit pays de 10 millions d'habitants, en 2001,
plus de 200 mineurs ont disparu d'institutions diverses, ce qui
n'englobe évidemment pas les chiffres totaux des enlèvements. Les
données relatives aux violences physiques, abus sexuels, négligences
lourdes et cruautés mentales sont en constante augmentation dans la
plupart des pays européens. Le commerce de l'enfant arrive en troisième
position derrière la drogue et les armes en ce qui concerne les
bénéfices engendrés. Voici donc certaines tendances qui peuvent
seulement donner une vague intuition de l'ampleur du drame.

...



Pour conclure



Vous comprendrez bien qu'il ne convient certainement pas de prendre
tout au pied de la lettre : récits, témoignages, affirmations mais
comme nous le répétons assez, les incohérences et étrangetés de ce
dossier ne peuvent nous empêcher de considérer que l'affaire Monarch
repose sur quelque chose de tangible. Nous continuerons à évoquer ce
sujet à l'avenir, entre autre par la traduction d'autres interviews qui
avaient été données par des personnalités, chercheurs et victimes du
contrôle mental dans cette admirable série de la radio canadienne.
Attenant à cette série, un site très complet sur ce thème vous permet
de tout découvrir, de Monarch aux implants, en passant par Haarp, MK
Ultra, les Illuminati ou la Tavistock Institute. Un site incontournable
que nous tenterons de mettre à la disposition en français par la
traduction de certains textes clés.



Pour mieux encore comprendre cet univers pour le moins
traumatisant, nous vous invitons à lire la seconde partie de ce
dossier, soit la traduction d'une interview donnée par Fritz
Springmeier. Probablement jamais auparavant, l'auditeur intéressé aura
pu trouver autant d'informations pertinentes et concentrées en une
seule émission. C'est la raison pour laquelle nous vous conseillons
vivement de vous procurer, toujours en anglais, la vingtaine
d'entretiens et d'articles consacrés au contrôle mental de l'émission
Radio CKLN animée par Wayne Morris.



Karma One

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flippant

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 16:33

#113: Auteur: galimba,
Posté le: Mer Avr 02, 2008 6:52 pm




adzo a écrit:


Ce sont quand même des hommes qui font ça.

Il ne faut pas l'oublier.

Seulement ils ne sont pas sans aucune influence pesant sur eux, je veux
dire que leur folie ne vient pas de nulle part, elle est propagée par
cette secte et les racines de cette secte sont liées aux semences de
notre société.

Il va falloir purger tout ça.






Et ce que cette société est c'est ce que nous sommes ou plutôt, ce que nous nous donnons à être... donc?



Je vais ouvrir un fil sur la vision et la création...

#114: Auteur: adzo,
Posté le: Mer Avr 02, 2008 8:57 pm


je voulais surtout dire que des gens cherchent à
corrompre le plus possible et de la manière la plus sombre possible, la
société, et que ces horreurs ne sont qu'un exemple de ce qui s'est
implanté au milieu d'une société qui devait être idéale.

Il ne s'agit probablement pas à mon sens de faire le mal et de
souiller l'humanité gratuitement juste comme ça sur un coup de tête,
c'est quelque chose de très vaste et lié à pas mal de choses.

mais il y a aussi effectivement le fait que ce genre d'horreurs
n'existent pas à partir de rien et sont bien nourries par quelque
chose.

j'aime bien le lien donné par joseck.

"Dernière édition par adzo le Mer Avr 02, 2008 8:59 pm; édité 2 fois"

#115: Auteur: galimba,
Posté le: Mer Avr 02, 2008 10:34 pm




adzo a écrit:
je voulais surtout dire que des gens cherchent à corrompre le plus
possible et de la manière la plus sombre possible, la société, et que
ces horreurs ne sont qu'un exemple de ce qui s'est implanté au milieu
d'une société qui devait être idéale.

Il ne s'agit probablement pas à mon sens de faire le mal et de
souiller l'humanité gratuitement juste comme ça sur un coup de tête,
c'est quelque chose de très vaste et lié à pas mal de choses.

mais il y a aussi effectivement le fait que ce genre d'horreurs
n'existent pas à partir de rien et sont bien nourries par quelque
chose.

j'aime bien le lien donné par joseck.






Je n'sais pas. Je pense pas qu'il y ait une volonté vis à vis de la
"société" ça veut rien dire en tout cas pour moi la "société". Comme il
est décrit dans le film par le père même sur un enregistrement,
l'énergie de destruction est tout simplement fascinante et quand on y
mord, ou baigne dedans, c'est comme toute immersion, on a bien du mal à
s'en dépétrer, comme le chien quand il goutte au sang. On est tous
concerné individuellement par ce possible en nous d'un coté ou de
l'autre. Effectivement on est Dieu. Et dans ce cas là c'est terrible.
Et si ça arrive c'est justement parce que la plupart des hommes
n'assument pas leur propre divinité en eux mêmes. Ca laisse la place à
une fausse ivresse de puissance car Puissant de Soi même: Nous Le
Sommes.

C'est en cela que je me sens responsable. Et je ne supporte pas
ces "pour qui tu t'prend". Ce n'est pas être dieu le problême, car ça
demande conscience et détermination, et dévotion à toute épreuve (et
sincérité donc). Se prendre pour dieu par contre sous entend que
certains le sont (dieu) et d'autres pas. Et comme chacun d'entre nous a
déjà bien du mal à être lui même... le contexte est idéal. Le lit de
semence est fertile à l'abus. la solution pour moi réside dans le fait
de reprendre son propre jardin en main. De développer les attributs
subtils et intuitifs en nous. Car si aux sens certaines choses peuvent
passées inaperçues, avec d'autres il devient plus difficile de cacher
la vérité sur sa propre réalité. Le caché, l'inconscient devient
visible... enfin je sais pas vraiment si on peut se sortir de toute
cette merde de toute façon tellement ça nous colle aux basques.

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flippant

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 16:34

#116: Auteur: Satyneh, Localisation: Sud-Ouest
Posté le: Dim Avr 06, 2008 4:38 pm


Oh punaise.



Désolée je n'ai pas tt suivi mais en parcourant les pages sur Dracula
(pour trouver une illus du Dragon renversé) je viens de tomber sur ça (que j'avais complètement oublié) :




Citation:Dragon renversé

Dragon renversé, (Hist. mod.) ordre de chevalerie, institué par
l'empereur Sigismond vers l'an 1418, après la célébration du concile de
Constance, en mémoire de la condamnation des erreurs de Jean Hus &
de Jérôme de Prague, à laquelle ce prince contribua beaucoup par ses
soins, son autorité, & son zele. Cet ordre qui ne subsiste plus, a
fleuri en Allemagne & en Italie. Les chevaliers portoient ordinairement une croix fleurdelisée de verd.
Aux jours solennels ils revêtoient le manteau d'écarlate; & sur un
mantelet de soie verte, ils avoient une double chaîne d'or, de laquelle
pendoit un dragon renversé, aux ailes abattues, émaillées de diverses
couleurs. Favin, théâtre d'honn. & de chev. Chambers. (G)






C'est quoi une croix fleurdelisée de verd ??? Une croix fueillue ou une croix avec les liserets de fleurs vertes ?



édit : ce doit être ça en fait :



"Dernière édition par Satyneh le Dim Avr 06, 2008 4:50 pm; édité 2 fois"

#117: Auteur: Kamikaze,
Posté le: Dim Avr 13, 2008 12:00 pm


Personne n'a encore rebondit sur le dernier post
de Satyneh, je vais le faire parce que j'ai visionné hier soir pour la
première fois le fameux Eyes Wide Shut, dont il est d'ailleurs question
dans le lien mis par Josek. Il parait que c'est un film dans lequel
Stanley Kubrick, qui interprete d'ailleurs un des roles principaux
(dont un participant à ces fameuses orgies rituelles de la très très
haute société) a livré des clés importantes juste avant sa mort.





Kubrik avait choisi Kidman et Cruise, parce qu'ils étaient UN
COUPLE. La trame de fond est d'ailleurs la jalousie, la tromperie
sexuelle obsedante pour l'homme et dans une moindre mesure pour la
femme puisque c'est Cruise dans le film qui "visualise obstinément sa
femme dans les bras de son amant", le doute, le manque de confiance.



Ce qui m'a d'abord frappé c'est que dès le début du film,
lorsqu'ils se rendent à une grande soirée avant Noel, Kidman, délaissée
attend au bar en buvant (cf Bacchus). Elle est abordée par un
personnage qui se présente et ne trouve pas mieux que de lui dire qu'il
est HONGROIS. Une nationalité entre mille, qui est citée sans aucun
rapport avec le sens du sujet à première vue. Pendant qu'il danse avec
elle en lui faisant des avances, on voit Cruise abordé de son coté par
deux superbes créatures qui veulent l'entrainer vers "l'arc en ciel".



J'avais cette image de Drakula qu'on voit dans les films avec ces vampirettes envoutantes.







Pour ce qui est de la fameuse cérémonie, si elle est aussi
couillonne de prétention comique et tragique qu'il est possible de
l'etre dans ce genre de cas, elle apparait aussi bien plus soft que ce
qui est décrit dans l'exemple qui nous préoccupe ici.

#118: Auteur: galimba,
Posté le: Dim Avr 13, 2008 12:08 pm




Kamikaze a écrit:
Personne n'a encore rebondit sur le dernier post de Satyneh, je vais le
faire parce que j'ai visionné hier soir pour la première fois le fameux
Eyes Wide Shut, dont il est d'ailleurs question dans le lien mis par
Josek. Il parait que c'est un film dans lequel Stanley Kubrick, qui
interprete d'ailleurs un des roles principaux (dont un participant à
ces fameuses orgies rituelles de la très très haute société) a livré
des clés importantes juste avant sa mort.





Kubrik avait choisi Kidman et Cruise, parce qu'ils étaient UN
COUPLE. La trame de fond est d'ailleurs la jalousie, la tromperie
sexuelle obsedante pour l'homme et dans une moindre mesure pour la
femme puisque c'est Cruise dans le film qui "visualise obstinément sa
femme dans les bras de son amant", le doute, le manque de confiance.



Ce qui m'a d'abord frappé c'est que dès le début du film,
lorsqu'ils se rendent à une grande soirée avant Noel, Kidman, délaissée
attend au bar en buvant (cf Bacchus). Elle est abordée par un
personnage qui se présente et ne trouve pas mieux que de lui dire qu'il
est HONGROIS. Une nationalité entre mille, qui est citée sans aucun
rapport avec le sens du sujet à première vue. Pendant qu'il danse avec
elle en lui faisant des avances, on voit Cruise abordé de son coté par
deux superbes créatures qui veulent l'entrainer vers "l'arc en ciel".



J'avais cette image de Drakula qu'on voit dans les films avec ces vampirettes envoutantes.







Pour ce qui est de la fameuse cérémonie, si elle est aussi
couillonne de prétention comique et tragique qu'il est possible de
l'etre dans ce genre de cas, elle apparait aussi bien plus soft que ce
qui est décrit dans l'exemple qui nous préoccupe ici.





Oui, y'a des trucs là... Kubrick était bien perché, il captait
violemment. J'ai pensé aussi à ce film, qui m'a bien dérangé, et c'est
tout à fait ça. Surtout la fin ou on ne sait plus ce qui est réel ou
pas, c'est vraiment ce qui s'ouvre, on est perdu, manipulé, ou pas, on
sait pas on sait plus. Suite à la diffusion de ce lien j'ai reçu ça
d'un journaliste creusois, pour rajouter encore du doute (on peut tout
faire avec le doute, mieux vaut être certain d'avoir raison de se
tromper:)). Hongrois tien tien. Il y a aussi une mafia de l'est très
puissante qui trafique la chaire vivante n'est-ce pas? Oui c'est
bizarre y'a comme des trucs qui se répondent, et on sait pas.



"Bonsoir, vous ne devriez pas diffuser ce type d'hoax, ça décrédibilise grave.

Ce reportage pédoclaste est un faux, une arnaque dont les
protagonistes -hormis les enfants abusés par la journaliste qui a monté
le reportage, Pascale Justice- ont tous été condamnés pour diffamation
et calomnies, même Elise Lucet et son émission "parole d'enfants" qui
n'a jamais plus été diffusée.

Le pseudo Docteur Sabourin qui instrumentalise les enfants est en
fait un dangereux manipulateur sectaire repéré dans des rapports
parlementaires de 1999 et 1995 sur les sectes.

Le substitut du procureur Martine Bouillon placardisée depuis à la
Chancellerie (un magistrat c'est inattaquable et inamovible) avait du
temps ou elle exerçait à Paris la dysfonction de juge pour enfants la
fâcheuse habitude de placer les enfants chez elle...

Georges Glatz est un reconnu escroc de la plus belle eau,
journaliste de télé suisse, homme politique populiste du canton de
vaud, il est aussi en lien avec nombre d'organisations sectaires et en
particulier le Juge Roland Schneider, le chef d'une organisation
sectaire internationale à tendance pédophile de Lausanne pour toute
l'Europe. Le pompon c'est qu'il dit se battre contre les "sectes" et la
pédophilie... il est aussi l'auteur des accusations selon lesquelles il
y aurait des charniers d'enfants en banlieue parisiennne... incroyable
non? il ne cesse de dire aussi que le gouvernement français est
complice et couvre des pédophiles, ça il a peut-être raison piour
certains politiques!!! il a aussi une asso cide.org qui dit défendre
les mères victimes de pères pédophiles, il est cache en suisse. Tiens
comment se fazit -il qu'avec le nombre incalculable d'assos de femmes
voictoimes , celles qui disent lutter contre le pédérastes et celles
qui tout simplement s'en prennent aux papas, aucune n'ait pris la
défense de cette pauv' mère? aucune sur le plateau, mais alors qui
commandite ce reportage et sa surdiffusion sur daily motion alors que
ce sont 80000 enfants réellement en danger sectaire selon le rapport
parlementaire n°3507 "l'enfance violée" de 2007?

à méditer, non pas à médiatiser. Merci

Bien à vous, Hugues un journaliste creusois



En copie une asso qui connait bien cette affaire et les dérives psycho judiciaro pédoclastes"


"Dernière édition par galimba le Dim Avr 13, 2008 12:10 pm; édité 1 fois"

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flippant

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 16:34

#119: Auteur: galimba,
Posté le: Dim Avr 13, 2008 12:12 pm


Ca serait ptet pas mal de cacher ce fil?

"Dernière édition par galimba le Dim Avr 13, 2008 12:13 pm; édité 1 fois"

#120: Auteur: Kamikaze,
Posté le: Dim Avr 13, 2008 12:20 pm


Galimba, je ne comprends strictement rien à ce
que tu racontes. Qu'est qu'on s'en balance de l'avis de ce crétin de
journaliste de la creuse? Il n'a qu'à étudier les écoutes téléphoniques
et le fait que la gamine n'ait pas eu d'avocat et soit mise à genou
pour mesurer la distance sol-pénis.

#121: Auteur: galimba,
Posté le: Dim Avr 13, 2008 12:38 pm




Kamikaze a écrit:
Galimba, je ne comprends strictement rien à ce que tu racontes. Qu'est
qu'on s'en balance de l'avis de ce crétin de journaliste de la creuse?
Il n'a qu'à étudier les écoutes téléphoniques et le fait que la gamine
n'ait pas eu d'avocat et soit mise à genou pour mesurer la distance
sol-pénis.



Non, kes ke TU t'en balances. Rien n'est à omettre, c'est un vrai bouillon.

Les réseaux de l'est et les prostituées tu connais pas? Tu comprends là
ou pas? De quoi ils se servent aussi dans ces soirées si soirées il y
a? Des laissé pour compte et des immigrés. Dans eyes wide shut c'est
qui la chaire fraiche? Pourquoi Kubrick a choisi la hongrie? Avait il
un truc a faire passer? Tu l'as vu le film ou pas???? A la fin
qu'est-ce qu'il se passe? Il se passe de Cruise après l'écoute de la
seconde version est dans le doute total, que la réalité lui échappe et
qu'il ne sait plus si ce qu'il a perçu est réel ou pas car ses sens
sont mis en doute. Dans ce cas là c'est pareil, l'occulte est joué à
fond, et je pense pas qu'être sûr et certain soit un avantage, en tout
cas pour moi. J'ai tendance à être affirmatif d'après mon ressenti,
mais concernant la forme ça reste à découvrir. La source ça reste ce
qu'on vécu ou pas les enfants. C'est un drôle de bordel et parfois il
faut sortir du noeud pour contourner, se laisser porter par d'autres
voies inexplorées.

Et Vlad Dracul. Le vampire. Le culte de l'égo. Rouge sang. Se
repaitre de l'énergie des autres sur la philosophie du plus fort (faut
être quand même vachement idiot pour pas voir que ça marche pas comme
ça). Quel pays? La mafia hongroise c'est pas des rigolos. Ici à Limoges
elle est florissante. Les filles débarquent pour utilisation et ça
pousse carrément vers le centre ville. Et les flics? Bah les flics.
Comme d'habitudes ils cherchent. Et ils trouvent pas. Ou ils évitent de
trouver. On sait pas.
Je sais pas une énergie sanguinaire qui me traverse là et qui bien sûr me renvoie à moi même. Parano surement hein.



Je me demande si tout ce petit monde ne se connait pas, de près ou de
peur? Plus on est puissant, ou riche, plus le monde est petit. Ceux qui
se croisent dans la haute ont probablement leur presse, leur ragots et
leurs indics concernant les agissements des uns et des autres. Show biz
et compagnie par ex., des bruits de couloirs et ceci et cela...

"Dernière édition par galimba le Dim Avr 13, 2008 12:52 pm; édité 6 fois"

#122: Auteur: Kamikaze,
Posté le: Dim Avr 13, 2008 12:53 pm


Galimba, si tu crains pour toi, retire tes posts du fil!





Et s'il est si facile de te mettre dans le doute, que si on te dit que
ta main gauche est ta main droite et qu'une frite est un oignon, tu te
perds, qui y peut quelque chose?

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flippant

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 16:34

#123: Auteur: Satyneh, Localisation: Sud-Ouest
Posté le: Dim Avr 13, 2008 3:50 pm


Ben déjà le titre de ce topic n'est pas très explicite, cela peut permettre de faire des recherches sans être trop inquiété (?).

De plus, Kubrick étant né d'une famille juive américaine originaire
d'Europe Centrale (d'après Wikipedia), c'est p-e pas étonnant qu'il
fasse référence aux pays de l'Est.



Mais je ne veux pas parler de ça, mais de la Croix Feuillue.

En faisant des recherches pour le topic de Marcaz à propos des
Dragons, je suis allées voir du côté de Quetzalcoatl. Et de fil en
aiguilles (trop long à expliquer), je suis passée de ce Dieu en rapport
avec la végétation.... jusqu'à faire plus amples recherches sur la
crois fleurdelysée.

J'ai fait erreur en fait.

Cette image, emblème de l'Ordre du Dragon Renversé :



Est en rapport avec la fleur de Lys, symbole de royauté (entre
autre, mais c'est ainsi qu'il est utilisé sur des blasons et revers de
monnaie) :

http://www.numismatique.org/images/monnaies/france/f04/f04_0161.jpg

]http://www.numismatique.org/images/monnaies/france/f04/f04_0161.jpg

Pour en savoir plus, c'est ici

Assez étonnant par rapport à Henry IV, qui n'est autre que le
dernier roi de Navarre, (la Navarre a été conquise par le roi
d'Aragon), je mettrai ces fils dans le topic Dracula.



**********************************************************





Par contre , la Croix Feuillue,
en elle-même, renvoie aux symboles du sacrifice et de la renaissance
(le feuillage évoquant le pouvoir de faire refleurir un bois mort,
grâce au sang écoulé).



Des images de cette croix feuillue, du temple du même nom à
Callenque, pour compléter les recherches de Kamikaze à ce sujet, dans
les rituels Maya :

ART ET COSMOGONIE



Croix Feuillue. Palenque.

Voici un fil :

http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?p=135122


Neuroloops a écrit:


Skipp a écrit:et
l'on trouve également des représentations de sacrifices humains sur les
bas-reliefs mayas. Un exemple la dalle de Palenque où l'on voit bien un
sacrifice en l'honneur du dieu du maïs avec au sommet de la dague un
Quetzal
(qui contrairement à quetzalcoatl n'est pas un être imaginaire)

:



Je ne dirais pas "assez exceptionnel" mais plutôt "moins fréquent". L'on trouve bien des sacrifiés au fond des cénotes...


heu non, il s'agit pas d'une dague mais c'est vrai que l'on pourai
vraiement penser a une dague. mais la proportion par rapport au roi est
bien trop grosse.



cela représente l'arbre cosmique ou arbre de la vie:



"Ce concept, exprimé par l'arbre cosmique, est incarné par le roi
lui-même, qui le transmet aux hommes au cours d'une cérémonie
hallucinatoire. L'arbre cosmique, qui est représenté par une grande
croix aux attributs extrêments complexes, est la clé de voûte de
l'univers. Le symbole Té, qui indique le mot "arbre", a la même
connotation sacrée que l'image stylisée du dieu C : trois têtes de
serpent ornées de bijoux prolongent les bras de la croix et
représentent le flux du liquide sacrificiel, sang ou lymphe vitale
jaillissant des fromagers. On peux voir au sommet de la dalle, un autre
symbole récurrent : l'oiseau sacré, être surnaturel associé au concept
de "centre" dans la représentation du l'univers maya.

L'arbre cosmique de la dalle de Pallenque semble plonger ses
racines dans la tête d'un autre créature inquiétante, le monstre
cosmique ou Monstre quadripartite"



extrait de l'écriture maya de maria longhena



l'arbre cosmique est le symbole du passage de la vie terrestre a celle du Xibalba.



ici une autre image :





une autre qui a été trouvé sur le temple de la croix feuillue, toujours à Palenque






[/quote]

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flippant

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 16:35

suite....

Cité perdue de Palenque



Symbolique chez les alchimistes :

On retrouve l'Arbre de Vie et la Croix Feuillue, le sang du Christ faisant "transfiguer la matière du monde".

****************************************



Bon finalement, retour à la fleur de Lis, au vu de ce site où il est
question de sectes "martinistes" où justement il en est question : on
retrouve des correspondances sauf que les mascarades utilisent des
vêtements et symboles rituels sensiblement différents.




Citation:(...)

Enfants esclaves au

travail, enfants esclaves sexuels, souvent les deux à la fois, les

organisations mafieuses savent cumuler les bénéfices. Toujours selon le

rapport du BIT, à titre d'exemple, dans l'Etat de Sokoto dans le nord

ouest du Nigeria, des enfants sont vendus entre 500 et 1.000 dollars à

des hommes d'affaires qui les utilisent comme ouvriers ou objets

rituels et sexuels.



Le CIDE a

dénoncé en 1998 un premier cd-rom comptant dix mille

images pédophiles. En 2001, nous avons reçu un autre lot

de cd-rom que nous avons également dénoncé. Entre

ces deux séries, il est indéniable que l'on

constate une escalade dans l'horreur. Parmi les 14.000 photos

d'enfants de cette deuxième série, nombre de

clichés montrent des enfants torturés avec des traces

évidentes de sévices. Dans ce cd-rom existe

également une revue diffusée en plusieurs langues sur

laquelle en photo de couverture se trouve une petite fille

d'environ 6 ans attachée et marquée sur tout le

corps par de nombreuses traces de coups de fouet. Ce guide est

intitulé « Comment mieux abuser des

enfants ».





Pour terminer cet

exposé sur des éléments sectaires, je voudrais ici

vous faire part de ce que nous recevons et entendons au CIDE.

Nous avons effectivement plusieurs dossiers où des enfants

décrivent des rituels de type satanique. Nous avons

étudié ces dossiers sous un angle pluridisciplinaire et

nous avons dans plusieurs cas fait entendre les enfants par des

spécialistes psychiatres ou pédopsychiatres

confirmés, reconnus comme experts devant les tribunaux. Ceux-ci

nous ont déclaré que les témoignages de ces

enfants étaient crédibles. Et ceci même

lorsqu'ils dénoncent le comble de l'horreur,

notamment des rituels au cours desquels des enfants sont

assassinés.





Il est vrai que les enquêtes qui ont été menées par les

autorités (il s'agit principalement de dossiers

français) ont abouti à des non-lieux.





Au CIDE, je dirais simplement que l'on s'étonne de tous ces non-lieux.

De notre côté, nous sommes en train de mener des

enquêtes transversales.





Ainsi en novembre 2001,

en Maine et Loire en France, la Cour d'assises a condamné

une mère et un père respectivement à 16 et 12 ans

de réclusion pour actes de barbarie. Les parents prostituaient

leurs enfants (trois filles) dès leur plus jeune âge.

Après le procès, une des jeunes filles a fait

d'autres révélations en déclarant que son

environnement faisait partie de la branche satanique de la secte des

« martinistes », une secte qui serait

présente dans de nombreux pays ( France, Canada, Angleterre,

Pays-Bas et autres...) ; elle parle des symboles : fleur

de lys, croix renversée, bougies vertes et blanches,

récitations de Soros, l'autel est un meuble de bois

ancien, les hommes sont habillés de costume blanc et noir

agrémenté d'une pochette rouge, ils mettent une

cape sur laquelle figure une croix blanche renversée. Les femmes

portent des tailleurs blanc et noir, elles portent des colliers, avec

des signes funèbres tels que cercueils et tête de mort,

les enfants eux n'ont pas de tenues particulières ;

au cours des cérémonies on sacrifie des chats ou des

lapins, le sang est recueilli dans un calice, puis versé sur la

tête des enfants, les adultes se tiennent en cercle, les enfants

sont nus au milieu du cercle et sont violés par les adultes, on

fait boire aux enfants un liquide trouble et amer ce qui les plonge

dans un état de somnolence.../...




...Ce que je puis affirmer,

c'est qu'au CIDE nous avons recueilli plusieurs

témoignages d'enfants qui visiblement ne se connaissent

pas, or dans bien des cas les enfants font état de

cérémonies presque identiques.





En conclusion, bien des

pédophiles aiment s'entourer de rites, qu'ils soient

inventés ou reproduits. Ces rites sont là pour baliser le

chemin de l'abus, pour donner une caution à la

perversité. Cela, j'ai pu l' observer dans plusieurs

dossiers et après avoir entendu témoigner de nombreuses

victimes.../

(...)




http://www.lepost.fr/article/2008/04/03/1176361_pedophilie-en-reseaux-et-sacrifices-d-enfants.html

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flippant

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum