Flippant

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Flippant

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 16:02

#1: flippant... Auteur: Pradarac,
Posté le: Ven Mar 21, 2008 3:20 pm


encore un truc qui meriterait qu'on s'y interesse...



malheureusement "ca n'existe pas en france"



http://www.dailymotion.com/video/xxhsj_reportage-complet

#2: Auteur: ishtar,
Posté le: Ven Mar 21, 2008 3:59 pm


je suis incapable de regarder cette vidéo



incapable



je peux pas



parce que si je me force à regarder jusqu'au bout alors ma colère sera la plus forte

et alors je serais capable de devenir aussi folle qu'eux

de prendre une épée et de les trancher

de tous leur trancher la tête



alors mon âme sera souillée



mais je vous jure que si un jour...je les tuerai de mes propres mains ,leur sang innondera ma vengeance

non ce n'est pas de la vengeance ,c'est de l'instinct ,l'instinct de survie



il est inconcevable que j'envoie de l'amour à ces êtres, car ils sont le mal personnifié

si ce sont des humains alors c'est encore plus grave



j'ai du mal à rédiger ,ma raison est ébranlée dans ses fondements

je prie pour mon âme : faite que ce que je viens d'apercevoir ne me rende pas folle ,ne me détourne pas de ma voie



par le sang qui coule dans mes veines, que ces fautes ne restent pas impunies

nous n'avons aucun recours

il faut les tuer ,les éradiquer de la surface de cette terre



j'en ai assez ,je ne peux plus supporter tout ça, si la loi existe alors ça doit cesser



chaque jour qui passe je deviendrai plus forte

leur régne touche à sa fin



si c'est de l'autre côté du miroir qu'est la plus puissante des armes alors je deviendrai maître de ces éléments

je les ferai tous disparaitre et mon jugement sera sans pitié



le premier qui réponds avec de la guimauve ....je n'écris pas la suite
de la phrase mais je pense que l'avertissement est assez clair

#3: Auteur: adzo,
Posté le: Ven Mar 21, 2008 5:32 pm


Ce sont quand même des hommes qui font ça.

Il ne faut pas l'oublier.

Seulement ils ne sont pas sans aucune influence pesant sur eux, je veux
dire que leur folie ne vient pas de nulle part, elle est propagée par
cette secte et les racines de cette secte sont liées aux semences de
notre société.

Ils sont néanmoins totalement responsables de ce qu'ils font et de ce qu'ils sont.

Ce sont des monstres, ils sont complètement corrompus par une
doctrine qui les pousse à de diffuser le mal et à prendre plaisir à
ça... pourquoi en viennent-ils à ça? pour leur idole qui leur donne
leur pouvoir, pour avoir une meilleure situation sociale.

Une vie de luxe en échange de la destruction d'une partie de l'humanité et de sa soumission au mal.

Ils sont probablement liés à des personnes de très grande influence ou alors en sont eux mêmes.

Une secte de dangerosité extrême, qui continue de sévir.



évidemment qu'il y a des groupes organisés qui font ces crimes, il
y a bien des réseaux... petits ou grands. Et comme par hasard ils ne
sont jamais découverts. On fait toujours en sorte de détourner
l'affaire, de la mener vers des fausses pistes ou alors il y a
seulement une très mauvaise volonté des autorités à faire leur
travail...



Il va falloir purger tout ça.

"Dernière édition par adzo le Ven Mar 21, 2008 5:34 pm; édité 2 fois"

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flippant

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 16:03

#4: Auteur: Kamikaze,
Posté le: Ven Mar 21, 2008 8:04 pm



Citation:
Élisabeth
Guigou (1997-2000 : garde des Sceaux, ministre de la Justice) a par
ailleurs démenti l’existence d’une enquête judiciaire en cours sur la
découverte d’un charnier d’enfants en Seine-et-Marne. Cette nouvelle
avait été évoquée par Martine Bouillon, substitut du procureur de
Bobigny, au cours du débat qui avait suivi la projection de l’enquête
de Pascale Justice, Viols d’enfants : la fin du silence, sur FR3, le 27
mars. Tous les parquets de la région Île-de-France ont formellement
démenti cette information.


D'après Christian Cotten (Politique De Vie) : http://www.politiquedevie.net



Martine Bouillon, la substitut du procureur de Bobigny, qui révéle en
direct sur le plateau TV l'existence en Région Parisienne de CHARNIERS
D'ENFANTS, a été mutée en province (Amiens) par le Conseil Superieur de
la Magistrature (dans lequel siège le President de la Republique ...)
le lendemain matin même de la projection tardive du documentaire (!!






Il faudrait renommer le sujet et extraire une image de la description
de hotel effectuée par la petite fille. Relever tous les noms des
avocats et magistrats qui ont suivi cette affaire, la garce de la
brigade des mineurs et son "devoir de réserve". En tout cas belle brochette de tarés: un ostéopathe, un pilote de ligne etc... Et des femmes. Grrrr.







Pour l'hotel certains dans les commentaires ont évoqué le Crillon.

#5: Auteur: illarramendi, Localisation: Dordogne
Posté le: Ven Mar 21, 2008 8:49 pm


J'ai découvert cette vidéo il y a quelques mois et j'en ai pleuré...



Je suis d'accord, il faut éliminer ces gens là, par tous les moyens possibles.



Même avec des cure-dents s'il ne nous reste que cela.

#6: Auteur: Kamikaze,
Posté le: Ven Mar 21, 2008 9:07 pm



Citation:
la croix entourée de feuille de chene est aussi le symbole du Luftwaffe (armée de l'air de l'allemagne).

http://alexdesilesie.oldiblog.com/?page=articles&rub=150925i



l y a 15 mois par TagadaTsoin2 sur FR3: Sacrifices D'Enfants *France*La
croix entourée d'herbe me rappelle la légende de Plouhinec. Le sorcier
du conte détient une puissante amulette qui est une croix entourée de
trèfles à 5 feuilles.




Trouvé dans les commentaires et fait partie de la description de la croix "entourée d'herbe".



La petite fille fait donc état de cérémonie dans un hotel qu'elle
décrit très bien. Dans les sous sols au terme d'un parcours en
labyrinthe (16ème minute) des vestiaires, des salles où les femmes
violent des petits garçons, et les hommes des petites filles. Une sorte
de grotte avec une grande statue de "dieu" africain, entouré de cendres
et de tetes d'enfants décapités. Elle parle plus tard aussi de mains
d'enfants dans des bocaux. Et les enfants qu'elle a vu se faire
décapiter sous ses yeux "arabes ou..." africains peut-etre. Tiens on en
est où au fait avec l'arche de zoé du frère Sarkozy?



17,30 ème minute: la description de l'immeuble. Un rond point
devant, hotel avec un perron arrondi , accueillis par un groom, de
chaque coté des baies vitrées et à gauche de l'hotel, un jardin.



Ce ne devrait pas etre la mer à boire de retrouver cela à Paris.

#7: Auteur: adzo,
Posté le: Ven Mar 21, 2008 10:37 pm


C'est très probablement hors de Paris.

je viens de chercher dans tous Paris intra muros sur google earth les ronds points.



Les seuls lieux de rond points de Paris pouvant correspondre à première vue:

48 50 40 N 2 20 57 E mais pas d'espace vert à droite du bâtiment,
seulement une cour intérieure verte mais très intérieure et éloignée.



48 52 22 N 2 23 22 E à peu près le même problème.



je ne sais pas si ça peut être un des deux, c'est sûrement dans la région parisienne mais hors de Paris.



impossible à retrouver avec ces éléments là, il faudrait d'autres détails.

"Dernière édition par adzo le Ven Mar 21, 2008 10:43 pm; édité 3 fois"

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flippant

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 16:03

#8: Auteur: Kamikaze,
Posté le: Ven Mar 21, 2008 11:52 pm


Bon et bien alors imaginons que c'est au Crillon. Ce serait très bien le Crillon pour des cérémonies satanistes...





Et comme çà ils n'auront qu'à dire: c'est pas nous c'est...





[img][/img]



Face au Palais "Gabriel"



[img][/img]



[img][/img]



La dernière photo date et le tapis rouge dont parle l'enfant n'y est peut etre plus.



Le rond point, le jardin, c'est un grand hotel, et il a tout pour "plaire" aux cinglés.







[quote]

L'histoire du Crillon se conjugue avec celle de Paris et de sa place la
plus célébre, la place Louis XV nommée place de la Concorde en 1792.

On doit la création de cette place à l'idée d'installer une statue
de Louis XV le Bien-Aimé durant son règne, dans un écrin digne de son
auguste personne. C'est ainsi que la statue, commandée à Bouchardon en
1748, trouve place au centre d'un vaste espace dont la conception est
confiée à Jacques-Ange Gabriel.





Sur cette place unique, l'architecte crée un espace verdoyant où la
représentation équestre du roi est encadrée de statues, oeuvres de
Pigalle, symbolisant la Paix, la Justice, la Force et la Prudence.
C'est ici qu'eut lieu le mariage du futur roi Louis XVI avec Marie
Antoinette d'Autriche, en 1770.

Après la Révolution Française, le Premier Consul décida de faire
enlever la statue de la Liberté qui avait pris la place de l'effigie
royale.

Ce n'est que le 26 octobre 1836 que fut dressé, avec d'infinies
précautions et sous les yeux de milliers de badauds venus pour
l'occasion, l'obélisque qui trône encore aujourd'hui, et probablement à
jamais, au centre la place.

Contrairement à ce que nombreux semblent penser, ce n'est pas
Napoléon qui ramena l'obélisque de sa campagne d'Egypte. En fait, il
fut offert à la France par le Sultan Mehemet Ali à Charles X en 1831.

Agé de 33 siècles, haut de 23 mètres, d'un poids de 220 tonnes,
l'Obélisque orné de hiéroglyphes, est devenu l'un des monuments les
plus connus de Paris. Célébration du soleil dans l'Ancienne Egypte, il
s'inscrit maintenant dans une perspective allant du Louvre à l'Arc de
Triomphe.

Mais la place de la Concorde ce n'est pas que l'Obélisque. Ainsi
les fontaines qui l'accompagnent font référence - pour l'une - au monde
marin et - pour l'autre - au Rhône, au Rhin et à la campagne française,
images d'une certaine France éternelle.

Sur le pourtour de la place, ont également été disposées des
statues, symboles des grandes métropoles régionales françaises:
Strasbourg, Rouen, Lille, Marseille, Bordeaux, Nantes, Lyon et Brest.

Mais revenons à l'hôtel. En 1775, la ville de Paris cède le numéro
10 de la place Louis XV à l'architecte Louis-François Trouard qui
décide, sur les conseils du duc d'Aumont, d'en parfaire la
construction. L'hôtel s'enrichit alors de sculptures délicates, de
boiseries ciselées et du superbe plafond du salon des Aigles, en
particulier.

En 1788, l'hôtel est acquis par François-Félix-Dorothée Berton des
Balbes, comte de Crillon et par son épouse Marie-Charlotte de Corbon.
Descendant du "brave Crillon", compagnon d'armes du roi Henri IV, il
acquiert donc l'hôtel auquel il donnera son nom.

Saisi sous la Révolution, le palais revint à ses légitimes
propriétaires, la famille de Crillon, sous la restauration, qui le
conservèrent jusqu'en 1907.

Cette année, la Société des Grands Magasins et des Hôtels du
Louvre prend possession de l'hôtel ainsi que de deux immeubles lui
faisant suite dans la rue Boissy-d'Anglas, pour y créer "le plus grand
palace de luxe de Paris".

C'est à l'architecte Destailleurs que revint le soin de
transformer l'ensemble en vue de ses nouvelles fonctions.
L'établissement devait tout
en conservant la richesse de sa décoration créé par les précédents
propriétaires, offrir à ses clients le confort qu'on était en droit
d'attendre d'un hôtel moderne de sa catégorie.

Destailleurs s'acquita de cette tache avec brio, et donna à l'hôtel un luxe et un confort qui lui valurent sa renommée mondiale.

Les travaux de transformations sont achevés au début de l'année
1909. Le 11 mars, l'Hôtel de Crillon donne, en ses salons, son premier
diner de gala et, le lendemain, ouvre ses portes aux premiers
voyageurs.

Depuis l'hôtel a vu passer sous ses lustres tous les grands de ce
Monde, qu'il soit politiques, artistes, princes, rois... sans jamais
faillir à sa tache. Sa silhouette majestueuse a servi de décors à de
nombreux films, dont recemment un long métrage de Lelouch, dans lequel
Bernard Tapie offrait sa suite dans le Palace à deux clochards... Il
n'y a vraiment qu'au cinéma que des choses pareilles existent.



Contact

Le Crillon

10 Place de la Concorde

75008 Paris

33 (0) 1 44 71 15 00

33 (0) 1 44 71 15 02

www.crillon.com

[quote]

http://www.muskadia.com/hotels/crillon1.asp



C'est une place où on a beaucoup décapité. Et le Crillon compte 147
chambres. Et le discours du pou sataniste 1650 y a résonné le 6 mai.

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flippant

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 16:04

#9: Auteur: Kamikaze,
Posté le: Sam Mar 22, 2008 3:12 am


Impossible de faire une chose pareille sans la
collaboration de la police, de la magistrature et une grande bonne
volonté de l'Etat.



Dans l'émission, tous ceux qui sont témoins d'actes pédophiles sont invités à téléphoner au.... 119



Alors ne nous génons pas.



En 1995 sous Mitterrand le gouvernement est de Balladur, avec dans les roles principaux.

Ministre d'État, ministre des Affaires sociales, de la Santé et de la Ville : Simone Veil

Ministre d'État, ministre de l'Intérieur et de l'Aménagement du territoire : Charles Pasqua (RPR)

Ministre d'État, garde des Sceaux, ministre de la Justice : Pierre Méhaignerie (UDF-CDS)

Ministre d'État, ministre de la Défense : François Léotard (UDF-PR)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Gouvernement_%C3%89douard_Balladur





Le 16 mai 1995, le bébé violé passe sous la Présidence de Jacques Chirac et le gouvernement d' Alain Juppé une fois:

Premier ministre : Alain Juppé (RPR)



Ministres [modifier]

Garde des Sceaux, ministre de la Justice : Jacques Toubon (RPR)

Ministre de l'Économie et des Finances : Alain Madelin (UDF-PR) (jusqu'au 26 août 1995) puis Jean Arthuis (UDF-FD)

Ministre du Développement Économique et du Plan : Jean Arthuis (jusqu'au 26 août 1995)

Ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur, de
la Recherche et de l'Insertion Professionnelle : François Bayrou
(UDF-FD)
Ministre de l'Aménagement du Territoire, de l'Équipement et des Transports : Bernard Pons (RPR)

Ministre des Affaires étrangères : Hervé de Charette (UDF-PPDF)

Ministre de la Défense : Charles Millon (UDF-AD)

Ministre de l'Intérieur : Jean-Louis Debré

http://fr.wikipedia.org/wiki/Gouvernement_Alain_Jupp%C3%A9_%281%29



Juppé 2 avec Jean-Louis Debré à l'intérieur:





Monsieur Alain Juppé (RPR) : Premier ministre.



Monsieur Xavier Emmanuelli : Secrétaire d'État à l'Action humanitaire d'urgence (délégué auprès du Premier ministre)

Monsieur Jacques Toubon (RPR) : Garde des Sceaux, Ministre de la Justice

Monsieur François Bayrou (UDF-FD) : Ministre de l'Éducation nationale de l'Enseignement supérieur, et de la Recherche.

Monsieur Charles Millon (UDF-AD) : Ministre de la Défense

Monsieur Hervé de Charette (UDF-PPDF) : Ministre des Affaires étrangères

Monsieur Michel Barnier (RPR) : Ministre délégué aux Affaires européennes (délégué auprès du ministre des Affaires étrangères)

Monsieur Hervé Gaymard (RPR) : Secrétaire d'État à la Santé et à la
Sécurité sociale (délégué auprès du ministre du Travail et des Affaires
sociales)
Monsieur Jean-Louis Debré (RPR) : Ministre de l'Intérieur



Puis le troskiste protestant Lionel Jospin avec dans les roles principaux:

4 juin 1997 - 18 octobre 2000 : Élisabeth Guigou (PS)

Ministre de l'éducation nationale, de la recherche et de la technologie

4 juin 1997 - 27 mars 2000 : Claude Allègre (PS)



Ministre de l'intérieur 4 juin 1997 - 29 août 2000 : Jean-Pierre Chevènement



C'est le 6 mai 1999, l'affaire se clot en appel sur ni vu ni connu et
la mère est obligée de s'exiler parce que la justice avait décider de
rendre le droit de visite au papédophile ostéopathe grand manitou
intergalactique. Ce ne doit pas etre la mer à boire de retrouver son
nom.

#10: Auteur: Olympe,
Posté le: Sam Mar 22, 2008 6:11 am


Pour completer ce reportage en esperant pas faire un troll



Témoignage des enfants de pierre roche sur ces rituels immondes:

Vidéo

#11: Auteur: Kamikaze,
Posté le: Sam Mar 22, 2008 11:44 am


Le préfét de Police de l'époque est Philippe Massoni.






Citation:
Philippe
Massoni né en 1936, est un haut fonctionnaire et policier français. Ce
policier serait franc-maçon, membre de la loge « Le Parthénon » de la
Grande Loge de France et aurait accédé au 33e degré, le plus haut de
son obédience, en 1997.







Philippe Massoni fut nommé commissaire en 1962.

1976: Chargé de mission au cabinet du Premier ministre Jacques Chirac.

1976-1980: Chargé de mission au cabinet du Premier ministre Raymond Barre.

Directeur des services techniques de la Préfecture de police de Paris de 1980 à 1986.

1986: Directeur adjoint du cabinet de Robert Pandraud, ministre délégué chargé de la sécurité.

Mai 1986: Nommé directeur central des renseignements généraux
(DCRG). L'arrestation des dirigeants du groupe terroriste Action
directe, en février 1987, est l'une ses plus belles réussites.
1987: Nommé préfet.

1993: Directeur de cabinet du ministre de l'intérieur Charles Pasqua.

Avril 1993-mars 2001: Préfet de police de Paris.

Mars 2001: Conseiller d'Etat en service extraordinaire.

Octobre 2001: Chargé de mission pour les questions de sécurité
intérieure dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, auprès du
président de la République Jacques Chirac.
26 juillet 2002: Représentant personnel du co-prince français Jacques Chirac à Andorre.



Commissaire de police, il commence sa carrière dans les
Renseignements généraux dans la surveillance des milieux gauchistes. Il
fait partie du dispositif d'encadrement de l'extrême gauche mis en
place par le ministre de l'Intérieur Raymond Marcellin après mai 68. A
la tête du groupe Direction, il a ainsi de nombreux contacts avec le
SAC (Service d'action civique) de Charles Pasqua et Jacques Foccart.



Préfet de police de Paris jusqu'à son départ à la retraite début
2001, Philippe Massoni, nommé par Charles Pasqua en avril 1993, est
resté en poste, lui aussi, sous la gauche et la droite, jusqu'en mars
2001. Pierre Mutz a été son directeur du cabinet à la Préfecture de
Police de Paris de 1993 à 1996.





Proche conseiller de Jacques Chirac

Conseiller spécial de Jacques Chirac pour les affaires de sécurité et de terrorisme.



Secrétaire général du Conseil de sécurité intérieure (CSI), il a
souvent été en conflit, de manière feutrée, avec Nicolas Sarkozy.



J.O n° 224 du 27 septembre 2007 page 15800 texte n° 2 Présidence de
la République Décret du 26 septembre 2007 mettant fin aux fonctions du
secrétaire général du Conseil de sécurité intérieure NOR: PREX0710896D
Par décret du Président de la République en date du 26 septembre 2007,
il est mis fin aux fonctions de M. Philippe Massoni en qualité de
secrétaire général du Conseil de sécurité intérieure.

Par un décret publié au Journal Officiel du 27 septembre 2007, le Président Sarkozy a mis fin aux fonctions de Philippe Massoni.



http://fr.wikipedia.org/wiki/Philippe_Massoni



Un autre article sur la politique franc maçonne

http://alnr.chez-alice.fr/presse19.html



A noter que l'éminence grise de Pasqua est :

Jean-Jacques GUILLET, 55 ans



Secrétaire général du Rassemblement pour la France (RPF) et député
non inscrit des Hauts-de-Seine, il a accédé au 33e degré de la Grande
Loge de France, à l'égal de l'ancien préfet de police de Paris,
Philippe Massoni. Pasqua est venu « plancher » devant son obédience sur
l'« idée de République », en 1992.


Pour avoir une idée de l'éthique maçonnique, suivez déjà Alain Bauer.
L'avantage c'est que comme ils aiment la transgression, ils ne verront
aucune objection à recevoir une petite séance de torture de leur chère
et noble et puissante et savante petite personne.



Si on peut extraire une image des plans dessinés par la petite Marie ce serait bien, quelqu'un y arrive?



Sinon toi Ishtar, ok tu channelises je ne sais quelle superwoman celeste dans ton post mais esketupeux éventuellement prendre ton pinceau d'artiste et peut-etre nous refaire un plan des lieux?



On peut essayer de retrouver qui est cette secte. Ils étaient nombreux aux cérémonies.

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flippant

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 16:04

#12: Auteur: symphonie,
Posté le: Sam Mar 22, 2008 1:48 pm


http://www.justice.gouv.fr/index.php?rubrique=10050&ssrubrique=10051



Place Vendôme?????





Ici aussi



http://www.minefe.gouv.fr/directions_services/cedef/ministere_ville/ldp.html

#13: Auteur: adzo,
Posté le: Sam Mar 22, 2008 1:49 pm


je ne pense pas qu'il ait dix mille sectes aussi influentes et qui puissent se permettre de faire d'aussi grandes cérémonies.

à mon avis c'est la plus influente pratiquant ce genre de rites qui se trouve en région parisienne.



cela m'étonne qu'une vidéo comme celle-ci puisse passer sur france trois si la secte a autant d'influence...

le reportage ne donne pas tous les éléments qui pourraient permettre de retrouver les lieux.

Par exemple le parcours avant d'arriver au rond point... parce qu'il
est impossible de circuler dans paris sans tomber sur un élément
repère, infrastructure ou monument.

Ils ne donnent que très peu d'informations en fait.



la fille a dessiné la toute dernière partie du trajet, ils font un
tour complet du rond point alors que ce n'est pas nécessaire... on ne
sait pas si elle n'a pu voir l'extérieur que quand elle est sortie de
la voiture... on ne sait presque rien comparé à ce que les enquêteurs
ont probablement.



Il y a un élément qui m'intrigue... si il y a vraiment toutes ces
têtes d'enfants décapitées (je ne dis pas que c'est impossible, il se
pourrait que certaines associations soient montées justement pour faire
venir des enfants depuis l'étranger ...)

mais dans ce cas, avec tous ces corps en morceau et ces têtes
mises dans le feu autour de la statue, il doit y avoir des fumées et
des odeurs que les gens qui ont connu les camps d'exterminations
connaissent trop... ces activités seraient repérées depuis
l'extérieur...

si ces souvenirs n'ont pas été mélangés à des hallucinations, il doit y avoir quelque part une cheminée bien haute qui rejette tout ça... ou alors c'est renvoyé vers des souterrains bien vastes.

"Dernière édition par adzo le Sam Mar 22, 2008 2:04 pm; édité 3 fois"

#14: Auteur: Kamikaze,
Posté le: Sam Mar 22, 2008 1:55 pm


Je ne sais pas Symphonie. Je vais retranscrire
l'essentiel des témoignages de cette émission. C'est du caviar je crois
que l'on peut essayer d'avancer un peu. C'est pour cela aussi que ce
serait bien de pouvoir reproduire les plans donnés par cette petite
fille.





iiiiiishtar! En plus regardez qui nous fait cette proposition, un type qui a pris pour pseudo:



http://spiritdragon.skyblog.com/index.html



Allez, au taf!

#15: Auteur: Olympe,
Posté le: Sam Mar 22, 2008 7:08 pm



Kamikaze a écrit:

Si on peut extraire une image des plans dessinés par la petite Marie ce serait bien, quelqu'un y arrive?




En esperant pourvoir vous aider:



Extérieur:







Entree:





Sous-sol:











SI je me suis planté quelque part, n'hésitez pas à me le signaler

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flippant

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 16:05

#16: Auteur: Kamikaze,
Posté le: Sam Mar 22, 2008 8:48 pm


Grand merci Olympe, comme cela déjà on y voit
plus clair. Je vais pouvoir transmettre à un catholique pratiquant en
lui demandant de choisir entre Jésus Marie et le devoir de réserve.





C'est drole, ce matin j'ai cherché des choses sur le commissaire
Jean-Yves le Guennec, qui a la charge de défendre le role de la police
dans le débat qui suit l'émission. Il y est abonné car c'est lui qui se
colle aux affaires pédos dès que les médias s'en melent. C'est ainsi
qu'on le retrouve aux cotés de Charles Villeneuve dans "Paroles
d'Enfants".

Il est chef de la sureté départementale des Hauts de Seine. C'est
la fete de Pasqua en ce moment alors je cherche les petits noeufs. Je
trouve sa photo en tapant sur la liste d'Isabelle Moret qui se présente
au Vésinet et à laquelle il appartient. Marié père de deux enfants et
patati patata. Là je veux y retourner et hop on me demande un mot de
passe pour accéder au site! C'est pas coooool.



Pauvre Jean Yves, qui ne croit pas aux réseaux pédophiles. Trop
compliqué pour lui. Donc aucune utilité pour la société et l'impot de
la France qui se lève tot!



A la tete de la brigade de protection des mineurs, c'est la
commissaire divisionnaire Nicole Tricard qui panique dans l'émission.
Et que je ne veux pas m'exprimer, et que "si on a rien trouvé c'est
peut-etre qu'il n'y avait rien à trouver".



Et bien on va voir.

#17: Auteur: Satyneh, Localisation: Sud-Ouest
Posté le: Sam Mar 22, 2008 9:44 pm


j'avais déjà vu cette video postée ici mais je suppose que c'est le big bug qui l'a emportée avec le reste.



En effet, ce topic pourrait être renommé, comme le propose Kami, qu'en pense Patatrac ?



Je relève ceci :

"Pourquoi c'est si difficile à entendre, c'est difficile pour tout le monde... c'est que c'est inconcevable... et c'est pour ça on l'a dit dans la 1ière partie de l'émission...
les victimes se sentent coupables... et c'est bien le problème de la
parole c'est que la perversité fait que la culpabilité est renversée
.. et que... c'est la victime qui se sent coupable..."




On voit bien les méfaits déplorables de la manipulation de la culpabilité.



J'ai pas eu trop de temps mais je vais aussi essayer de faire des recherches

#18: Auteur: adzo,
Posté le: Sam Mar 22, 2008 9:52 pm


j'avais pas écouté la fin... vers 80min 40 sec notamment et tout ce qui est dit ensuite jusqu'à la fin.

Comment croire après ça que les institutions font leur travail?

Quelque chose d'incroyable parce que les médias n'en ont jamais parlé.

#19: Auteur: Kamikaze,
Posté le: Sam Mar 22, 2008 9:57 pm


Que dit la petite Marie.



- Dans les cérémonies ils portaient de grandes robes blanches ou rouges
avec des bords dorés . Elles portent un symbole qui représente un
triangle dans un cercle, avec apparemment des motifs dans le triangle.
Certains portent un cruxifix sur les épaules (genre procession du
christ). Elle en verra d'autres avec des croix "entourées d'herbes". Il
y a aussi des épées.


- Le papa se fait appeller, j'espère que j'ai bien compris, "Bouknoubour" ou "bouc nou bour".



- Elle assiste à des décapitations d'enfants qu'elle évalue comme "arabes", étrangers en tout cas.



"Des enfants qui étaient un peu arabes, et ils leur coupaient la tete".



- On simule sur elle et son frère des crevaisons d'yeux, ils sont
terrorisés, battus et violés. Aussi drogués avec ce qu'elle qualifie
"une espèce de bouillie". Elle évoque aussi un pendule. Evidemment
comment ne pas avoir des envies de meurtre en écoutant sangloter le
petit Pierre dans le reportage.



- Ils "faisaient des prières", disaient qu'ils étaient des "pures femmes" (
). Qu'ils venaient d'une planète, devaient se rassembler parce qu'une
"espèce de dieu", un "messager des dieux" qui allait leur dire qu'ils
allaient bientot partir sur leur planète, "ou un truc comme çà".
Certains portaient "comme un masque de plongée".



Dans l'hotel:



- Dans l'hotel couloir avec un long tapis rouge, au bout du couloir un ascenseur. Quelqu'un leur donne des clés. Et tout se passe dans les sous sols. Le totem se trouve dans "une grande salle, une grotte en forme de cathédrale ou de crèche".



- Ceux qui sont identifiés par les enfants et interrogés par la
brigade sont le papa, deux kinésithérapeuthes, un journaliste, un
enseignant, une décoratrice de cinéma spécialisée dans les effets
spéciaux, un pilote de ligne. Confrontés à Marie, qui ne bénéficie pas
de la présence de son avocat, ils nient. La principale chose que font
les policiers est de demander à Marie de se mettre à genoux pour voir
si sa bouche arrive au pénis paternel, puisque sans doute celui ci est
incapable de plier les siens.



- L'avocat de la maman est Me Caherine Lardon-Galeotte.

- L'avocat choisie et nommée par la justice et qui "l'assiste" en
avril 98 lors de la confrontation avec son père chez la juge
d'instruction dont nous ignorons l'identité, s'appelle Me
Guertzon-Blimbaum.


Marie raconte: "elle m'a dit tu sais si tu te tais, nous on ne sera plus là pour t'embeter, on te laissera tranquille. Si tu parles on sera obligé...etc."



Guertzon-Blimbaum n'a pas souhaité s'exprimer "pour des raisons d'éthique". On appréciera.



La juge d'instruction vivant au pays de Candy dit
"il est inimaginable qu'il puisse y avoir des tetes d'enfants au bout
de piques qui brulent". Et des cinglées qui mettraient des zizis de
plastique pour violer des enfants lui parait aussi de l'ordre du
surnaturel. C'est "matériellement impossible". Donc Pierre est un
Menteur.



L'avocate du père est Monique Smajda-Epstein. On peut la voir à la 40ème minute.



Pour elles les gosses affabulent. Notamment à cause des bandes
dessinées de... Tintin et Milou! Hyper subversif. On peut aussi
entendre le père joint par téléphone.


"Nous avons tous un imaginaire, rappelez vous votre enfance (...)des choses absolument incroyables. Des évocations très claires d'ordre de sodomie et de fellation..."



Avant que l'avocate n'interrompe brutalement l'entretien parce que la
journaliste lui demandait de revenir sur ses propos où il disait "
l'inceste, cette pulsion qui remue chacun de nous".



Ah bon?





Les écoutes téléphoniques de la ligne du père donnent les résultats suivants:



_ "J'ai des renseignements de ce qui se passe chez le juge. La fille a parlé de la secte".



Le 3 décembre 1996, conversant avec une amie:



- Je pense avoir une personnalité complexe, fascinée entre le beau et le sordide à la fois. J'ai vécu du sordide et du beau.



Elle: je ne vois pas bien ce qui a de beau dans le sordide.



Lui: par la puissance de cela!



Elle: de la destruction?

Lui: Oh lala oui je peux le dire.





Le 28 décembre 1996



Lui: Le morbide il faut le prendre comme l'accident, comme un
accident, comme quelque chose dans lequel éventuellement tu peux
tomber, enfin si je peux dire...Je deviens échauffé quand je parle de
çà...Je pense qu'on peut explorer l'ame humaine sans se laisser happer.



Le 1er janvier 1997



Voix de femme: je ne sais pas si tu es au courrant, il y a des
sectes très connues préconisant des choses où les limites deviennent un
peu floues au niveau de ce qu'il est possible de faire avec son enfant.

Lui: Bien oui je sais, attends j'en sais quelquechose! Je sais tout cela.









Aucun des experts psy qui ont tous été catégoriques sur la validité
des propos des enfants n'ont été entendus par la juge d'instruction,
aucune filature n'a été effectuée.



A suivre?

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flippant

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 16:05

#20: Auteur: Olympe,
Posté le: Sam Mar 22, 2008 10:05 pm


Les hotels désignés n'ont pas l'air d'être ceux de la petite Marie.

En tout cas, ils n'ont pas vraiment l'air de corresspondre au dessin



Pour avoir une base, j'ai recherché les adresses des avocats afin de
cibler les quartiers. Je ne pense pas que les parents ont fait appel à
des avocats a 100km de chez eux.



Maître Lardon-Galéote Catherine (1er avocate des enfants)

Rue saint lazare

60800 Crepy en Valois



Maître Guertzon-Blimbaum Patricia (2ème avocate douteuse des enfants)

Rue Bleue

75009 Paris



Ex avocate?? Smadja Monique (avocate de la défense)

Jean Lebas

93140 Bondy



Ca nous situe au nord ouest de Paris. Bien sur, dans l'hypothèse
qu'ils n'ont pas déménager. En restant dans cette hypothèse toujours,
ca ciblerait le 9eme, 10eme,18ème, 19ème arrondissements de paris + le
prés st germain, les lilas et aubervilliers dans la périphérie. Bien
sur, ne sachant pas où habite le père n'ayant pas le nom, tout
est possible. Déjà, les avocats n'habitent pas dans les opposés!
crepy-bondy :55km, Bondy-9ème:17km, Crépy-9eme: 65km. Egalement, le
père a très bien pu les emmener a l'autre bout de Paris. Ces avocats
sont presque situé en ligne droite. Je vais chercher des hotels assez
chic dans ces arrondissements sur google voir s'il y a un truc
interressant avec un rond point devant. Ca sera déjà un début même si
c'est pas sur que se soit un hôtel. Bon, c'est pas grand chose mais ca
donne déjà, peut être, un repère.

"Dernière édition par Olympe le Sam Mar 22, 2008 10:15 pm; édité 1 fois"

#21: Auteur: adzo,
Posté le: Sam Mar 22, 2008 10:39 pm


dans toute la banlieue Est il y a beaucoup de
petit pavillonnaire, ça ne peut pas se confondre avec paris... Une
seule autre caractéristique sur le type de bâtiment aurait beaucoup
aidé.



c'est certain que si on avait des précisions on pourrait trouver, mais il n'y a que la famille qui pourrait les donner.



j'aimerais savoir si le dessin montré dans le reportage est une
extrapolation faite à partir des éléments qu'a donné la fille ou si
c'est elle qui l'a dessiné... et dans ce cas est-ce que les rues sont
bien comme ça, la place est-elle bien carrée et partout entourée
d'immeubles?

sinon c'est quoi le rectangle à gauche du rond point?

espace vert aussi ou autre?

"Dernière édition par adzo le Sam Mar 22, 2008 10:47 pm; édité 3 fois"

#22: Auteur: adzo,
Posté le: Sam Mar 22, 2008 10:57 pm


48 53 57 N 2 17 04 E ??

C'est à levalois-perret.



la géométrie du rond point correspond et il y a des arbres qui font
un petit espace "vert" du bon côté. mais cet espace est très réduit...
néanmoins comme ça fait plus de 10 ans l'immeuble derrière à pu être
construit depuis.



http://www.pagesjaunes.fr/villeendirect/photo/AfficherPageAccueilPhoto.do



le bâtiment qui serait à l'endroit correpondant en cache un autre auquel on peut accéder par un porche.

"Dernière édition par adzo le Sam Mar 22, 2008 11:17 pm; édité 3 fois"

#23: Auteur: symphonie,
Posté le: Sam Mar 22, 2008 11:55 pm


Evergreen hotel Place Georges Pompidou à Levallois?????????????????



ici



Voir la place sur Google

#24: Auteur: Olympe,
Posté le: Sam Mar 22, 2008 11:55 pm



Citation:
dans toute la banlieue Est il y a beaucoup de petit pavillonnaire


Il y a quand meme un ascenseur(s?). un petit pavionnaire, je ne
sais pas s'ils ont vraiment besoin. En plus, il y a bien des
maintenances pour les ascenseurs? ca doit être facile de cibler en
enquêtant sur des maintenances de grand résidence si c'est autre chose
qu'un hotel ou monument public. Ca a vraiment été baclé!

Citation:
j'aimerais
savoir si le dessin montré dans le reportage est une extrapolation
faite à partir des éléments qu'a donné la fille ou si c'est elle qui
l'a dessiné...


Je pense qu'elle a dessinée la trame de départ que l'on voit sur les 2
pages, puis ils ont complété avec les dires de Marie. C'est pas précisé
malheureusement


Citation:
et dans ce cas est-ce que les rues sont bien comme ça, la place est-elle bien carrée et partout entourée d'immeubles?

sinon c'est quoi le rectangle à gauche du rond point?

espace vert aussi ou autre?


Carré, je pense pas. Ils ont été au plus simple je pense. Ce que je
comprends du dessin, c'est des immeubles a coté pour moi. Je vois pas
ce qu'il y a d'écrit dessus, c'est dommage. Une rue également à droite
juste dans l'angle du batiment du délit

Le triangle gauche du rond point, si c'est que je vois, ca a l'air
d'être le sens que doit faire la voiture (pas très logique d'ailleurs
de faire un tour pour rien). Si tu parles du rectangle vert en bas a
gauche, je pense plus a un batiment mais ils ne précisent pas.


Citation:
48 53 57 N 2 17 04 E ??

C'est à levalois-perret.


Avec ces coordonnées, j'ai rue du président wilson. tu es sur des coordonnées? Je vois rien de très interressant.

Ton autre lien me donne rien sur la localisation a part la france entiere!lol




Citation:
Evergreen hotel Place Georges Pompidou à Levallois?????????????????


Je ne vois pas d'immeuble avec un espace vert sur la gauche place
pompidou dans Google earth ! En plus, l'immenble est situé, sur le
dessin, face à un petit rond point puisque le batiment fait
pratiquement toute la grandeur de celui-ci, si le dessin est exact. Je
ne suis pas convaincu.
Et si jamais on trouvait, on fait quoi? on y va tous prendre des jolies photos et vidéo de ce jolie bordel immonde?lol

"Dernière édition par Olympe le Dim Mar 23, 2008 12:13 am; édité 2 fois"

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flippant

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 16:06

#25: Auteur: Kamikaze,
Posté le: Dim Mar 23, 2008 1:59 am


L'espace vert est sur la droite de l'immeuble.
La petite n'est pas architecte rappelons nous, donc les proportions
sont donc peut-etre approximatives.









Elle parle d'un hotel, si cela avait été un immeuble, comme elle semble avoir la tete bien sur les épaules, elle aurait dit "immeuble " ou "un genre d'hotel" je pense.







Et si on trouve c'est Ishtar qui s'y colle.

#26: Auteur: illarramendi, Localisation: Dordogne
Posté le: Dim Mar 23, 2008 7:44 am


Si vous trouvez la clef pour aller dans les sous-sols, on s'en charge avec Ishtar...



On aiguise nos dents et on s'en charge...





#27: Auteur: adzo,
Posté le: Dim Mar 23, 2008 9:50 am


les coordonnées que j'ai donné sont les bonnes pour l'un des sites présumés.

Il y a le rond point avec les rues organisées comme sur le dessin.

Mais effectivement il va falloir peut-être abandonner cette représentation qui ne correspond pas.

le lien internet permet de voir les façades des immeubles sans
avoir à se déplacer, il faut localiser le bon endroit malheureusement
car il ne permet pas de donner de lien affichant un endroit.

L'immeuble donnant sur la rue que je suspectait est un immeuble
moche en briques rouges et avec un sous bassement en pierre percé de
fenêtres protégées par des barreaux, ça a pas l'air d'être du haut
standing et aucune baie vitrée... mais il y a un grand porche avec un
grille... qui permet d'accéder à un autre bâtiment.

et ça m'a donné la réponse du pourquoi ils faisaient le tour complet du rond point.

ce tour n'est pas là pour s'amuser, dans le cas de l'exemple ici,
une clef télécommandée pourrait permettre d'ouvrir à distance une
grille et le tour du rond point est fait pour attendre que la grille
soit ouverte.

Dans un autre cas, ce serait pour attendre que le groom ou quelqu'un prépare leur entrée... quelque chose du genre.

je ne sais pas si je dois abandonner ce site là... pour ça j'aimerais vérifier la façade de l'immeuble qui est derrière.



La fille a dit
comme un hôtel, elle n'était pas sûr que ça en soit un. Il y avait un
groom, mais cela ne veut pas dire que le bâtiment accueille n'importe
qui qui en paye le prix.

"Dernière édition par adzo le Dim Mar 23, 2008 10:10 am; édité 2 fois"

#28: Auteur: Kamikaze,
Posté le: Dim Mar 23, 2008 11:18 am


http://v3d.pagesjaunes.fr/paris/go.php? x=2.321698&y=48.866685&epsg=4326&stat=PJ-FR-YES-V3D-DT-LR







Adzo je n'y arrive pas avec les coordonnées, tu peux donner un nom
d'immeuble ou une adresse? On peut aussi avoir une vue en 3d, comme
pour le Crillon par exemple comme dans le lien ci-dessus. Je le mets
car il y a un splendide 666.







Elle parle d'un perron aussi. Je ne sais pas si le Crillon en a un.
Tant pis pour lui, tant qu'on ne trouve pas où c'était c'est sur lui
que je vais taper. La confréries des grooms, des concierges et des clés
d'or n'a pas à en donner à des pédophiles. D'ailleurs je ne sais pas
pourquoi on dit "philes". Ce sont des pédophobes.



En cherchant sur le net des éléments pour la croix entourée d'herbes,
appelée croix feuillue, mais je ne suis pas sure que ce soit bien
l'appellation du crucifix entouré d'herbes, je suis tombée sur çà:







http://fr.wikipedia.org/wiki/Palenque



Le site maya de Palenque avec le Temple de la Croix, le Temple du soleil et le Temple de la Croix feuillue.



Olympe, tu pourrais aussi extraire une image du totem qui grogne pour qu'on lui donne des sous?

#29: Auteur: adzo,
Posté le: Dim Mar 23, 2008 12:12 pm


c'est l'immeuble au croisement de la rue du président wilson et de la rue clément bayard, ça aurait été l'immeuble du coin Nord.

Mais encore une fois depuis la rue il n'a rien d'un immeuble riche ou d'un hôtel sur ce site.



et on dit
phile parce que cela est l'attration, l'amour, au contraire de phobe
qui est la peur, le repoussement, quelque chose d'hydrophile attire et
aime l'eau, hydrophobe le contraire.

littéralement les pédophiles sont des personnes qui aiment les enfants...

"Dernière édition par adzo le Dim Mar 23, 2008 12:27 pm; édité 1 fois"

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flippant

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 16:06

#30: Auteur: symphonie,
Posté le: Dim Mar 23, 2008 12:39 pm


Le Temple de la croix feuillue comme le temple
de la croix renferme dans son sanctuaire un panneau ou Kan Balam il
reçoit de son père les attributs du pouvoir



http://www.baudelet.net/voyage/mexique/palenque-groupe-croix.htm



Mais aussi



Monnaie Henry lV (1604)



Apropos des têtes



La tête de Maure fait partie des « armoiries parlantes ». Elle est
en relation directe avec les noms de famille. Tous ceux dont le nom
patronymique comporte la racine Maure ou More sont tentés de l’adopter
comme emblème. Ce phénomène n’est pas seulement visible dans les noms
de famille corses. On trouve cette tête dans les armoiries des familles
françaises, mais aussi dans celles originaires de Flandres, d’Augsbourg
et de Suisse................



la secte de la croix feuillue(sadducéens)















http://andre.segura1.free.fr/temch2.htm

#31: Auteur: symphonie,
Posté le: Dim Mar 23, 2008 12:49 pm


Je crois bien qu'il s'agit de la Maison de l'Amérique latine Boulevard St Germain







Je ne peux voir en 3D Kami

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flippant

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 16:07

#32: Auteur: Kamikaze,
Posté le: Dim Mar 23, 2008 1:19 pm


Je suis allée regarder en 3d, je ne vois rien qui corresponde avec le plan de Marie, pas de rond point, pas de jardin à droite.





Mais sur le lien que tu donnes, j'ai extrait le fait qu'ils piquaient
des tetes décapitées au bout de piques de maïs. Union male et femelle
dans le sang aussi. Crémation de tissus ensanglantés etc...Mais il y
est question d'un auto sacrifice pénien pour le chef. Si c'est la bonne
piste, on saura comment punir le papédophile!




Citation:
Dans
le Temple de la Croix feuillue, le panneau du fond du pib na s’organise
autour d’une variante feuillue de la croix évoquant le maïs et dont les
branches se terminent par des têtes humaines. Pacal remet à son fils et
héritier le perforateur, instrument d’autosacrifice.


L’autosacrifice royal suprême est celui qui tire du sang du pénis.
Parce que ce sang a la plus grande force fertilisante[52], au tablero
du Temple de la Croix feuillue est plus particulièrement associé
l’autosacrifice pénien. Cette association est renforcée par le
parallèle que l’on peut établir entre autosacrifice pénien et récolte
du maïs. Pour D. Freidel, L. Schele et J. Parker, « comme le maïs est
une plante qui ne peut pas s’autopropager, il est nécessaire de couper
l’épi pour que les grains puissent en être détachés afin de servir de
semence pour la récolte suivante, acte dont la perforation du pénis est
la représentation symbolique»[53]. Il semble qu’il faille préférer à
cette interprétation qui fait de l’acte de couper l’épi l’équivalent de
la perforation pénienne, celle de Karl Taube rapportée par les auteurs
: « selon Karl Taube, l’acte qui consiste à effeuiller le maïs est un
équivalent parfait de la perforation du pénis»[54].



Cette version de la Croix-Arbre-Cosmique rappellerait non seulement
le mythe selon lequel les êtres humains sont pétris de maïs mais aussi
le fait qu’il est leur principal aliment ; le maïs est source de vie.
Mais ce qui nous intéresse ici c’est surtout le fait que le maïs n’a
pas la faculté de s’autopropager ; il faut l’effeuiller pour libérer
les grains qui, jetés en terre, donneront de nouveaux plans de maïs.
L’effeuillage est donc indispensable à la poursuite du cycle de la vie.
De la même façon, la vie humaine, et animale en général, ne se propage
pas spontanément mais par l’intermédiaire de l’acte sexuel au cours
duquel le pénis est décalotté ; d’où, peut-être l’assimilation, de
l’épi de maïs au pénis et de l’effeuillage du premier à l’action de
décalotter le second. Cette dernière est indispensable à la poursuite
du cycle de la vie humaine et animale en général.


Le sang était le symbole de la vie. De nombreux indices en témoignent.
C’est sans doute l’une des raisons pour lesquelles le corps de la Reine
Rouge (Muwaan Mat ), mère de Pacal el Grande, était couvert d’un
substitut du sang d’un point de vue chromatique, le cinabre. Dans la
scène de sacrifice qui orne la banquette du Mur Est du grand jeu de
balle de Chichén Itzá, du corps décapité jaillit un bouquet de
serpents, autre image du sang[55]. Le sang qui jaillit du cou tranché,
c’est la vie qui quitte le corps.


Dans l’autosacrifice pénien, le jaillissement du sang du pénis perforé
était l’image de l’éjaculation par laquelle les "graines" humaines sont
répandues pour que la vie renaisse ; à cause de la partie du corps
concernée et parce que le sperme, transmettant la vie, est considéré
comme un concentré du fluide vital, le sang, par ce sacrifice le roi
affirme qu’il est celui par lequel le cycle de la vie est perpétué,
qu’il est celui par lequel toute fertilité se renouvelle. C’est
pourquoi l’acte royal de perforation du pénis, image de l’action de
décalotter, a été assimilé à l’action d’effeuiller le maïs. Telle est
sans doute la raison pour laquelle, sur ce panneau, Pacal confère à Kan
B’alam II (Chan Bahlum II) le pouvoir de perpétuer le cycle de la vie
en lui remettant l’instrument d’autosacrifice avec lequel il se devait
de procéder à des automutilations (principalement) péniennes. Cette
association du maïs à l’autosacrifice pénien est confortée par la
présence d’un cache-sexe masculin qui pend de l’intersection des
branches horizontale et verticale de la
Croix-Arbre-du-Monde-plan-de-maïs[56]. Si le plan de maïs affecte la
forme d’une croix ou arbre cosmique, c’est parce que l’autosacrifice
ouvre la porte de communication avec


#33: Auteur: Kamikaze,
Posté le: Dim Mar 23, 2008 1:39 pm


Ne pas oublier aussi quelque chose. Les
souterrains et la grotte en forme de cathédrale pouvant visiblement
accueillir un grand nombre de personnes datent peut-etre d'une grand
nombre d'années. Messes noires, cérémonies pagano néo barjot templières
et bouzoum bouzouk et sacrifices d'enfants ne datent pas d'hier, et
d'ailleurs le sujet tombe pile poil en pleine "procession du christ" et
"crucifixion".



En poursuivant mon idéfix aux Crillon je retiens le fait que les travaux ont été réalisés sur les conseils du Duc d'Aumont:




Citation:
Le
Duché-Pairie d'Aumont est un duché français, érigé en 1665, à partir du
Marquisat d'Isles-en-Champagne. Les armoiries des ducs d'Aumont sont
"d'argent au chevron de gueules accompagné de 7 merlettes de sable, 4
en chef et 3 en pointe, ces dernères mal ordonnées".



Les sires d'Aumont sont une famille noble et ancienne qui, pendant
un grand nombre d'années, a été en possession de la charge de premier
gentilhomme de la chambre du roi. Les personnages les plus connus de
cette famille sont :



Jean VI d'Aumont, dit le Franc Gaulois (1552-1595), maréchal de
France, qui se distingua sous Henri III et Henri IV, et périt d'un coup
de mousqueton à Camper près de Rennes, en combattant le duc de Mercœur,
l'un des chefs des Ligueurs;
Son petit-fils fut le premier duc d'Aumont : Antoine d'Aumont de
Rochebaron (1601-1669), marquis de Villequier, d'Isle, de Nolay et de
Chappes et baron d'Estrabonnes, puis duc d'Aumont (1665 - création) et
pair de France. Capitaine des Gardes du Corps du Roi, maréchal de
France, il contribua beaucoup au gain de la bataille de Rethel en 1650.
Il eut le bâton de maréchal pour récompense, et mourut en 1669
Louis-Marie-Victor d'Aumont (1632-1704), un des plus zélés serviteurs
de Louis XIV : il se distingua dans la campagne de Flandre; il
contribua beaucoup aux progrès de la science des médailles et fut
membre de l'Académie des inscriptions. Il épousa le 21 novembre 1660,
Madeleine fille de Michel Le Tellier,
Alexandre d'Aumont, connu par son dévouement à Louis XVI : ce dernier favorisa l'évasion du roi





Si je m'en tiens à la logique des chiffres clés 1665, 161, 1650, 166 et
le lien avec le Tellier jésuite et confesseur du roi à l'époque de la
capture du Fouquet's en 1661, si je devais suivre les signes, et
instinctivement faire un premier raid, c'est là-bas.

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flippant

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 16:07

#34: Auteur: Satyneh, Localisation: Sud-Ouest
Posté le: Dim Mar 23, 2008 2:32 pm



Citation:
Ceux
qui sont identifiés par les enfants et interrogés par la brigade sont
le papa, deux kinésithérapeuthes, un journaliste, un enseignant, une décoratrice de cinéma spécialisée dans les effets spéciaux, un pilote de ligne.


Cela me fait tilter sur la Secte du Temple Solaire. Car il me semble
bien qu'après enquêtes, ils avaient découvert le matos pour envoyer des
images qui permettaient de faire passer des vessies pour des lanternes.
C'est vague il faudrait que je retrouve les infos.

Mais le lien de wiki sur la Croix Feuillue fait référence au Temple du Soleil. Et aussi au livre de Tintin et Milou.

Or :


Citation:
Pour elles les gosses affabulent. Notamment à cause des bandes dessinées de... Tintin et Milou!


De plus par rapport aux références africaines :


Citation:
Une sorte de grotte avec une grande statue de "dieu" africain, entouré de cendres et de tetes d'enfants décapités.



Citation:
Article paru

le 7 octobre 1994

Temple du soleil : la thèse du suicide collectif mise en doute

(...)Au centre de l’affaire, Luc Jouret,
présenté comme le « gourou » de la secte, serait né dans l’ex-Congo
belge, et disposait d’un passeport canadien. Diplômé de médecine en
Belgique, il aurait multiplié les conférences sur l’homéopathie en
Belgique, en France, au Canada et en Suisse, avant de fonder sa secte.
Celle-ci, qui prit plusieurs noms autour du « gourou », pensait
l’Apocalypse toute proche.
(...)


Article complet ici

(au passage notez les filons parallèles happés par les gourous)

Bon cet homme est donc décédé, mais l'activité de la secte parisienne date de la même époque.


Citation:
Luc
Jouret (né le 18 octobre 1947 au Zaïre et mort le 5 octobre 1994 à
Granges-sur-Salvan en Suisse), était un médecin homéopathe belge.





Citation:
Les origines de l'Ordre du Temple Solaire

A la fin des années 60, le paysage néotemplier va être modifié sous l'influence de deux personnages étranges :



* Julien Origas, un rosicrucien, ancien agent de la Gestapo à Brest.

* Raymond Bernard, Grand-Maître de l'ordre rosicrucien AMORC
pendant plus de 20 ans, avant de laisser sa place à son fils. Il est
aussi le fondateur de l'Ordre Souverain du Temple Initiatique, qui
enfante le Cercle international de recherches culturelles et
spirituelles (CIRCES), sorte d'"université initiatique" encore en
activité.

(...)

Joseph Di Mambro est né en 1924 à Pont Saint-Esprit. Il fit partie
de l'AMORC de 1956 à 1970. Il pensait avoir des dons spirituels hors du
commun et se targuait d'être un médium inspiré par les " maîtres passés
". En 1971, il eut quelques démélés judiciaires avec la justice pour
émission de chèques sans provisions et déménagea en Suisse où il fonda
un grand nombre d'écoles et de sectes dont les plus connues sont la Fondation Golden Way et
La Pyramide, s'appuyant sur un mode de vie communautaire. Parmi ceux
qui rejoignirent la Fondation Golden Way, il y eut Michel Tabachnik,
qui en devint le président en 1979, puis en 1982, Luc Jouret, médecin
homépathe belge.



Luc Jouret était féru d'ésotérisme, de médecines parallèles et
franc-maçonnerie, il était devenu dans les années 80 une sorte de
gourou mondial de l'homéopathie, des médecines douces et de l'écologie,
notamment dans les milieux new-age. En 1982, il avait crée le Club
Amenta, qui devint plus tard Atlanta. Luc Jouret, successeur désigné
d'Origas, fut exclu de l'ORT en 1984, suite à une contestation de
Gregorio Baccolini, Grand-Maître de l'ORT en Italie, qui l'estimait non
initié.



Privé de structure, Jouret se rapproche de Di Mambro pour créer en
1984 l'ORT-Tradition Solaire, et plus tard l'Ordre du Temple Solaire.
Cette puissante organisation réunit toutes les caractéristiques d'une
secte. Son règlement précise que " l'OTS est placé sous l'obédience
absolue et la Synarchie du Temple. A cet effet, la Synarchie détient
les pouvoirs les plus étendus. Ses membres sont et resteront secrets ".
La progression dans l'ordre se fait par niveaux et grades : frère du
parvis, chevaliers de l'Alliance,
frères des Temps Anciens. Les initiés subissent une pression morale et
idéologique absolues, comme le précise l'article 23 des règles de l'OTS
: " Hormis l'enseignement donné, aucun autre enseignement, doctrine,
théologie, philosophie, théorie ou concept à caractère spirituel,
initiatique, ésotérique ou métaphysique, ne peut être propagé, dispensé
ou introduit par quiconque à l'intérieur de l'ordre ".
(...)

De plus en plus de membres étaient persuadés que les apparitions de spectres du maître du temple n'étaient que des montages d'hologrammes et des trucages électroniques.

(...)

La perte de pouvoir charismatique du gourou s'accompagnait de réactions
paranoïaques. Il était persuadé, et tentait de persuader ses membres,
que toutes les polices du monde étaient à ses trousses. Il en conclut
que la concentration de haine contre lui et ses adeptes remplaceraient
l'énergie nécessaire au " grand départ ".
Le " transit " fut préparé par Di Mambro et Camille Pillet, un homme
d'affaires appartenant à l'OTS qui prétendait être la récincarnation de
Joseph d'Arimatie, l'homme qui selon une légende avait recueilli le
sang du Christ dans le Graal. L'idée
que le " transit " aurait lieu non pas dans un vaisseau spatial mais au
cours d'un suicide collectif, naquit véritablement en 1993
. Il s'en suivit l'auto-destruction de l'OTS.

(...)

L'Ordre souverain du temple solaire s'est depuis débaptisé et poursuit ses activités sous l'appellation d'Ordre des servants de Notre-Dame.
Personne ne peut donc exclure que des tragédies comme les suicides
collectifs de l'OTS ne se renouvellent tant que de dangereux illuminés
prétendront détenir le pouvoir des " maîtres secrets du temple " et
incarner la succession de Jacques de Molay.


http://www.prevensectes.com/ots11.htm

On y retrouve des allusions aux croix sur les épaules & robes
blanches (chevaliers du Temple), aux montages cinématographiques, au
départ sur une espèce de planète.

Bon, ce qui est bizarre, c'est qu'avec le bruit qu' a fait le
Temple du Soleil en 94, cette secte ne soit pas évoquée dans le
reportage... et puis, ces leitmotiv se retrouvent dans bcp d'autres
sectes, et celle de l'Ordre du Temple Soleil ne semble pas avoir été
coupable de pédophilie.



Masques, pendules, bouillies, fumées me font penser à des pratiques
hypnotiques, (dont certains se protégeaient par des masques pour garder
le contrôle) pas vous ?

Pour ce qui est des descriptions surnaturelles, ça peut être du à
du montage en déco/effets spéciaux, dans quel but, impressionner des
enfants qu'ils allaient sacrifier, ça me semble incohérent, par contre,
faire adhérer les adeptes à des actes immondes, ça me semble logique.



Pour ce qui est du lieu à retrouver, s'il s'agit d'un réseau à la
main longue, les pistes, depuis plus de 10 ans, ont pu être
brouillées... (façade) donc p-e il faudrait rechercher vers les
éléments qu'on ne peut pas supprimer ou transformer (rond point,
grotte)... s'ils faisaient le tour complet d'un rond point, c'est p-e
tout simplement par ce qu'étant en sens unique, il n'y avait pas
d'autre moyen, comme c'est le cas avec bcp de ronds points.


Citation:
Le papa se fait appeller, j'espère que j'ai bien compris, "Bouknoubour" ou "bouc nou bour".


Est-ce que ces termes n'auraient pas une consonnance africaine ? Chercher dans les déité de là-bas ?

Mais Balhum Kuk y fait un peu penser.

Armoiries avec Tête de Maure aussi en Flandre et Suisse,
décidément, encore un correspondance avec Luc Jouret, Belge, qui
sévissait au Canada et en Suisse :

http://www.prevensectes.com/ots1.htm


Citation:
La
fin - provisoire en tout cas - de l'histoire rappelle peut-être aussi
des souvenirs : le 25 août 1993, La Presse (Montréal) annonce que Luc
Jouret est revenu au Québec " en catimini " ; au mois de juillet, il a
plaidé coupable pour des chefs d'accusation limités (comme le permet la
justice anglo-saxonne) et a reçu, comme les deux autres principaux
accusés, une peine de pure forme: un an de probation, sans contrôle
judiciaire, et un don de 1.000 dollars à la Croix-Rouge.



Le Dr Jouret est retourné en Suisse aussitôt après. C'est en France, selon son avocat, qu'il exerce sa profession.
Mais il possède également un passeport canadien. Il tenait à obtenir
une sentence qui ne soit pas inscrite à son casier judiciaire ; il peut ainsi continuer d'exercer la médecine (!) en France,
et peut-être au Canada où il songerait à s'installer. Il est
propriétaire d'une luxueuse résidence à Morin Heights, dans les
Laurentides.



Mais il existe toujours en France plusieurs clubs et associations
sous l'influence de ce docteur à la déontologie très particulière.
[/b]

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flippant

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 16:07

#35: Auteur: Kamikaze,
Posté le: Dim Mar 23, 2008 2:52 pm


En attendant Yfsee le parisien pourrait jeter
son troisième oeil au Crillon puisque 86668 sur le lien 3D, 147
chambres, et n°103 la chambre où était la chappelle des occupants
etc...



Vu le décorum j'ai pensé aussi temple solaire etc...D'autant que leur
mort par chalumeau lance flamme date d'un 2312 je crois. Mais
effectivement, les viols et sacrifices d'enfants n'étaient pas évoqués
à leur propos. Je ne sais pas ce que donne la filiation père-fils en
ésotérisme. Mais je connais un fils de père membre d'un ordre de Temple
Solaire qui, quand je l'avais interrogé m'avait sorti un jargon
incompréhensible, une véritable bouillabaisse et surtout, il a choisi
volontairement ...666 comme plaque d'immatriculation.





Pour ce qui est de l'affaire j'ai lancé un appel à témoins sur myspace
et dès cette semaine je continue la séance de torture décapitatrice
avec mes petits moyens.



Tu arrives à extraire l'image de l'espèce de totem Satyneh ?Et éventuellement les dessins des enfants?

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flippant

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 16:08

#36: Auteur: Satyneh, Localisation: Sud-Ouest
Posté le: Dim Mar 23, 2008 3:22 pm


Extraire ? Tu veux dire faire un Imprim Ecran ?

Ok mais pour les images d'enfants Olympe l'a fait non ?

D'ailleurs, sous la video, il y a noté ceci :


Citation:
******REPORTAGE COMPLET******

**Si vous voulez des gravures du reportage COMPLET contactez mon amis, voici son adresse électronique :

enlil13@free.fr


Qu'est-ce qu'il entend par "gravures" ? S'il s'agit des images je veux bien le contacter.



J'ai trouvé d'autres témoignages de cas où la justice entravait
nettement des actes de pédophilie qui pourtant ne laissaient aucun
doute. Dans le lien suivant, l'organisatrice d'une Association pour
l'Enfance Maltraitée était impliquée, protégée par un Garde Des Sceaux,
ceci malgré les actions judiciaires où se démenaient des acteurs de la
juctice pour protéger l'enfant. Sur deux ans de combats, c'est le père
(qui avait découvert le pot aux roses) qui s'est retrouvé interné de
force en HP ( ), on peut noter tous les noms de ceux qui se sont battus dans un camp et dans un autre, entre 2001 et 2002 :



ici

Je préfère c/c l'article au cas où un jour le forum là-bas serait sup' :




Citation:


"Affaire sara chabiland : pedophilie et dysfonctionnements judiciaires"

Envoyé par prune55 le 28 mai à 00:47



quand les plus hautes autorités policières et judiciaires de lÉtat français protègent activement des criminels pédophiles.

Arrestation des auteurs et protection de la victime ou démission de M. Dominique PERBEN ?

1. Août 2001. Sara CHABILAND, 4 ans, vient en vacances dans sa
famille paternelle. Elle confie à ses deux grandes surs et à son père
quelle subit des attouchements sexuels. Elle désigne son instituteur, "
Daniel ", sur la photo de sa classe. Le père contacte aussitôt la
pédiatre habituelle qui ladresse à la PMI. La PMI adresse un
signalement et oriente le père vers la Brigade des Mineurs avant le
départ de la famille en vacances en Espagne. Laffaire est classée sans
suite le 3 septembre 2001 par le Substitut du Procureur de la
République de Créteil, M. FRAGNOLI.

2. Suite aux comportements très perturbés de Sara, qui fait de
nouvelles révélations mettant directement en cause sa mère, le père
dépose plainte avec constitution de partie civile le 14 mars 2002.

3. La mère de Sara, Renée GIVERNAUD, mise en cause par sa fille,
est connue sous le nom de Lorène RUSSELL. Elle est fondatrice de
lassociation " LEnfant Bleu - Enfance maltraitée " qui sera parrainée,
financée, sponsorisée et dirigée par des cadres du Lions Club
International à partir de 98.

Cest en qualité de Présidente de cette association de protection
de lenfance que Renée GIVERNAUD dite Lorène RUSSELL lancera " Lappel à
la reconnaissance des crimes contre lenfance " lors dune conférence de
presse le 12 mars 1998. Après avoir quitté " lEnfant Bleu - Enfance
maltraitée ", Lorène RUSSELL va fonder successivement plusieurs
associations dont " Parole denfant ". Lorène RUSSELL est lauteur du
livre : " Le silence des coups " dans lequel elle dénonce les violences
et les abus sexuels quelle a subis dans son enfance.

4. Mars 2002 - Maître Brigitte PLAZA, avocate du C.I.D.E. à
Lausanne - Comité International pour la Dignité de lEnfant - prend
contact avec le père de Sara et interpelle le Procureur de la
République de Créteil. Le père de Sara, Jack CHABILAND, dénonce auprès
de ce procureur la présence dans le dossier du substitut FRAGNOLI.
Celui-ci avait été partie prenante, comme juge des enfants au TGI de
Meaux, dans une procédure de divorce que M. CHABILAND avait eu avec la
mère de ses trois premiers enfants, dont il avait obtenu la garde.

5. Avril 2002 - Le Procureur de Créteil informe lavocat du père
que le substitut FRAGNOLI est évincé du dossier et que dautres enfants
victimes du même instituteur pédophile, " Daniel ", ami de la mère de
Sara, sont déclarés dans la même affaire.

6. Sara rejoint sa famille paternelle à loccasion des vacances
scolaires davril 2002 dans un état physique et psychologique
préoccupant. Les dessins réalisés par Sara dans le cabinet du praticien
sont tellement éloquents que le médecin réclame un examen
médico-judiciaire de lenfant.

7. LUnité Médico-Judiciaire de lhôpital de Lagny, dans laquelle
le père se rend avec son enfant le 24 avril 2002, ladresse au
commissariat de police pour obtenir la réquisition du Parquet
indispensable à la réalisation des examens. LOPJ Thierry MEYRIOT reçoit
le père et le capitaine PICARD, après avoir auditionné lenfant, prend
contact avec le parquet de Meaux. Ladjoint du Procureur, M. PAGEOT,
avisé de lidentité de la mère de lenfant, fait injonction à lOPJ
dannuler la plainte déposée par le père et de mettre un terme
immédiatement à sa présence et à celle de lenfant dans le commissariat
de police. Il évoque la relation intime connue des autorités de lÉtat
qua la fondatrice de lEnfant Bleu, Renée GIVERNAUD, dite Lorène
RUSSELL, avec Jacques TOUBON, ancien Garde des Sceaux.

Dans les minutes qui suivent, le capitaine PICARD donne lordre de
mettre un terme au dépôt de plainte, refuse que le père le signe et lui
fait les reproches suivants : " Vous vous êtes bien gardé de nous dire
que la mère de Sara est aussi la petite amie de M. TOUBON. Je viens
davoir linformation de ladjoint au Procureur, M. PAGEOT. Veuillez
reprendre votre fille et quitter notre commissariat sur le champ. Il y
a déjà une procédure concernant cette affaire au parquet de Créteil qui
a été classée sans suite le 3 septembre 2001. "

8. Août 2002 - Sara part en vacances avec sa famille paternelle,
qui fait étape dans un camping près de Rennes. Sara y rencontre Mme
PEYRACHE, musicienne de lorchestre de Bretagne, à qui elle confie son
drame qui persiste. Mme PEYRACHE établi un témoignage très détaillé des
violences sexuelles et autres subies par la jeune Sara du fait de sa
mère et de son ancien instituteur, " Daniel ". Lenfant est entendue par
le pédopsychiatre WISSE (CSAED du CHU de Rennes) qui fait immédiatement
un signalement au Parquet de Rennes et conseille au père de renoncer à
ses vacances en Espagne.

9. 21 août 2002 - De retour précipité à Paris pour être prise en
charge par un pédopsychiatre au domicile du père, Sara est entendue par
un Huissier de Justice, Maître Philippe FIX, qui note certains propos
de Sara : " Daniel et maman me réveillent la nuit. Daniel, il voulait
que je lui suce le zizi, mais moi je ne voulais pas. Ma maman me donne
des claques et puis ma maman des fois me mets des jouets dans la
zézette et ça me fait très mal. Elle le fait souvent à Paris et en
vacances. Une fois jai vu sortir du lait du zizi à Daniel. Elle le fait
toujours maman. Ma maman, elle a aussi pris une grande photo quand
Daniel me touche la zézette. "

10. Sur les recommandations de lHuissier de Justice, le père
alerte le 22-08-02 le Procureur Général de la République, M. NADAL,
ainsi que M. Le Président de la République, dans le but que la justice
place lenfant sous protection et provisoirement hors de tous contacts
avec la mère et linstituteur mis en cause.

11. Début septembre 2002, devant labsence de réaction de la
justice et la détresse de Sara à la perspective de retourner chez sa
mère et malgré un nouveau signalement du Dr LOUVIGNE, pédopsychiatre à
Paris, Mme PEYRACHE, Présidente de lassociation KERJEANNE qui organise
la découverte de la musique en milieu hospitalier et carcéral, décide
de mettre en uvre les moyens de protéger et écouter Sara dans un
hôpital spécialisé à BERLIN. Sara est ainsi placée hors de toutes
influences de lassociation LEnfant Bleu, qui multiplie ses
interventions auprès des praticiens pour discréditer la parole dune
enfant qui met en cause la fondatrice de lassociation.

12. Un rapport de mission dune société de protection rapprochée
agrée par la Préfecture dIle et Vilaine établit que le père de Sara et
ses trois enfants ont fait lobjet de menaces et de surveillances de la
part dinconnus non identifiés entre le 2 et le 6 septembre 2002, date à
laquelle la mère venait dêtre avertie du lieu dhospitalisation de Sara
par lettre AR du papa.

13. 10 septembre 2002 - Lhuissier de Justice qui a reçu le 21
août les déclarations de Sara délivre une signification de la sommation
interpellative quil a établie à :

M. le Procureur de la République, TGI de Créteil,

Mme PINGLIN, Juge aux Affaires Fami-liales, TGI de Créteil,

Mme LEPRINCE, Premier Juge des Enfants, Cabinet H108, TGI de Créteil,

Mme CARRON, directrice de lécole maternelle R.ROLLAND à Fontenay-Sous-Bois,

Mme Caroline GRÉGOIRE, représentante des parents délèves, Fontenay-Sous-Bois,

M. Jean-François VOGUET, maire de Fontenay-Sous-Bois,

M. le Capitaine SIRVENT, Fontenay-Sous-Bois,

M. LANTIER, CMP, Fontenay-Sous-Bois.

Ces personnes reçoivent en outre copie de la plainte avec
constitution de partie civile déposée le 14 mars par Jack CHABILAND
auprès du Doyen des Juges dInstruction du TGI de Créteil. Une
information judiciaire avait été ordonnée pour suite de cette plainte

le 13 mai 2002 par le Procureur de la République de Créteil qui
faisait état dans son réquisitoire introductif : " dindices graves et
concordants dabus sexuels sur mineurs de moins de quinze ans concernant
les enfants CHABILAND Sara, RACHADI Sofia, M G ".

14. Le 12 septembre 2002, cest à dire au lendemain des
significations faites par lhuissier Maître Philippe FIX auprès,
notamment, des trois magistrats de Créteil concernés (significations
avec constat de difficultés), le Doyen des Juges dInstruction de
Créteil, Mme J. AUDAX, signe une ordonnance de non-recevabilité de la
plainte déposée le 14 mars par M. CHABILAND, alors que ce même juge
avait signé une ordonnance de consignation le 27 mai 2002.

15. Le même jour, ce 12 septembre 2002, le père de Sara, Jack
CHABILAND, est mis en garde à vue sur ordre du Parquet de Créteil puis
interné / séquestré à lhôpital de Meaux pour " aliénation mentale et
dangerosité à légard dautrui ". Cet internement est justifié par des
certificats établis par le Dr MAHÉ de Meaux (en date du 11 septembre)
sur la base dun arrêté du 12-09-02 signé par Jean-Jacques BONHOMME,
maire de la commune de CHALIFERT (77), confirmé par un arrêté
préfectoral signé le 13-09-02 par le Préfet de Seine-et-Marne et par
délégation, par le Secrétaire Général de la Préfecture, Jean-François
SAVY.

16. Les 3 plus grands enfants de Jack CHABILAND, père de Sara, se
retrouvent seuls, alors quils sont élevés par leur père depuis 10 ans
et que sa capacité éducative na jamais été remise en cause. Le
Procureur de Melun ordonne leur placement provisoire chez un tiers en
attendant que le juge des enfants ne statue sur leur sort.

17. Le père ayant reçu une convocation pour le 16 septembre du
juge des enfants, quil avait lui-même saisi, il décide de faire
présenter Sara. En labsence du père (interné), Sara sera entendue par
le juge, qui décidera de la rendre à sa mère.

18. Le 23 septembre 2002, les médecins psychiatres du service de
psychopathologie adulte de lhôpital de Lagny demandent labrogation de
linternement de M. CHABILAND. Le 24 septembre, le Dr Muriel
FISCHMAN-MATHIS, expert auprès de la Cour dAppel, désignée par le juge
dinstruc-tion GERVILLIE du TGI de Meaux rend un rapport qui dément de
façon catégorique les motifs daliénation mentale et de dangerosité
invoquées par les autorités préfectorales et le Parquet de Melun pour
justifier linternement de M. Jack CHABILAND. Le 27 septembre, le père
retrouve ses grands enfants, suite à un arrêté préfectoral du 26-09 qui
lève linternement doffice. Lordonnance du Procureur de la République de
Melun, qui plaçait les enfants chez un tiers, est levée par le juge des
enfants de Meaux le 30-09.

19. Octobre 2002 - La jeune Sara réclame inlassablement dêtre
avec son père, ses soeurs et son frère. Compte tenu de lexpertise
psychiatrique de M. CHABILAND et de labrogation de linternement, les
magistrats de Créteil mis en cause dans le dossier font ordonner une
mise en examen et un contrôle judiciaire de M. CHABILAND par le juge
dinstruction du TGI de Meaux, M. GERVILLIE. Celui-ci interdit en outre
au père de Sara tout contact avec celle-ci, sauf autorisation du Juge
des Enfants de Créteil.

20. Alerté sur cette affaire, M. Le Président de la République a
transmis le dossier à lactuel Garde des Sceaux, M. Dominique PERBEN. Le
21 septembre 2002, M. Jean-Michel BOURLES, Adjoint au Chef de Bureau
des Politiques Pénales Générales et de la Protection des Libertés
Individuelles (Sous-Direction de la Justice Pénale Générale, Direction
des Affaires Criminelles et des Grâces) signait un courrier déclinant
toute compétence du Ministre de la Justice à intervenir dans ce
dossier.

21. Les personnes impliquées dans cette affaire affirment que la
mise en cause de M. Jacques TOUBON par le Procureur Adjoint de Créteil
na pas favorisé la prise en compte des intérêts de lenfant Sara
CHABILAND, pas plus que de ceux des autres enfants victimes dans cette
affaire du même instituteur pédophile, dont la jeune demi-sur de Sara,
Élia. M. Jacques TOUBON, ancien Garde des Sceaux, personnalité
politique influente proche du Président de la République actuel, est
membre du Lions Club International de Paris 13ème, qui contrôle et
finance lassociation LEnfant Bleu dont la mère de Sara est la
fondatrice.

Christian COTTEN

psychosociologue, psychothérapeute, Président de Politique de Vie

L'ensemble de ce dossier a été étudié par l'équipe
"Disfonctionnements Judiciaires" de Politique de Vie. Toutes les
affirmations et accusations développées ci-dessus ont été validées par
plusieurs experts, dont des magistrats et des policiers, et sont
aisément démontrables au travers des pièces du dossier et des
déclarations réitérées des victimes, attestées par plusieurs
enregistrements. Plusieurs avocats travaillent actuellement
bénévolement sur cette affaire, en interaction avec notre équipe.



sans commentaires...


C'est pas totalement HS car ça sent le réseau pédo aussi...
l'instituteur pédo n'en est pas à son premier cas, la mère pédo tient
(comme par hasard) des associations d'enfants.

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flippant

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 16:08

#37: Auteur: Satyneh, Localisation: Sud-Ouest
Posté le: Dim Mar 23, 2008 3:22 pm


Un autre lien où il est question du Temple
Solaire, des réseaux pédo, et des entraves judiciaires, notamment par
des FM ... Cotten dénonce les meurtres des adeptes du Temple Solaire
maquillés en suicides (il y eut d'ailleurs plusieurs sacrifices à
plusieurs dates, notamment de jeunes enfants, mais pas de référence à
la pédo) pour cacher des implications au sein du Gouvernement, ainsi
que les entraves aux enquêtes judiciaires pour chopper les réseaux
pédophiles.


Citation:
Plaintes contre X de Michel COTTEN :

(...)

« Or, précisément, nous sommes ici face à deux mises en œuvre d’une
même et unique méthode conseillée à Pékin par M. Alain VIVIEN :
assassiner des membres d’une minorité spirituelle en maquillant le
meurtre en suicide , pour discréditer tout mouvement de pensée qui
conteste l’ordre établi.



Enfin, il faut savoir que quelques semaines avant Noël, M. Alain
VIVIEN, président de la Mission Interministérielle de Lutte contre les
Sectes, allait en Chine conseiller et soutenir les dirigeants chinois
dans leur lutte contre les sectes…


Les grands trafics mafieux – drogues, armes, enfants, pétrole, machines
à sous – sont gérés au plus haut niveau de l’État Français par quelques
personnages associés dans un système informel qui constitue
l’équivalent de la loge P2 italienne, en version française.



Parmi ces personnages, nous parlerons surtout de deux d’entre eux :
Charles PASQUA et Alain VIVIEN. » (page 2 du tract incriminé,
ci-joint).



L’ensemble des informations que je tiens à disposition de la
justice démontre et fonde amplement mes écrits et notamment la
dénonciation de M. VIVIEN comme complice par fournitures de moyens de
protection des assassins des membres de l’Ordre du Temple Solaire, sans
même parler des centaines de morts exécutés par le gouvernement chinois
au motif d’appartenance à une « secte ».

(...)

3. Protection de réseaux pédophiles : les faits, les auteurs, le droit



En page 3 de mon tract incriminé pour diffamation par M. VIVIEN,
j’écrivai en février 2001, à la rubrique « les intervenants » :



« Lui aussi parlera de M. Alain VIVIEN, que l’on retrouve, comme
par hasard, dans ce dossier-là. Mais quand le Docteur Érick DIÉTRICH
parle de M. VIVIEN et de son implication dans les réseaux de pédophilie
devant la 17ème Chambre Correctionnelle, personne n’entend rien… »



Tous les documents utiles à la manifestation de la vérité ont été fournis à

M. CHACUN et à M. VIALAT. Il y est fait référence à des crimes,
commis notamment par des membres de la franc-maçonnerie sur des
mineures et ayant profité de la protection active de M. Alain VIVIEN,
au travers de son association CCMM.



Aucune suite n’a été donnée à ce jour à ce dossier, qui comporte
notamment une instruction judiciaire close par un non-lieu, alors
qu’elle contient les aveux écrits du criminel violeur, franc-maçon et
médecin par ailleurs.



N’ayant pas les moyens de réunir par moi-même l’ensemble des
données nécessaires à l’établissement de la vérité dans ce dossier, je
demande donc à la justice de s’en saisir et d’ouvrir l’enquête
nécessaire, sachant que je confirme pleinement l’ensemble de mes écrits
publics, tout comme le fera le moment venu le Dr Érick DIÉTRICH,
lui-même victime des persécutions menées ces dernières années par M.
Alain VIVIEN et visant à le faire taire.


http://www.politiquedevie.net/Mafia-democratie/plainte0602.html



édit : pour les dates des suicides/assassinats des adeptes du T Solaire
(dont les victimes sont aussi des enfants) : en effet, un 23/12
apparait.

# 4 octobre 1994 : 53 adeptes de l'Ordre du Temple solaire (dont
16 enfants) sont retrouvés morts, suicidés ou assassinés, en Suisse.

# 23 décembre 1995 : 16 adeptes de l'Ordre du Temple solaire,
parmi lesquels 3 enfants, sont retrouvés carbonisés dans le Vercors en
France. L'hésitation entre suicide et assassinat persiste. Le Député
anti-sectes Jean-Pierre Brard affirme: «c'est clair, il n'y a pas eu
suicide, mais assassinat»[1].

# 24 mars 1997 : 5 adeptes de l'Ordre du Temple solaire sont trouvés morts au Québec.

"Dernière édition par Satyneh le Dim Mar 23, 2008 3:29 pm; édité 2 fois"

#38: Auteur: symphonie,
Posté le: Dim Mar 23, 2008 3:38 pm


les Catacombes pour les salles ,grottes etc







http://www.sallek.explographies.com/



http://exploration.urban.free.fr/catacombes/zoomI2008.htm

#39: Auteur: adzo,
Posté le: Dim Mar 23, 2008 5:11 pm


très bonne initiative symphonie.

Je doute que les souterrains dont il est question soient officiels
mais c'est tout à fait possible, d'autant plus que si ce n'était pas le
cas, des travaux dans les zones alentours pourrait faire découvrir à
des inconscients la caverne ou aboutir à un effondrement avec des
constructions trop hautes...

"Dernière édition par adzo le Dim Mar 23, 2008 5:11 pm; édité 1 fois"

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flippant

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 16:09

#40: Auteur: Satyneh, Localisation: Sud-Ouest
Posté le: Dim Mar 23, 2008 5:37 pm


Bon ! Tout était posté et prêt à envoyer mais FF a eu "un pb" je dois recommencer

LEURS DESSINS :



1- Statue :





2- Procession avec "Croix entourée d'Herbes" :





3- Pendule





4 Cérémonie :







Vous pensez que le haut du vieil immeuble qui apparait à la caméra au
moment où la petite explique son dessin est celui qu'ils pensent avoir
repéré ?

"Dernière édition par Satyneh le Dim Mar 23, 2008 5:38 pm; édité 1 fois"

#41: Auteur: Kamikaze,
Posté le: Dim Mar 23, 2008 6:19 pm


Je ne sais pas satyneh. En tout cas il est bien évoqué un genre de grand hotel de luxe.



Il y a un perron devant le Crillon? Aucun parisien ne peut aller vérifier?







De toute façon aidons nous et le ciel nous aidera! c'est Paques, et la
journaliste qui a réalisé l'enquete s'appelle Pascale Justice.











Si elle est toujours à France3, on peut la contacter peut-etre.
J'aimerais bien connaitre le nom de la juge d'instruction par exemple.
Et si on retrouve celui du père, il va etre content d'aller ad patres
visiter une autre planète tous ses voeux seront exaucés.

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flippant

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 16:10

#42: Auteur: adzo,
Posté le: Dim Mar 23, 2008 6:33 pm


le nom du juge d'instruction est donné vers 84 minutes ou pas loin de là... il est crypté mais... ^^

#43: Auteur: Kamikaze,
Posté le: Dim Mar 23, 2008 6:42 pm


Mais quoi adzo?





Je suis allée voir des images du Crillon sur youtube et apparemment pas de perron en marches comme sur le plan.

#44: Auteur: adzo,
Posté le: Dim Mar 23, 2008 6:44 pm


non c'est pas vers 84 minutes ça doit être avant alors... c'est à 74 min 30 secondes mais je crois qu'il s'agit du magistrat.

mais c'est pas vraiment compréhensible... à moins que vous soyez capable de décoder.

"Dernière édition par adzo le Dim Mar 23, 2008 6:56 pm; édité 3 fois"

#45: Auteur: Satyneh, Localisation: Sud-Ouest
Posté le: Dim Mar 23, 2008 6:52 pm


Voilà une photo qui permet de bien voir l'hotel de Crillon, ça ne ressemble pas aux descriptions :





Et sur le plan des Catacombes, on ne peut pas repérer les ronds points
au(dessus (d'ailleurs me suis retrouvée direct dans le rond point du
cimetière Montparnasse ).



Dommage qu'il n'y ait pas de cartes de paris avec que les ronds points, on trouverait plus vite.

#46: Auteur: Satyneh, Localisation: Sud-Ouest
Posté le: Dim Mar 23, 2008 7:17 pm


Bon, un rond point à la Place St Georges, ou aboutit la Rue Notre Dame de Lorette, il y a des Hotels, voici les images du coin, mais la Statue de St Georges, elle l'aurait remarquée...



31 rue ND de Lorette

Coté de l'hôtel de Thiers

Entrée du square Alex-Biscarre

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flippant

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 16:10

#47: Auteur: Kamikaze,
Posté le: Dim Mar 23, 2008 7:59 pm


[img][/img]








Citation:
LE LIVRE DE LA HONTE

Editeur: Le Cherche Midi (Documents) ;

ISBN : 2862749168

12 octobre 2001

239 pages

Prix 98,00 FF / 14,94 Euro

Présentation de l'éditeur:

Au printemps 2000, Serge Garde dans le journal L'Humanité, puis
Laurence Beneux dans le Figaro et dans l'émission L.B sur Canal +
révèlent l'existence du CD-Rom de Zandvoort contenant 8500 documents
pédosexuels, et d'un fichier établi par la police hollandaise. Dans une
Europe traumatisée par l'affaire Dutroux, ce CD-Rom devient en France
un formidable révélateur de problèmes : pourquoi le déni actuel,
comment lutter contre les réseaux, à l'époque d'Internet ? Un deuxième
CD-Rom contenant des scènes de viols et de torture inouïe est transmis
par les journalistes à la justice. Elle n'a rien fait. Dans leur
conclusion, les auteurs annoncent qu'ils existent plus de 20 CD-Rom







Moi je n'ai lu, il faudrait en envoyer un exemplaire à Jean-Yves le Guennec.

#48: Auteur: Fleur de Diamant, Localisation: FRANCE - 66
Posté le: Dim Mar 23, 2008 9:49 pm


sur Pages jaunes il y a mapy qui montre les ronds points du lieu où l'on souhaite se rendre. Si ça peut vous servir.

#49: Auteur: adzo,
Posté le: Dim Mar 23, 2008 10:02 pm


le plan des catacombes on peut en faire une
image superposée sur google earth, ainsi on sait à quoi ça correspond
en surface et les possibles rond points.

je ne savais pas qu'il y avait tout ça sous le val de grâce...

"Dernière édition par adzo le Dim Mar 23, 2008 10:45 pm; édité 1 fois"

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flippant

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 16:10

#50: Auteur: ishtar,
Posté le: Mar Mar 25, 2008 7:56 am


bonjour à tous



bon...je suis larguée

mon ordi n'est pas trés coopératif



je me suis concentrée sur l'aspect "symbolique" question de faire un tri pour savoir quel genre de secte c'était...

j'ai pas grand chose ,je le "jette" pour reflexion et avant que l'ordinosaure ne refasse la sieste



(de plus j'ai eu du mal à lire correctement vos messages ,désolée si il y a doublon)



"el rei pakal"

"temple solaire"



si c'est de cette "trempe" alors il est certain que le "temple" où ils
opérent a obligatoirement un puit ,donc salle sous-terraine avec de
l'eau


pour les sacrifices : voir la déité Tanit parédre de Baal ,dans cette
gatégorie les origines sont alors de Phénicie (dans ce cas c'est
clairement des francs-maçons)



pour ceux qui croient en "l'autre monde" définir leurs rituels est notre seule chance d'agir

il est indéniable que ce n'est pas avec nos petits messages tâtonnants que l'on puisse les inquiéter

et je me vois mal me balader avec une épée dans Paris en demandant mon chemin



désolée pour le peu d'efficacité de ce message ,mais sans supports j'ai du mal à regrouper mes idées

#51: Auteur: ishtar,
Posté le: Mar Mar 25, 2008 9:17 am


"maison de l'amérique latine" :



plan :

http://www.mal217.org/images/planacces.pdf



site officiel :

http://www.mal217.org/salons_infosinstal.cfm#



ils sont fermés du 26 juillet au 21 aout



je continue sur cette "maison" ...intuition...



une expo sur "l'art du feu"

http://www.franceantiq.fr/siccaf/FR.asp



on récapitule :

jardins

perron rond

reception relativement conforme

par contre pas vu d'ascenseur



en fait ce sont 2 hôtels reliés

il y passe constamment du gratin "diplomate" donc impunité diplomatique





.................................................



un lien vers un blog qui parle de cette affaire : on y retrouve le
"mind control" ,la CIA...tous nos "petits copains" quoi...effrayant :


http://fr.blog.360.yahoo.com/blog-pOPigj0yc6lZjyeYldbrnyzHbQ--?cq=1

"Dernière édition par ishtar le Mar Mar 25, 2008 9:46 am; édité 2 fois"

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flippant

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 16:14

#52: Auteur: Kamikaze,
Posté le: Mar Mar 25, 2008 10:11 am


Salut Ishtar





J'ai extrait cela du dernier lien:







Citation:


Abus rituels et Mind Control : plongée en eaux troubles

Il existe une étrange relation entre deux phénomènes très polémiques :
les techniques et expériences portant sur le Mind Control d'une part,
et l'univers bizarre et contesté des abus rituels et sataniques.

L'examen de ces deux phénomènes tout au long de ce dossier tentera
d'élucider la nature de ce lien. Nous verrons qu'à l'instar des
psychiatres, thérapeutes et praticiens qui se sont passionnés aux
Etats-Unis pour les abductions extraterrestres, un groupe émergent et
controversé de spécialistes en sciences humaines et médicales ont
découvert avec stupéfaction l'existence d'une pandémie de victimes
d'expériences de Mind Control, d'abus rituels et sataniques aux
Etats-Unis, que cette pandémie impliquait certaines conséquences sur
notre perception du monde et enfin puisque les choses ne sont jamais
simples, ni toute noires ou toute blanches, des groupes religieux
radicaux ont surfé sur cette vague de terreur anti-satanique pour
asseoir leur propre idéologie radicale et sectaire en prise directe
avec des mouvements néo-chrétiens patriotiques de droite.

Si les racines de ces affaires fascinantes plongent leurs
terminaisons nerveuses dans le terreau fertile de l'histoire des
Etats-Unis, de son cartel militaro-industriel, de ses services de
renseignement multiples et tout-puissants, il n'en demeure pas moins
que le vieux continent européen est concerné. Certaines "affaires"
montrent qu'il existe également des "réseaux" d'abus rituels et leurs
victimes mais les différences avec la situation américaine sont
manifestes. Nous tenterons de décrire ce qui se passe sur notre vieux
continent. Il convient de faire un bref rappel historique sur ce qu'est
le Mind control, ses fonctions, son efficacité. Cela permettra au
lecteur peu averti sur ces sujets d'en appréhender l'importance, le
sérieux réel des sources de l'information et surtout de les faire
sortir du ghetto approximatif des spéculations conspirationnistes.



Le conspirationnisme s'en mêle











En effet, sans vouloir jeter la pierre à des auteurs comme David
Icke ou Fritz Springmeier qui ont eu le mérite de faire connaître au
grand public (surtout francophone pour David Icke) les thèmes du Mind
Control et des abus rituels, le souci majeur de leurs travaux est qu'il
se fonde sur une série de sources imprécises et de spéculations parfois
très hasardeuses qui, mises bout à bout, sèment la confusion et
contraignent le lecteur " à croire" au à "ne pas croire". Or, il
convient justement de comprendre ce qu'impliquent ces sujets sans que
l'on soit obligé d'en faire une question de foi.

Enfin, ce dossier a pour vocation d'expliquer ce qu'est le
satanisme contemporain et ce qu'il n'est pas, ses racines, pourquoi et
comment il peut être instrumentalisé par des chercheurs scientifiques
en matière de manipulation des comportements et de la conscience. Et
surtout, nous tenterons de percevoir l'idéologie qui se camoufle
derrière ces abus rituels ; ce qui apparaît être comme une lourde
manipulation des peurs individuelles et collectives, une idéologie qui
entre curieusement en résonnance avec les cercles religieux
fondamentalistes de la nouvelle droite américaine, celle qui est au
pouvoir à la Maison-Blanche et qui veut faire entrer l'occident dans
une sorte de sainte-croisade contre le mal. Mais avant de parler de
cette brève histoire du Mind Control et de ses victimes, notre histoire
débute très curieusement en Europe. En Belgique et en France.



Point de départ européen











Pour mieux visualiser le fil rouge qui relie ce double sujet que
sont les abus rituels et le Mind Control, autant découvrir la trame qui
se cache derrière cette hydre à deux têtes comme je l'ai fait, petit à
petit, à partir de faits survenus sur notre vieux continent européen.

Tout a commencé par un sentiment d'incrédulité et de malaise
lorsque l'affaire Dutroux éclata en Belgique en 1996. La découverte de
quatre cadavres de très jeunes filles dans un des terrains situé dans
une petite localité industrielle du sud de la Belgique appartenant à
Marc Dutroux et le sauvetage en dernière minute de deux autres gamines
emmurées vivantes dans sa cave provoqua un véritable séisme sociale,
politique et judiciaire dans ce petit pays abritant les centres nerveux
européens et le QG de l'Otan. Tout le pays, la presse et l'opinion
publique étaient divisés en deux camps très marqués et totalement
opposés sur l'interprétation à donner à ce scandale : est-ce que
l'affaire Dutroux et plus particulièrement le royaume de Belgique
étaient le théâtre d'opérations de réseaux organisés et structurés, de
préférence internationaux, s'adonnant à la pédophilie, à l'enlèvement
et au trafic d'enfants ? Ou bien Dutroux n'est-il qu'un prédateur
isolé, un polycriminel psychopathe ? Et donc, les réseaux pédophiles se
livrant à des abus ritualisés ne seraient que des légendes urbaines ?
C'est cette seconde thèse que la justice belge choisira en fin de
compte mais nous n'en sommes pas encore là.



Les témoins X parlent











Dans l'énergie et la ferveur suscitées par l'arrestation de Dutroux
et de ses présumés complices, un certain nombre de témoins souhaitant à
toute force conserver l'anonymat, des femmes adultes à une exception
près, se présentèrent en ordre dispersé entre 1996 et 1997 devant la
gendarmerie. Ces témoins seront baptisés x1, x2, x3 et ainsi de suite
(en fait de x1 à x7 en passant par des ironiques "x69" et "vm1"),
suivant leur ordre d'arrivée dans les bureaux des enquêteurs. Le
contenu des témoignages de ces femmes allaient sidérer les enquêteurs,
les magistrats instructeurs et par la suite la presse car des fuites
furent mystérieusement organisées. Les témoignages sont totalement
édifiants et incroyables : ces "témoins x" évoquent l'existence de
groupes pédophiles bien organisés, composés de gens riches et influents
et se livrant à des actes de sadisme d'une cruauté inimaginable, dans
certains cas à des meurtres rituels en plus des "classiques" partouze
pimentées de drogues. Ces abus semblent être des pratiques
héréditaires, faisant partie d'une manière de vivre, d'une idéologie
bizarre et peu compréhensible pour le commun des mortels. Leurs
activités, dans certains témoignages, ressemblaient plus aux exactions
de sociétés secrètes de type satanique qu'à de "simples " et classiques
délinquants pédophiles. Les témoignages de x1 ou de x3 sont très
éloquents à cet égard. x1 impliquera, entre autres choses, Dutoux et
l'un de ses complices ainsi que sa compagne dans une célèbre affaire de
meurtre rituel qui n'avait jamais été solutionnée, le "meurtre de la
champignonnière" au cours duquel le cadavre d'une adolescente,
Christine V., sans doute brûlée vive, fut découvert, cloué sur une
planche dans les locaux désaffectés d'une ancienne champignonnière
d'une commune de l'Est de Bruxelles. Au départ, les enquêteurs étaient
partis sur une hypothèse d'un meurtre rituel perpétré par un groupe de
marginaux, de squatters et de punks gothiques à tendance satanique.
Mais cette piste n'aboutit finalement pas. Pour x1, Christine avait été
victime de tortures sexuelles et d'un assassinat ritualisé perpétré par
plusieurs personnes dont des accusés du procès Dutroux.



Des récits impliquant le gratin belge











Le témoignage de X3 est encore plus intriguant et incroyable. Cette
femme d'un certain âge raconte avoir été témoin de faits absolument
abominables ; des meurtres d'enfants et de bébés, des partouzes
invraisembables dans lesquels se seraient retrouvés ce que la Belgique
compte de plus important : membres de la famille royale et de la Cour,
industriels, magistrats, avocats, hauts gradés des forces de l'ordre.
Ceux-ci se livraient aux pires perversités : pédophilie,
sadomasochisme, cannibalisme, zoophilie, coprophagie etc. Des chasses
aux enfants qui se soldent toujours par la mort des petits étaient
ourdies dans les parcs d'opulentes propriétés où sont organisées ces
parties fines. Ces faits ne concernent en rien le dossier Dutroux
puisqu'ils remontent au début des années 60, une période pendant
laquelle Dutroux n'était qu'un enfant.

Comme de nombreux collègues, j'ai eu entre les mains pendant
quelques jours les procès verbaux d'audition de certains témoins X
grâce à certaines sources bien placées. Ces PV frappés du secret de
l'instruction mais sans doute trop gênants pour des enquêteurs qui ne
savaient pas quoi en faire circulaient discrètement entre les mains de
plusieurs journalistes spécialisés dans le judiciaire au cours de ces
années 96-97. X3, âgée d'une cinquantaine d'années à l'époque de ces
dénonciations est bien vue et introduite dans le milieu d'aide à
l'enfance. Elle se décide à témoigner suite à la manière dont le
témoignage de X1 fut traité, c'est-à-dire sans accorder à ce dossier
une once de crédibilité. X1 deviendra même la risée du pays et sera
mise en pièces par la plupart des médias. X3 écrit au ministre de la
Justice " son étonnement de la facilité avec laquelle on a conclu,
après la clôture des dossiers X1, qu'il n'y avait pas d'abus d'enfants
organisés en Belgique ... Comment voulez-vous, dans les circonstances
actuelles, que d'autres victimes parlent encore ?" (op cit : Les
Dossiers X, ce que la Belgique ne devait pas savoir sur l'affaire
Dutroux, Annemie Bulté, Douglas De Coninck, Marie-Jeanne Van Heeswyck,
éditions EPO, 1999). X3 raconte dans le détail comment ses parents
abusaient d'elle, l'emmenaient à des "soirées" dans des villas cossues
... elle a vu un garçon de huit ans se faire torturer de façon
effroyable, l'apothéose de la soirée consistant à lui couper les
parties génitales pour ensuite les poser sur son ventre. Même
l'enterrement de l'enfant a été une sorte de cérémonie ... Elle parle
d'un château entouré d'un parc où des enfants attendaient leur tour,
enfermés dans des cachots. Dans la tourelle du château, il y avait une
sorte d'exposition de cadavres d'enfants à divers stades de
décomposition. Le groupe de personnes était toujours le même, environ
une cinquantaine dont peu de gens qu'elle reconnaissait. Ici les
soirées ne se terminaient jamais sans morts. Des notables chassaient
avec des dobermans des enfants nus lâchés dans le parc. "J'ai aussi dû
manger de la chair humaine, des doigts d'enfants servis dans la gelée".

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flippant

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 16:15

suite...
Témoignages incroyables



La partie la plus "incroyable" des procès-verbaux concerne les détails
relatifs aux comportements sadiques et vraiment bizarre de membres de
la famille royale belge qui auraient participé à certaines de ces
soirées. Le témoin insiste particulièrement sur le côté sado-masochiste
d'une de ces hautes personnalités qui prenaient un vif plaisir à
torturer et violer une enfant pour ensuite vomir et entrer dans une
transe punitive faite de culpabilité et d'autoflagellation. Les
dénonciations d'une possible implication de membres de la famille
royale sont tellement embarrassantes, certains des gendarmes sont
tellement mal à l'aise qu'il existera deux versions des auditions de
X3, l'une avec les dénonciations contre ces VIP royaux et l'autre sans.
Quoi qu'il en soit, des fuites seront organisées et toute la presse
judiciaire est mise au courant de ces faits qui se répandent comme une
mauvaise rumeur, contaminant les dossiers de tous les autres témoins X
ainsi que le dossier Dutroux. Cette implication du palais fut
retrospectivement la meilleure méthode pour semer le trouble et le
discrédit sur l'ensemble des dossiers X. Personne ne pouvait et ne
voulait croire en ces témoins qui impliquaient la Cour. Or, seule X3
qui, de plus parle de faits bien antérieurs à Dutroux et dénonce la
famille royale.

Par la suite, c'est non seulement les dossiers X relatifs aux
réseaux mais également le dossier Dutroux qui sera fragilisé. Et la
Belgique, coupée en deux, entre croyants et sceptiques. C'est
d'ailleurs l'un des problèmes majeurs de ces affaires d'abus rituels et
de réseaux structurés ; celui de la crédibilité des témoins et de la
fiabilité de leur mémoire. Nous en reparlerons.



Une instrumentalisation du satanisme











Tous ces abus sont ritualisés mais peut-on parler de satanisme pur
et dur ? Selon les auteurs des dossiers X, non : "X1, X2, X3 ont décrit
des faits horribles mais n'ont jamais parlé de satanisme sauf en termes
de mises en scène destinées à terroriser les enfants et à les
décrédibiliser si d'aventure, ils osaient raconter ce qui leur était
arrivé". Ce distinguo entre mise en scène et authentique rituel
démontre que nombre de présumés groupes d'abuseurs ne sont pas
"satanistes" mais se servent de ces mises en scène pour diverses
raisons, la plus importante étant que plus le traumatisme infligé à
l'enfant est profond, plus celui-ci est soumis. Nous verrons que cette
instrumentalisation du satanisme et son décorum joue un rôle non
négligeable dans le sujet du Mind Control et dans les dossiers
américains. Mais nous n'y sommes pas encore. Restons en Europe. Voici
un autre exemple édifiant sans doute d'un authentique cercle d'abuseurs
rituels à tendance satanique.



L'enquête fantôme de France 3











Fin 1999 ou en mars 2003, Elise Lucet présente à une heure tardive
dans le cadre d'une émission de la rédaction nationale de France 3 un
reportage intitulé "Viols d'enfants : la fin du silence ?". Cette
enquête journalistique qui a duré près d'un an et demi dénonce les
agissements d'un réseau pédophile d'abus rituels à tendance satanique
qui opère en France. Pourquoi un tel flou sur la date de diffusion ?
Parce que France 3 que j'ai contacté à de multiples reprises par mails
et par téléphone ne trouve aucune trace dans sses archives de ce
documentaire qui existe pourtant et dont je possède une copie. C'est
comme si cette enquête n'avait jamais existé ni même été diffusée. Pas
moyen non plus d'entrer en contact avec Elise Lucet sur ce sujet. Selon
certaines rumeurs, une magistrate qui est intervenue dans l'enquête
aurait été limogée et placée dans un placard dès le lendemain de la
diffusion de l'émission.

Quels sont les faits dénoncés par cette enquête approfondie ? Il
s'agit du drame vécu par trois enfants, Pierre âgé de 5 ans et Marie,
sas soeur âgée de 8 ans, de nationalité française ainsi qu'une petite
fille originaire de Suisse, Sylvie, qui ne connaît absolument pas
Pierre ou Marie mais qui a été abusée par le même réseau comme le
démontrera l'enquête de police. Les premiers faits concernant Pierre et
Marie remontent en 1994. Les enfants, lors de leurs auditions puis
devant la journaliste qui les entendra racontent que les abus se
déroulaient lorsque leur père exerçait son droit de visite et emmenait
ses enfants dans des cérémonies très étranges. Marie évoque avec ses
mots d'enfant avor été emmenée dans les caves d'un grand hôtel parisien
et raconte les horreurs qu'elle a vécu en ces termes : " Ils mettaient
parfois des aiguilles autour de nos yeux et ils nous attachaient sur
une table et ils nous battaient et nous violaient ... Le grand chef, il
portait une robe blanche avec des bords dorés avec un triangle et il
disait qu'il était un grand mage et qu'il s'appelait Boucnoubour ...
Ils faisaient des prières puis ils violaient des enfants ... Ils nous
endormaient aussi avec des espèces de bouillies , ils nous attachaient
et nous frappaient et avec les aiguilles, ils voulaient nous faire
croire qu'ils voulaient nous crever les yeux". Pierre raconte
exactement la même histoire. Selon ces deux témoignages, des enfants de
nationalité étrangères sont mis à mort, les faits se dérouleraient dans
une sorte de cave. "Ils tuaient les enfants" affirme Pierre dans un PV
à un gendarme qui l'interroge. " C'était des petits enfants qui étaient
un peu arabes et des choses comme cela et puis, il leur coupe la tête
". "C'est la vérité ou cela aurait pu être un film" demande
l'enquêteur. "Non, c'était pour de vrai. Après, on s'évanouissait et
puis, ils disaient qu'ils allaient nous couper la tête aussi et ils
nous mettraient sur la table aussi, dans le sang, on avait très peur et
on croyait qu'on était mort". Les petites victimes racontent que les
têtes des victimes étaient placées au bout de piques qui ornaient la
salle principale des rituels.

Le père des enfants sera placé sur écoute, des écoutes dans
lesquelles, à demi mot, le père admet auprès d'une amie se livrer des
transgressions sexuelles inimaginables. Ces mêmes écoutes permettent de
mettre en évidence les membres du réseau : huit personnes seront ainsi
interrogées. Un couple de kiné, un pilote de ligne, un conseiller en
communication, un enseignant, une décoratrice de cinéma spécialisée
dans les effets spéciaux. En Suisse, l'enquête met en lumière
l'existence d'une autre victime, la petite Sylvie qui raconte les mêmes
horreurs alors qu'elle ne connaît pas Marie et Pierre. Un
pédopsychiatre suit les enfants et conclut à la crédibilité de leurs
témoignages en ces termes : "Face à des éléments aussi précis et
surprenants, j'ai tendance à croire que rien n'est inventé ... les
souvenirs sont en mille morceaux et c'est avec beaucoup de difficultés
et d'émotions que ces souvenirs reviennent. Les magistrats ont beaucoup
de mal avec ces enfants parce qu'ils cherchent un scénario, une
histoire complète mais ce n'est pas possible car la mémoire est en
miettes."










En parlant de "mind control" je fais un lien tout "bete" avec une
image qui en dit long dans le magazine "choc" sur les bienfaits
américains en Irak. Dans l'armée irakienne, pour former les bons
soldats tu sais quoi? Il leur font déquicheter un chiot vivant avec les
dents. Ouaips c'est "nous les surhommes", les fortiches, meme que toi
t'es pas cap de déchiqueter un chiot vivant avec les dents espèce de
tarlouze!


Moi j'ai envie de dire, ouaips meme pas cap de taper sur les plus forts du monde espèce de tapette. C'est vrai quoi.

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flippant

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 16:15

#53: Auteur: ishtar,
Posté le: Mar Mar 25, 2008 10:32 am


p......ain d'ordi!!!

m'a encore lâchée



bon heureusement j'ai fait copier/coller (nananéreeee!)



ok..



je vais peut-être faire un HS mais c'est pas grave y aura certainement quelqu'un pour trouver le grain de sable



voici les mots qui se regroupent si on part sur la piste mexicaine :



Palenque

roi Pacal : là je m'arrête 2 sec parce que c'est bien sur la stéle
funéraire de ce roi que R.Charroux à relever des traces de dessins
désignant des ET



Citation:


Ces fils termineront son oeuvre :

C'est d'abord son fils nommé Chan-Bahlum né le 23 mai 635 qui lui
succédera. Il monte sur le trône le 6 janvier de du 689 et meurt le 20
février de du 702. Il fait en outre construire les temples du groupe de
la Croix (Temple de la Croix, Temple de la Croix feuillue et Temple du
Soleil). Les murs intérieurs de ces édifices présentent d'ailleurs des
représentations de Pakal et Chan Bahlum.




http://gjoachim.club.fr/palenque.htm






Citation:

Dans cet univers, séance plénière de forces sacrées, l'être humain est
l'axe, ce qui s'accorde avec l'idée de l'homme que révèlent les mythes
sur l'origine du monde, comme celui du Popol Vuh, où l'homme est le
seul être qui a la mission de nourrir les dieux.




vous voyez où je veux en venir?

ces putains de reptiliens sont partout!!!!!!! ou alors c'est la plus grosse arnaque du siécle où nous fonçons tête baissée



ce qui nous raménne aux "illuminati"

ce qui nous raménne au NOM

la boucle est bouclée



ce "fait divers" (quel horreur!) n'est qu'un tout petit bout de
l'iceberg qui fait parti d'un tout à propos de ceux qui veulent
contrôler le monde



oh , en passant ,bien évidemment nous retrouvons la date de 2012







même si nous prenons la piste africaine nous retrouvons encore ces "serpents"

"mais quels sont ces serpents qui sifflent sur nos têtes"?





.............



j'ai pas fini...je reviens

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flippant

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 16:16

#54: Auteur: ishtar,
Posté le: Mar Mar 25, 2008 11:04 am


on en reviens à la fête du maïs (voir post de Kami :

http://www.onvousdittout.com/forum/viewtopic.php?t=1698&postdays=0&postorder=asc&&start=30)



http://en.wikipedia.org/wiki/Guelaguetza






Citation:



Encyclopedia of Religion entry for Encyclopedia of Religion entrée pour

Centeotl Centeotl



Centeotl was one of the deities worshipped by the ancient Mexicans.
Centeotl était l'un des dieux adorés par les anciens Mexicains. The
name was that of a goddess, and means Maize-goddess. Centeotl was
represented as bearing in her arms a child (the young maize), or as a
frog with many udders. Centeotl était représenté comme portant dans ses
bras un enfant (le jeune maïs), ou comme une grenouille avec de
nombreuses mamelles. One of her descriptions is " the nourisher of
men." Un de ses descriptions est "la nourisher des hommes." Just as a
young male was sacrificed to Tezcatlipoca (qv), a maiden, who
personated Centeotl, was sacrificed to the goddess with other victims.
Tout comme un jeune homme, a été sacrifié à Tezcatlipoca (qv), une
jeune fille, qui personated Centeotl, a été sacrifié à la déesse avec
d'autres victimes. " Before her death she took part in several symbolic
representations which were expressions of the various processes in the
growth of the harvest. The day before her sacrifice she sowed maize in
the streets, and on the arrival of midnight she was decapitated and
flayed " (Lewis Spence). "Avant sa mort, elle a participé à plusieurs
représentations symboliques qui sont les expressions des divers
processus dans la croissance de la récolte. La veille de son sacrifice,
elle a semé le maïs dans les rues, et sur l'arrivée de minuit, elle a
été décapité et écorché» ( Lewis Spence). A priest then donned her
skin. Un prêtre a ensuite enfilé sa peau. JM Robertson compares the
practice of the Babylonian priests who identified themselves with the
Fish-god by wearing artificial fish-skins. JM Robertson compare la
pratique de l'babylonien prêtres qui se sont identifiés avec le
poisson-dieu par le port artificiel de peaux de poisson. See Lewis
Spence; JM Robertson, " The Religions of Ancient America," in RSW; PC,
1911. Voir Lewis Spence; JM Robertson, «The Ancient Religions de
l'Amérique», dans RSW; PC, 1911.




tiens ,tiens des babyloniens et un dieu poisson...





tout ceci parait "décousu" mais...figurez vous que me reviens en
mémoire la correspondance de notre déesse "mangeuse d'enfant" à qui
l'on sacrifiait des enfants

http://fr.wikipedia.org/wiki/Tanit


Citation:

Selon certaines sources, Didon reine de Carthage serait un avatar de Tanit.




et qu'a fait Didon pour s'appropier Cathage?:


Citation:

Elle
choisit pour fonder sa ville une péninsule qui s'avançait dans la mer
et fit découper une peau de bœuf en lanières extrêmement fines. Mises
bout à bout, elles délimitaient l'emplacement de ce qui devint plus
tard la grande Carthage. (Ce stratagème est connu aujourd'hui sous le
nom de « théorème de Didon »).




autre chose :


Citation:

Denis Lépée propose une théorie étonnante sur l'influence du signe de Tanit dans l'architecture des grands lieux de pouvoir[1].




http://www.lordredumonde.com/auteur.html



bon...dites moi si je pars trop en sucette ,mais je me dépêche de poster avant que cet ordi ne bloque à nouveau....

#55: Auteur: Kamikaze,
Posté le: Mar Mar 25, 2008 11:13 am




Citation:


Denis
lépée a 38 ans. Après des études d'histoire et de philosophie puis de
sciences politiques à Paris, il a travaillé dix ans dans la sphère
publique. Il a ensuite rejoint en 2003 Veolia Environnement en tant que
chargé de mission à la direction générale.

Il vit aujourd'hui en région parisienne, est marié et a trois enfants.



Denis Lépée est également l'auteur aux éditions Timée de deux
essais sur Winston Churchill et Ernest Hemingway et de deux romans,
1661 et La Conspiration Bosch, également édités en poche et traduits
dans dix pays.








Tiens le père Denis, c'est avec Yves Jego, le pote au pou shabbataiste 1650, qu'il a écrit son livre 1661.



Il faut savoir que les shabbataistes pronaient aussi la transgression et l'inversion des valeurs bien mal.





Tanit c'est aussi Astarté, Ashera, dont on retrouvait les symboles dans
le temple de Salomon. Mais la perversion c'est d'offir des sacrifices
d'enfants à une "mère" en imaginant lui faire plaisir. Les tarés sont
multimillénaires.

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flippant

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 16:16

#56: Auteur: symphonie,
Posté le: Mar Mar 25, 2008 11:14 am


Question



Quand les enfants d'Afrique (comme ceux de l'Arche de Zoé)arrivent en France ils vont dans un hôpital.Lequel?



Je ne peux avoir Google Earth ,sinon j'aurais superposer les cartes des catacombes sur le plan de Paris.



Je suis allée dans le temps à la Maison de l' Amérique latine , il y a
des ascenseurs et un accueil un peu comme un hôtel.Ils louent des
salles pour les entreprises aussi.,soirée etc....



J'insiste pour l' hôtel Abaca Messidor ,(au dessus des catacombes Rue Vaugirard)









HOTEL

#57: Auteur: ishtar,
Posté le: Mar Mar 25, 2008 11:30 am




Citation:




Tanit c'est aussi Astarté, Ashera, dont on retrouvait les symboles dans le temple de Salomon.






oui j'ai pas voulu être "lourde" mais Vénus reviens sur le tapis



et la "tueuse d'enfants" c'est Lilith non?



d'ailleurs le dieu du maïs était une déesse à l'origine



Sympho : rue de Vaugirard il y a aussi "l'aviatic hotel" ,en fait y en a pas mal qui "correspondraient"

je suis en train de télécharger le plan 2008 des catacombes (je crois que demain il aura fini )

#58: Auteur: Pradarac,
Posté le: Mar Mar 25, 2008 11:32 am


absent du week end, je vois que ce post à fait réagir pas mal de gens !



je mettrais également en relation deux affaires :



celle ou D. Baudis avait été accusé de participé à des soirée comme cela.



et une histoire d'une gamine qui avait été retrouvé (en
angletterre?) et qui racontait ce genre d'histoire, la justice à fini
par conclure à une affabulation.



je vais taché de retrouver des infos la dessus....

#59: Auteur: ishtar,
Posté le: Mar Mar 25, 2008 11:38 am


oui Pradarac,



le probléme est mondial

plus de 2000 témoignages (oui vous avez bien lu ) en Italie par exemple

ce ne sont pas des légendes urbaines

le nombre de disparus ne peuvent pas être tous imputés à des enlévements ET ou de simples fugues



nous avons là une pieuvre monstrueusement gigantesque



mais c'est pas grave si ces quelques posts ne sont pas "transcendants"

moi je peux carrément pas rester à rien faire

alors je fais ce que je peux ...avec ce que j'ai

le principal étant qu'à la lecture ,de plus en plus de personnes soient au courant



la hausse des prix vous vous en foutez? la puce vous êtes pour?
....pourquoi pas ...mais le meurtre rituel et sans nom d'un de vos
enfants ça ne vous fait rien non plus?

il va falloir se bouger y en a ras le bol !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flippant

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 16:18

#60: Auteur: Kamikaze,
Posté le: Mar Mar 25, 2008 11:42 am


Baudis bossait pour Carlyle. Il n'est pas clair
du tout à plusieurs niveaux. Et c'est lui qui était au CSA pendant la
période Meyssan/11 septembre. Son visage dégoulinant de peur quand il
est venu se justifier au JT sur l'affaire Allègre...





Pour l'angleterre, j'ai une copine journaliste qui avait enqueté
sur la Golden Dawn de Crowley. Elle suivait la piste de sacrifices
d'enfants. Tiens Crowley s'était souvent rendu dans le sud ouest vers
là où on sait.





Je me rappelle de de Villepin disant des politiques "tous ces
petits messieurs ont le cul sale". Bon lui il n'est pas tout blanc non
plus, mais pas aussi sale j'espère.



Hors sujet mais progrès notable: un pretre vient de signer la pétition sur reopen911.info!

#61: Auteur: Proximus Oscultor,
Posté le: Mar Mar 25, 2008 11:49 am


Mince !!! j'etais même pas préparé
psychologiquement à regarder ce lien ! j'suis dans de beau drap
maintenant ! c'est véritablement hallucinant même si j'avais déjà eut
vent de fait similaire. Vraiment gore d'être capable d'acte aussi
répugnant !

#62: Auteur: Pradarac,
Posté le: Mar Mar 25, 2008 11:52 am


effectivement cela est mondiale :





Citation:


La
plupart des Sud-Africains se disent révoltés par ces sacrifices
humains. Mais leurs réactions semblent parfois manquer étrangement de
vigueur. C'est peut-être à cause de la fréquence de ces meurtres et
aussi de la forte criminalité dans le pays, où l'on enregistre quelque
22 000 homicides par an. Mais c'est sans doute également, disent les
experts, parce que ces rituels mettent en évidence un aspect de la
culture traditionnelle que les Sud-Africains d'aujourd'hui
préféreraient laisser dans l'ombre. "Ils attirent l'attention sur la
sorcellerie et le culte des esprits - des pratiques dont les gens ne
veulent pas reconnaître l'existence", observe Anthony Minnaar,
chercheur principal à l'Institut des droits de l'homme et des études
pénales de Johannesburg.










Citation:


Les
sacrifices humains sont exécutés selon un rituel bien précis. En règle
générale, le client qui souhaite faire organiser un sacrifice prend
contact avec un sorcier, qui va ensuite charger un homme de main de
récupérer des parties de corps humain afin de réaliser l'opération
rituelle. Une main enterrée sous le seuil d'un magasin est censée
attirer la clientèle ; les parties génitales auraient le pouvoir
d'accroître la virilité ou la fertilité ; la graisse de l'estomac
garantirait de bonnes récoltes. La tradition veut que le traitement ait
davantage d'effet lorsque les prélèvements sont effectués sur des
victimes vivantes - et, en particulier, sur des enfants -, car leurs
cris éveillent les puissances surnaturelles.








Citation:


Gerald
Labuschagne, le psychologue de la police, souligne que certains
représentants de la classe politique du pays croient également aux
vertus médicales des différentes parties du corps humain. "Je ne pense
pas, a-t-il déclaré, que ces croyances se limitent à des individus
issus d'une certaine classe ou ayant un faible niveau d'éducation."
Pour ceux qui croient que le surnaturel peut favoriser la réussite et
que les potions à base de plantes ou d'animaux permettent de chasser
les mauvais esprits, le sacrifice humain "consiste simplement à pousser
le bouchon un peu plus loin", estime-t-il








source :

http://www.voxdei.org/afficher_info.php?id=7304.210









il y a de quoi perdre son côté pacifique....

"Dernière édition par Pradarac le Mar Mar 25, 2008 11:55 am; édité 2 fois"

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flippant

Message par Cassiopée le Mer 29 Avr - 16:18

#63: Auteur: ishtar,
Posté le: Mar Mar 25, 2008 12:25 pm


c'est carrément.."incroyable" ce qu'on peut lire sur ton lien Pradarac ,

notamment celui là :



http://www.voxdei.org/afficher_info.php?id=14851.210



et celui ci qui regroupe notre interêt pour les travaux de Chalon et le sang :




Citation:

Et
pour immortaliser Satan, chaque responsable politique ou chef d’Etat
ayant ce secret là, instruit des artistes pour dresser des monuments.
Où tout tourne autour du sang. Parce que ces monuments attirent du
sang. Ces monuments sont à base de sacrifices. Ils sont érigés avec du
sang.




http://www.voxdei.org/afficher_info.php?id=15985.210





ce qui reviendrait à dire qu'ils ne choisissent pas n'importe quel endroit pour faire leurs saloperies

donc...cherchons un "hôtel " (un autel) qui ai à proximité directe un monument important

#64: Auteur: Kamikaze,
Posté le: Mar Mar 25, 2008 12:47 pm


C'est pourquoi le Crillon s'y pretait très bien. Création ancienne.





L'obélisque est celui de Louxor, là où le pou suceur de sang est allé
jouer le clone le 24 décembre. L'ambassade US est à deux pas et tout le
grattin politico mafieux en face. On a versé des litres de sang sous la
Terreur sur cette place, avant d'y installer l'obélisque.



L'église de la Madeleine aussi.



On retrouve l'obélisque à Washington, devant le Vatican, à Londres aussi il y en a un appelé obélisque de Cléopatre.





L'hotel appartient au fond de pension américain de Barry Sternlicht.

#65: Auteur: ishtar,
Posté le: Mar Mar 25, 2008 12:57 pm




Citation:


Quand les enfants d'Afrique (comme ceux de l'Arche de Zoé)arrivent en France ils vont dans un hôpital.Lequel?






l'hopital américain de Paris (tout du moins concernant l'affaire arche de zoé)



L'Hôpital Américain de Paris est une institution privée franco-américaine



situé dans le quartier qui nous interresse...



tout se passe sur la rive gauche



ok accrochez vous au pinceaux:



je tape "hopital arche de zoé":



donc H américain de paris

-groupe COCHIN (BIOTECH)

-H saint vincent de paul = GROUPE COCHIN

pour mémoire voici 1 histoire à remonter :

France: 351 foetus et corps d'enfants morts-nés retrouvés dans un hôpital parisien

http://www.voxdei.org/afficher_info.php?id=14136.161



ça pue grave!!!!!!

"Dernière édition par ishtar le Mar Mar 25, 2008 12:57 pm; édité 1 fois"

Cassiopée

Messages : 1121
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flippant

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum